Édition du
24 July 2017

Bouteflika décidé à mettre en œuvre le dispositif légal relatif aux fonctions dans l’armée

images1.jpg

15 nouveaux généraux dont deux du renseignement et mutations de chefs de région

El Khabar

De sources de haut rang, observent que le président de la République, le chef suprême des armées et ministre de la défense, va promouvoir 15 officiers supérieurs dont 2 du renseignement, au grade de Général, au cours des festivités commémorant, la fête de l’indépendance et de la jeunesse, qui se dérouleront au siège du ministère de la défense nationale. Les mêmes sources prévoient un changement dans, au moins, trois régions militaires, soit sous forme de remplacement ou de mutation. Dans ce cadre, le général Lahbib Chentouf, actuel chef de la première région militaire, pourrait prendre la direction des Forces Armées Terrestres.
Le président de la République aurait signé les différents décrets portant nomination et mutation entre les 6 régions militaires et les diverses forces et unités. Il est attendu que le président de la République prononce un long discours, à cette occasion, dans le quel il aborder deux segments distincts, à savoir, une partie consacrée à l’histoire et la seconde « concerne la dotation du gouvernement des instruments nécessaires pour soutenir le processus démocratique, de l’ancrage de la bonne gouvernance, de la modernisation de l’économie et enfin, de soutenir le développement social, de manière à ce qu’il soit au niveau des exigences du moment et des transformations aussi bien internes qu’externes ». L colonel Bendaoud, l’actuel attaché militaire auprès de l’ambassade d’Algérie à Paris, serait pressenti pour prendre, en qualité de Général, la fonction de la sécurité présidentielle ; il serait aussi question de déterrer le Conseil National de Sécurité, longtemps mis sous le coude. Ce conseil sera un cadre de coordination entre les différents corps de sécurité, la gendarmerie, la police, les douanes, et le renseignement.
Les changements à la tête des différentes régions concerneraient la première, la deuxième, la troisième et la sixième région. Un nouveau nom circule pour la direction de la gendarmerie nationale, alors qu’une femme, Colonel Fatma Zohra Ardjoun serait promue au grade de Général, pour la première fois dans l’histoire de l’Algérie indépendante.
Le président de la République nommerait le général Lahbib Chentouf, à la tête des forces terrestres, en remplacement du Général Ahcène Tafer, concerné par la mise en œuvre du dispositif légal et réglementaire régissant les fonctions au sein de l’ANP. Il s’agirait, dans ce cas, la limite d’âge imposée par ce dispositif.
Le ministère de la défense nationale aurait proposé le nom de Moulay, commandant du 40ème bataillon, de la 3ème région militaire (Béchar) et le Général Tlemçani, à la tête de la première région militaire, à la place du major Chentouf. Il est aussi probable que le Major Chenkriha, commandant la troisième région serait appelé à d’autres fonctions. Ce sera la même chose pour le commandant de la sixième région militaire (Tamanrasset) ; l’un d’eux pourrait être nommé à la tête de la deuxième région militaire (Oran). Le Major Said Bey est pressenti, pour la troisième fois, à la tête de la Gendarmerie Nationale. Selon la même source, le Major Namousse serait nommé à la tête des forces aériennes alors que le Major Abdelmalek Necib serait maintenu à la tête des forces navales. Un changement à la tête de la Direction Générale de la sûreté Nationale ne serait pas à écarter, dans la mesure que le nom de M. Moualef est avancé pour remplacer le Colonel Ali Tounsi qui dirige cette institution depuis 1993. Le ministère de la défense nationale propose, d’autre part, des changements à la tête de plusieurs structures opérationnelles, eu égard à la situation sécuritaire, le volume du travail et les exigences d’une bonne coordination, dans le cadre de la lutte anti terroriste. D’autres changements interviennent, comme à l’accoutumée, annuellement, entre différentes régions et autres structures


Nombre de lectures : 616
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique