Édition du
21 July 2017

Droukdel sera, pour la première fois, jugé dans la capitale

El Khabar Logo

La session criminelle sera ouverte le deux novembre prochain à Alger
Photo 1

La session criminelle de la capitale, dont l’ouverture est prévue pour le deux novembre prochain, a intégré le jugement de l’Emir « d’Al Qaida au Maghreb Islamique » en Algérie Abdelmalek Droukdel, et ce pour la première fois après que son jugement eut été intégré dans le cadre les précédentes sessions à Boumerdes. Par contre, le jugement de Hassan Hattab, ex Emir du Groupe Salafiste pour la Prédication et le Combat, n’a pas été intégré ainsi que Abderrazak El para.
L’ouverture de la session criminelle à Alger est prévue pour le deux novembre prochain, dont la liste reste ouverte, alors que des sources judiciaires ont indiqué, hier, que le programme des affaires criminelles reste toujours ouvert.
Cette session programmée par le pôle judiciaire du centre, qui entre dans le cadre des pôles spécialisés dans les affaires criminelles et de blanchiment d’argent et qui ont été agréées par le ministère de la justice, est la première du genre.
Le jugement de Abderrazak EL Para et de Hassan Hattab, tel qu’indiqué durant la précédente session, n’est pas programmé dans l’agenda.
La prochaine session sera caractérisée par le jugement de l’Emir national d’Al Qaida au Maghreb Islamique, Abdelmalek Droukdel, en compagnie de cinq (tous arrêtés) de ses acolytes, parmi eux le dénommé « Mayouf », qui est le frère d’un terroriste kamikaze. Droukdel a été, dans une affaire criminelle, accusé d’attentat à la bombe, de meurtre prémédité, de blanchiment d’argent, de constitution d’un groupe terroriste et de non dénonciation.
Une autre affaire, concernant des terroristes accusés de blanchiment d’argent d’avoir mener des actions terroristes est programmée pour le premier du mois de novembre.


Nombre de lectures : 481
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique