Édition du
28 March 2017

Nouvelle grève dans les lycées

entete43.jpg
LE CNAPEST L’A PRÉVUE POUR LA SEMAINE PROCHAINE
Grèves lycées
La trêve aura été de courte durée. Le secteur de l’éducation renoue avec la contestation. Le Conseil national des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Cnapest) a décidé de deux jours de grève les 27 et 28 octobre prochains.

Nawel Imès – Alger (Le Soir) – Le syndicat autonome entend mobiliser ses troupes pour contester contre l’absence de dialogue avec la tutelle et fait savoir que des assemblées générales seront organisées pour décider des actions à venir. Le Cnapest appellera à l’occasion de ces réunions ses adhérents à choisir entre la grève ouverte ou les grèves cycliques. C’est à l’issue du conseil national, tenu les 16 et 17 octobre derniers, que le syndicat a pris la décision de reprendre la contestation. Dans le communiqué sanctionnant ladite rencontre, le Cnapest reproche au ministère de l’Education nationale de fermer toutes les portes du dialogue. Il en est ainsi aussi bien pour le statut particulier que celui du régime indemnitaire. Le Cnapest indique que dans plusieurs wilayas, la tutelle pousse au pourrissement. C’est, notamment, le cas à Mostaganem et Constantine où les enseignants de plusieurs lycées sont en grève depuis le début de l’année. Ils protestent contre les mutations décidées par leur hiérarchie sans consultation préalable. Dans ces deux wilayas, le directeur de l’éducation a tout simplement refusé de recevoir les représentants des travailleurs qui contestent la décision de changement de poste. Autre grief retenu contre la tutelle, les défalcations des journées de grève. Une mesure que les syndicalistes dénoncent car, estiment-ils, elle remet en cause le droit à la grève reconnu par la Constitution. Au ministre du secteur, ils affirment que ce n’est pas en privant les travailleurs de quelques jours de salaire que le dialogue sera rétabli. Pire, ils craignent que ces mesures ne feront qu’envenimer la situation. Face à l’attitude du département de Benbouzid, le Cnapest appelle ses adhérents à davantage de mobilisation avant et pendant la démonstration de force, qu’il compte entreprendre à la fin du mois en cours.
N. I.


Nombre de lectures : 441
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique