Édition du
23 March 2017

Les Algériens disparus en Ukraine emprisonnés ou kidnappés

Logo El Khabar

Ils sont au nombre de neuf

Zoheir Serai, président du club Tergui Algérien – Europe – à Londres, a affirmé que les neuf Algériens disparus en Ukraine juste après la fin du festival de Poltava, ont été, soit mis dans des prisons Ukrainiennes, soit kidnappés, surtout lorsqu’on sait que le pays connaît l’activité de groupes criminels connus pour agresser des étrangers.
Zoheir Serai a indiqué, dans une correspondance à El Khabar, de Londres, que « certainement les neufs Algériens disparus en Ukraine ne sont pas libres, et il pense qu’ils sont en prison, sans que les autorités pénitentiaires Ukrainiennes, connue pour ce genre de comportement, ne soient mises au courant.
Le club Tergui, en Angleterre, a lancé, hier, dans un communiqué, un appel aux Algériens résidents en Ukraine de quitter le sol Ukrainien dans les plus brefs délais. Il a indiqué que les immigrants Algériens, sont ciblés et ne sont pas les bienvenus dans ce pays, comme il a affirmé qu’il est possible que les membres du groupe artistique participant au festival de « Poltava » aient été kidnappés par les groupes « Neo Nazis ». Il a cité pour exemple, ce qui est arrivé au prisonnier Merouane Essaadi et l’étudiant Hosni Boutaana qui a fait l’objet d’une agression, il se trouve actuellement au coma à l’hôpital.
Le président du club Tergui, a rappelé que l’ambassadeur d’Algérie en Ukraine, Mekdem Boufedhla, se réunira avec les responsables du ministère des affaires étrangères Ukrainiens pour traiter les dossiers d’Algériens victimes d’agressions. L’ambassadeur a demandé aux autorités du pays d’informer les services de l’ambassade d’abus contre les Algériens basé sur la ségrégation raciale, que ce soit par les policiers ou bien par les groupes criminels.

06-09-2008
Par Mohammed Cherrak / Rubrique Traduction


Nombre de lectures : 362
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique