Édition du
26 March 2017

Algérie : nouvelles violences à Berriane

Drapeau DZ
AfricKom

Une attaque contre des ouvriers a fait une dizaine de blessés

Des jeunes encagoulés ont attaqué des ouvriers mardi matin à Berriane, faisant une dizaine de blessés parmi eux. Cet événement fait craindre à certaines associations un retour des violences dans la région.

La région de Berriane, dans la wilaya de Ghardaïa, au Sud de l’Algérie, renoue avec le cycle des violences après une accalmie relative qui aura duré presque deux mois. Une vingtaine d’ouvriers de la compagnie nationale OPGI (Office de promotion et de gestion immobilière) en route vers leur lieu de travail ont été attaqués dans la matinée de mardi par des jeunes encagoulés. Suite à l’agression, lors de laquelle le camion a été incendié, une dizaine de travailleurs ont été blessés.

Quelques temps après cet incident, la nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre et plusieurs jeunes, déjà les nerfs à fleur de peau, ont envahi les lieux. Ils ont ainsi obligé les services de sécurité à se déployer avec promptitude pour éviter le pire dans la ville, qui avait déjà subi des dégâts matériels lors de précédentes émeutes. L’intervention rapide des éléments des services de sécurité a permis de rétablir le calme, alors que les dix blessés étaient évacués vers l’hôpital de la ville.

Le spectre de nouvelles violences

Les différentes organisations de la région prédisent que l’attaque de mardi pourrait réveiller de vieux démons car les sinistrés des violences passées vivent, selon elles, un véritable calvaire. La population de la localité est par ailleurs très critique envers les pouvoirs publics qu’elle accuse de n’avoir pas tenu ses promesses quant à la prise en charge des victimes des derniers événements.

Du coup, selon certains témoignages, la ville pourrait céder à la violence si une vraie solution n’est pas trouvée dans l’immédiat. Une solution qui résiderait dans une meilleure attention portée au malaise social, si l’on en croit la mission parlementaire d’information sur les violences de Berriane.


Nombre de lectures : 444
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique