Édition du
26 July 2017

Pour des raisons indépendantes de sa volonté, Friedrich Ebert suspend ses activités

elkhabar loogo

La Fondation Friedrich Ebert a révélé qu’elle « a gelé jusqu’à nouvel ordre » tout le programme des conférences et rencontres programmées dans son siége, à El Biar, Alger.
logo-Friedrich-Ebert
Les responsables de la branche de la Fondation Allemande en Algérie ont révélé, dans un communiqué, dont El Khabar a reçu une copie, que la conférence-débat sur « le pluralisme politique, syndical et associatif » prévue pour la nuit de Dimanche « ne pourra pas être tenue pour des raisons indépendantes de notre volonté ».

La Fondation s’en est excusée. Les responsables de Friedrich Ebert ont refusé de donner plus de détails sur le sujet, et ils ont indiqué à El Khabar qu’ « ils se contentent, pour le moment, de ce qui est indiqué dans le communiqué en attendant l’évolution de l’affaire ».
Le contenu du communiqué a sous entendu que la décision de geler les activités de la Fondation est venue sur ordre des pouvoirs publics, on ignore s’il a été transmis par écrit ou bien oralement. Cela intervient trois jours après les déclarations incendiaires et surprenantes du secrétaire général de la centrale syndicale Abdelmadjid Sidi Saïd, qui a appelé à geler les activités de Friedrich Ebert, sous prétexte qu’ « elle est allée au-delà de ses missions principales » et que « les étrangers ne peuvent pas faire de faux jugements et fallacieux sur l’Algérie avec la complicité des Algériens ».

28-09-2008
Par B. Abdennour/ Rubrique Traduction


Nombre de lectures : 667
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique