Édition du
21 July 2017

Echorouk rencontre les enseignants en grève de la faim: des grévistes ont tenté de se suicider

13.08.2008 Reportage: Fadhéla Mokhtari/Traduction: Narimane.Af
ens.jpg
Les enseignants grévistes sont arrivés à un stade très dégradé.

Le docteur Houari Kaddour, président du Conseil National de santé publique a révélé que la santé des enseignants grévistes amorce un stade critique après 30 jours de grève. La plupart de ces enseignants ont perdu 60% de leurs poids alors que certains sont dans un état grave.

Plus de quinze enseignants ne survivront pas plus de dix jours dans le meilleur des cas, car leur organisme ne supporte plus le sérum qui ne sert dorénavant à rien.

Deux tentatives de suicide ont été enregistrées
Houari Kaddour et la chargée de la communication, madame Ghazali, ont indiqué que des enseignants se trouvent dans un état psychologique grave… deux d’entre eux ont attenté à leur vie en ingurgitant de l’eau de javel et d’autres détergents, ce qui a nécessité une prise en charge psychologique intensive et l’éloignement de tout ce qui pourrait constituer un danger.
*

*
Un des enseignants contractuels a essayé de mettre fin à ses jours et se trouve actuellement dans un état psychologique grave ayant exigé une surveillance de la part de ses collègues. Une autre enseignante de 32 ans a tenté de se suicider…
*

*
Être réintégré ou mourir de faim…
*

*
En s’introduisant dans le siège des enseignants qui observent une grève de la faim, une impression d’état d’urgence d’après séisme ou inondation prédomine…
*
Des couvertures ici et là… Des papiers dispersés ou accrochés au mur… « La contractualisation, une insulte pour l’enseignant »…
*

*
Les flacons de sérum constituent l’unique fortifiant, pour une heure ou deux. Plus grave encore, de nombreux grévistes sont en train de sombrer dans la dépression nerveuse


Nombre de lectures : 455
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique