Édition du
28 July 2017

Dramatique naufrage des harragas dans la mer de Malte : les victimes se comptent par dizaines

Panorama Italia

Nouvelle tragédie de l’immigration au large de l’ïle de Malte. La marine de La Valette a repéré “entre six et huit cadavres” de harragas à environ 64 kilomètres de la côte méridionale de l’île. “Les corps n’ont pas été encore récupérés à cause des conditions météorologiques exécrables”, a expliqué un porte-parole de l’armée maltaise à l’agence France Presse.
Barque Harragas
D’après le quotidien local L-Orizont, les victimes du naufrage qui a eu lieu à la fin de la semaine dernière se comptent par dizaines, 35 probablement.
Le journal rapporte que vendredi 19 septembre un hélicoptère allemand appartenant à la mission Européenne Frontex avait repéré une embarcation avec de nombreuses personnes à bord. Un avion militaire et une motovedette de l’armée maltaise sont aussitôt intervenus sur les lieux, mais les recherches rendues difficiles par les mauvaises conditions climatiques n’ont pu aboutir à bonne fin.
Ce n’est en définitive qu’hier soir seulement que le cuirassé Argo de la Marine Française avait pu localiser les corps sur une signalisation précise d’un avion luxembourgeois de la mission Frontex. Après une première approche par hélicoptère, nonobstant la mer démontée et les forts courants marins dus à un vent très fort, un avion militaire et une motovedette de la marine maltaise se sont rendus dans la zone indiquée sans toutefois réussir à retrouver l’embarcation. Les recherches se sont encore prolongées durant toute la journée de samedi sans succès. A cause des très mauvaises conditions de la mer, elles ont été suspendues entre dimanche et la journée de lundi, et ce ne fut seulement qu’hier soir que le croiseur de la marine française a repéré les corps flottants. Avant la fin de cette même journée, l’avion luxembourgeois de la mission Frontex signalait d’autres cadavres flottants localisés dans une autre zone.
Les autorités maltaises demandent avec insistance une aide plus renforcée de la part de Bruxelles dans la gestion du flux massif des harragas qui a augmenté de 30% par rapport à l’année passée. Selon les derniers chiffres publiés, les harragas qui ont tenté de rejoindre les îles de l’Europe du sud dans la période Janvier – août 2008 sont 2.289, contre les 1.379 de la même période en 2007.

L’ONG Médecins sans Frontières Italie, vient d’établir un bilan des six premiers mois de l’année 2008 : Ce sont au total 380 harragas qui ont trouvé la mort dans le canal de Sicile – ce bras de mer situé dans la mer méditerranée entre la Sicile et côtes d’Afrique du nord – qui viennent s’ajouter aux 500 morts comptabilisés en 2007. Selon les chiffres de l’association Fortress Europa basée en Italie, depuis 1988 le bilan total serait de 12.566 morts et 4.646 disparus dans le canal de Sicile

Trad : rédaction LQA

28 septembre 2008 / 20.40 – Dernière minute : Raidue la télévision italienne annonce ce soir le sauvetage par un bâtiment de la marine française d’une embarcation avec à bord au moins 300 personnes au large de l’île de Lampedusa. Plus d’infos dans nos prochains articles.


Nombre de lectures : 500
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique