Édition du
28 March 2017

Huit ressortissants chinois portés disparus


Le Soir d’Algérie

Huit ressortissants chinois travaillant au chantier du pôle universitaire d’El Affroun, à 20 km à l’ouest de Blida, n’ont pas donné signe de vie depuis mercredi dernier, apprend-on auprès des travailleurs dudit chantier. Une enquête a été ouverte par la brigade de gendarmerie d’El Affroun pour retrouver ces Chinois qui, selon une source, n’ont pas fait l’objet d’enlèvement mais qu’ils se seraient fuis en raison des conditions de travail.
Par ailleurs, une autre explication a été fournie par certains de leurs collègues, à savoir les salaires qui ne sont pas très motivants. Aussi, nous apprenons que trois cabas de ces Chinois ont été retrouvés dans le secteur dont l’un contenait le passeport d’un des huit disparus. Selon une autre source, ces travailleurs, qui avaient exercé dans une unité de construction de bâtiment à Oran, ont été affectés au projet de construction du pôle universitaire d’El Affroun afin de renforcer l’effectif pour qu’une partie de cet établissement universitaire soit prête dès la prochaine rentrée où 2 000 nouveaux étudiants y sont attendus. Il y a lieu de souligner qu’ils étaient dix Chinois à avoir disparu mais deux d’entre eux ont donné, dimanche dernier, signe de vie. L’enquête suit son cours.
M. B.


Nombre de lectures : 323
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique