Édition du
22 July 2017

Harragas : trois débarquements successifs, 167 clandestins à Lampedusa. On ignore le nombre de victimes

testata il tempo
agence ADN kronos
Palerme, 5 août. – (Adnkronos) – Au total 167 harragas sont arrivés aujourd’hui au cours de trois débarquements successifs à Lampedusa (province d’Agrigente). Les derniers secourus, 47 personnes, dont 9 femmes ont été interceptés à 22 miles nautiques, au sud-est de l’île par une motovedette de la Capitainerie du port.
harragas

Ce matin 69 clandestins, dont 7 femmes ont été localisés à 50 miles nautiques au sud de Lampedusa. Le zodiac sur lequel ils voyageaient prenait de l’eau. D’autres harragas, 47 personnes, dont 6 femmes ont été secourus par un navire de la marine militaire à 100 miles nautiques au sud de l’île.
La situation risque de prendre rapidement une tournure d’extrême urgence-harragas à Lampedusa. Après la déferlante de débarquements enregistrés la semaine passée, la situation était redevenue presque ‘normale’ après qu’un pont aérien pour transporter plus 900 harragas vers d’autres régions d’Italie avait été mis en place par les autorités. Ce matin un bâtiment de guerre de la marine Italienne avait recueilli en mer 127 harragas. Ils arriveront ce soir à terre. Ils se trouvaient sur une grande embarcation de 10 mètres à 70 miles nautiques au sud de Lampedusa. D’autres harragas au nombre de 44 sont arrivés ce matin. Leur embarcation était restée en panne sèche et commençait à dériver dangereusement. A bord, il y avait une femme enceinte. En ce moment, le centre de premier accueil compte 740 personnes. On ignore encore le nombre de noyés.

Traduction : Le quotidien d’Algérie


Nombre de lectures : 310
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique