Édition du
21 July 2017

Siné : sa vie, son oeuvre, et un coup de pied dans le cul !

Siné, c’est un pilier de Charlie Hebdo, de Hara-Kiri , il a fréquenté les plus grands du dessin, de la peinture, de la poésie, de la chanson. Et pourtant, le voilà licencié par Philippe Val, patron actuel de Charlie Hebdo. Pourtant, Siné critiquait l’esprit Sarkozyste (ici le fils Jean). Voici le communiqué qui m’a été transmis, relatant les faits de ce licenciement. Et soutenons Siné !

Le mardi 8 juillet, sur les ondes de RTL, Claude Askolovitch, journaliste du Nouvel Observateur dénonçait « un article antisémite dans un journal qui ne l’est pas ». Claude Askolovitch faisait allusion à une chronique de Siné dans Charlie Hebdo dont nous reproduisons le texte ici :

« Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l’UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n’est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d’épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit ! »

Menacé d’être trainé devant les tribunaux pour antisémitisme, Philippe Val, directeur de publication de Charlie Hebdo, a enjoint Siné de signer une lettre d’excuses à Jean Sarkozy, écrite par la direction de Charlie. Siné a refusé. En conséquence, dans le numéro du 16 juillet, Philippe Val demande à Siné de quitter le journal.

Dans l’émission de RTL, Alain-Gérard Slama journaliste au Figaro, a appuyé les accusations de Claude Askolovitch envers Siné en ces termes : « Comme quoi il y a souvent des liens entre la dénonciation de l’argent, des riches, et puis l’antisémitisme »..

Où est l’antisémitisme dans le texte de Siné ? Il y dénonce seulement, avec le ton fleuri qui est sa marque de fabrique, l’opportunisme du fils du Président de la République. Philippe Val et la direction de Charlie Hebdo se sont couchés devant Jean Sarkozy. Grand bien leur fasse, leurs lecteurs apprécieront. D’autres, continuent à la radio de faire des procès en antisémitisme comme certains, naguère, en sorcellerie.

Nous connaissons bien Siné : sa grande gueule, sa violence intellectuelle, mais aussi sa générosité, son humour et surtout sa maison ouverte à tous : Juifs, Arabes, Français, Noirs, Auvergnats, Bretons, pédés, communistes, (listes non exhaustive), tous unis pour conchier autour d’un (ou plusieurs) verre une société de plus en plus bien pensante et moraliste. Siné c’est ça. Pas ce que peuvent déblatérer dans les médias Philippe Val, Claude Askolovitch et Alain-Gérard Slama.

C’est pourquoi nous lui apportons notre soutien total et inconditionnel. Siné n’est pas antisémite. Siné n’aime pas les cons. Siné est un anar. Vive Siné !

Collectif pour Siné


Nombre de lectures : 563
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique