Édition du
26 March 2017

Un fils du colonel Kadhafi arrêté à Genève pour violences

khadafi.jpgAFP – il y a 3 minutes
GENÈVE (AFP) – Un fils du colonel Kadhafi a été arrêté par la police suisse pour violences envers des domestiques et a déjà passé deux nuits en détention, a-t-on appris jeudi auprès de l’avocat du fils du guide suprême libyen.
(Publicité)

Hannibal Kadhafi, 32 ans, a été arrêté mardi à l’Hôtel Président Wilson, un cinq étoiles de Genève, à la suite d’une plainte de deux employés de maison qui l’accusent de les avoir frappés, a annoncé la Radio Suisse Romande (RSR).

L’avocat de M. Kadhafi, Robert Assaël, a indiqué à l’agence suisse ATS avoir demandé la libération de son client en proposant le versement d’une caution de 100.000 francs suisses (66.000 euros). M. Kadhafi et son épouse nient catégoriquement les accusations portées contre eux, a-t-il ajouté, disant espérer une libération dès ce jeudi.

Le juge d’instruction genevois Michel-Alexandre Graber, qui a inculpé le couple libyen, a procédé jeudi à une audience de confrontation entre les accusés et les deux domestiques, selon l’avocat.

Les deux plaignants, une Tunisienne et un Marocain, présentent des blessures qui sont attestées par un certificat médical, a indiqué Me Assaël, précisant que le couple Kadhafi conteste être à l’origine de ces blessures.

Selon le quotidien Le Matin, le quatrième fils du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a été inculpé de lésions corporelles simples, de menaces et de contrainte, tout comme son épouse.

Mme Kadhafi, enceinte de neuf mois, séjourne depuis son interpellation à l’Hôpital universitaire de Genève.

Deux gardes du corps, qui se sont opposés aux forces de l’ordre, ont été également placés en détention, selon la presse locale.

Le ministère suisse des Affaires étrangères se refusait jeudi après-midi à tout commentaire sur cette affaire, qui pose la question d’une éventuelle immunité diplomatique du fils du numéro un libyen.

Selon le quotidien Le Temps, Berne cherche à éviter que l’arrestation du fils du dirigeant libyen ne dégénère en incident diplomatique, Tripoli étant le premier fournisseur de pétrole du pays.

Hannibal Kadhafi avait déjà été poursuivi en 2005 à Paris pour des violences sur sa compagne, à la suite d’incidents dans deux grands hôtels qui avaient entraîné l’intervention de la police.

L’homme s’était rendu célèbre en 2004 en dévalant les Champs-Elysées à 140 kmh, avant une interpellation mouvementée par la police.


Nombre de lectures : 312
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique