Édition du
22 July 2017

CRONOS

Header LQA1
CRONOS

Seddiki Kamel

A l’aube des greffes chirurgicales dès 1902, le monde scientifique s’est vite retrouvé confronté à un problème de taille : le rejet systématique de l’intrus par le corps du receveur !
Le rejet est un événement immunologique !
En cas de tentative hasardeuse, c’est le receveur bien sûr, qui décédait…
Les cartes d’identité génétiques du donneur et du receveur doivent très proches ou alors, il faudra affaiblir le système immunitaire du receveur afin d’éviter le rejet…
Pour affaiblir le système immunitaire du receveur, les recherches se focalisent donc sur l’immunodépression !
L’Amérique avant Christophe Colomb devait sûrement être un havre de paix !
Les autochtones devaient paisiblement vaquer, dans leur insouciance primitive, à leurs occupations quotidiennes qui sont la chasse, le séchage, la cueillette, le troc…
C’était avant le 12 octobre 1492 !
Puis ce fut le génocide ! Les colons avançaient et les amérindiens sont décimés…
La terre annexée devint l’Amérique ! Le reste des indiens est parqué dans des réserves !
Cette union fédérale est composite ! Des anglais, des espagnols, des hollandais, des portugais…
Leurs liens sont liés au Droit du Sol ! (jus soli)
Ils ont su donc, malgré de profonds clivages à travers les siècles, s’affirmer comme un modèle de la démocratie, du Droit, de la technologie et de la suprématie mondiale !
Leurs dirigeants sont élus démocratiquement même si ce n’est pas la perfection…
Ils jouissent de leurs droits à part entière, dans le plus grand brassage ethnique de l’humanité !
Rien, ni personne ne viendra perturber ce rêve !
Chaque année, de tous les horizons et de tous les pays du monde, des centaines de milliers de personnes immigrent, vers le nouveau monde ! Pas de Harraga !
Le continent de toutes les chances ! N’importe qui peut devenir président de la république…
Chez nous, en Algérie, dès l’indépendance, ceux qui représentaient la volonté révolutionnaire et qui devaient en assurer la protection, ont failli à leur mission, en falsifiant les réalités historiques, mettant ainsi notre pays dans une dérive sans pareille…
La structure du système mis en place, ne laissait aucun doute quant à l’autoritarisme du régime !
La répression féroce et l’annihilation de toute opposition politique ont contribué au propre délitement des appareils administratifs de l’état, avilis par une docile servilité, asphyxiés par une aveugle obédience et gangrenés par le clientélisme et la corruption !
Le pouvoir en place s’ingénie chaque jour davantage, à renforcer les compétences de son système répressif ! Et, pourtant, tous les algériens sont liés par le Droit du sol et le Droit du sang ! (jus soli et jus sanguinis) D’où peut bien provenir cette haine viscérale que le pouvoir entretient à l’encontre de ce valeureux peuple qu’il considère comme un éternel assisté ? Et qui a bien fini par la lui rendre puisque lui aussi, fait abstraction de la prégnance de cet état corrompu issu de la violence donc considéré comme illégitime et responsable de cette gabegie dans la régulation de
nos ressources nationales !
C’est juste, s’il le tolère…
Pourquoi ce rejet caractérisé de ses propres enfants ? Comment peuvent-ils se permettre de vivre comme des nababs, eux et leurs descendants, ascendants, ayant-droit, leurs tribus, leurs contrées et tous ceux qui leur en sont assujettis, en pillant sans vergogne les multiples richesses de notre merveilleux pays alors que la majorité de ce vaillant peuple qui a payé un lourd tribut durant la guerre de libération, se retrouve dans une misère qui ne dit pas son nom !
Marasme économique, gabegie, détournements, incurie, impéritie, culte de la personnalité…
Est-ce de l’immunodépression ?
Pourquoi ?
Comment peut-on continuer à admettre cette dénégation dans les faits ?
Aucune résipiscence tangible ! De statistiques en statistiques, de leurre en leurre, dire que le petit peuple se meurt par sophisme, n’est pas une galéjade…
Aucune solution durable ! Des prétextes lénifiants…
Deux de deux choses l’une, ou ce peuple, n’est pas authentiquement algérien !
Ou alors ses dirigeants, ne sont pas d’authentiques algériens !
Toutes les institutions de l’état, semblent factices puisque n’existant que pour l’oligarchie en place ! Aucune forme sérieuse d’organisations indépendantes capables de réguler les tensions sociales et de répondre aux attentes d’une population livrée à elle-même !
Même, les différents partis, associations et autres font tout pour le satisfecit du pouvoir, préoccupés par les prébendes et autres accaparements mercantiles…
La dépravation de toutes les conditions sociales, ont mis de larges couches de la population dans un dénuement total malgré les énormes potentialités du pays ! La déliquescence des mœurs est, en ligne droite due à l’élimination de garde-fou et à l’absence de toute éthique morale dans une société en déroute…
L’incompétence et la médiocrité sont devenues écoles !
Une analyse sereine et impartiale de ce microcosme politique et l’application de solutions idoines, permettra l’émergence de toutes les potentialités nationales qui auront pour mission, la tâche ô combien ardue, de redonner à notre beau pays, l’espoir d’un lendemain prometteur en refermant, à jamais cette odieuse page de son histoire mettant fin ainsi, à son abominable calvaire !

Saha F’tour Koum.

Du même auteur :
Commémoration du 48e anniversaire du GPRA


Nombre de lectures : 518
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique