Édition du
28 March 2017

Le clan d’Oujda a perdu la bataille du Sahara Occidental

Sahara occidental

Par Saâd Lounès

Le dernier refoulement d’un avocat et de journalistes marocains à l’aéroport d’Alger est une grave erreur diplomatique. Il ne reste plus à Bouteflika et au clan d’Oujda que des bavures policières pour exprimer leur vision autoritariste sur la question du Sahara Occidental.

Ce conflit inutile engagé à la hussarde par Boumediene, après le coup d’Etat manqué et la mort de son ami le général Mohamed Oufkir en août 1972, n’a en fait été qu’un prétexte de déstabilisation de la monarchie alaouite. (1)

Face à l’adversité du pouvoir socialiste algérien et ses alliés de l’opposition marocaine, Hassan II avait réussi à consolider son trône. Après 10 ans de règne, Mohamed VI a fait du Maroc un «modèle à suivre pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient» selon les termes de la secrétaire d’Etat Hillary Clinton au Forum de l’Avenir à Marrakech devant un parterre de diplomates du monde entier.

Le Maroc n’en finit plus d’engranger les bénéfices d’une nouvelle stratégie pragmatique et conquérante initiée depuis le lancement des négociations directes avec le Front Polisario sous l’égide de l’ONU en juin 2007.

Paradoxalement, c’est en utilisant les méthodes algériennes que le Maroc a pu avancer de manière spectaculaire dans la résolution du conflit à son avantage par une gestion efficace du renseignement et l’intégration des clientèles sahraouies dans le jeu politique national.

La bataille du renseignement

En nommant son camarade de classe et ami d’enfance Mohamed Yassine Mansouri à la tête de la DGED, le roi a changé la donne qui présidait jusqu’alors au sein des services secrets marocains. Civil et technocrate, Mansouri suit une feuille de route stratégique d’action en avançant une à une ses pièces sur l’échiquier sahraoui pour mettre en échec la partie algérienne, la seule qui s’oppose à un règlement définitif du conflit.

Mansouri agit sur plusieurs cibles pour désosser le Polisario et retourner contre l’Algérie ses principaux atouts qu’étaient le Front et les camps de Tindouf. En participant à toutes les phases de négociation de Manhasset, Mansouri effectue un travail de sape pour retourner les dirigeants sahraouis.

Il a également réussi un coup de maître surprenant en envoyant pour la première fois dans les camps de Tindouf une mission d’information et de renseignement sous couverture de presse. Un journaliste et un photographe d’un hebdomadaire marocain ont pénétré dans les camps de Tindouf et publié un reportage en été 2008. (2)

Ils y ont aussi recueilli une somme de renseignements et de photos très utiles pour dénoncer auprès des instances onusiennes les conditions de «séquestration» des sahraouis par les autorités algériennes.

Conforté par le soutien de tous les pays arabes, parachevé dernièrement par la reconnaissance libyenne de la marocanité du Sahara, Mansouri utilise à fond la carte maîtresse mauritanienne. Outré par le mépris que lui a manifesté Bouteflika, le nouveau président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz se dévoue pour la cause marocaine et œuvre à la reddition des chefs du Polisario en recevant très souvent le patron de la DGED.

Sur le plan intérieur, de plus en plus de sahraouis sont intégrés sur la scène politique nationale. Les stratèges marocains ont dernièrement réussi un coup de maître en portant à la présidence de la Chambre des Conseillers, un médecin sahraoui Mohamed Cheikh Biadillah, dont le propre frère est Brahim Ahmed Mahmoud Biadillah, dit «Gregou», responsable de la 2ème région militaire et ancien chef de la sécurité militaire du Polisario, qui figure en bonne place sur une liste de tortionnaires du Polisario. (3)

C’est un signal très fort auquel ne sont pas insensibles les notables sahraouis qui y voient un appel à une course à toutes les investitures dans le train du dynamisme politico-économique marocain. Entre la prospérité du destin national de Mohamed Cheikh, et l’éternelle attente l’arme au pied du «Désert des Tartares» de Gregou, le choix est vite fait.

D’autant que le projet royal d’Autonomie prévoit une amnistie pour les combattants sahraouis. Une autre façon d’imiter les algériens en laissant indéfiniment ouvertes les portes de la réconciliation.

Le désastre diplomatique de Bouteflika

Face à cette cascade de succès marocains, on ne peut que s’interroger sur l’anesthésie qui frappe le pouvoir algérien. L’explication est double.

Tout d’abord ce conflit n’a jamais reçu d’adhésion populaire, les algériens se contrefichent de cette histoire de Sahara. Hormis un FLN moribond qui ne s’exprime sur ce lourd héritage que du bout des lèvres, les partis politiques ont ouvertement déclaré leur désaccord sur la position algérienne et n’ont aucun contact avec le Polisario. C’est ce qui a encouragé la témérité de l’Association du Sahara Marocain à venir en Algérie même faire du lobbying pour la résolution du conflit.

Ensuite, la gestion du Polisario a toujours été une chasse gardée du clan d’Oujda dirigé par le couple Boumediene-Bouteflika et les chefs de la Sécurité Militaire. Après la mort de Boumediene et la mise à l’écart de Bouteflika et Kasdi Merbah, patron de la SM, c’est le général Larbi Belkheir qui s’est accaparé de ce dossier stratégique et lucratif où s’entremêlent diplomatie parallèle, fonds secrets et commerce d’armes.

Depuis la disparition mystérieuse de Belkheir, très malade selon sa famille ou décédé selon d’autres sources, on ne sait plus qui est vraiment en charge de ce dossier. Le très efficace chef du contre-espionnage, le général Smaïn Lamari qui gérait le Polisario sous les ordres de Belkheir, est décédé en été 2007 sans qu’on sache vraiment qui l’a remplacé.

De plus en plus isolés à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, Bouteflika et son clan d’Oujda ont définitivement perdu la bataille du Sahara Occidental. La dernière gifle retentissante qu’a reçu Bouteflika vient de son ami Khaled qui, après avoir exprimé publiquement ses griefs contre l’anti-marocanisme du gouvernement algérien, a entériné la marocanité du Sahara en allant chanter au dernier festival du dromadaire à Laâyoune.

Placé en situation d’échec et mat par la maîtrise d’œuvre marocaine et la péremption politique de Bouteflika, il ne reste au pouvoir algérien qu’une porte de sortie dans ce conflit. Abandonner son intransigeance, laisser le Polisario négocier librement, seul et sans aucune contrainte, fermer les camps de Tindouf et ouvrir les frontières avec le Maroc.

Saâd Lounès

(1) http://saadlounes.unblog.fr/la-vengeance-des-amis-doufkir/

(2) http://reflexionsetautresidees.blogs.courrierinternational.com/archive/2008/06/30/telquel-a-tindouf.html

(3) http://www.saharamarocain.net/modules/smartsection/item.php?itemid=43


Nombre de lectures : 5258
61 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • El Houari
    4 novembre 2009 at 21 h 42 min - Reply

    La lecture de cet article rappelle les propagandes colonialistes françaises qui voulaient faire passer leur échec en Algérie pour une victoire. Nous sommes en 2009, et la liberté de chacun est la seule chose qui lui est le plus chère dans ce monde.

    N’interdisant pas au peuple Sahraoui ce que nous revendiquons haut et fort.

    Il est criminel de minimiser cette soif de liberté et d’indépendance de cette manière.

    Si ce monsieur a des commentaires à faire sur la gestion de ce dossier il doit se positionner en tant que tel.

    Et s’il veut faire des commentaires sur celle des gouvernants Algériens c’est une autre paire de manche.

    Maintenant s’il veut louer sa majesté marocaine il faudra qu’il prenne la peine de demander l’avis de cette dernière, car la liste est longue au Maroc et je pense qu’il doit attendre longtemps.

    Et pour finir le Maroc doit se préoccuper plus de Sebta ET Melilla occupées de nos jours par l’Espagne sur son propre territoire sans qu’il ne puisse même pas avoir l’espoir de rêver y mettre les pieds.

    Quant aux peuple Maghrébins, qu’ils soient Algériens, Marocain, Tunisiens….. Il restera le peuple.




    0
  • still
    4 novembre 2009 at 22 h 35 min - Reply

    Laisser le Polisario negocier librement est une affaire.Ouvrir les frontieres avec le Maroc en est une autre.Il ne faut malanger les genres.
    Et puis, marocain ou pas marocain,  »le Sahara Occidental » est une affaire hautement geo-strategique pour l’Algerie.Mais comme celle-ci est malade de son systeme moribond,de sa credibilite fortement ebrechee,tous ses engagements en souffrent y compris le dossier du Sahara.
    A mon avis, le Maroc doit calmer le jeu en attendant l’avenement a court terme d’une nouvelle equipe au pouvoir.Une equipe qui s’occupera de construire un Etat de droit et des institutions solides et saines au lieu de proceder a un lifting permanant,onereux et inutile de son « image exterieure ».Cette equipe ne manquera pas de jauger, de juger et d’expedier les dossiers qui entraveraient le developement et la stabilite de l’Algerie.




    0
  • Hamid
    4 novembre 2009 at 23 h 03 min - Reply

    Bonsoir ,

    Cet article est surprenant et je dois avouer que la vérité concernant l’ingérence de l’Algérie au problème du Sahara Occidental me fait honte!

    J’ai décortiqué l’article ainsi que ceux associés aux liens 1,2,3 qui sont de véritables révélations sur le rôle du clan d’Oujda.

    Aprés analyse il me semble ,selon moi , que nos gouvernants comptaient se partager le territoire sahraoui tout comme ils se sont partagé l’Algérie!

    Après lecture des commentaires précédents j’ai l’impression que leurs auteurs ont mal compris les motivations du clan d’Oujda à s’ingérer dans un (conflit Maroco-Sahraoui).
    Merci.




    0
  • arezki
    5 novembre 2009 at 1 h 37 min - Reply

    Je ne dis pas qu’il faut abandonner les sahraouis de l’ouest,mais quand meme depuis le temps que ça pourri les relations entre les deux pays,il faut y mettre un terme à cette mascarade inhumaine à des fins purement économiques que ça soit d’un bord ou de l’autre,c’est pas bien ce qu’on leur fait subir,c’est du
    n’importe quoi,que ces oujdistes aillent jusqu’à refouler des journalistes marocains ça devient une maladie là;
    Attention le pouvoir marocain n’est pas blanc comme neige,mais pas du tout,il jette en prison des journalistes comme nos baathistes le font si bien,c’est au peuple de dire ce qu’il veut,nous algeriens,et
    bien nous voulons que les généraux nous fouttent la paix ,et aux oujdistes de décamper d’aller voir ailleurs
    quelque chose à détourner car leur fin approche à grand pas,si ce n’est pas le cas nous irons droit dans le mur et c’est la fin de l’algerie,ils gèrent l’algerie comme si c’était leur propriété,quand ils sont arrivés en 1999 sale année de l’algerie,laisser revenir ces khoubathas et nous commander en primes c’est l’appothéose ,ils sont arrivés sans faire le moindre bruit comme disait « MATOUB LOUNES » ellah-
    irahmou KECHMEN LEHKOUM ESTHEFDHENTS? ils ont pénétré le pouvoir sur les doigts du pied pour pas faire de bruit,et maintenant ils font des lois par ordonnance pour nous narguer et nous emmerder ,ils font et ils défont des gens comme bon leur semble il faut leur plaire à ces moins que rien qui sont pourri jusqu’à l’os.
    Regardez !ils ne sont meme pas fréquentables quel chef d’état de renommé s »amène en algerie aucun,si les vautours qui viennent prendre leur part du gateau ah pardon du trésor des algeriens…
    J’en ai marre de ces gens la sans fois ni loi,ni dignité,aucune pensée pour leur pays et leur patrie par définition je leur hotte la nationalité algerienne qu’il gardent la française qu’ils ont de toute façon depuis belle lurette et qu’ils dégagent de chez nous
    c’est chez nous bon dieu,pendant la guerre ou étaient ils tous ces guignoles,cachés ou sous les rangs de l’armée française biensur,aujourd’hui ils nous parlent du premier novembre en quelle qualité,? de:
    khoubathas,de faux patriotes au service de la france et de sur croit d’israel allons arrettons les sautises MOI je dis
    VIVE L’ALGERIE




    0
  • Pensee libre
    5 novembre 2009 at 2 h 28 min - Reply

    Actuellement detenu au Maroc Brahim Dahane President de l’organisation saharawi des droits de l’homme (ASVDH ) s’est vu decerne le Swedish Human Rights Award
    pour avoir combattu avec endurance, pacifiquement, courage et en risquant sa propre vie afin de defendre les droits de l’homme dans le Sahara occidental.
    Avant de fermer les camps, ouvrir les frontieres il est preferable de liberer immediatement et sans conditions les prisonniers politiques et d’opinion.




    0
  • Mhamed
    5 novembre 2009 at 9 h 55 min - Reply

    Autant Oriana Fallaci m’a fait retourné vers ma culture arabo-musulmane , autant ce Saâd Lounès va me faire aimer le Clan d’Oujda moi qui a une sainte horreur du clanisme et de la 3rouchia !
    Le Sahara occidental est inscrit à la IVème commission des Nations Unies qui s’occupe des territoires à décoloniser , je ne comprendrai jamais qu’un descendant d’indigènes de la France coloniale puisse etre du coté des colonisateurs et si ce soutien est dicté par des considérations partisanes , c’est encore plus grave car on passe au niveau du « chalabisme » qui consiste à s’allier avec l’ennemi pour soi-disant libérer son pays de la dictature comme ce fut le cas de l’irakien Ahmed Chalabi avec les Américains !
    Personnellement , je soutiens la droit à l’autodétermination du peuple sahrawi non pas par anti-marocanisme comme le suggère cet article mais par une conviction profonde chevillée au corps que l’Algérie ne peut pas et ne doit pas laisser tomber une petit peuple qui a fui son pays occupé pour se refugier chez nous ; on n’a pas le droit de faire de la politique partisane au détriment d’un peuple en danger !




    0
  • Si Tchad
    5 novembre 2009 at 10 h 05 min - Reply

    L’affaire du Sahara est un gigantesque drame dont les victimes sont, par ordre de souffrance : les sahraouis (ceux des camps, pas ceux du Saint Georges), les algériens, et les marocains (les zawaliyya, pas les généraux). Si vous demandez aux généraux algérien et marocain qui « gèrent » les régions frontalières, ils vous diront en chœur : « pourvu que ca dure » (Programme de l’UMA: essence contre kif).

    Mais nos despotes le savent et jouent le jeu. Des fois, quant ils sont souls, il leur arrive de reconnaitre la mascarade, comme Nezzar qui, il y a qlq années affirmait que c’était scandaleux de laisser griller des appelés algériens à Tindouf, alors que nous sommes supposés être des peuples frères. Sauf que lui a commandé cette région pendant de longues années. Il s’était fait lynché par les journaux DRS, et depuis, il ne l’a plus ouvert sur ce sujet…

    Si Tchad




    0
  • adam
    5 novembre 2009 at 10 h 50 min - Reply

    Cet article est ouvertement pro marocain et occulte beaucoup de réalités. sans être un spécialiste en politique, il est aisé de reconnaitre d’abord que c’est un problème sahraoui-marocain et que l’algérie ne fait qu’appuyer la position sahraoui qui est la lutte pour l’indépendance. les sahraouis ont-ils raison ou tord de vouloir leur indépendance ? à la limite c’est leur problème; et l’algérie ne leur a pas mis un pistolet sur la tempe pour les pousser à s’opposer à la politique marocaine. il est aussi vrai que l’indépendance sahraoui arrange les affaires de l’algérie, face à une monarchie expansionniste qui a même des visées sur une partie de l’ouest algérien, sans oublier les avantages économiques que représenteraient un couloir sur l’atlantique. Delà à accuser l’algérie de tous les maux et fermer les yeux sur les dérives de la dictature chérifienne, c’est un pas qu’une écrasante majorité d’algériens ne voudra pas franchir.
    Il faut aussi dire que cette politique expansionniste du maroc est encouragée et applaudie par israêl qui trouve là un moyen inespéré de banaliser, voire légitimer sa politique criminelle contre le peuple palestinien.




    0
  • rachid 2
    5 novembre 2009 at 17 h 04 min - Reply

    Le clan d’oujda et particulierement fakhamoutouhou ont tres vite compris la leçon des lignes rouges tracées par les generaux et lesquelles feu Boudiaf l’avait payé de sa vie surtout quand il avait voulu savoir un peu sur leurs comptes a paris et quand il voulait trouver une solution avec le maroc pour les sahraouis … Ces generaux considerent le maroc comme leur pire ennemi ou leur mauvais cauchemar.
    Rappelons nous que nos anciens prof d’histoire nous avait toujours dit sur le sahara qu’il etait marocain pendant l’occupation espagnole …
    Comparer l’occupation française de l’algerie par la france à celui du maroc du sahara occidental releve de la pure ignorance …voyons !!!
    je crois que nos generaux sont tres mal placés pour defendre le droit des peuples a l »autodetermination quand on connait leur passé dans la persecution et l’execution des chouhadas…
    Cette affaire a decribilisé l’algerie et tous les algeriens aux yeux de tous le monde arabo-musulmans et occidental en dehors de quelques independistes basques en mal de reconnaissance chez eux et dautres qui se rendent de temps en temps a tindouf avec une prise en charge totale avec l’argent du pauvre peuple …
    Que les responsables algeriens et marocains aient l’audace de s’assoir autour d’une table comme des adultes et regler leurs differents frontaliers … au lieu de faire diversion avec l’affaire du sahara et manipuler les pauvres sahraouis naifs sachant que leurs responsables font des affaires sur leurs dos…demander la repantence aux français alors la majorité des ministres sont binationaux ( bien que legitime mais pas demandé par des harkis …




    0
  • MTM
    5 novembre 2009 at 19 h 25 min - Reply

    Vous avez aimé le Maroc avant la phagocytose imminente du Sahara occidental, vous allez l’adorer après.

    La question du Sahara est une question d’autodétermination que le Maroc rechigne à faire. C’est une résolution des Nations unis qu’il faut appliquer à la lettre si l’on ne veut pas ignorer le droit irréfragable d’un peuple décolonisé de choisir librement son destin. On ne connaît pas très bien les dessous des uns et des autres dans cette histoire du Sahara, trop mensonges et de manipulations, des deux côtés de la frontière, rendent la tâche d’une analyse neutre et objective très ardue, mais un referendum libre et chapeauté par l’ONU, sur l’autodétermination soulage la conscience de ceux qui veulent uniquement la vérité et veulent vraiment éviter de fouler au pied le droits des peuples de disposer de lui-même. Si les Sahraouis se prononceront pour une allégeance au roi du Maroc, la victoire de celui-ci « sur l’Algérie », sera immense. Les Algériens mesureront l’étendue de l’imposture du clan d’Oujda. Mais le roi M6 refuse d’adopter cette solution et l’on imagine un peu pourquoi…

    Cela étant dit, le vrai problème entre l’Algérie avec le Maroc, est ailleurs. La Maroc risque de nous poser de gros problèmes (et pas seulement au clan d’Oujda) une fois, son unité territoriale affirmée et consolidé et que son économie se rétablit. À mon avis, il ne faut jamais ouvrir les frontières avec ce pays ni d’établir des relations de quelque sorte que ce soit avant que leur parlement ne ratifie le tracé des frontières avec l’Algérie. Une requête refusée même au président Chadli Benjedid qui pourtant avait de bonnes dispositions envers ce grand voisin. Tous les autres pays ont accepté de ratifier le tracé des frontières avec l’Algérie sauf le Maroc. Le royaume chérifien voit grand et reste nostalgique à une prétendue ancienne puissance régionale. C’est un grand danger, latent, qui risque d’embraser la région dans un avenir proche. Il suffit qu’une puissance étrangère souffle sur les braises pour agenouiller encore plus l’Algérie.




    0
  • ca21dz
    6 novembre 2009 at 9 h 10 min - Reply

    « Ce conflit inutile engagé à la hussarde par Boumediene, après le coup d’Etat manqué et la mort de son ami le général Mohamed Oufkir en août 1972, n’a en fait été qu’un prétexte de déstabilisation de la monarchie alaouite. (1) »

    Monsieur El ounes : si boumedienne avait reussi ce que vous pretendes ca sera une bonne chose de se debarasser d’une monarchie au Maghreb et aujourd’hui pas seulement le Sahara qui sera libre ca serais tous le maghreb
    Voyez-vous finalement ce confilit peut etre utile, ne se voilant pas la face les alouite est une malediction pour tout le maghreb Monsieur El Ounasse.




    0
  • tacili
    6 novembre 2009 at 13 h 49 min - Reply

    Salut tout le monde

    Meme si l’article apparait, curieusement dans une premiere lecture comme pro-marrocain, je ne pense pas qu’il le soit apres mure reflexion. A moins que certains veulent voire dans M.Lounes un agent de sa majeste Mohamed 6.

    C’est plutot un pamphlet realiste, terre a terre qui met a nu les fallites de politiques suicidaires du clan de Oujda dont l’eexistence est bien reelle.

    Quand aux fantasmes que certains continuent a caresser en evoquant un soit disant droit du peuple Sahraoui a l’autodetermination, je me demande quels sont leurs arguments car ce Polisario et ce peuple ont ete mis place d’abord ans les laboratoires de la defunte SM avant de devenir une realite sociale.

    Meme si Le Maroc n’est pas ce modele si triomphant ( il recoit les compliments pour son role dans la torture des detenus islamistes ensuite transferes a Guantanamo et non pour ses exploits economiques: le taux de pauvrete est alarmant dans ce pays) , il est neanmoins utile de reconnaitre une certaine practicalite a la solution proposee par le roi et sa dimension moderne contrairement au Taghenent du Clan de Oujda.

    Les algeriens seront surpris lorsqu’un jour ils decouvriront les sommes effarantes depensees sur la lutte fictive du peupel saharaoui au lieu d’etre injectees dans l’economie nationale.

    Il est a noter egalement que le desinteret du peuple algerien par rapport a cette question, comme le souleve l’auteur est le meme de l’autre cote de la frontiere. Les deux peuples s’en fichent copieusement. C’est une affaire d’egos heritee par le fils naturelle du Roi hassan 2 et le fils spirituel de Boumediene , Bouteflika 3.

    Merci




    0
  • Ahmed
    6 novembre 2009 at 16 h 40 min - Reply

    Rien n’interdit au Sahraoui de voter leur intégration au Maroc…Connaissez-vous un peuple assez fou pour voter une chose pareil. ? N’étant pas plus fou que les autres les sahraouis ne se sentent pas en plus du tout marocain. La misérable partie de domino qui se joue et qui tien lieu de haute politique consiste à ce que le régime alaouite a toujours cherché à favoriser le séparatisme kabyle pour monnayer la position algérienne sur la question du Sahara. Sahara contre Kabylie. Double six ou double blanc…Vielle chimère marocaine. Ce qui est nouveau par contre c’est que les Partis berberistes MAK, FFS, RCD ??? qui n’ont jamais porté dans leur cœur cette Republique qui se defini comme Arabe jouent plus ou moins ouvertement le jeu du régime alaouite…De l’enfantillage politique ni plus ni moins.
    Et puis, il faut le dire, sans l’Algérie qui les bride beaucoup, ça fait longtemps que le Sahraouis seraient indépendants et que le problème aurait déjà été réglé. Ils savent se battre ces braves Sahraouis. Ils passent pas leur vie à gigoter sur internet.




    0
  • MTM
    6 novembre 2009 at 17 h 37 min - Reply

    Le Polisario est peut-être une création de Boumediene, mais les notables sahraouis promarocains sont aussi une création du Makhzen. Qui dit vrai, qui ment, un referendum sur l’autodétermination seul tranchera.

    L’autonomie est un leurre qui ne trompe que ceux qui laissent leur haine de la mafia militarofinancière l’emporter sur la lucidité. L’autonomie qui ne veut absolument rien dire dans un régime totalitaire, est une concession tactique et temporaire inventée par le makhzen pour annexer définitivement le Sahara occidental sans coup férir. Après quelques années ou quelques décennies, les Sahraouis retrouveront… leur patriotisme marocain et les délices du royaume chérifien « en toute souveraineté » et s’y uniront avec unanimité lors d’une autre grande marche verte… Ce happy-end est déjà prévu dans un décor sublime où le méchoui sera dévoré à la santé de l’Algérie en attendant que le thé soit bu toujours à leur santé à Tindouf, Figuig et Tlemcen. C’est fou que le destin d’une population se décide toujours sans son consentement.




    0
  • Karima
    6 novembre 2009 at 19 h 48 min - Reply

    Libre a ce journaliste d’exprimer ses pensees et son opinion concernant Le conflit Sahara occidentale et Maroc que je trouve d’ailleurs douces????? et legeres, a le croire, le Maroc est une belle reussite, tant mieux pour le Maroc et tant mieux encore si leur envie d’etre mieux que nous les pousse a faire mieux.Hilary Clinton dira toujours ce qui est necessaire pour proteger les interets des Etats Unis d’Amerique, cher journaliste et elle nous le fera jamais par amour pour vous ou pour le Maroc.Quant au conflit , a mon humble avis , c’est au Saharaouis de le regler avec le Maroc.Je dirai aussi aux Marocains pourquoi n’essayez-vous pas de recuperer SEBTA ET MELLILA, sans aucun doute ils vous appartiennent et je suis sure que l’Algerie vous epaulera.




    0
  • thirga
    6 novembre 2009 at 21 h 32 min - Reply

    On ne qu’etre outré de voir la haine contre un régime, un clan au pouvoir au service d’un autre régime, d’une famille qui descendrait des cieux pour disposer d’un peuple. La misère imposée au peuple frere du Maroc est trop lourde, les bons points de Mme Clynton n’y feront rien. En m’attardant sur la chaines medisat marocaines, des scènes de familles marocaines en transhumance menant une vie primitive cederent la place à la luxure de riches villas mauresques avec jardins pour attirer des touristes …Pour ce qui est du Rio de Oro, on aurait aimé voir ces aventuriers du Roi liberer ce territoire nord africain des griffes de Fronco. Hélas ces aventuriers du Roi, un descendant du Prophéte, parait-il (?), a laché sa horde pour dépouiller ces nobles descendants des Mourabitounes.




    0
  • djamal
    6 novembre 2009 at 23 h 00 min - Reply

    Mais enfin ou est le probleme si les Marocains recuperent ou aquierent le sahara….
    Pour ceux qui parlent de misere du peuple Marocain, il est a signaler que ce pays ne dispose pas d’une rente de milliards de dollars, comme c;est le cas de l’Algerie…DIAR ECHEMS c’est hier et c’est a moins de 1000 metres du palais presidentiel et du ministere des AE…Incroyable des qu’il s’agit de ce que le pouvoir boukharoubiste appel la ((QUESTION SAHRAOUI)), c’est le deversement de la haine et de l’insulte..A tous ceux qui parlent de monarchie et de je ne sais quoi comme terminologie marxiste -leniniste, ont-ils oublie que Boukharouba avait DROIT DE VIE ET DE MORT SUR DES MILLIONS D’ALGERIENS AVEC EN PRIME LES DAF…I
    HASSAN II n’en deplaise aux boukharoubistes et aux socialo-communistes a la carte, n’a tout de meme pas fait massacrer plus d’un quart de millions de ses habitants a cause d’une election libre…la decennie rouge c’est la consequense du pouvoir boukharoubiste qui continue d’exister et nous a reduit a cette misere intellectuelle . economique, sociale,etc…
    J’ai moi-meme ete jusqu’au camp de TINDOUF, il y a de cela plus de 20 ans…et j’ai vue la misere des gens et des soldats Algeriens dont la plupart si ce n’est les 95% d’entre eux etaient des appeles du contingent …A llez faire une enquete sur les appeles de tindouf et vous verrez ce qu’ils vous diront, un de mes cousins a passe 18 mois a tindouf, ce qu’il; m’a raconte etait tout simplement inimaginable et cela se passait il y a de cela pres de 25 ans…
    L’affaire du sahara occidentale n’est pas une affaire d’autudtermination, mais un plan machiavelique qui a consiste a mettre fin a ce que l’on appelait a l’epoque les regimes reactionnaires, comme si etre allie a l’union sovietique etait un critere de fierte, alors que ce meme empire du mal a massacre des millions de musulmans et leurs a meme interdit d’exercer leu rreligion musulmane en toute liberte,,,
    Alors SVP laissons les Sahraouis se demerder avec nos freres Marocains et arretons de jouer a la vierge effarouchee au moment ou cette interminable feuilleton MADE IN OUJDA a permis a la caste des generaux d’engranger des milliards sur le dos du peuple Algerien…..
    Je crois qu’il est plus que temps de commencer a nous occuper de nos vrais problemes au lieu de rechercher une autre conference TAMTAM pour decreter le droit a l’autodetermination du peuple sahraoui alors que nous algeriens nous ne le sommes meme pas…
    salam a tous




    0
  • rachid 2
    7 novembre 2009 at 12 h 29 min - Reply

    On note une grande divergence sur les avis sur le probleme du sahara … par hasard j ‘étais invité hier par un ami marocain et on a regardé un documentaire marocain que vous invite à regarder car je n’imagimais jamais ce dont sont capables de faire ces sahraouis aux marocains ( enfants ) kidnapés au maroc et transferés a tindouf avec la collaboration de notre armée … et dire qu’on croyait que ces sahraouis etaient des malheureux anges opprimés par les marocains !!!!!
    Decidement sommes nous obligés d’épouser des memes idées d’un pouvoir illegitime qui a massacré des miliers d’algeriers si oui continuons alors à le supporter et rentrons au bled et demandons lui pardon … sinon faisons tout ce qui est possible pour le faire deguerpire le plus rapidement possible …
    Le veritable ennemi des algeriens c est bien leur regime mafieux et predateur et le defendre ces idées machiaveriques c’est soit on en profite soit …




    0
  • el – hak
    7 novembre 2009 at 13 h 27 min - Reply

    sahara occidental _ aujourdhui entv lapelle sahara el aarabia je me demande hier le sahara etait une colonie espagnole alor ni le roi illigitime du maroc ni le president illigitime boutef na fait la guerre au espagnoles pour liberer le sahara aujourdhui espagne nest plus la les 2 clans etranger a lafrique du nord se bouffe pour remplacer les espagnole cest la honte pour ces gents qui se concidere comme musulmans




    0
  • MTM
    7 novembre 2009 at 15 h 30 min - Reply

    Il est marrant d’entendre des gens, surgis de nulle part, distribuer des étiquettes surannées comme soutien à leurs arguments trop légers pour être dignes de considération. Ils vous disent : vous, si vous parlez du droit des Sahraouis, vous êtes Boukharoubiste, communiste, etc. Et avec le même anonymat et le même prétendu sérieux, ils livrent des témoignages personnels qu’ils tiennent pour vérité absolue pour laquelle ils sont prêts à mettre leur main dans le feu…

    Dans les forums, les témoignages de ce type sont nuls et non avenus, sauf bien sûr s’ils émanent de ceux qui s’affichent avec leurs noms propres, qui sont connus sur la place publique et qu’ils jouissent d’une certaine respectabilité. La question touche à la rationalité et à l’esprit discursif uniquement. Arguments contre argument. Même l’histoire est parfois inutile puisque sa lecture diffère d’un côté à l’autre.

    Le problème ne peut être traité avec des gens qui aiment nager dans l’eau trouble, et poussent les polémiques vers les affrontements et les invectives en usant d’étiquettes stigmatisantes et des libelles dont seuls les fanatiques de tout bord sont capables de produire.

    L’Affaire du Sahara occidental n’est ni une question de pauvreté, ni une question de régime autoritaire algérien ou marocain; pas plus qu’elle n’est liée avec la rudesse supposée sahraouie. Elle ne saurait être débattue avec des sujets dérivatifs qui font perdre au sujet principal son importance et son contexte réel. Il s’agit d’un territoire vaste qui fut occupé par l’Espagne. Nous n’avons jamais entendu le Maroc le revendiquer avant le départ des Espagnoles, ni les Sahraouis, sous occupation, revendiquer la marocanité. Après l’indépendance, l’Espagne n’a pas « livré » le Sahara au roi et la marche verte n’a pas été faite dans le sens des Sahraouis vers les Marocains, mais bien dans le sens d’une puissance vers un territoire considéré comme un eldorado. Les Sahraouis n’ont pas chanté « Talaa el badrou alaïna » lors de cette fameuse annexion. Une bonne partie de la population a fui ce roi et a décidé de le combattre. Les Sahraouis, ne sont pas un troupeau de mouton qui a été mis dans des enclos à Tindouf ou obligé d’applaudir et de baiser la main du roi leur bienfaiteur.

    Il est, tout de même, très curieux de voir certains se passionner pour la marocanité du Sahara et feignent d’oublier le danger que représente le Maroc pour l’Algérie. Le MAROC REFUSE DE RATIFIER LE TRACÉ DES FRONTIERES AVEC L’ALGERIE. IL MET EN SOURDINE SES REVENDICATIONS DES LARGES TERRITOIRES ALGERIENS. SI VOUS REGARDEZ LEURS CARTES GÉOGRAPHIQUES OFFICIELLES, LES FRONTIÈRES SONT INDIQUÉES EN POINTILLÉS POUR SYMBOLISER LEUR QUALITÉ PROVISOIRE…




    0
  • Mohand ibn chahid
    8 novembre 2009 at 11 h 39 min - Reply

    A tous les commentairs ici!
    Ce probleme n´aurait jamais exister avec un magreb uni et democratique ou sevira l´etat de droit a la scandinave. Tout nos derigeants au maroc, algerie tunisie, libye, mauritanie sahara sont des despotes, des tueurs, des mafieux, des maudits une salerace a part ???????
    Il faut se battre pour la justice, la democratie le magreb des peuples on a tout pour reussir, richesse humaines et materials. Ne vous trompezpas d´ennemis soyez sage




    0
  • mohamed
    8 novembre 2009 at 17 h 20 min - Reply

    Pour répondre à Karima qui vient d’avancer plus naïvement: Pourquoi les marocains ne récupèrent pas Ceuta et Mellila , et les algériens les épauleront?
    quand on réglerait le Conflit du Sahara à ce moment on va se tourner à Ce problème aussi! Il suffit de nous laisser tranquille et ne prenez pas la parti de l’Espagne comme vous aviez fait lors de l’ilot de Leila!!!




    0
  • still
    8 novembre 2009 at 18 h 19 min - Reply

    Merci MTM pour la mise au point claire net et precise.
    Je pense de ma part que si le monarque alaouite avait les moyens de son ambition, il ne s’arrêterait qu’au « frontières de l’Etat- ami Israël »avec lequel il partage beaucoup… de points de vue.
    En attendant le jour ou les peuples algérien et marocain se libèrent de leurs despotes respectifs et décident eux-mêmes, librement, de leur destins au sein de républiques réellement démocratiques,en attendant ce jour-la, il faut se méfier des chants de sirenes..




    0
  • Rbaoui
    8 novembre 2009 at 20 h 46 min - Reply
  • Rbaoui
    8 novembre 2009 at 21 h 33 min - Reply

    Le begaiement de l’histoire:

    Par Larbi le dimanche, novembre 4 2007, 22:38

    Deux villes marocaines , Ceuta et Melilla , sont occupées depuis des siècles par le voisin espagnol. C’est une visite malvenue et inopportune du roi Juan Carlos dans les deux enclaves qui nous l’envoie désagréablement dans la figure.

    La réaction de la diplomatie marocaine a été pour une fois forte et rapide : Le Maroc a rappelé son ambassadeur pour consultation. Le roi Juan Carlos maintiendra « bien sûr » sa visite dans les deux villes. Pour l’Espagne l’argument tient en une seule phrase : Ceuta et Melilla sont espagnoles depuis bien avant que la Maroc n’accède à l’indépendance ! Ridicule et insensé ! Comment peut faire fi à ce point de la géographie ? et pourquoi l’histoire commencerait-elle à partir de 1496 et non de la période 709-1415 ou Ceuta était sous domination musulmane par exemple ?

    La diplomatie marocaine quant à elle a toujours resté passive se contentant de quelques communiqués occasionnels. La conflit n’a jamais été porté devant l’ONU et les instances internationales. Ceuta et Melilla ne font pas partie des territoires soumis à la commission de décolonisation de l’Assemblée générale des nations unies (à l’inverse de Gibraltar par exemple). A ma connaissance aucune démarche marocaine n’a été effectuée dans ce sens. En d’autres termes les deux villes ne sont pas considérées dans le droit international sous occupation ni même un territoire disputé par le Maroc. Elles sont même considérées comme des villes appartenant à l’Union Européenne. Il n’existe par ailleurs aucun mouvement militant pour le retour des deux villes au Maroc.

    En vérité la position marocaine est intenable et difficile. La diplomatie marocaine est complètement absorbée par un autre conflit, encore plus crucial, celui du Sahara marocain. Plus est , le Maroc a constamment cherché à ménager l’Espagne et l’UE par peur de perdre leur soutien dans ce conflit épuisant. Dans ce contexte l’heure n’est pas à ouvrir un deuxième front fût-il diplomatique au nord.




    0
  • hassene
    8 novembre 2009 at 22 h 10 min - Reply

    Tout le monde se souvient que l’annexion du Sahara occidentale n’a pas été faite qu’avec les forces armées royales (FAR), mais conjointement avec l’armée mauritanienne de Mokhtar ouled DADA .
    L’engagement de la Mauritanie auprès du Maroc dans ce conflit , qui en principe ne l’a concerne ni de près ni de loin, n’est pas fortuit si ce n’est le partage de ce territoire.




    0
  • rachid 2
    9 novembre 2009 at 11 h 51 min - Reply

    les pays dits arabes sont des chompions dans les denigrement c est la l’un des criteres de sous developpement … pendant que les eurpeens dits civilisés font tomber les murs entre eux nous on les construit surtout dans nos pauvres tetes de parano !!!..
    allah yehdikoum …
    j etais sidéré d’apprendre que le regime algerien avait soutenu l’espagne dans l’affaire des iles marocaines …
    quand aux polisarios qui sement la zizanie entre 2 peuples freres avec le soutien d’un regime irresponsable et immature politiquement il faut etre sur que vous etes le derniers soucis des algeriens car vous etes le premier facteur de destabisation du maghreb et kadhafi l’a tres bien compris . wa annas fakettt .. il y a que les notres qui ont gardé une mentalité obsolete et moyenageuse …
    mr still j’appreciais bien tes ecrits mais la mon vieux tu joue le meme jeux d’une dictature et tu me rappelles nos journalistes qui ne s’appuie que sur des suppositions infondées …
    j ai un ami journaliste au bled qui me dit qu’on sait que le sahara est marocain et de l’autre coté on a une famille à faire vivre mais nous on est libre ..
    Fraternellement




    0
  • mohammed mifdal
    9 novembre 2009 at 14 h 45 min - Reply

    BRAVO POUR L’ARTICLE
    UN VRAIE BOULOT DE JOURLANISTE MAGHREBIN INTEGRE.

    MOHAMMED MIFDAL
    (LONG LIVE THE KING ,LES PROVINCES DU SUD SONT MAROCAINES…….POINT)
    LES AUTRES PAYS S ‘UNIFIENT POUR CONSOLIDER LEUR POUVOIR ECONOMIC, L’ALGERIE(OUJDA MAFIA) FAIT TOUT POUR DETRUIR LA NATION ARABE DU MAGHREB. HRH.M6 ECOUTE
    PARDONNE, PUIS ENOUGH IS ENOUGH( SON DERNIER DISCOUR M’A DONNE 20000 VOLTS DANS LE COEUR, I LOVE IT )




    0
  • Cadet
    9 novembre 2009 at 21 h 42 min - Reply

    Le sahara occidental est sacre pour le Maroc,c,est comme une femme qu’on epouse.Sauf que le Maroc la partager avec La Mauritanie .son epouse c’est sacre on la partage pas.Si la cour internationale avait declarer que le Maroc n’a aucun lien historique avec Le maroc alors le clan de OUjda est devenu magistrat a la cour international et BravOOOOOOOO.




    0
  • jnsplu
    10 novembre 2009 at 17 h 40 min - Reply

    Décidément on nous prend pour des incapables.

    Depuis quelques mois, les querelles de sérail rejaillissent sur notre quotidien sous une forme ou une autre par l’un ou l’autre des hérauts des clans qui nous dirigent. L’affirmation de Khaled, puis Salima Tlemçani qui fait un article parlant de guerre entre tribus et de « traité » ebntre elles, puis la mort de Boumaaza qui est l’occasion de faire « des révélations » puis « Soltani » qui est objet de plainte en suisse mais qui y échappe, puis maintenant cette histoire du Sahara Occidental.

    Beaucoup de gens ne sont pas d’accord avec la politique de Boutef, mais cette gestion du pouvoir par la déstabilisation et la malhonneteté est non seulement non crédible mais criarde de lacheté.

    Tous les clans sont d’accord sur une chose. Le peuple ne doit pas connaitre les vérités vraies sur le véritable fonctionnement de l’Etat Algérien. En dehors de ça ils peuvent y aller avec leurs « infos » déstabilisatrices des uns et des autres au moment ou ils l’entendent.

    Finalement, le peuple n’est utilisé que comme caisse de résonnance des conflits entre clans du sérai dont la « presse » se fait l’écho souvent dévoué. Ne tombons pas dans le piège.




    0
  • Elmaaroufi
    10 novembre 2009 at 23 h 01 min - Reply

    Jusqu’à Bouteflika et les généraux qui l’ont rappelé de sa retraite seigneuriale en Suisse vont-ils poursuivre leur guerre de cent ans contre le peuple marocain. Après avoir fa




    0
  • Amine
    11 novembre 2009 at 1 h 38 min - Reply

    @ M. El haouari: le sahara est 100% marocaine, l’article reflète la vérité du terrain, la vérité qui vous fait mal, qui vous met mal à l’aise, arrêtez avec votre fiéreté à deux sous!! arrêtez votre antimarocanisme!! c’est ennuyeux..




    0
  • mnouar
    11 novembre 2009 at 11 h 07 min - Reply

    Les journalistes algériens nous ont habitué, au mépris, à la désinformations , à la haine. Ils ont endoctriné les algériens contre les marocains au grand bonheur du cynique boutef et ses généraux qui rêvent d’une belle guerre contre le Maroc. Mais Saâd Lounès une denrée rare dans le paysage pseudo-journaliste algérien. Un article d’une grande qualité et d’une analyse sérieuse de la situation. Dommage que l’on ne peut pas cloné Saâd Lounès. J’ai envie de lui dire Merci.

    son blog http://saadlounes.unblog.fr/




    0
  • tacili
    12 novembre 2009 at 23 h 01 min - Reply

    Envoyé le 12/11/2009 à 22 h 51 min
    @ Jnspl

    Moi je ne reconnais pas l’ONU avec ses mecanismes de foncitonnement actuels. Elle est d’ailleur devenue depassee lorsque les Etats Unis ont attque l’Irak en ignorant competement ses recommandations.
    L’ONU est le resultat d’un processus historique qui a vu le monde divise en zones d’influences entre les puissances mondiales, en « notre absence » comme l’a si bien formule Boumediene(quoique pour des raisons demagogiques)

    L’ONU est sous une influence americaine totale et ses finances dependent largement de l’Etat Americain qui apr ailleurs heberge l’organisation sur son sol pour mieux la controler. La CIA met en ecoute tout le monde et les representants des petits Etats s’adonnent aux delices de la vie nocturne new yorkaise en attendnat le prochain vote pour lever la main au plus offrant.

    L’ONU est un mensonge a l’echelle Globale. C’est une tribune ou les fous comme Gueddafi ou Bouteflika ou Ahmedinejad vont se defouler devant une audience internationale sans aboutir a quoique ce soit.

    Mais cela n’est pas l’essentiel de mon propos. Retournons a la question Sahraoui et le pretendu droit de ce puple a l’autodetermination. Personnellement je n’ai aucun probleme dans un monde ideal a ce que les sahraouis aient un mot a dire a propos de leur avenir mais helas ce peuple n’existe pas et le probleme est fondamentalement algero-maroccain. Si l’ONU avait approche le probleme de cet angle il aurait ete resout depuis longemps mais elle en a fait une autre mission, longue et couteuses comme elle sait le faire si brillement afin que ses fonctionnaires sillonnent la terre et offrent d’interminables seances pour justifer leurs frais de missions.

    Le sahara occidental n’est, ni algerien ni maroccain, c’est un sahara « accidentel » qui est venu du neant cree un probleme d’une dimension folle. J’aurai aime que les deux »puissances » regionales (je rigole biensur quand je dis puissances regionales, juste pour user des belles formules des strateges onusiens) soient a la hauteur des evenements et trouvent une solution mediane qui d’abord guaranti la stabilite de la region et uni le Maghreb sur des bases plus solides. Helas les egos ont pris le dessus et
    le conflit a pris des allures faisons la guerre dans un territoire neutre en utilisant le peuple sahraoui comme otage et monnaie de change.

    Tu m’a accuse de vouloir noyer la discussion en evoquant le probleme Kurde mais pas du tout cher ami, pas du tout. Je parle de principes. Si le pouvoir Algerien soutien les sahraouis par principe pourquoi ne le fait-il pas avec les Kurdes qui ont une histoire millenaire bien avant l’Islam. Pourquoi deux poids deux mesures. Je veux seulement faire le parrallel pour rapprocher mon idee. Vas tu denier le droit du peuple Kurde a l’independance ?

    Nous avons perdu beaucoup de temps et d’argent sur cette affaire et je trouve risible que certains soutiennent un pouvoir qui a la 9eme superficie au monde, qui l’a totalemt gaspille et veut etendre sa d’influence. Cela ne fera qu’engraisser les generaux du clan et leurs accolytes. L’Algerie en tant que peuple ne gagnera rien de tout cela.

    Le peuple Sahraoui n’a jamais atteint les criteres de base d’un peuple. il s’est laisse faire par les deux pays et n’a jamais pu trouver son autonomie interllectuelle pour pouvoir dire non aux deux pays, c’est a ce prux seulement que je contemplerai un soutien aleur cause. Je n’a jamais vu de difference entre le Polisario et l’Armee algerienne.C’est un organe totalement rattache a cette armee. Alors pourquoi voulons nous etre Sahraouis plus que les Sahraouis ?

    Mon cher frere, le droit des peuples a l’independance peut pousser les touaregues , les mozabites et les kabyles a en faire de meme car ils ont egalement les arguments necessaires pour defendre leurs singularites et leures cultures qui n’ont rien a voir avec la culture officielle du pouvoir qui est une sythese horrible entre l’orient et l’occident. Quelle sera ta position si ces minorites proclament leur desire de separation ? Serais-tu d’accord si l’ONU leur donne ce doit ?

    Merci




    0
  • thirga
    13 novembre 2009 at 9 h 29 min - Reply

    A TOUS CEUX QUI SE DEHANCHE DEVANT LE REGIME D’ETRANGER QUI HIER S’EST ALLIE AU FRANCAIS, AUX ESPAGNOLS POUR COMBATTRE L’EMIR EL KHATABI, LE LION DU RIFF DONT LA VILLE D’ANOUAL TEMOIGNERA POUR L’ETERNITE LA HAINE DES ROITELETSR CONTRE LES VRAIS MAROCAINS COMME LE PROUVE ENTRE AUTRE CEt APPEL DE DETRESSE: Répression sauvage et brutale à SIDI IFNI
    par Samira Kinani, 2 juin 2008
    « Allo, il y a une descente
    de différents corps de police
    3000 ou plus
    ils dévastent les maisons
    frappent tout ce qui bouge..
    ça dure depuis 4h du matin »
    je descends dare dare à l’amdh
    téléphone à droite et à gauche
    les informations sont là
    grande répression policière
    des arrestations
    du vol aussi
    les portables,l’argent, les bijoux
    tout y passe
    ceci se pase à sidi ifni
    les ait baamrane
    la tribu résistante
    qui a payé de son sang
    l’indépendance du pays!!!
    pourquoi cette hargne??
    les habitants ont un cahier revendicatif
    qui malgré les soi-disant « semblant de dialogue’
    n’a pas été exaucé..
    marginalisée..
    cette ville..
    le chômage y connaît de grandes proportions
    -comme un peu partout dans ce pays-
    un ras le bol général
    des marches de protestation
    des sit-in
    walou
    on n’a pas envie de les entendre!!!!
    la population décida alors d’organiser
    un grand sit-in près du port
    pour se faire enfin entendre
    la réaction des autorités:
    ce carnage
    bombes lacrymogenes..
    bastonnades
    on parle même
    de morts
    de viols……….
    ceci se passe
    alors qu’on nous casse la tête
    par des slogans »nouvelle ère »
    « développement »
    la ville est assiégée
    les nouvelles sont rares
    nous devons réagir

    À qui on ment
    par Samira Kinani, 9 juin 2008
    « et bien,on a essayé avec tous les moyens
    de leur faire prendre raison
    pas moyen..
    on a du intervenir!! »
    voilà en gros
    ce que disent
    ceux qu’on fait passer à la télé
    pour justifierl’injustifiable!!!!
    en supposant
    en essayant d’être de bonne foi
    chose pas vraiment facile
    car c dans notre peau
    qu’on l’ a expérimenté
    le mensonge!!
    en supposant que c l’affaire
    de quelques jeunes
    qui bloquaient le port!!!*
    il a fallu plus de 6000 , je ne sais même plus comment les appeler!!
    il a fallu que le général
    de sinistre renommée
    descende à tiznit!!!!
    il a fallu assiéger la ville
    interdire qu’on en sorte
    ou qu’on y entre
    frapper tout ce qui bouge
    voler des portables
    voler des bijoux
    violer l’intimité des foyers
    créer une atmosphère d’apocalypse dans la ville??
    c pas un peu gros???
    quelques jeunes
    selon la télé!!!
    et toute une armada
    pour les déloger
    du port!!!!!
    misère, répression et mensonge




    0
  • jnsplu
    13 novembre 2009 at 10 h 00 min - Reply

    @ Tacili.
    Les Etats unis ne sont pas parmi les pays qui payent facilement leurs cotisations, ils ont une dette énorme envers l’onu.

    Tu sembles vouloir dire que l’ONU devrait être une institution démocratique comme entendent la démocratie ceux qui ne la voient que sous une description livresque mais quand ils sont confrontés à la réalité, constatent que la démocratie est une question de rapports de forces. Or la force dans ce monde revets plusieurs aspects. Le savoir, l’information, les finances, le nombre, l’armement, etc…et ce sont ceux qui les détiennent qui finissent par prendre les commandes et jamais ceux qui ne les ont pas.

    Que ce soit à l’échelle d’un pays, d’un quartier ou du monde.

    Dans ce contexte, l’ONU, bien qu’imparfaite, permet aux plus faibles de trouver des alliances dans son enceinte pour suppléer à leurs carences et défendre ainsi au moins une partie de leurs droits, même si les résolutions qui sont prises ne sont pas toujours sujettes à exécution. Au moins elles donnent une force morale à leurs initiateurs.

    A ce titre l’ONU est toujours utile et importante et nous évite une domination totale des USA ou autres Etats, en attendant que nos gouvernants puissent nous développer le pays et lui faire faire la balance avec eux, ce qui n’est pas pour demain.

    Je laisse tomber l’ONU.

    Le peuple Sahraoui n’a pas les critères pour accéder au statut de peuple. Peut être que oui peut etre que non! La Cour internationale de Justice à peut être fait une erreur. Mais si on cherche bien, aucun de ceux qu’on appelle les « peuples » de la région ne les possède à lui tout seul mais ce sont des critères communs à tous les habitants du Maghreb et nous devrions songer à unir l’ensemble de ces habitants qui ne forment en définitive qu’un seul peuple et non pas nous cristaliser sur le problème du Sahara occcidental. Là je serais d’accord avec toi.

    Seulement voilà, c’est que les règles de droit international quelles que soient leurs imperfections et qui ont déjà joué par le passé, ont décidé qu’un pays décolonisé à droit à s’autodéterminer. Et c’est ce que réclament les Sahraouis, qui sont à nos frontières et donc leur problème devrait nous interpeler, d’ailleurs c’est ce qui se passe sinon pourquoi toutes ces discussions. Est ce à dire que ces règles, appliquées par le passé, doievent être écartées maintenant pour faire plaisir au gouvernants du Maroc ?

    Le pouvoir avec ses positions , qu’il soit Algérien ou non (ses raisons importent peu) est inévitablement étranger au concept de justice et c’est pour ça qu’ils n’oeuvrent pas à la réunion des Kurdes, leurs intêrêts ne concident pas. Car si la force gènère le droit international, ce qui la guide, c’est l’interêt des Etats, lui même guidé par les intêrêts des groupes qui en dominent les instruments de gouvernance. Equation simple. C’est pour ça que l’union du Maghreb n’est pas pour demain aussi.

    Quant aux Touaregs, Mozabites, Kabyles, Chaouis, etc…ils se sont autodéterminés en 1962, ce qui n’est pas le cas des Sahraouis.

    Salutations.




    0
  • rachid2
    13 novembre 2009 at 13 h 08 min - Reply

    Je crois que ce site est destiné à des algeriens pour denoncer un regime totalitaire , mafieux et sanguinaire qui ne croit qu’a la violence … et non à des gens qui defendent les sahraouis qui ne sont que le produit de ce regime illegitime et qui ne constitue qu’un moyen de diversion pour le pouvoir en place ( et une dictature n’engendre qu’une dictature …)
    Quand à nos amis qui se sont interessés a ifni je crois qu’il faut d’abord balayer devant nos portes en chassant les assassins de 200 000 algeriens …memoire selective !!!!
    quand aux kabyles et … il faut leur demander leurs avis ( MAK , K. FEKHAR …… )
    cette affaire du sahara nous a decribilisé vis avis du monde entier car tout le monde a compris qu’à travers les pauvres saharaouis le regime algerien veut regler les problemes personnels avec la monarchie marocaine et les pauvres sahraouis ne representeent qu’une marionnete … je trouve que cela releve de l’immaturité politique et tellement pitoyable … et finalement c est toujours le petit peuple qui payera les consequences et peut etre on risque de perdre bechar et tindouf poussant le maroc dans la gueule du loup ( l’americano sionisme …) et les sahraouis n’ont rien à perdre … En pratiquant la politique de l’autriche en maintenant cette tension au maghreb qui ne sert au fait que les interets des marchants d’armes …
    Je crois que les marocains font preuve d’une grande sagesse et de retenue … surtout quand un pays voisin arme des individus ., consacre toute sa diplomatie à des defendre et en cultivant la haine …




    0
  • Idriss
    13 novembre 2009 at 13 h 12 min - Reply

    Salam à tous,

    Si je suis ton raisonnement, le Maroc aurait du être découpé en plusieurs morceau car il n’a pas été colonisé par une seule puissance.
    Tanger, serait une principauté (elle était sous gouvernance internationale), le Nord du maroc serait une république (elle était sous gouvernance espagnol), le centre serait un petit royaume limité au nord par Larache et au sud par Tarfaya, et le sud Ouest du Maroc serait aussi une autre république composée de Sidi Ifni et Tarfaya (puisque qu’elle ont été libéré dans les année 60) et enfin, à partir de la zone sud de Sidi Ifni jusqu’à Lagouira, on aurait eu la fameuse RASD !

    Je comprends que cette perspective puisse enchanter les généraux mais cela fait oublier quand même 1000 ans d’histoire du Maroc !
    1000 ans d’une histoire ou l’état marocain s’est forgé progressivement, où l’administration marocaine a régit une zone allant de Tanger à la Mauritanie (je passe les quelques dizaines d’années ou certains sultans ont « régné » sur le quart Nord Ouest de l’Afrique au non de l’Islam).
    Le noyau dur de l’état marocain (existant en tant que tel depuis le 17 ème siècle) comprend bien le Sahara Occidental comme la cour pénal a bien relevé des liens d’allégeance entre certaines tribu (qui étaient plutôt sédentaire et relevaient d’une « administration) mais n’a effectivement pas reconnu de lien d’allégeance avec certaine tribu nomade qui parcourait TOUT le Sahara depuis la frontière Ouest du Sahara Occidental jusqu’à la Libye.

    Après, on peut mettre le curseur où on veut (prendre l’état marocain plutôt au 19ème siecle plutôt qu’au 17ème, reconnaitre le droit d’autodétermination à certaines zone du Maroc plutôt qu’à d’autre etc…).

    Il n’en reste pas moins qu’actuellement, il y a près de 500 000 personnes vivant au Sahara Occidental, il y a 60 000 personnes vivant sous des tentes à Tindouf et cela créerait un vrai « bordel », dont personne et je dit bien personne se sait jusqu’où il peut s’étendre et l’Algérie sera très loin d’en sortir indemne. Est ce que l’on veut cela pour nos enfants ?

    Les Sarhaoui ont toujours vécu « sans pays », c’est leur mode de vie, permettons leur de passer du Maroc à la Libye sans passeport, permettons leur d’avoir un passeport Sarahoui qui leur donnerait le droit de « tout » faire dans la zone du Sahara et là, on répondra à leur besoin.

    Moi, je suis Marocain, marié avec une Kabyle et nous avons 2 enfants (bientôt 3 Inchallah). On a chacun nos spécificités et nous nous enrichissons mutuellement de nos différences mais nous vivons ensemble.

    Salam à tous

    Salam à tous,

    Si je suis ton raisonnement, le Maroc aurait du être découpé en plusieurs morceau car il n’a pas été colonisé par une seule puissance.
    Tanger, serait une principauté (elle était sous gouvernance internationale), le Nord du maroc serait une république (elle était sous gouvernance espagnol), le centre serait un petit royaume limité au nord par Larache et au sud par Tarfaya, et le sud Ouest du Maroc serait aussi une autre république composée de Sidi Ifni et Tarfaya (puisque qu’elle ont été libéré dans les année 60) et enfin, à partir de la zone sud de Sidi Ifni jusqu’à Lagouira, on aurait eu la fameuse RASD !

    Je comprends que cette perspective puisse enchanter les généraux mais cela fait oublier quand même 1000 ans d’histoire du Maroc !
    1000 ans d’une histoire ou l’état marocain s’est forgé progressivement, où l’administration marocaine a régit une zone allant de Tanger à la Mauritanie (je passe les quelques dizaines d’années ou certains sultans ont « régné » sur le quart Nord Ouest de l’Afrique au non de l’Islam).
    Le noyau dur de l’état marocain (existant en tant que tel depuis le 17 ème siècle) comprend bien le Sahara Occidental comme la cour pénal a bien relevé des liens d’allégeance entre certaines tribu (qui étaient plutôt sédentaire et relevaient d’une « administration) mais n’a effectivement pas reconnu de lien d’allégeance avec certaine tribu nomade qui parcourait TOUT le Sahara depuis la frontière Ouest du Sahara Occidental jusqu’à la Libye.

    Après, on peut mettre le curseur où on veut (prendre l’état marocain plutôt au 19ème siecle plutôt qu’au 17ème, reconnaitre le droit d’autodétermination à certaines zone du Maroc plutôt qu’à d’autre etc…).

    Il n’en reste pas moins qu’actuellement, il y a près de 500 000 personnes vivant au Sahara Occidental, il y a 60 000 personnes vivant sous des tentes à Tindouf et cela créerait un vrai « bordel », dont personne et je dit bien personne se sait jusqu’où il peut s’étendre et l’Algérie sera très loin d’en sortir indemne. Est ce que l’on veut cela pour nos enfants ?

    Les Sarhaoui ont toujours vécu « sans pays », c’est leur mode de vie, permettons leur de passer du Maroc à la Libye sans passeport, permettons leur d’avoir un passeport Sarahoui qui leur donnerait le droit de « tout » faire dans la zone du Sahara et là, on répondra à leur besoin.

    Moi, je suis Marocain, marié avec une Kabyle et nous avons 2 enfants (bientôt 3 Inchallah). On a chacun nos spécificités et nous nous enrichissons mutuellement de nos différences mais nous vivons ensemble.

    Salam à tous




    0
  • Mazouzi
    13 novembre 2009 at 13 h 20 min - Reply

    Mr. Saad Lounés, de quel bord vous êtes??? Vous devriez aller vivre dans le pays que vous defendez.




    0
  • tacili
    13 novembre 2009 at 13 h 32 min - Reply

    @Jnspl

    Les regles du droit international ne sont pas un corpus sacre, elles sont sujettes a des modifications et a des « re-lectures » selon les rapports de force du moment. Ce qui a ate possible deux decennies avant pourrait ne pas l’etre aujourd’hui car les donnees ont change.

    Le principe de droit est un concept philosophique qui est loin des realites politiques et je trouve que tu idealises trop ce conept. Sur le terrain les decisions strategiques faconnent le droit et n’ont l’inverse. Les Etats ~Unis decident de Frapper l’Irak ensuite ils vont trouver la parade legale necessaire pour justifier leur decision et meme s’ils n’arrivemt pas a le faire ils font la sourde oreille et passent a l’action quand meme.

    L’ONU est depassee en sa version actuelle. Elle n’a fait preuve d’aucun « leadership » et ses patrons successifs ont toujours fini par baisser la tete devant l’axe du mal: Washington-London-Tel Aviv).

    Nous devons apprendre a regler nos differends sans l’ONU. Faire intervenir l’ONU est un signe d’immaturite surtout dans le cas sahraoui. Un reglement direct entre les le Maroc et l’Algerie serait mille fois meiux qu’une decision onusienne. Malherueusement les mauvaises habitudes ont la peau dure.

    Je ne veux pas faire plaisir au Maroc, Je veux une solution dans des temps relativement courts pour passer a autre chose. Cela passerait-il par la recuperation du Sahara par le Maroc? cela ne me coutera pas une seule nuit blanche. Nous pouvons donner asile aux Sahraouis et les integrer dans le tissus national si nous sommes tant soucieux de leur bien etre.

    Organiser un referudum devant l’impossibilite de verifier qui est qui est presque impossible. C’est un « myth de sisyphe » alors il faut imanginer de de nouvelles approches comme le fait le Maroc contrairement a l’intransigeance de la partie algerienne. Une forme d’autonomie de gestion serait pas mal dans le context actuel et l’Algerie pourrait integrer la signature d’un accord final sur le tarce des forntieres.

    Dire la verite telle qu’elle ne devrait pas nous offisquer. Je continue a dire que le Maroc comme l’Algerie ont besoin de reformes politiques profondes( je suis anti-royaliste impenitant) mais nos voisins font preuve de plus d’intelligence dans leurs maneouvres. C’est un fait, c’est tout.
    les algeriens n’ont rien a offrir car le Polisario, leur cheval de bataille a ete vide de sa substance apres les desertions en serie de ses hauts esponsables.

    Quant aux kabyles, Chaouis, Mozabites et Touregs, ils ont fait confiance au FLN qui les a trahi ensuite et il y a un desire reel au sein de ces minorties de s’emnaciper du pouvoir d’Alger si des changements reels ne sont pas realises. que vaut l’algeriannite d’un kabyle ou d’un chaoui sous le pouvoir des generaux ? rien du tout.

    Merci.




    0
  • Kamal
    14 novembre 2009 at 12 h 08 min - Reply

    Au fonds, je crois que la plupart des Algeriens pensent comme Saad Lounes, c’est dommage que la presse propagandiste des generaux Algeriens fait tout pour mobiliser le peuple Algerien contre leurs freres Marocains dont beaucoup sont morts pour la liberation de l’Algerie.

    C’est honteux que le gouvernement Algerien soit le seul dans la region qui cherche a diviser le Maroc et lui enlever son Sahara, offrant meme son appui avec armement et logistique a ces ennemis du Maroc et du peuple Marocain. Du coup, le gouvernement Algerien devient aussi ennemi du Maroc et des Marocains.

    Mais tout cela n’est pas surprenant, ce gouvernement Algerien et ses Generaux ne representent pas et ne representeront jamais l’Algerie et les Algeriens. Ils representent une Mafia qui s’est emparée d’un trés beau pays, la seule Mafia au Monde avec une armée.

    Je suis moi-meme moitié Algerien, moitié Marocain et je crois que la vielle garde au pouvoir en Algerie va bientot disparaitre inchaALLAH. j’ai grand espoir dans la jeunesse et un nouveau pouvoir sain en Algerie.




    0
  • Rbaoui
    14 novembre 2009 at 21 h 41 min - Reply

    Propagande pour les Freres et Soeurs Sahraouis

    El Aaiun (territoires occupés), 13/11/2009
    La militante sahraouie des droits et ex prisonnière politique disparue, Aminetou Haidar, a été enlevée en début d’après-midi vendredi à l’aéroport d’El Aaiun, la capitale sahraouie occupée, à se descente d’avion en provenance des îles Canaries, a annoncé sa famille qui l’attendait en dehors de l’aérodrome, fermé aux civils pour les circonstances par les forces de sécurités.

    Plusieurs cordons de policiers, gendarmes et autres forces de sécurités marocaines avaient ceinturé l’aéroport avant l’arrivée de l’avion, alors que d’autres l’attendaient au pied de la passerelle de l’aéronef, selon des témoins oculaires, qui affirment qu’elle a été embarquée dans un fourgon vers une destination inconnue.

    Mme Haidar, 42 ans, est souvent appelée la +Gandhi sahraouie+ », en référence à l’apôtre de la résistance pacifique indienne contre l’occupation britannique, étant l’un des plus éminents défendeurs des droits de l’homme au Sahara occidental, reconnue pour sa campagne courageuse pour l’autodétermination du Sahara occidental occupé par le Maroc et contre les disparitions forcées et les abus sur les prisonniers d’opinion.

    L’ex prisonnière politique sahraouie, revenait de New York,où elle avait reçue le « Prix du Courage Civil 2009 » octroyé par la « John Train Fondation » pour sa « résistance pacifique au Sahara Occidental », ce qui en fait la première femme arabe à avoir reçu ce prix.

    Mme Haidar, mère de deux enfants et titulaire d’un baccalauréat en littérature moderne, a été parmi les 700 manifestants pacifiques arrêtés pour avoir participé à un rassemblement en faveur d’un référendum. Plus tard, elle a « disparue », sans inculpation ni jugement et détenue pendant quatre ans dans des centres de détention secrets, où elle et 17 autres femmes sahraouies ont été torturées.

    En 2005, la police marocaine l’a battue en détention pour sa participation à une manifestation pacifique. Elle a été libérée au bout de 7 mois, grâce à la pression internationale, notamment d’Amnesty International et du Parlement européen.

    Depuis lors, Mme Haidar a parcouru le monde pour sensibiliser l’opinion internationale sur les violations marocaines des droits humains au Sahara Occidental et plaider pour le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.

    Ses efforts ont contribué à changer la violence du Gouvernement marocain pour disperser des manifestations pacifiques en faveur de l’indépendance, mais malheureusement, ce même Gouvernement revient aujourd’hui à la charge dans la torture et le harcèlement des défenseurs des droits humains sahraouis.

    Lauréat de sept prix internationaux, Mme Haidar a reçu le prix Robert F. Kennedy 2008 des droits de l’homme, le prix Silver Rose Award 2007 (Autriche), en 2006 Juan Maria Bandres Human Rights Award (Espagne). Elle a été lauréate du prix Andrei Sakarov Award pour les droits de l’homme, de la part du Parlement européen, du prix Ginetta Sagan Fund Award de Amnesty International (section des États-Unis). Elle a également été attribuée du Prix Nobel de la paix, rappelle-t-onAminetou Haidar refoulée à Lanzarote et campe dans l’avion

    Lanzarote (archipel des Canaries), 14/11/2009 (SPS) L’activiste sahraouie des droits humains, Aminetou Haidar, a été refoulée d’El Aaiun, ce samedi vers l’île de Lanzarote (archipel des Canaries), par les autorités d’occupations marocaines, qui l’avaient séquestrés la veille à son retour des Etats-Unis d’Amérique à sa descente d’avion en provenance de Las Palmas, a indiqué la victime dans un appel téléphonique a sa famille.

    Mme Haidar qui a été embarquée de force dans l’avion de Lanzarote a refusée de descendre dans l’île et demeure encore dans l’aéronef, a-t-on indiqué.

    Elle réclame le retour parmi sa famille et dans sa patrie occupée et colonisée par le Maroc.




    0
  • Rbaoui
    14 novembre 2009 at 21 h 52 min - Reply

    @ Mr. Lounes Une pensee pour nos frere marocains:
    Un peu de colere !!!!!
    On arrête les journalistes
    on arrête les étudiants
    on arrête les défenseurs des droits humains
    on censure
    on interdit
    on lâche des hordes
    criant fort
    que tout va bien!!!
    que nous sommes dans le plus beau pays du monde!!
    beau?certes
    très beau même
    mais spolié
    détruit
    par ceux qui ne voient pas plus loin que leur nez..
    ceux qui veulent nous refaire vivre la tragédie
    sacrifier toute une génération
    et faire de nos jeunes
    des beni oui-oui!!!!
    justifiant tous les travers!!!
    les travers???
    c’est plus fort que ce mot
    c’est l’assassinat pur et simple
    du rêve
    de l’espoir!!
    aujourd’hui
    de jeunes étudiants sont en grève de faim
    dont la jeune zhor
    aujourd’hui
    chahtane croupit encore en prison
    et son journal suspendu
    aujourd’hui
    le président de la section beni mellal
    passe sa deuxième nuit en prison
    pour avoir fait son devoir
    de défenseur dh!!
    aujourd’hui des milliers d’ouvriers sont en sit-in
    pour le minimum qu’on daigne encore leur octroyer!!!
    et j’en passe
    et aujourd’hui
    c’est e 34 anniversaire
    de l’assassinat
    lâche et barbare de zeraoul abdellatif
    ce jeune prof de philo
    ce jeune cadre d’ila amam
    torturé durant 8jours et 8 nuits
    lui,qui a tant aimé ce pays
    et quand je dis ce pays
    je parle de ceux qui y habitent
    je parle de ceux qui y triment..
    ces marocainEs laisséEs pour compte
    exploitéEs jusqu’à ‘os
    aujourd’hui
    ou on a plus que jamais
    -tous et toutes
    ceux et celles
    qui ont encore un grain de fierté-
    besoin de reprendre le flambeau
    de ceux et celles
    qui nous ont illuminé la route
    au prix de leurs vies
    qui ont tout sacrifié
    pour que la foi en notre droit à la dignité
    demeure vive..
    de la colère
    un peu de colère
    car ce qui se passe
    est intolérable..

    Par Samira
    http://samira-mehdi.blogspot.com/2009/11/un-peu-de-colere.html




    0
  • rachid 2
    16 novembre 2009 at 16 h 45 min - Reply

    MR LOUNES
    n’a de leçon de recevoir de personne il est libre d’écrire ce qu’il veut il n’est pas un journaliste d EL MOUDJAHID ou CHOUROUK …
    je crois qu’il faut regler vos problemes ( polisario et marocains ) ailleurs que l’algerie et trouver un autre pays qui puisse vous acueuillir en tant que refugiés … cette dame dont vous faites allusion je crois qu’elle a de la chance de pas etre algerienne sinon elle aurait été torturée et jetée en prison pour avoir denigré son pays … elle a de la chance d’etre seulement refoulée … un conseil rentrez chez vous et laissez nous tranquille on a d’autres chats à fouetter … Arretez de croire à ce regime qui vous iuduit en erreur qui n’a rien fait de bon pour ses compatriotes … et si vous meme vous le manipulez c est autre chose …




    0
  • Rbaoui
    16 novembre 2009 at 22 h 18 min - Reply

    @rachid 2
    Saâd Lounès n’a de lecons a recevoir de personne et il est libre d’ecrire ce que bon lui semble et la preuve il est librement publie sur le Quotidien d’Algerie mais j’aurai prefere que lui meme reponde a un de ses posts.
    Quand a dire que les Sahraouis doivent trouver un autre pays cela n’est pas de ton ressort et ce n’est pas dans les traditions du Peuple Algerien que de ne pas etre genereux et hospitalier.
    Cette Femme a deja ete torturee et aujourd’hui meme ils sont nombreux les Sahraouis tortures et emprisonnes dans les sinistres geoles du roi.
    Pour ce qui est de croire au regime algerien nous n’avons de lecon a recevoir de personne chaque algerien au fond de lui meme sait a quoi s’en tenir et le regime marocain n’est pas plus brillant que le notre.
    Mon seul souhait c’est de voir un etat algerien democratique frontalier avec d’autres etats democratiques a ce moment la on pourra regler tous nos problemes.




    0
  • Saad LOUNES
    16 novembre 2009 at 23 h 31 min - Reply

    Liste non exhaustive des fondateurs et dirigeants du Polisario qui ont rejoint la « mère-patrie » le Maroc:
    1- Ahmedou Souelem Ahmed Brahim, former « minister », responsible of relations with the Arab World[2]
    2- Omar Hadrami Mohamed Ali – responsible of the military security of Polisario[3], a relative of the late Ma al-‘Aynayn
    3- Lebnaha Attaya – Close to Prime Minister of the Sahrawi Arab Democratic Republic, Mahfoud Ali Beiba [4]
    4- Ghaoutah Mohamed Ahmed Baba – census official [5]
    5- Mustapha El Barazani – founder member and representative at the Organisation of African Unity [6]
    6- Mustapha Bouh – Political Commissar for Sahrawi Popular Army of Liberation. [7]
    7- Bachir Dkhill – Founding member of the Polisario, representative of the organization in several countries and organizations.[8]
    8- Guajmoula Bent Ebbi – member of the Politburo, and today Moroccan MP.[9]
    9- Sidati Mohamed Abdellahi alias Sidati El Ghallaoui – representative of the Polisario in Italy and Malta. [10]
    10- Omar Hadrami –founding member of the Front and member of the Politburo. [11]
    11- Mohamed Abdelkader Ould Mohamed Oul Habiboullah Ould Haibelti – Held several top positions before heading the Sahrawi Republic-radio [12][13]
    12- Brahim Hakim – Former foreign minister of the RASD and representative of the Polisario in North America.[14] [15]
    13- Maâlainine Mohamed Khaled – Polisario observer at MINURSO in Mauritania (5-7-2005) [16]
    14- Boullahi El Khalifa – Director of Polisario radio broadcasting [17]
    15- Mohamed Salem Khatri [18]
    16- Keltoum Khayati – Formerly in charge of the organization of women. [19]
    17- Ayoub Lahbib – Founder member of the Polisario and member of the Executive Committee [20].
    18- Abderrahmane Leibek – Polisario member[21]
    19- Mohamed Ahmed ben Omar Ouled M’Brirek – Polisario representative for the identification of Sahrawis[22]
    20- Ahmed Moulay M’Hamed – Head of the Security Services[23]
    21- Lfdal Malainine – director at the Education Ministry [24]
    22- Ghoulam Najem Mouichane – representative in Germany [23]
    23- Ahmed Ould Mohamed Abderrahman Cheikh Abdelaziz Rabani[25]
    24- Hametti Rabani – Minister for Justice and Cults [26]
    25- Mohamed Abdellahi Ould Mohamed El Mostapha Rabani – Lawyer[25]
    26- El Haj Abdellah Ould Abdelkader Ould Rabani – Journalist [27]
    27- Merrebih Rebbou[28]
    28- Ahmed Ould Saleh – personal secretary of Ayoub Lahbib [29]
    29- Bouchaâb Yahdih – representative of Polisario in France[30]
    30- Cheikh Ali El Bouhali Hnini[31]
    31- Daifallah Yahdih – former census official[32]
    32- Cheikh El Mahjoub Ould M’Hamed Salem Ould Erraha – former census official[33]

    Pour en savoir plus, tapez leurs noms sur Google.
    Juste pour dire qu’on ne peut pas être plus sahraouis que les sahraouis eux-mêmes.

    Ceux qui n’ont pas encore rejoint le Maroc sont soit en résidence surveillée, soit convertis dans la contrebande, le trafic de drogue et le terrorisme.




    0
  • Rifino
    17 novembre 2009 at 20 h 17 min - Reply

    Le nouveau rallié au Maroc Ahmeddou Ould Souillem s’est épanché sur les raisons de son désamour avec la guérilla lors d’une conférence de presse à Rabat, et a affirmé, sans surprise, que la majorité des décisions importantes concernant la stratégie du Front Polisario sont prises par Alger, et non par la direction du mouvement. Cependant, le message le plus important de la conférence de presse n’a, semble t-il, pas été totalement compris, puisque Ould Souilem, dans la prolongation du ton intriguant utilisé lors de la fête du trône, a affirmé que d’autres dirigeants du Front Polisario devraient suivre son exemple « incessamment ». Ould Souillem ferait une allusion très précise à deux autres membres du gouvernement de Mohammed Abdelaziz, qui séjourneraient actuellement aux Canaries, et qui seraient en pourparlers très avancés avec les autorités marocaines pour organiser leur retour. Seul point d’achoppement dans ces discussions, comment organiser le rapatriement de leurs familles sans éveiller de soupçons.
    En effet, la direction du Front Polisario, depuis le retour d’ Ould Souillem, a décidé de geler toutes les autorisations de sortie de Tindouf, et a signifié aux membres de la direction du Front que des « représailles » seraient exercées sur leurs familles, si ces derniers venaient à avoir une envie pressante de rejoindre la capitale chérifienne.




    0
  • Rifino
    17 novembre 2009 at 20 h 22 min - Reply

    @Rbaoui
    L’interdiction d’entrer sur le territoire marocain signifiée à Aminatou Haïder qui lui a été signifiée hier suite à son refus de remplir les formalités serait en réalité une opération « cover-up » (de couverture) décidée par les autorités algériennes après que plusieurs médias spécialisés, dont le site de sécurité américain Sahel Intelligence, aient dévoilé l’existence d’un trafic de panneaux solaires en provenance de Suisse vers les camps de Tindouf, dans lequel seraient impliqués plusieurs officiels algériens, ainsi que le croissant rouge sahraoui. En effet, Aminatou Haïdar, une ancienne fonctionnaire marocaine reconvertie dans la diplomatie algérienne, aurait reçu, avant son embarquement pour le Maroc, des instructions téléphoniques d’un interlocuteur non identifié lui demandant de « ne pas remplir les formalités lors de l’entrée au Maroc ». Deux journalistes auraient alors été désignés pour l’accompagner et filmer l’esclandre programmé. Sauf que les autorités marocaines ont fait preuve de la plus grande prudence, et, conseillés par un juriste spécialiste du droit international, ont décidé de la maintenir en zone internationale, jusqu’à ce que les conditions de son entrée sur le territoire soient réunies, c’est-à-dire jusqu’à ce que la voyageuse veuille bien décliner son identité et sa nationalité.
    Selon des informations exclusives obtenues par « Polisario Confidentiel » au téléphone, cette escalade calculée décidée dans la précipitation jeudi soir par Alger est destinée surtout à protéger le fils d’un haut responsable algérien qui serait impliqué dans la substitution de panneaux européens par des panneaux chinois issu d’un don gouvernemental.




    0
  • Rifino
    17 novembre 2009 at 20 h 23 min - Reply
  • Rifino
    17 novembre 2009 at 20 h 27 min - Reply

    Aux censeurs en herbe, Saâd Lounès ,comme d’autres, a le droit de donner son point de vue.Nous sommes dans un site libre et indépendant.
    Au maghreb, la majorité des médias sont aux ordres des despotes et autres services de propagande, de formatage et de manipulations.




    0
  • Rbaoui
    17 novembre 2009 at 22 h 36 min - Reply

    @Rifino, @Saad LOUNES
    La revolution Algerienne comme tant d’autres revolutions ont eu leur harkis je ne vois aucune pourquoi les Sahraouis n’ont pas leurs harkis.
    Quand a l’affaire des panneaux solaires ou de soit disant coups de telephones n’enlevent rien au fond du probleme: le droit au peuple Sahraoui a l’autodetermination, c’est si simple et si comme vous le citez il y a un grand nombre de Sahraouis qui veulent rejoindre la mere patrie quoi de plus simple: un referendum.
    Je ne suis pas plus Sahraoui que les Sahraouis je suis tout simplement un Algerien depositaire d’un héritage historique qui nous a été légué par les plus braves, et les plus fiers de nos peres morts pour qu’il puisse vivre digne et fier.
    Et pour conclure je ne peux pas me battre pour une Algerie debarrassee de ses ignobles imposteurs et ne pas denoncer les imposteurs du regime marocain.




    0
  • rachid 2
    18 novembre 2009 at 13 h 15 min - Reply

    Bravo Rbaoui vous avez bien appris la leçon des generaux , notre regime peut dormir sur ses 2 oreilles et pour lomptemps , pauvre Algerie …l heritage hitorique dont vous faites allusion ne peut etre defendu que par un vrai moudjahid comme Ait Ahmed et non par des bandits harkis et fils de harkis qui ont pillé le Bled et massacré des milliers d’algeriens ; comparer les harkis algeriens aux sahraouis qui ont rejoind leur terre … c est tres fort !!!
    On ne defend nullement le regime au maroc et on suit pas aveuglement une mafia popliticofinanciere …




    0
  • Rbaoui
    26 novembre 2009 at 16 h 16 min - Reply

    Amnesty International continues to urge the Moroccan authorities to take concrete measures to ensure that the rights of all Sahrawis to freedom of expression, association and assembly are fully respected and that Sahrawi human rights defenders, in particular, can collect and disseminate information and views on human rights issues without fear of prosecution, harassment or intimidation. Such rights are enshrined in international law, notably the International Covenant on Civil and Political Rights, to which Morocco is a state party, and the UN Declaration on the Right and Responsibility of Individuals, Groups and Organs of Society to Promote and Protect Universally Recognized Human Rights and Fundamental Freedoms, adopted by the UN General Assembly on 9 December 1998.




    0
  • Rbaoui
    6 décembre 2009 at 20 h 26 min - Reply
  • FAKOU
    9 décembre 2009 at 12 h 58 min - Reply

    Je crois que les autorités marocaines etaient sympa avec cette dame de l’avoir laissée repartir en Espagne… chez nous elle aurait carrement diaparu de la circulation à l’aeroport d’Alger et peut etre meme enterrée vivante …n est ce pas mr Rbaoui …




    0
  • Rbaoui
    9 décembre 2009 at 13 h 59 min - Reply

    @FAKOU
    Un tortionnaire ne peut pas etre sympa car il est avant tout lache, les notres auraient fait la meme chose. Cette fois la victime etait sous la protection de l’opinon publique a travers la mobilisation des organisations civiles.




    0
  • Sharif Hussein
    9 décembre 2009 at 19 h 33 min - Reply

    Ton heroine cher Rbaoui c’est presentée à l’aeroport et s’est refusée d’accomplir les demarches de routine comme dans tous les aeroports du monde.Elle a ensuite provoquèe les policiers en presentant un passeport Marocain en insistant en meme temps de ne pas etres Marocaine.C’est son choix diriez-vous?.Mais bien sur, ont tout de suite repondu les autorités locaux.Au Maroc on oblige personne à devenir Marocain.Les autorités ont aussitot convoqués le procureur du Roi devant le quelle,en presence de membres de sa famille,et sans aucune contrainte physique où moral et en plein possession de ses facultés mentales,ton heroine a renoncée à sa nationalitée et son passeport.le Maroc n’etant pas une republique bananiere, ne peut admetre su son territoire des personnes qui se presentent aux postes frontieres sans document valable et de visa le cas echeant.Alors il l’ a renvoyée aux iles Canaries. Disont que la DRS qui a conçu cette mediocre comedie a de nouveau echouée.Elle -laDRS- s’attendait à une arrestation de la passionaria d’arriere garde à l’aeroport de Laayoune.C’est pouqoui, la DRS la fait accompagner par deux journalistes Espagnoles.Personne ne s’attendait à un un comportement irreprochable et extrement intelligent des autoritées Marocaines.Ton Heroine s’est fait piegée par elle meme.INKALBA SSIHRO 3LAA SSAHIR.Cordialement.Milan.




    0
  • Rbaoui
    9 décembre 2009 at 20 h 51 min - Reply

    Cher Sharif Hussein
    La « Pasionaria » ou la « Gandhi » sahraouie était ainsi à New York pour recevoir le prix du « Courage civique 2009″, décerné chaque année par la Fondation John Train.
    Je suis admiratif devant son courage par contre mes heros ce sont
    les activistes de l’intérieur nouvelles références de la jeunesse sahraouie, se démarquent de la posture « guerrière » du Front Polisario en concentrant leur action sur la situation des droits de l’homme au Sahara-Occidental et les prisonniers anonymes
    dans la tristement célèbre « prison noire » de Laâyoune.




    0
  • rachid 2
    11 décembre 2009 at 12 h 02 min - Reply

    BARAKAT , cher Rbaoui le mur de berlin est tombé mais le mur de la honte est toujours present dans petits esprits haineux , pourquoi cet antimarocanisme maladif et primitif qu’on nous a appris à l’école est resté ancré dans nos petites tetes … tous les vrais intellectuels algeriens et je dis bien les vrais savent tres bien que le sahara occidental est marocain … cette malheureuse dame, peut etre un peu trop naive, s’est faite avoir par une junte militaire qui est championne dans la manipulation pour detourner l’attention de l’opinon publique nationale et internationale sur les vraies preoccupations du peuple algerien … il ne faut surtout s’attendre à ce que les occidentaux puissent regler nos problemes sinon on ne serait 2° et 3° pays les plus armés de l’afrique alors que petit peuple se nourrit de poubelles de tes generaux dont tu defends les idées machiaveriques ,obsoletes et n’ont aucune culture geostrategique ni education tout simplement … la dictature a la peau ferme et dure …




    0
  • Rbaoui
    17 décembre 2009 at 19 h 22 min - Reply

    @rachid2 barakat quoi ?
    Je defends des resistants pacifiques qui sont persecutes par un pouvoir qui n’a rien a envier a nos generaux.
    Ce n’est pas aux intellectuels vrais aux faux de decider si le Sahara est marocain ilsuffirait simplement d’un referendum comme a Gibraltar pour que pa population decide d’elle meme.
    En conclusion je partage ton opinoin en ce qui concerne nos generaux tortionnaires mais les generaux marocains sont de la meme espece.
    2 liens pour ton information:
    http://www.sauver-kaddour-terhzaz.org/fr/
    http://www.telquel-online.com/210/maroc3_210.shtml




    0
  • Sharif Hussein
    18 décembre 2009 at 18 h 37 min - Reply

    Le referundum cher Rbaoui,a etait proposer par le Maroc,et rejetter par le polisario en refusant à des centaines de milliers de Sahraouis d’y participer,pour la simple raison que ses derniers se sont deplacés au nord et se sont installés dans divers regions du Maroc durant les decennies de l’occupation espagnole,pour divers motifs,telques secheresse,insecurité,repression et autres.Le Polisario veut limiter le referundum au seul Sahraouis recencés par les colonisateurs en 1974.Pratiquement ce Polisario veut que se soit les colonisateurs à dire qui est quoi et defenir l’identitè de nos tribus et de nos peuples et de nous tracer des fontieres qui n’ont jamais existées.En plus le Maroc n’a exiger la participation à ce referudum qu’à ses Sahraouis deplacés au nord pendant des periodes recentes et qui ont encore des liens forts avec leur tribus et leur Shioukhs au Sahara.A mon avis le Maroc devrait exiger la participation à se referundum, de tous les marocains d’origines Sahraouis meme si leur instalation au nord remonte à plusieures siecles.Marrakech a etait fondée Par les Sahraoui à titre d’exemple.Puis, est ce que vous pouvez me dire cher Rbaoui pour quel raison les Ouled Dlim instalés au Sahara peuvent participer à un eventuelle referundum et non pas les Ouled Dlim installés à Sidi Kassem au nord de Rabat?.Ne chercher surtout pas à me convaincre en evocant l’ONU et ses resolutions.Cette organisation aux services des grandes puissanses n’existe que depuis 1945 en revanche notre peuple nord-africain vit dans cette region pendant la nuit des temps sans frontiers aucune jusqu’à l’arrivée des colonisateurs Français et espagnoles.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique