Édition du
26 July 2017

Affaire Mecili : un pouvoir affolé et le cafouillage d'une presse Pinocchio

header-lqa11.jpg

Mr. abdelkader Mezdoua
Dans la journée de mardi 20 octobre, les lecteurs de la presse algérienne assistaient, dubitatifs, à la dernière livraison de certains journaux qui avaient balancé sur sept colonnes un article avec une photo d’un homme présenté – mordicus – comme étant le vrai Rachid Hassani, le commanditaire de l’assassinat de Ali André Mecili. Et voilà qu’aujourd’hui, ô stupeur, que n’apprend t-on pas de cette même presse qu’il s’agit en réalité de Mr. Abdelkader Mesdoua, l’ambassadeur d’Algérie à Belgrade, « qui naturellement (!!!) n’a rien à voir avec ce dossier « . Inqualifiable et impardonnable impair aussitôt suivit d’un errata corrige penaud d’une presse chienlit et obséquieuse qui ne sait désormais plus quoi écrire sous la pression des crapules de la police politique et qui plus est n’a même pas eu l’élégance de présenter ses excuses à l’intéressé.
C’est ainsi qu’à partir d’un ordre-information-Ukaze péremptoire préfabriqué par les officines, qu’aussitôt certains journaux se sont rués à faire leur titre, sans même vérifier leurs sources. Pire encore, ils se sont entêté dans une information qui pour un lecteur averti ne pouvait que prêter à caution, signe patent de l’affolement transversal qui traverse les clans depuis que Mr. Mohamed Ziane Hassa(sse)ni a été mis en examen par le juge Baudoin Thouvenot.
A cette presse chienlit dont la liste des péchés capitaux s’allonge à démesure comme le nez de Pinocchio, depuis hier s’est ajoutée une tare moyen-ageuse, celle d’une presse infâme et bubonique qui continue de mentir éhontément aux algériens.
Certains de nos lecteurs avaient manifesté leur surprise, voir leur étonnement de ne pas trouver trace de cette information sur le Quotidien d’Algérie. Prudence, caution et transparence constituent le socle de notre mission d’information.
Brahim, LQA

Photo : Mr. abdelkader Mesdoua l’ambassadeur algérien à Belgrade

Liens :
1. Le Lieutenant Colonel Mohamed Samraoui catégorique chez France 3 “Il n’y a aucun doute, c’est lui”
2. Interview exclusive du Lieutenant Colonel Samraoui à Tahia bladi
3. Samraoui à Rahabi : “J’ai l´avantage de vous connaître à travers les dossiers”*
4. Point Zéro : Des noms en salade variée
5. Affaire Mecili : Il faut sauver le « soldat » Hassani.
6. Affaire Mecili : Les révélations de Monsieur X à Patrick Pesnot
7. Lien de l’émission sur France-Inter : Affaire Mecili sur France-Inter
8. Dernière minute : Mise en examen confirmée pour le commanditaire présumé de l’assassinat d’Ali Mecili
9. Anne Mécili veuve d’Ali Mécili. «Je veux croire que justice sera rendue à Ali Mécili»
10. Affaire Ali Mecili : rencontre diplomatique franco-algérienne
11. Le Combat admirable de Annie Mecili
12. Diplomate algérien accusé dans l’Affaire Mecili : Alger réclame un “règlement rapide”
13 Mohamed Samraoui remet les pendules à l’heure.
14. Affaire Mecili : Et la confusion fut!

Sur le même thème :
Vidéo, Mohamed Samraoui sur l’affaire Mecili et le Colonel Algerien Mohamed Ziane Hasseni: « Il n’y a aucun doute, c’est lui », (France3, le 8/9/08)


Nombre de lectures : 535
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique