Édition du
28 March 2017

LA RÉVISION DE LA CONSTITUTION EST PROCHE

header1.jpg

Pour la Présidence, le mois d’octobre s’avère le moment favorable pour lancer les grands dossiers.

11 Septembre 2008 – Les signes avant-coureurs

Il y a des signes qui ne trompent pas. La révision de la Constitution interviendrait d’ici le mois d’octobre. Ces signes sont perceptibles à travers les rendez-vous politiques programmés durant le mois d’octobre. Après un calme total observé durant l’été, des rendez-vous importants sont prévus pour ce mois d’octobre. Il y a l’Alliance présidentielle qui programme un sommet au début d’octobre prochain. «Nous allons bientôt entamer la préparation des dossiers de la rencontre», a affirmé hier, à L’Expression, le porte-parole du FLN, Saïd Bouhadja.
Le responsable du FLN a ajouté qu’une réunion regroupant les représentants des trois partis de l’Alliance sera tenue durant la deuxième quinzaine du mois en cours. Le parti majoritaire qui prendra les commandes de l’Alliance prépare, d’ores et déjà, son plan de travail. Pourquoi cette réunion et maintenant? Il n’est pas exclu que ce timing soit lié au rendez-vous de la révision constitutionnelle.
Le retour de l’Alliance présidentielle sur la scène donne un avant-goût de ce qui se prépare dans les coulisses. Si les trois partis de la coalition ont décidé de se réunir en début d’octobre ce n’est pas pour la passation du flambeau. Ces derniers veulent justement préparer le terrain au grand chantier de l’amendement de la Constitution. «L’Alliance n’est pas gelée, elle sera réactivée au moment opportun», avait déclaré à L’Expression le chef du groupe parlementaire du MSP. Les déclarations des uns et des autres montrent que l’heure des grands rendez-vous a sonné. Le palais d’El-Mouradia se prépare, dit-on, à mettre fin au suspense de la révision de la Constitution. L’ouverture de la session parlementaire le 2 septembre dernier a mis fin à la vive polémique qu’a suscitée le sujet. Un autre élément de taille confirme cette hypothèse de révision de la loi fondamentale.
Le parti majoritaire prépare son conseil national. «Nous sommes en phase de préparation pour la tenue du conseil national», a déclaré M.Bouhadja. Notre interlocuteur a fait savoir que tous les rapports sont prêts. Etablis par les membres du secrétariat national, ces rapports qui sont au nombre de 7, seront adoptés lors de la commission exécutive qui se tiendra en octobre. En plus de l’adoption des rapports, la réunion de la commission va dégager la date de la tenue du conseil national. Attendu depuis février dernier, le conseil national convoquera ses 520 membres à une réunion en octobre prochain.
La formation de Belkhadem semble être déterminée à tenir son conseil national. Pourquoi cette motivation? Sans donner trop de détails, le porte-parole du FLN a affirmé que «des choses importantes sont attendues en octobre». Même s’il n’a pas fait allusion à la Constitution, il n’en demeure pas moins que les signes avant-coureurs sont visibles.
Le parti a toujours précisé que cet événement est lié étroitement à la révision de la Constitution. Le secrétaire général de l’instance exécutive était le premier à avoir appelé à la révision de la Constitution et la candidature du Président à un troisième mandat.

Nadia BENAKLI


Nombre de lectures : 355
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique