Édition du
26 July 2017

5 blocs d'hydrocarbures ouverts à la concurrence

quot.jpg

par Djamel B. 14 juillet 2008
Le premier appel à la concurrence national et international pour l’octroi de périmètres d’exploration et d’exploitation d’hydrocarbures a été lancé, hier, par l’agence nationale de valorisation des hydrocarbures (Alnaft). Selon l’APS, qui cite le site internet du ministère de l’Energie et des mines, l’appel concerne quelque 45 blocs, partagés sur 16 périmètres qui sont situés dans une dizaine de bassins, notamment à Illizi, Gourara, Béchar, Berkine, etc…

A ce titre, Alnaft invite les compagnies pétrolières, déjà pré-qualifiées par l’agence, en tant qu’opérateurs et/ou investisseurs, à manifester leur intérêt pour participer à cet appel à la concurrence. L’agence précise que les périmètres retenus se situent dans différents bassins sédimentaires pétroliers algériens présentant un haut potentiel en ressources pétrolières.

Pour les compagnies intéressées, la date limite pour la remise des offres et l’ouverture des plis a été fixée, par l’agence, au 03 décembre prochain. A l’issue de cette opération, Alnaft annonce que la signature des contrats se fera le 17 décembre à Alger.

Le 23 juillet, l’agence organisera, au profit des compagnies intéressées, une présentation générale des données techniques et des principales dispositions contractuelles concernant chaque projet ainsi que les modalités de participation aux Data room.

L’agenda de l’appel à la concurrence prévoit également l’organisation de deux sessions des Data room respectivement, du 2 au 13 août et du 1er septembre au 15 octobre prochain, avec mise à disposition des dossiers techniques et remise des cahiers des charges relatifs à chaque projet aux compagnies intéressées. Du 15 septembre au 15 octobre, Alnaft procèdera à l’organisation de réunions de clarification des dispositions contractuelles et réglementaires, avec les compagnies qui en font la demande. L’agence a précisé, dans ce contexte, que les compagnies ont jusqu’au 24 octobre prochain pour faire des propositions écrites des modifications qu’elles souhaitent apporter aux documents contractuels. Les compagnies soumissionnaires seront informées des éventuelles modifications acceptées au plus tard le 12 novembre, a indiqué l’Agence.

En avril dernier, Alnaft, Sonatrach et la Société mixte algéro-tunisienne Numhyd avaient signé, à Alger, un accord portant cession de 25% des intérêts de Sonatrach sur le périmètre Hamra (Rhourd Nouss) au profit de cette société mixte. L’accord s’inscrit dans le cadre d’un partenariat croisé entre les intérêts de Sonatrach en Algérie et ceux de l’Entreprise tunisienne des activités pétrolières (Etap) en Tunisie. Cet accord, qui entre dans le domaine de la recherche et de l’exploitation, sera suivi par la signature, à Tunis, d’un accord de cession à Numhyd de 30% des intérêts de l’Etap, détenus dans le périmètre de recherche et d’exploitation nord des Chotts, situé dans le territoire tunisien, mitoyen à la frontière algéro-tunisienne.

L’agence, qui a été mise en place l’année dernière, vise essentiellement à promouvoir la promotion des investissements dans la recherche et l’exploitation des hydrocarbures, le lancement des appels d’offres, la délivrance des autorisations de prospection, et l’attribution des périmètres de recherche et d’exploitation et la conclusion des contrats correspondants.

Article en relation : Alerte à la Nakba : privatisation des ressources hydrocarbures
Article en relation : L’incroyable main-mise des américains sur notre pays
Article en relation : Algérie: Une base américaine à l’insu du peuple algérien
Article en relation : Peut-on parler d’une politique des hydrocarbures en Algérie ? Par Hocine Malti
Article en relation : Les guerres de Bush pour le pétrole par Hocine Malti/Algeria-Watch


Nombre de lectures : 556
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique