Édition du
26 March 2017

NUL N'EST AU DESSUS DES LOIS

LIGUE ALGERIENNE DES DROITS DE L’HOMME – ANNABA
« Commencez par le commencement et poursuivez jusqu’à ce que vous ayez terminé.
Alors …. arrêtez-vous » (Lewis Caroll, Alice au pays des merveilles)


I N V I T A T I O N

La LADDH-Annaba en collaboration avec le CDDH entame le cycle des tables rondes 2008-2009 par le thème :
NUL N’EST AU DESSUS DES LOIS

Les droits de l’Homme ne sont pas une construction théorique et abstraite, idéologique mais reposent sur une pratique entre les mains de l’ensemble des citoyens qui, par l’intermédiaire de leurs représentants élus, confient à l’Etat et à ses Institutions, la mission de les faire respecter.

Au commencement est la loi : comprendre ses fondements et son fonctionnement

– Qu’est ce qu’une loi ? le législateur est-il seul à créer les normes juridiques ?

– Peut-on détourner une loi ? par quelles voies ?

– Quelle est la place du règlement dans l’édifice juridique? (Constitution, Lois, Règlement)

– Quelle est l’importance de la Constitution dans la protection des droits de l’Homme ?

– Le problème de l’insécurité juridique : « les lois inutiles affaiblissent les lois nécessaires » (Montesquieu)

La table ronde, suivie d’un débat, sera animée par :

Maître Mostefa BOUCHACHI, avocat, Président de la LADDH
Maître Abderrahmane BOUTAMINE, avocat
Kamel RAHMAOUI, doctorant en sciences juridiques

Elle aura lieu le jeudi 30 octobre 2009, à 9 heures, au CDDH, 15 rue MEKKI Merouani, Annaba (prés de la Zaouia Alaouia)

Bienvenue à ceux que les droits de l’Homme intéressent


Nombre de lectures : 658
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique