Édition du
26 March 2017

HOCINE AÏT-AHMED

AA3

Qu’est-ce que cet ordre révolutionnaire au nom duquel se commettent les inégalités, les infractions à la loi, les violations de la Constitution, les atteintes aux droits de l’homme et les actes arbitraires qui traduisent le mépris du pouvoir pour les libertés individuelles et collectives les plus essentielles ?
Pour répondre à cette question, il importe d’analyser les caractéristiques de la bureaucratie algérienne qui en confisquant le  » Pouvoir démocratique et populaire  » a instauré le règne de l’absurde, de l’arbitraire et de l’humiliation de l’Homme par l’Homme.
Cependant, si le régime actuel imposé à l’Algérie évoque le stalinisme du point de vue du pouvoir personnel, des institutions policières, de la docilité inconditionnelle, des rapports de violence entre État et les masses laborieuses, par contre il y a des différences fondamentales entre le stalinisme et le néo-fascisme algérien. Ces différences proviennent essentiellement de la  » spécificité  » de la bureaucratie algérienne.
Elle se caractérise par l’opportunisme qui constitue sa seule force de frappe et sa seule capacité d’insertion dans la société algérienne d’après-guerre. Elle est prête à servir n’importe quel maître. Malgré leur diversité d’origine, ces hommes ont tous développé ce sixième sens qui s’appelle l’opportunisme. Ils ont toujours su flairer les répressions coloniales pour se mettre à l’abri. Ils ont toujours su flairer la victoire pour se porter à son secours dans leur choix du maître. Ils ont toujours su flairer le complice de leurs convoitises et savent saisir au vol l’occasion de grimper aux échelons supérieurs.
Les exploits des opportunistes tiennent lieu de critères idéologiques, politiques et techniques. La docilité inconditionnelle remplace la rigueur morale, la fermeté idéologique et la compétence.
Le peuple algérien est fatigué de toutes ces sornettes qui ont fait fi des personnalités. Il a lutté pour maîtriser son destin, pour affirmer sa personnalité et instaurer enfin avec l’indépendance reconquise un ordre légal qui exclurait l’exploitation et l’humiliation de l’Homme par l’Homme.
La résistance du peuple algérien à ce régime ne fait pas de doute. Elle revêt des formes multiples, larvée passive et active suivant les régions d’Algérie.

Hocine Aït Ahmed
1964


Nombre de lectures : 3081
11 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • h.n
    26 octobre 2009 at 0 h 03 min - Reply

    Mr Ait Ahmed El-Hocine,vous etes l’unique heros de la revolution qui nous reste pour sauver cette noble population qui avait combattu et sacrifier de ses enfants en martyrs chouhadas contre le colonialisme francais durant 8 annees de combat pour etre libre et independant,et vivre dans la dignite que nos grands peres nous avaient laisser comme heritage.L’algerie est au bord du precipice a sa creuvace,et sa population qui vit sous le seuil rouge de la pauvretee,dans son pays si riche en hydrocarbure,petrole,gaz,energie,aqgriculture,tourisme,entreprises et societes nationale.La rente monetaire en dollars se compte en milliards de chaque annee,mais ces richesses sont partagees par ce pouvoir fantome qui s’enrichi et detourne toutes les rentes sus indiquees au detriment du ce pauvre peuple humilie et ignorer.Cette maffia qui ne veut pas se rassasier en s’accaparant de tout,sans laisser aucune miette de quoi survivre cette populasse trahi par ses siens qui sont soit-disant les representants et dirigeants de ce pays.Une malvie au quotidien qui s’allonge a longueur des temps sans limite.Ce clan de banditisme corrupteur-voyou n’est pas competent pour diriger ce beau pays et son peuple mal nourrit,mal soigner,mal traiter,mal considerer,mal entendu,mal respecter,et oublier dans tous les domaines de vie que se soit,logement,travail,droit.et autres malversations de la part ces autorites qui font la pluie et le beau temps.Plus personne ne pense comment derraciner ce faux pouvoir qui porte atteinte a la population depuis plusieures annees. Le chomage bas son plein pour se derrasser des jeunes de s’enfuir ou de s’exiler a l’etranger a la nage,c’est honteux.quelle audacitee?




    0
  • Z.H
    26 octobre 2009 at 20 h 30 min - Reply

    Mr AIT-AHMED EL-HOCINE, vous etes l’un des temoins et grand Moudjahid des votre jeune age en montant au maquit a la kabylie pour defendre l’honneur des algeriens et algeriennes durant votre guerre de la revolution contre le colonialisme francais declanchee le 1er Novembre 1954 contre l’occupant qui a coloniser notre pays jusqu’au 05 juillet 1962,date de notre liberation et de notre independance.Toute l’histoire ne vous oublira jamais et avec beaucoups de temoignages de la part de la population algerienne qui vous honore pour votre courage et fidelite de ces grands combats que vous aviez mene a cette epoque-la et a ce jour.Vous demerez toujours dans chaque coeur algerien et algerienne et dans chaque famille de chaque foyer algerien,bien sur sans oublier nos freres glorieux martyrs chouhadas(1,5million) qui ont verser de leur sangs et se sont sacrifier leur vie a la mort pour deliberer ce pays l’algerie libre et independant pour que tout le monde puisse vivre avec dignite et honneur.Je dirai que c’est bien dommage que ce n’est pas vous qui est a la tete de la presidence de la republique algerienne,car vous meritez plus que cela en prouvant a tout le monde vos bonnes intentions de ce pays et manieres ainsi vos bonnes pratiques humaines avec la competence d’intelectuelle dont vous disposez et d’heroisme d’un grand patriote avec AMIROUCHE AIT HAMOUDA,BEN KHEDDA,SI EL-HAOUES,FARHAT ABBES,DIDOUCHE MOURAD,KRIM BELKACEM,RABAH BITAT,ZIGHOUT YOUCEF,BOUSSOUF,MOHAQMED BOUDIAF, SI HEMIMI,HASSIBA BEN BOUALI,NACERA NOUNOU, et sans oublier d’autres noms que la liste est tellement longue a citer.Aujourd’hui les 3/4 de la population algerienne vit dans un desastre comateux, c’est affreu sans droit a la vie,sans logement,sans travail,sans justice,sans nourriture(mal-vie),sans soins,sans medicament qui coutent si chers qu’un malade sans ressource ne peut se soigner et attend uniquement sa mort pour en finir, la majoritee du peuple vive dans le desepoir illimite,il y a fuite des cerveaux pour s’exiler a l’etranger pour mieux vivre,des jeunes harragas tentent toujours leurs evasions vers le continent europeen car leur dirigeants-gouvernants ont trahi cette nation .Cette immence richesse du pays se detourne a travers les banques etrangeres et a l’exterieur de l’algerie dans leurs comptes suisse france,l’angleterre,l’amerique.le venezuele,la chine.et a travers les pays d’europes et d’amerique latine..Tout le peuple se trouve angoisse,stresse,malade,hypertendu,cancereux,soucieux et diabetiqueux face a ces problemes repetes au quotidien.La population survie dans l’ombre sans voir la lumiere du jour,il vit aux creances avec des emprunts banquaires avec des interets,il vit au jour le jour avec des calculs operationnels pour boucler juste leur mois avec des defalcations de salaires redevables aupres des concessionnaires de voitures,aupres des promoteurs immobiliers,aupres des marchands de legumes et boucherie etc…etc…etc…Des tortures morales de depression parcequ’ils n’arrivent pas a subvenir leur depense quotidienne ou ameliorer la situation de leur famille a charge et leurs enfants.L’injustice malade bat son plein dans tous les domaines avec la bureaucratie qui chevauche a sa lenteure avec negligence et avec des tchippa de pour-boire pour acquerrir quelque piece necessaire administrative et avec connaissance,si non c’est la catastrophe flagrandelit.Que reste-t-il de cette nation noble qui souffre d’une 2e colonisation de 1962 a ce jour 2009? Je suis une femme veuve agee de 76 ans mon defunt mari qui etait Moudjahide de 1954 a 1962 a la federation de france des moudjahidines du FLN. le ministere des anciens moudjahidine du chateau-neuf d’el-biar(alger) lui avait delivree une decision de la commission de controle sous reference comme membre de l’OCFLN de 1957 a 1962 mais sans percevoir sa pension de moudjahide cvomme rente meritee a ses efforts de combat et sacrifier sa vie contre le colonialisme francais pour faire son devoir a liberer son pays l’algerie a l’independance de 1962.Mon defunt mari avait subit des tortures electriques,des coups de crosse a son cerveau,des coups de pieds et des coups de poignees dures face a son visage,sa poitrine,des traces de tortues partout dans son corps avec des circatrices.Mon defunt mari fut mourru le 19/09/2004 a l’age de 75 ans a paris dus aux sequelles de guerre et des tortures qui lui ont fait des maladies sur son cerveau par les militaires francais,le 17/10/1961 il avait failli le jetter a la seine,et a la bastille ,les invalides et autres a paris,il avait fais plusieures fois la prison a paris comme detenu moudjahide..J’ai fait maintes fois des reclamations avec des ecrits au ministre des anciens moudjahidines,j’ai ecris au moins une dizaine de lettres au president A,Bouteflika,mais sans aucune reponse ni suite ne m’a ete donner a ce jour.A quoi sert ce ministre des moudjahidines et president de la republique? Ils ne repondent pas aux secours de leurs citoyens et citoyennes,ils servent a quoi pour occuper ces postes de fantaisie et de complaisance? Les amis et les collegues de mon defunt mari qui sont membres moudjahidines qui faisaient parti de ce meme groupe pendant la revolution de la federation de france a paris se sont etonnes qu mon defunt mari n’a pas beneficier de sa pension meritee de moudjahide. La majoritee d’ente-eux sont vivants aujourd’hui et ils sont pret a temoigner du sacifice et combat de mon defunt mari face a la france d’hier.Je pense que si mon defunf mari avait une decision de faux moudjahide ou harki,certainement j’auari beneficier plus vite avec beaucoups d’avantages comme la majoritee qui sont enalgerie qui ont beneficies de beaucoups de choses avec de belle villa,de belle voiture de luxe haute gamme,dudes commerces imports-exports sans payer la douanes,de l’argent a flot,des terrains,de la consideration,des pension gonflee,et autres.Que faire avec cette clic de mafia qui nous font humilier et ignorer pour nous priver de nos droits legitimes,je dois soulever mon affaire au droit de l’homme ou droit de la femme pour toucher mon due violer et volert par ce regime incompetent a ces postes non merite?Mr AIT AHMED,je vous fait savoir que je suis une kabyle de la commune de beni-yala au village d’Aourir-Ou-Elmiene(Guenzet) de la petite kabylie(Wilaya de Setif).Je reside en france a paris,je vous donne mon adresse de ma residence pour me donner et m’aidez comment faire face a ce petit probleme qui me preoccupe beaocoups pour le sacrifice de mon defunt mari et son sang verser pour rien a cause de ces faux dirigeants qui nous gouvernent a tort et a travers avec des poids et des mesures pour quelques uns.Voici mon adresse actuelle: Madame Veuve HANAFI ZOHRA,residence du liegat,11 promenee du Liegat Ivry Seine Sur Seine (94.200) france.Voici mon numero de telephone du domicile en cas de necessite:00331/74.50.18.68 et merci beaucoups de votre aide.Z.H




    0
  • Z.H
    26 octobre 2009 at 23 h 51 min - Reply

    Pourquoi avez-vous censurer mon commentaire adresser a Mr AIT AHMED EL-HOCINE pour me donner des solutions necessaires pour confronter ce monstre pouvoir pour reclamer les droits de mon defunt mari ancien moudjahid? Lui seul qui connait les rouages de ce pouvoir pourri qui a confisquer le droit non obtenu depuis 1957 a ce jour 2009 de mon defunt mari ancien moudjahide a la federation de france a paris.L’article de mon commentaire etait bien parut sur votre site du quotidien d’algerie juste pour une duree d’une heure simplement,puis apres il a ete effacer de cette rubrique des commentateurs et commentatrices, C’est bizzar comme journal,vous aussi vous etes contre la democratie? Nous avons l’unique chance de nous exprimer librement par ces commentaires autorises.C’est cette force d’ecrire pour faire entendre nos voix qui sont pietiner par ce regime »HAGGAR ». Je ne m’arreteraie jamais en tant que femme de moudjahide a me plaindre a n’importe ou jusqu’a ce que le sang coule de mon defunt mari soit rendu.Ces laches se foutent de nous et de notre dignitee,c’est une trahison et e ne m’admette pas que mon defunt mari etait mort dus a ses sequelles et blessures du colonialisme francais durant la revolution sans toucher un centime de dinars comme pension meritee.Est ce que mon mari n’avait pas fais son devoir pour son pays l’algerie? C’est cela la recompense de sanction arbitraire par ce gouvernement et son president? C’est une pure trahison de ces dirigeants qui nous gouvernent a la fantoche anarchiquement et illogique.Nous sommes guides comme des troupeaux de moutons,et nous les applaudissons comme des cons.1.5 million de sacrifice de nos valereux martyrs chouhadas qui ont donner leur vie a mort pour vivre honnetement avec une bonne justice d’un pays de droit et non pays d’injustice? Ils faut au moins respecter nos martyrs chouhadas.L’independance de l’algerie n’est venue comme-ca sans sacrifice et maintenant c’est de leurs graces chouhadas que ce pouvoir occupe les fauteuils de la presidence d’el-mouradia,il faut reconnaitre? Je suis une femme vieille agee de 76 ans,et je ne suis pas en traine de demander de l’homone a ces faux representants qui nous humillent et nous ignorent comme des betes sauvages. Je m’adresse au president de la republique et son entourage que mon mari n’est pas un faux moudjahid ni harki de la france.________________

    Mais chère madame votre commentaire a été publié dès réception. Pourquoi nous accuser de censure?




    0
  • Mohand ibn chahid
    27 octobre 2009 at 10 h 06 min - Reply

    Essi El Hocine Da El Hocine!! Vous etes est seraiun homme irreprochable. Les termes que vous avez employé fascism, stalinisme etc sont des termes « nobles » pour decrire ces vampires, ils n´ont aucune ideologie c pire qu´une bande de mafia d´ailleur il faut attendre le developpement de la science pour trouver un terme pour les decrires ces decideurs criminels . Par contre les intellectuels qui les soutiennent et continue a les soutenir cela sont des sanguinopportunistescar ils savent que leur maitre c est des sanguinaires
    Pinochet qui a assassinés 3000 chiliens est un ange devant ces generaux et leur laké civil et journaliste.ils ont detruits le peuple, la nation et ils ont pilles toute la richesse du pays.
    Da Ahmed! Allah itaoual omrek




    0
  • Ammisaid
    27 octobre 2009 at 22 h 53 min - Reply

    Toujours constant dans le combat. A toujours su qu’il est le vrai ennemi de l’Algérie. Il l’ a combattu par tes moyens. N’ a jamais insulté le peuple. A toujours milite pour que le peuple devienne souverain. C’était maintes fois allié aux vrais opposants. A TOUJOURS refusé de donner sa confiance aux tyrans, aux despotes et aux dictateurs qui nous gouvernent, avant, même l’indépendance. Un exemple à suivre pour la générations actuelle et celles avenir, quelque soit, leurs tendances politiques. Son discours est: l’Algérie et son peuple avant tout !
    Il était le fils des grands de l’avant la guerre, le frère de combat durant la guerre, le père de générations d’avant et d’après l’indépendance et le grand-père de leurs enfants et maintenant, il est arrière grand-père des enfants des derniers.
    Merci Dalehocine d’avoir existé wa adhisghzef Rebi dhil3amrikh
    Mes respects les plus profondes pour toi et pour toutes celles et tous ceux qui étaient et qui sont comme toi




    0
  • thirga
    27 octobre 2009 at 23 h 36 min - Reply

    Le contenu de l’article ne cadre pas du tout avec 1964. Il décrit l’Algerie post Boukharouba.

    _______________________

    Admin : C’est un extrait de sa déclaration lors de son procès inique devant le tribunal d’exception qui le condamnera à mort en 1964 !




    0
  • qadda
    28 octobre 2009 at 20 h 29 min - Reply

    @ Thirga
    C’est dire la maturité et l’anticipation politique de ce geant .
    Merci da l’ho!




    0
  • lamine
    30 octobre 2009 at 13 h 45 min - Reply

    Da l ho je crois ke l algerie de 2009 a autant besoin,sinon plus,de vous que celle de 54.Le peuple algerien est fatigué de cette guerre civile.Il est aussi déséspéré de ce pouvoir .ni force pour lutter, ni espoire pour vivre .vous voyez quel sentiment de no-future vivent les algeriens ..revenez! peut etre vous resentirez ce qu’a resentis le vieux Messali El Haje a la fin de sa vie .




    0
  • Histo
    30 octobre 2009 at 21 h 07 min - Reply

    à Z H : Pour rappel BOUSSOUF n’a jamais été un Nationaliste, il est derière la confiscation de l’indépendance de l’Algérie. C’est lui le cerveau du Groupe de Ouja.




    0
  • ZH
    30 octobre 2009 at 23 h 35 min - Reply

    A Histo,je m’excuse et je rectifie ce nom de Boussouf qui faisait parti de Oujda certe,mais la vraie revolution contre le colonialisme francais de 1954 a 1962 s’est soldee par la 1ere carttouche de balle du 1er novembre 1954 fut tiree par la kabylie et ses hommes braves nationalistes envers leur pays l’algerie.La vraie histoire de l’algerie a etee fausser par ces faux moudjahidines et harki de la france,qui nous gouvernent aujourd’hui avec autant de mepris et d’arrogance et surtout leur haine et leur dictateur vers la population kabyle en generale que se soit de la petite ou de la grande kabylie,c’est malheureux et c’est honteux comme trahison de leur part.Moi,personnellement,j’aie participee et j’aie fait mon devoir en tant que femme de moudjahid aux glorieux martyrs chouhadas tombes aux champs d’honneur pour leur preparer plusieures fois des dinners pendant les nuits discretement a nos freres combattants moudjahidines qui etaient fideles patriotes en guerre contre les colons francais et qui etaient des grandes troupes en groupes de moudjahidines volontaires en leur tete le colonel Mr Amirouche Ait-Hamouda,Si el Haouas,Si Hmimi et autres pour liberer ce pays face a ce colonialisme francais,afin que tout algerien et algerienne vivra avec honneur et dignite,Les hommes ont sacrifier leur vie a la mort pour des futures generations de ce peuple,mais helas et c’est dommage que les vrais hommes kabyles sont equartes carrement du pouvoir.Pourtant la vraie histoire de la guerre de la revolution a commencer en kabylie pour enseigner a nos enfants futur de connaitre le debut et la fin de cette tragedie de la revolution que nos hommes se sont donner et sacrifier avec des raisons et causes justes,Mr Ait Ahmed fut et restera toujours le grand heros et le seul symbole exemplaire comme un Grand combattant revolutionnaire dont-il est douer de bonne foi et volonte,sincere,honnete,vigilant, volontaire,courageux,nationaliste,intelligent,serieux, instruit,competent et il a que des bonnes qualitees envers son pays et son peuple,L’homme plein d’espoir et de dignite envers son peuple et son pays,il ne sait pas mentir,il n’aime pas les mensonges,la hoggra et les mepris il n;est pas assoiffer de pouvoir,il a une tete haute sans orgueuil.Il a tout fait en demontrant toutes ses capacites d’un democrate, d’un homme capable pour diriger et fonctionner son pays et sa nation avec une bonne justice claire et tranparante vis a vis de tout le monde,il ne connait jamais la mechancete ou les mecreances, ou avare a ces richesses du pays,c’est un homme integre et discipliner envers sa conscience professionnelle,Mr Ait-Ahmed,deteste la corruption et l’argent mal-acquit au detriment de ce peuple noble et fier.Mr Ait-Ahmed est tres propre comme de l’eau de source saine ou du lait blanc,il n’a aucune repproche a lui faire,il est issu d’une bonne conscience tranquille sans remord,car en tant qu’heros moudjahid ,il n’a fait que son devoir des son jeune age jusqu’a l’independance du 05 juillet 1962.Aujourd’hui personne n’osera lui porter atteinte ou lui trouver un moindre petit motif de defaillance pour soit disant le salir de quoi que se soit,car l’histoire le prouve et l;ecrit avec sincerite haut et fort de ses efforts sacrifices contre la france il faut le reconnaitre qu’on veuille ou non.Mr Ait-Ahmed est un kabyle d’une bonne famille educative et de chourrafa.Tout le peuple algerien te souhaite de devenir leur president a bras ouvert et avec honneur, car il le merite…Merci ZH




    0
  • still
    1 novembre 2009 at 12 h 20 min - Reply

    Da Lhocine,votre declaration de 1964 est toujours d’actualite.Pire, l’image s’est amplifiee depuis.Il y a plus dopportunistes, plus de harka, plus de hogra, plus de richesses ,paradoxalement plus de pauvrete, plus de « moudjahidines » qu’en temps de guerre…la trahison se commettait parmi quelques individus anodins,aujourd’hui , elle est l’apanage de « hauts responsables ».Du temps de la Revolution, quelques elements se rendaient a l’ennemi.Je me rappelle que nos parents nous interdisaient de le dire bonjour ou de cotoyer leurs familles…Aujourd’hui la trahison se commet en haut lieu sans que personne n’y voit rien a redire.Aujourd’hui , la trahison est impudique; arrogante; insultante…Aujourd’hui la trahison est maitresse a bord.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique