Édition du
24 July 2017

Risques contre l’environnement à Taref

EL KHABAR

La carrière d’une compagnie Chinoise menace un parc naturel

taref.jpg
Toutes les institutions officielles et associations se sont accordées sur le fait que les autorités de la wilaya de Taref ont violé la loi relative aux mines et l’ensemble des lois protégeant l’environnement. En particulier lorsqu’on sait que les mêmes autorités ont violé une réserve naturelle mondialement protégée par la convention internationale de Ramsar.
Les autorités de la wilaya de Taref ont autorisé depuis une année l’exploitation d’une carrière située dans une plaine, au dessus de la réserve naturelle « lac des oiseaux » par une compagnie Chinoise, afin d’approvisionner ses ateliers par la terre et rochers qu’elle utilisera dans les travaux de réalisation des canalisations d’assainissement des terrains dans le cadre du projet de l’aquaculture relatif à la fertilisation de 17 mille hectares de terrains.
A rappeler que la Direction de l’environnement n’a pas cessé de prévenir les autorités locales de l’illégalité de l’exploitation de cette carrière et de ses risques sur le lac des oiseaux (47hectares).
Dans le même cadre, cette direction a également établi une étude d’impact qu’elle a adressée au ministère de tutelle. Cette étude affirme la nature des violations de la loi, dont la loi sur les mines et codes de wilaya et de commune ainsi que la loi de protection de l’environnement et loi de réhabilitation des côtes et lois régissant la protection du parc national d’El Kala.
A noter que la compagnie Chinoise a enlevé la couverture végétale de la plaine située au côté Nord du lac. Elle a également fait un grand trou d’une superficie de deux hectares.

03-08-2008
Par A. Mellouk/ Rubrique Traduction


Nombre de lectures : 307
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique