Édition du
20 July 2017

Algérie / Terrorisme : Les attentats suicides ont fauché la vie à 98 civils

gspcc.jpgEchorouk
13.08.2008 Par : Naila. B. // Traduction : MED. B.

Le bilan des attentats suicide revendiqué par l’organisation terroriste du « GSPC » s’élève jusqu’à présent à 150 morts et environ 508 blessés.
La plupart de ces victimes sont des civils qui ont été surpris par ces explosions criminelles dans la rue, au bord des plages ou dans leurs habitations.
Parmi ces 98 victimes figurent des enfants en bas âge et des femmes.
Des soldats, des membres de la Sûreté Nationale et de la Gendarmerie ainsi que des gardes – côtes ont également laissé leur vie dans ces attaques perpétrées par les terroristes sanguinaires.

Parmi ces attentats suicides, l’on notera l’attentat contre le Conseil constitutionnel à Ben Akroun et les locaux des Nations Unies le 11 Décembre 2007 et celui perpétré contre la Sûreté Urbaine de Bab Ezzouar le 11 Avril de la même année.

Avant cela, il y a eu l’attentat terroriste contre le Palais du Gouvernement à Alger avec son lot de victimes innocentes.

Ajouter à cela, l’attentat suicide contre la caserne des gardes – côtes à Dellys et celle de l’ ANP à Lakhdaria qui ont fait 38 morts ainsi que celui commis juste avant le passage du cortège Présidentiel dans le centre ville de Batna qui a fait plusieurs morts et environ une centaine de blessés.


Nombre de lectures : 407
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique