Édition du
23 July 2017

Ali Mecili le 22 mars 1987, quinze jours avant son assassinat

Ali Mecili

« Il n’est pas question pour nous de se fondre dans un seul parti ni de parler déjà de front uni. Nous disons que la pluralité d’aujourd’hui est la garantie de la pluralité de demain. C’est-à-dire que c’est aujourd’hui, dans le respect de l’indépendance et de l’autonomie de chaque parti politique, de chaque mouvement, c’est que nous créons les conditions de la démocratie de demain, c’est dans la mesure où nous pouvons prouver au monde, et avant tout au peuple algérien, que nous sommes capable de nous accepter avec nos mutuelles différences et que nous sommes capables de débattre librement de nos divergences, et Dieu sait qu’il doit y avoir des divergences y compris au sein même de nos propres mouvements. C’est dans cette mesure seulement que nous deviendrons crédibles pour dire aux gens que demain en Algerie il y aura une véritable démocratie avec le pluralisme politique véritablement respecté. C’est donc une condition essentielle de notre combat »


Nombre de lectures : 448
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique