Édition du
26 July 2017

Harragas: dramatique naufrage à Lampedusa

Immigrés : Un navire avec des harragas bloqué au large de la mer
Logo Il Tempo
Clandestins lampedusa

Palerme, 15 juillet – (Adnkronos) – Le Navire de la Marine Militaire Italienne est toujours bloqué depuis la nuit dernière au large du port de Lampedusa avec à bord 47 harragas rescapés du naufrage qui a eu lieu hier après-midi à 75 miles marins au sud-est de l’île et qui a coûté la vie à trois personnes et une vingtaine d’entre elles disparues. Les 47 extra-communautaires, dont 16 femmes ne réussissent toujours pas à être transbordés sur la vedette de la capitainerie du port à cause des conditions de la mer force trois-quatre qui empêchent la manœuvre. « Dès que les conditions météorologiques s’amélioreront – ont communiqué les responsables de la cellule opérationnelle de la capitainerie du port de Palerme qui coordonne les opérations de sauvetage – les harragas pourront être récupérés sur le navire et finalement descendre sur la terre ferme ». Entre temps, aux premières lueurs de l’aube, les recherches des vingt harragas disparus à la suite du naufrage d’hier sont reprises. L’opération est conduite par les autorités Maltaises parce que le zodiac a coulé en eaux de leur compétence.
Nul besoin de lois spéciales (NDT : Italiennes ou Européennes) contre les clandestins (harragas) ou d’action de force pour décourager les désespérés qui chaque jour chevauchent les vagues de la méditerranée afin d’échapper à des situations de guerre, et à la misère et la pauvreté qui les affligent. La semaine dernière encore un groupe de 58 personne à bord d’un zodiac a réussi à rejoindre Cala Francese sur les côtes de Lampedusa où les attendaient la Guardia di Finanza qui les a aussitôt transférés au centre de transit de l’île.


Nombre de lectures : 409
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique