Édition du
28 March 2017

L’alcool toléré au Grand Hyatt du Caire: Une loi interdit sa consommation

liberte2.jpg

Après avoir été banni au nom de la loi islamique, l’alcool a fait son retour au Grand Hyatt du Caire, mais seulement au restaurant du dernier étage, a indiqué hier la direction du palace. Un compromis a ainsi été trouvé entre la chaîne américaine Hyatt, gestionnaire de l’hôtel, et son propriétaire Abdel Aziz Ibrahim, a précisé à l’AFP la porte-parole du Hyatt, Sally Khatab. Début mai, le cheikh Ibrahim, apparenté à la famille royale saoudienne, avait fait vider dans les toilettes quelque 2 500 bouteilles des bars ou des caves, l’équivalent de 300 000 dollars, sans même en aviser le Hyatt. Les autorités égyptiennes ont fermement réagi, menaçant de dégrader cet été le palace de cinq à deux étoiles, conformément aux réglementations en vigueur dans l’hôtellerie égyptienne. Finalement, un accord, qualifié de “bon” par Sally Khatab, est intervenu, l’alcool pouvant être servi à nouveau au 41e étage dans le restaurant panoramique tournant, le plus près du ciel au Moyen-Orient, selon le Hyatt.


Nombre de lectures : 215
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique