Édition du
22 July 2017

Algérie: le budget de l'Etat 2009 basé sur un pétrole à 37 dollars

banque2225452-3

ALGER (AFP) — Le budget de l’Etat algérien pour 2009, adopté à une majorité écrasante par les députés jeudi à Alger, a été établi sur la base d’un baril de pétrole à 37 dollars et une croissance de 4,1%, a-t-on appris de source officielle.

Le projet de loi de finances pour 2009 a été établi « sur la base d’un baril de pétrole à 37 dollars, une croissance d’un niveau de 4,1% (6,6% hors des hydrocarbures), une inflation de 3,5%, une quasi stabilisation des exportations d’hydrocarbures, un accroissement de 10%, en dollar courant des importations de marchandises », selon l’agence officielle APS.

Les exportations algériennes d’hydrocarbures devraient atteindre 80 milliards de dollars en 2008 et les importations globales 34 milliards de dollars.

La loi de finances pour 2009 prévoit des recettes de 2.786 milliards de dinars (27,86 milliards d’euros), dont 1.628 milliards DA de fiscalité pétrolière et 1.158 milliards DA de fiscalité ordinaire, cette dernière étant en augmentation de 10% par rapport à l’année 2008.

Les dépenses budgétaires se monteront à 5.191 milliards DA (51,91 milliards d’euros), en augmentation de 7% par rapport à 2008, précise le texte.

Celui-ci prévoit « un solde budgétaire en déficit nominal de plus de 2.400 milliards DA (20,5% du produit intérieur brut (PIB) et un solde global du Trésor en déficit nominal de plus de 1.600 milliards DA (près de 14% du produit intérieur brut) ».

Mais « le Fonds de régulation des recettes qui dispose actuellement de plus de 4.000 milliards DA (40 milliards d’euros) est légalement autorisé à financer le déficit budgétaire », indique le communiqué.

Le projet de loi de finances prévoit en particulier que les « bénéfices transférables vers l’extérieur par les succursales des sociétés mères établies à l’étranger seront assimilés à des dividendes imposées à 15% » et que les plus values de cession d’actions et de parts sociales par des non résidents seront imposées de façon « spécifique ».


Nombre de lectures : 552
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique