Édition du
27 July 2017

La Libye menace de boycotter la Suisse

FranceInfo
manifestTripoli
Manifestation « spontanée » aujourd’hui devant l’ambassade de Suisse, à Tripoli…
© AFP/ Mahmud Turkia

Les relations se sont subitement tendues entre les deux pays, depuis que l’un des fils Khadafi a été inculpé pour mauvais traitements envers le personnel de l’hôtel où il résidait, à Genève. Les menaces libyennes se font de plus en plus pressantes.

Pour l’instant, ce ne sont que menaces plus ou moins voilées à l’encontre de la Suisse. Stopper, par exemple, les exportations de pétrole brut – la Libye est le premier fournisseur. Ou retirer tous les avoirs libyens des banques suisses.
Il y a aussi les avoirs suisses en Libye qui, eux, sont directement menacés. Les bureaux de deux entreprises, Nestlé et ABB, ont été fermés aujourd’hui à Tripoli ; ses dirigeants sont en garde à vue.
Il y a enfin la manifestation, plus ou moins spontanée, qui s’est tenue aujourd’hui devant l’ambassade suisse, à Tripoli. Quelques dizaines de personnes rassemblées pour dénoncer la “maltraitance” subie par un fils Khadafi.

Quelle est la cause du courroux libyen ? L’arrestation à Genève, le 15 juillet, et l’inculpation, d’un des fils Khadafi. Hannibal avait été interpellé avec sa femme dans un grand hôtel, après la plainte déposée par deux employés, qui les accusent de les avoir frappés.


Nombre de lectures : 517
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique