Édition du
21 July 2017

A nos lecteurs

La récente contribution de Saad Lounès et la réaction de Abdelkader Dehbi ont été, toutes deux effacées du site.
Je le regrette et m’en excuse, autant auprès des auteurs que de nos amis lecteurs.
J’ai pris cette responsabilité extrême parce que le débat d’idées allait tourner à la foire d’empoigne.
Saad Lounès m’a fait parvenir un texte en réponse à la contribution de Abdelkader Dehbi, en m’assurant que c’était là une réponse personnelle qu’il lui avait faite et qu’il souhaitait en rester là. Or ne voilà-t-il pas que le lendemain, il me fait parvenir une véritable injonction de faire publier sa réponse. Que s’est-il passé entre temps?
Je l’aurais fait volontiers si ce texte était resté dans le cadre du débat. Ce qui est loin d’être le cas.
Je ne veux pas m’étaler davantage sur ce pénible sujet.
Abdelkader Dehbi et Saad Lounès sont tous deux, à mes yeux, des intellectuels intègres qui luttent, chacun à sa façon, contre le régime qui nous oppresse.
Je refuse que le site Tahia bladi soit rabaissé à un lieu où l’on s’étripe et où l’on se jette des ordures à la face.
D.B


Nombre de lectures : 538
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique