Édition du
25 March 2017

Le chef des putschistes mauritaniens s'exprime et va à l'essentiel. Jugez-en:

Le Figaro : le chef de la garde présidentielle, nouvel homme fort de Nouakchott à l’âge de 52 ans, a également juré de « respecter tous les traités et engagements internationaux liant la Mauritanie». Vous pensez bien que le généralissime pratique suffisamment l’arme binaire de la diplomatie et de la manipulation des masses, pour ne pas citer Israël ! Non! Il est plus malin que ça. Il sait très bien qu’il est reçu 5 sur 5. C’est bien les relations avec Israël qu’il jure de respecter.

maur.jpg
Le général Mohamed Ould Abdel Aziz

Et ainsi le coup d’Etat devient une affaire mauritano-mauritanienne. Le Général Mohamed etc… n’est pas un enfant de choeur. Mais on ne peut s’empêcher d’imaginer ce qu’aurait été la réaction du monde occidental et surtout de la Ligue Arabe s’il avait annoncé qu’il allait rompre les relations diplomatiques et la coopération militaire qui lie, pardon qui enchaîne, son pays à Israël. Il serait, illico presto, devenu un dictateur et un despote qui a confisqué la volonté du peuple mauritanien et destitué un président élu par le peuple.
Gageons que, maintenant qu’il est rassuré sur ce qu’il y a de plus important en Mauritanie, le « monde » entier va trouver que ce coup d’Etat était nécessaire, voire même qu’il était indispensable…Pour régler les problèmes humanitaires de ces pauvres Mauritaniens. N’est-ce-pas?
D.B


Nombre de lectures : 466
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique