Édition du
26 July 2017

TPI pour l'ex-Yougoslavie: Carla del Ponte rompt le silence

Logo swissinfo

CPI Cour Pénale Internationale

L’ex-procureure du TPI sur l’ex-Yougoslavie, Carla Del Ponte est convaincue que le général serbe de Bosnie Ratko Mladic sera arrêté tôt ou tard. «Les Serbes ont manifesté une claire volonté dans ce sens», a-t-elle confié à la «Südostschweiz am Sonntag».

Ce dimanche, Mme Del Ponte s’est exprimée pour la première fois depuis l’arrestation de l’ancien dirigeant des Serbes bosniaques Radovan Karadzic en juillet dernier.

«Lors de mon départ du Tribunal pénal international en décembre dernier, j’étais frustrée de n’avoir pas obtenu son arrestation», a-t-elle affirmé.

«Aujourd’hui, je suis très contente. Cela montre que notre stratégie était la bonne», a ajouté l’ambassadrice de Suisse en poste en Argentine. Mme Del Ponte a occupé le poste de procureur au TPI de septembre 1999 à fin 2007.

Carla Del Ponte était de passage à Berne la semaine dernière à l’occasion de la conférence des ambassadeurs. Elle s’est déclaré «enthousiasmée» par le discours de la ministre des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey: «Nous devons jouer un rôle actif en matière de politique de paix», a-t-elle déclaré


Nombre de lectures : 403
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique