Édition du
28 March 2017

Un habitant de Ghardaïa

 » Le plus étonnant n’est pas que le président préfère visiter Tlemcen au lieu de Ghardaia qui était tout indiquée pour ce genre de déplacement, mais qu’il n’ait même pas daigné nous présenter ses condoléances; C’était pourtant son devoir…. »

Candidat parmi 196 autres, au prix Nobel de la Paix, le Président Bouteflika n’a pas été désigné à ce prix prestigieux. Le contraire aurait été 196 fois étonnant. Puisque de tous ses concurents, y compris la langue Esperanto, il n’y en a pas un seul qui brille autant par le mépris pour son peuple.
Bouteflika Abdelaziz
Notre concitoyen de Ghardaia a bien raison, mais qu’il ne s’en formalise pas pour autant, notre candidat au prix Nobel n’avait pas présenté, non plus, ses condoléances aux victimes du terrorisme de ces dernières semaines, et n’a même pas émis la plus formelle des condamnations, au moment où il présentait ses regrets à des chefs d’Etat étrangers qui avaient déploré des attentats terroristes dans leurs pays respectifs.
Au fait, il voulait le prix Nobel pourquoi, le monsieur? Pour l’amnistie scélérate des généraux et des islamistes qui avaient massacré 200 000 Algériens? Il devra attendre qu’on crée le prix Nobel de la Paix des cimetières.

Djamaldine BEN CHENOUF

Lien : Video des inondations de Ghardaïa


Nombre de lectures : 563
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique