Édition du
26 March 2017

JO Pékin 2008, 2e médaille pour l’Algérie

midi1.jpg
Amar Benikhlef en argent

14 Août 2008
amar-benyek.jpg
Amar Benikhlef a inscrit son nom dans l’histoire en remportant, hier, la médaille d’argent aux jeux Olympiques de Pékin en judo dans la catégorie des 90 kg. C’est le premier Algérien à atteindre une finale olympique dans sa discipline. Apres la médaille de bronze de Soraya Haddad, l’Algérie obtient ainsi sa deuxième médaille.

Comme il fallait s’y attendre, la nouvelle fut accueillie avec une explosion de joie dans la zone mixte de la part de journalistes arabes, africains et européens, heureux de la qualification de l Algérien en finale.Nous avons reçu des félicitations de nos confrères de la presse étrangère pour cette consecration. Amar Benikhelf était pourtant 17e aux jeux Olympiques d’Athènes et 36e au dernier mondial du Brésil. Il a su mettre à profit tout son talent et la bonne préparation que l’équipe de judo a effectuée en partie en Corée pour étaler toute sa classe dans une salle pleine comme un œuf. Benikhlef passe le premier tour assez largement devant le Marocain Mohamed El Asri. Au second tour, il rencontre l’un des favoris, l’Espagnol vice-champion d’Europe qu’il bat avec brio. Le plus dur était d’affronter le Suisse Sergey Aschwanden vice-champion du monde. Benikhlef réussira à le battre avant de se retrouver en demi-finale face au Français Y.M. Afreville et la tension monte encore d’un cran dans le camp algérien. Benikhlef s’incline face au Géorgien Irakli Tsirekidze. Son résultat est unique dans les annales du sport algérien
Juste après sa sortie du tatami, Benikhlef nous a déclaré que «je suis comblé. Je dédie cette médaille à tous les Algériens. J’espère qu’il sont heureux. Je leur offre cette médaille à partir de Pékin et surtout à tous les habitants d’El Harrach, mon quartier. Je peux dire que cela n’a pas constitué pour moi une surprise car à Alger
j’étais déjà confiant. En plus, ce matin j’avais le presentiment que tout irait pour le mieux pour moi. D’ailleurs
j’étais super concentré et décidé à aller le plus loin possible.Cette consécration est une très grande fierté pour moi. J’embrasse ma famille à qui j’offre cette medaille .»
David Douillet, champion français nous a déclaré qu’«on est resté sur notre faim. On aurait voulu que le combat se poursuive. L’Algérien méritait
l’or. Il a été sévèrement pénalisé par les arbitres. C’est un athlète formidable, très technique, mais il avait en face un Géorgien plutôt physique.C’est vraiment dommage»
Pour sa part, Rachida Ouerdane, dans la catégorie des -70 kg a perdu au premier tour contre la Néérlandaise E. Rosch. Elle a été par la suite repêchée et a passé un tour face à la Fidjienne S.Rosokisoki pour finalement s’incliner face à l’Americaine R. Roussey. Elle a donc effectué un parcours plutôt honorable.
A noter que sur le podium, aux côtés de l’Algerien Benikhlef, se trouvait
l’Egytpien Hichem Mesbah qui a décroché la médaille de bronze.
Par : notre envoyé spécial à Pékin El-Hadi K.


Nombre de lectures : 912
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique