Édition du
22 July 2017

Alger sous haute surveillance

entete43.jpg

VEILLÉE DU 27e JOUR DU RAMADAN

Un important dispositif de sécurité a été mis en place en prévision de la veillée du 27e jour du Ramadan.
Des barrages filtrants ont été dressés sur certains points des principales pénétrantes de la capitale. De longs embouteillages se sont formés le long de la voie express située sur l’axe de l’aéroport et de la rocade sud. Ces barrages de police et de gendarmerie procéderont à des vérifications strictes de tous les véhicules se dirigeant vers le centre d’Alger. Un dispositif tout aussi important a été également déployé à travers différentes communes du centre-ville. Ce dernier est constitué d’éléments en tenue réglementaire, pour une présence visuelle et dissuasive, ainsi qu’un autre déploiement, tout aussi important mais discret, d’éléments en civil. Par ailleurs, les habitants de plusieurs communes d’Alger-Centre ont été invités à ne pas stationner leurs véhicules dans le quartier à partir d’un horaire précis. En effet, des coupons ont été placés sur les pare-brise des voitures des riverains, les informant que l’arrêt et le stationnement sont interdits dans leur quartier à partir de la date du 25 septembre à 19h00, et ce jusqu’à nouvel ordre. Selon des indiscrétions, ce dispositif a été mis en place en raison du déplacement du président de la République pour l’accomplissement de la prière du 27e jour du Ramadan, qui correspond à leïlat El Qadr. Un événement assez spécial cette année, étant donné qu’il coïncidera avec la remise des prix du concours des Chevaliers du Coran (Foursane el Qoraane).
N. M.


Nombre de lectures : 799
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique