Édition du
24 March 2017

Pierre Falcone impliqué avec les chinois dans le scandale de l’autoroute est-ouest

Pierre Falcone

Ses bonnes relations avec Mohamed Bejaoui lui avaient facilité la tache

El Khabar, 4 novembre 2009

Il est né à Alger en 1954. Il possède 3 nationalité : française, angolaise et brésilienne. Il est le manager de l’une des plus grandes entreprises d’exportation d’armes en Afrique, et en Amérique Latine, avec l’appui des services de renseignement français et de la droite française. Il était aussi négociant de contrats pétroliers. Voila un résumé du CV de l’homme d’affaire français, en l’occurrence Pierre Falcone, dont le nom a été mentionné à maintes reprises par C.M, le principal accusé dans le scandale de corruption de l’auto route est-ouest en Algérie.
C.M a tenu de dire, dans son témoignage au juge d’instruction prés le pole judiciaire spécialisé dans le terrorisme et le crime organisé, qu’il a entendu le Directeur général du groupement chinois CITIC-CRCC en Algérie, dire que « le groupe a pu décroché le contrat de l’auto route est ouest? grâce à l’intervention de Falcone auprès des responsable influents au sein du gouvernement algérien ». Et parmi ces responsables, l’accusé a rapporté le nom de l’ancien Ministre des affaires étrangères, Mohamed Bejaoui.
On croit savoir que le groupe chinois avait invité le médiateur C.M, à la capitale chinoise Pékin, pour parler « affaire » avec le DG du groupe. Les chinois ont proposé une commission de 22% du huitième de ce qui en resterait du montant du marché. Cette réunion a été assisté par Pierre Falcone, qui selon les propos des chinois n’arrêtait pas de recevoir sa part des commissions et pots de vains que les chinois payaient, en échange de la libération de 400 millions USD, qui représentait le reste du marché. Cela veut simplement dire que les 30 millions USD et les 10 milliards de centimes, que C.M a admit d’avoir eu, ne représentent qu’une petite partie de la totalité des pots de vains et commissions qu’il a touché. Cependant, on ignore encore combien Pierre Falcone a touché dans cette « affaire ».
Le juge d’instruction a récolté des témoignages affirmant que Pierre Falcone avait été invité avec des hommes d’affaires algériens pour prendre part dans une réunion interministérielle, qui devait assembler le Ministre des affaires étrangères, Mohamed Bejaoui, Ministre des finances, Abdelatif Benachenhou, Ministre des travaux publics, Amar Ghoul, et le Ministre de l’énergie, Chakib Khelil. Cette réunion visait de débattre le financement du projet de l’auto route, dans ses débuts. Cependant, Chakib Khelil a décidé de boycotter cette réunion. Il a opposé l’idée d’inviter des hommes d’affaires à une réunion interministérielle. On croit savoir aussi que l’homme d’affaire français avait proposé aux algériens de payer les chinois en pétrole. Cette proposition avait plu à Benachenhou, mais elle n’a pas été adoptée.
Par ailleurs, on ne sait pas grandes choses sur la relation entre Pierre Falcone, et l’ancien président de la Cours internationale de justice, Mohamed Bejaoui. Une chose est sûre, c’est que les deux hommes avaient travaillé ensemble à l’UNESCO, en France. Bejaoui représentait l’Algérie dans cette organisation, alors que Falcone représentait l’Angola, en 2003.
Pierre Falcone était sous le coup d’un mandat d’arrêt international de janvier 2004 au 3 octobre 2007 pour son implication dans l’affaire des ventes d’armes à l’Angola (Affaire Falcone ou Angolagate). Après s’être réfugié en Israël, Pierre Falcone a été condamné le 27 octobre 2009 par le tribunal correctionnel de Paris à 6 ans de prison ferme.

04-11-2009
Par A.B/ Synthèse A.A


Nombre de lectures : 2603
15 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • malika
    4 novembre 2009 at 14 h 57 min - Reply

    Cela veut tout simplement dire qu’il est de notoriété publique que pour faire des affaires en Algérie, il faut passer par la France. Et il n’y a que la souveraineté du peuple pour changer cet état de fait.




    0
  • Pensee Libre
    4 novembre 2009 at 16 h 18 min - Reply

    « Lorsqu’il s’agit des affaires sensibles, les décisions de justice sont prises dans un autre endroit, loin du palais de justice » je cite Mokrane Aït Larbi, avocat et auteur du livre « Entre le palais et la justice ».
    Apres sa candidature controversee a l’Unesco Mohamed Bejaoui revient a la une de l’actualite pour une autre Party pourrie. Il est parfaitement clair pour tout le monde qu’aucun contrat ne se signe en Algerie sans versement de commissions. A mon avis cet article publie par El Khabar est une manipulation pure et simple avec reglement de comptes entre les differents clans et surtout le role de la France dans ce qui est supposee sa chasse gardee je veux dire son marche algerien.
    Cependant la corruption continue de ravager notre pays bien que Bouteflika eut réitéré sa détermination à combattre la corruption et les observateurs meme a l’etranger ironisent sur la lutte contre la corruption:
    RT @janewylen :Judicial reform in Algeria? Is this a joke, or are we really talking about a different country?




    0
  • MOUNIR
    4 novembre 2009 at 17 h 20 min - Reply

    C.M est incontournable dans cette affaire sauf que personne n’ose ou ne veux éclairer nos lanternes de ces initiales CM.




    0
  • Ma tête à couper !
    4 novembre 2009 at 21 h 41 min - Reply
  • Ma tête à couper !
    4 novembre 2009 at 21 h 42 min - Reply
  • Ma tête à couper
    4 novembre 2009 at 21 h 49 min - Reply

    A LIRE :
    L’ensauvagement macoute et ses conséquences (1957-1999), un article passionnant et bien documenté de Leslie Péan
    I) Duvalier et la mafia américaine
    __Le 14 avril ramenait le 100e anniversaire de la naissance de François Duvalier. A un moment où il y a dans les airs toutes sortes de palabres sur la vie et l’oeuvre de ce chef d’orchestre du fascisme tropical, nous prenons plaisir à offrir à nos lecteurs ces bonnes feuilles de l’ouvrage de Leslie Péan intitulé Haïti : Economie Politique de la Corruption — Tome 4 L’ensauvagement macoute et ses conséquences (1957-1999) qui sort aux Editions Maisonneuve et Larose à Paris à la fin du mois de mai. C’est une introduction pour comprendre le massacre des destinées d’Haïti au 20e siècle.__

    Ou une introduction pour mieux comprendre le massacre des destinées de l’Algérie du XXIe siècle.
    Source :
    http://elsie-news.over-blog.com/pages/Lensauvagement_macoute_et_ses_consequences_19571999_un_article_passionnant_et_bien_documente_de_Leslie_Pean-35910.html




    0
  • nomade
    5 novembre 2009 at 11 h 09 min - Reply

    le regime criminel d’alger reconnait les siens, il ne frequente que les marchands de la mort.
    les draculas de par leur nature ne jouissent que lorsque ils ont du sang dans les mains ou entre les dents et ne mangent que du pain imbibe de sang.

    khoubz eddar , petri avec le sang de 300 000 algeriens, yeklouh el berrania .




    0
  • nomade
    5 novembre 2009 at 19 h 53 min - Reply

    pour accomplir sa mission d’information la presse algerienne doit divulguer le nom complet des criminels economiques, polititiques , ou de droit commun . les initiales XY , AB , CD, CM N’INFORMENT EN RIEN LA POPUPLATION sur les criminels , cette maniere d’informer n’est qu’une protection des criminels se la part du systeme .
    en d’autres lieux la presse informe la population et donne meme l’adresse ou vit le criminel a sa sortie
    de prison.
    et puis …. celui qui instruit l’affaire est corrompu et celui qui la juge l’ est aussi.




    0
  • Obama
    6 novembre 2009 at 10 h 59 min - Reply

    6 novembre, 2009 | 4:13
    A PROPOS DE L’AUTOROUTE EST OUEST et du feuilleton qui se déroule à Alger. Voici ce que nous avons à dire.

    Pour completer les informations qui viennent de sortir au compte goutte sur l’affaire de l’autoroute EST-OUEST, les quelques données suivantes sur le principal animateur de cette affaire sont utiles à faire savoir.
    Maladroitement , certains ont fait circuler des informations erroné ou pour le moins incompletes. La réalité des faits se fait jour petit à petit .
    Il fallait descendre d’un cran pour pouvoir agir , parceque l’affaire est complexe et les acteurs principaux consentant ou intéressés se trouvent au sommet .Il fallait donc mettre l’accent et trouver les veritables intermédiaires qui pensaient pouvoir faire comme Pierre Falcone des millions facilement, sachant qu’ils partagent sans doute possible avec le personnes du sommet.
    Celui par lequel toute l’affaire des Chinois a éclaté est CHANI MEDJDOUB. Il vit au Luxembourg . Il est diplomé de l’ENA d’Alger comme son ami colonel khaled (conseiller au ministre de la Justice).
    Il est de la même promotion que Bouchema , et non bouchama , ils se connaissent bien. Ce militaire a donc présenté Chani Medjdoub à Bouchema en le faisant passer pour un banquier, ce qu’il est loin de l’être, et ils sont devenus amis.
    Ces gens pensaient donc agir sans attirer l’attention des services étrangers notamment Français et Espagnols. Les notres dans les Ambassades et au centre ne se sont pas manifestés ils n’ont vu que du feu ou bien ils sont tous complices.
    Les notres , en effet, obéissent à une logique appliquée depuis plusieurs années, on partage avec le voleur ou bien on le laisse voler comme ça il ne peut pas les dénoncer, il se tait sur ce qu’ils font par ailleurs. Ils fonctionnent ainsi depuis lontemps.
    On parle de Falcone pierre maintenant qu’il est en prison , mais on a rien dit quand il était venu en 2006 avec le passeport Israelien ou Français ou Angolais pour assister comme un pacha à l’ouverture des plis de l’appel d’offre.
    On ne va nous dire qu’ils ne savaient pas qu’il vivait en Israel et qu’il était sous le coup d’un mandat international quand bien même il était représentant d’Angola auprès de l’UNESCO comme notre Bedjaoui national, qu’on veut au passage ecorcher pour lui faire payer son independance qui s’est manifestée ces derniers temps, il risque en effet de parler lui aussi de ce qu’il sait, alors il faut le noyer dans les on dit .
    Dans le temps on a couvert FALCONE que les services connaissent tout à fait bien et maintenant on avance son nom. Bien sur Lamari n’est plus là , pour se justifier , mais ses collaborateurs sont là ils le connaissent tout aussi bien .Il est l’ami de leurs amis français Pasqua et Marchiani pour ne citer que ceux la.
    De toute manière il a du tout dire à ses amis des services secrets français; ces derniers ne manqueront de venir au secours de la partie le plus forte au pouvoir en distillant l’information au moment voulu. Il aurait négocié avec les Français pour alleger sa peine.
    Par ailleurs Falcone n’est pas venu a Alger à l’ouverture des plis de l’appel d’offres de l’AUTOROUTE EST OUEST pour représenter les Chinois mais pour s’enquerrir de la situation pour les Français et les israéliens avec lesquels il entretient des contacts suivis (il est juif lui meme ).

    En fait ,les 4 colonels et le Général démis de leur fonction savent tous ce qui s’est passé. Nous espérons les voir répondre de leurs actes tout comme les civils qui sont en prison et d’autres qui vont suivre certainement.
    On a fait du bruit maladroitement sur le sujet il y a quelques mois par Presse interposée dans l’espoir de cacher les loups . Heureusement cette fois cela n’a pas été possible . D’abord il y a les Français et puis il y a aussi des réglements de comptes qu’on voulait faire . Le clan présidentiel a dans le dos plusieurs affaires scabreuses et il en finit de sortir : Saidani, Barkat, le Wali de blida , El khalifa et ses cachoteries, le SG de la formation professionnelle et ses amis qui distribuent en dehors de tout respect de la réglementation des marchés à ses amis français , belge et Tunisien. Les montants sont moins importants mais ils se chiffrent en plusieurs millions d’€ également. Le mal causé à l’image de l’Algérienne est trop important pour ne pas donner suite aux divers cas soulevés.
    On accusait de tous les maux le ministre mais en fait ce sont ces militaires (qui se croyaient impunis) qui ont organisé cette magouille pour profiter de la situation comme d’autres profitent des marchés tout azimut.
    Mais franchement ils ne méritent pas le titre d’Algérien, surtout qu’ils ont tous des salaires élevés , des biens mobiliers et immobiliers importans , de la notoriété dans leur milieu et celui de pauvres ciutoyens normaux Algériens et ça leur suffit pas , ils veulent tous devenir millionnaires en EURO.

    L’argent sale , avec lequel ils vivent alors leur vie de nabab musulman ils l’utilisent même pour aller la mecque , ou ils fond des dons aux mosquées pensant ainsi trouper leur monde. Leur vie se caractérise par de la fourberie , de faux semblants , de la tromperie et des mensonges.

    Ils ont choisi un Algérien, habitant au Luxembourg, marié à une Luxembourgeoise.
    L’Algérien a commencé son activité professionnelle au Luxembourg en tant que simple Agent d’Assurance d’AXA luxembourg , (agrément N° 1991AG381) tout comme des membres de sa belle famille. C’est après son départ d’Algérie .
    Après cette alliance naturellement au Luxembourgeoise les portes lui sont ouvertes.
    Il n’a pas manqué comme tout Algérien qui se respecte de faire savoir a ses amis restés au pays, sa condition et sa réussite car question fanfaronnade on est champion. Par la même occasion ses amis restés à Alger lui font du pays et le mettent à contribution.Depuis le début des années 90 beaucoup de faits se sont passés dont il a certainement le secret.
    En effet en tant qu’Agent d’assurance, on va pas pas loin ,question revenu, on ne peut certainement pas s’offrir des participations dans des entités diverses que nous allons détaillé ci après. En europe c’est simple tous les revenus sont déclarés , et on sait très bien et vite si quelqu’un a fait fortune par son travail régulier ou il a “gagné le lotto” , dans ce cas il semble bien que ses amis algériens lui ont permis tous les investissements et les participations qu’il aurait pas pu avoir en tant que simple Agent d’assurance d’une compagnie comme AXA . Un Agent d’assurance plus exactement un producteur (c’est un indépendant qui par son travail de prospection arrive à faire signer des contrats d’assurance diverses à des citoyens au nom de la compagnie , moyennant paiement d’un faible pourcentage sur les revenus générés par ces contrats)… or la population luxembourgeoise est petite , et il y a des milliers d’Agents qui sillonnent le pays conséquence les jours sont durs pour les citoyens normaux et de surcroit Arabe pour vivre dignement de son travail . A moins que il occupe en fait en même un avant poste de la mafia galonnée ou feutrée des cabinets minitériels. Ce qui semble être le cas.
    En 1996 il a acheté avec son épouse la société dénommée FIDUCIAIRE ADC CONSEIL, Société Civile.
    Siège social: L-2430 Luxembourg, 26, rue Michel Rodange. qui appartenait à un certain DAVID françois.

    Voici le texte integral par lequel la cession s’est opérée légalement.
    ” L’an mil neuf cent quatre-vingt-quinze, le deux janvier, s’est réunie l’assemblée générale extraordinaire des associés de la société civile ADC CONSEIL et les associés ont pris, à l’unanimité, les décisions suivantes:
    1) Acceptation des cessions de parts du 2 janvier 1995 entre Monsieur David François et Monsieur Chani Medjdoub
    et entre Monsieur David François et Madame Chani-Pesch Marguy.
    2) Modification de l’art. 6 des statuts qui sera ainsi rédigé:
    Art. 6. Le capital intégralement libéré est de 100.000,- (cent mille) francs, divisé en 100 (cent) parts sociales sans
    valeur nominale.
    Les parts sont réparties comme suit:
    Chani Medjdoub 99 parts
    Chani-Pesch Marguy 1 part
    100 parts
    Chaque part est indivisible à l’égard de la société.
    3) Modification de l’art. 10 qui sera ainsi rédigé:
    Art. 10. La société est gérée et administrée par Monsieur David François et Monsieur Chani Medjdoub. La société
    est valablement engagée par la signature conjointe des deux gérants ou par la seule signature de Monsieur Chani
    Medjdoub.
    Fait à Luxembourg, le 2 janvier 1995.
    Enregistré à Luxembourg, le 20 décembre 1996, vol. 487, fol. 101, case 8. – Reçu 500 francs.
    Le Receveur (signé): J. Muller.
    (46297/000/27) Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 27 décembre 1996.

    Un an après il est également entré dans le capital de la société civile immobilière PROMOTECH.
    Comme on le voit ci- après , les deux sociétés Gloform investments limited représentée par Claisse D. et Maisto Dominique et Chani Medjdoub et la sarl cobalux ont crée ensemble la société Promotech.
    Siège social: L-2430 Luxembourg, 26, rue Michel Rodange.
    Assemblée Générale Extraordinaire du 14 octobre 1996
    L’an mil neuf cent quatre-vingt-seize, le quatorze octobre.
    S’est réunie l’assemblée générale extraordinaire des associés de la société civile immobilière PROMOTECH et les associés ont pris, à l’unanimité, les décisions suivantes:
    1) Acceptation des cessions de parts du 14 octobre 1996 entre M. Ciardiello Franco et la société GLOFORM INVESTMENTS LIMITED, représentée par M. Chani Medjdoub et M. Claisse Dominique; et M. Maisto Dominique et la société GLOFORM INVESTMENTS LIMITED, représentée par M. Chani Medjdoub et M. Claisse Dominique;
    et entre M. Maisto Dominique et la société COBALUX, S.à r.l., représentée par M. Baldelli Aldo.
    2) Modification de l’article 6 des statuts qui sera ainsi rédigé:
    «Art. 6. Le capital intégralement libéré est de 100.000,- (cent mille) francs, divisé en 100 (100) parts sociales sans valeur nominale.
    Les parts sont réparties comme suit:
    GLOFORM INVESTMENTS LIMITED… 99 parts
    COBALUX, S.à r.l.1 part
    TOTALE 100 parts
    Chaque part est indivisible à l’égard de la société.»
    Fait à Luxembourg, le 14 octobre 1996. GLOFORM INVESTMENTS LIMITED
    M. Chani M. M. Claisse D. M. Ciardiello F.
    COBALUX, S.à r.l.
    M. Baldelli A. M. Maisto D.
    Enregistré à Luxembourg, le 20 décembre 1996, vol. 487, fol. 101, case 8. – Reçu 500 francs.
    Le Receveur (signé): J. Muller

    Précisons que ces sociétés dont les actionnaires sont en majorité italiens d’origine semblent être plus des boites aux lettres que des sociétés importantes leur capital social étant ridiculemement bas (100.000 Francs lux) c’est environ 2500 € . à l’exception de Gloform investments limited , dont le capital social est plus important.
    En fait ces sociétés pourraient avoir servies pour recevoir l’argent et pour son placement en divers lieux y compris l’Espagne , pour son marché de l’immobilier notamment qui est en crise , il attire l’argent sale et se distingue par le blanchiment d’argent malgré l’existence de TRAFIN et l’organisme de l’OCDE et de la CE qui obligent les intermédiaires notaire, banquiers et gestionnaires de fortune à signaler les cas douteux. Il faut dire cependant qu’ils arrivent à passer dans les mailles dressées avec plusieurs artifices connus .

    Dire que Chani Medjdoub est un banquier dénote un manque flagrant de connaissance de ce genre d’activités. Une fidiciaire n’est qu’une boite de comptabilité , elle peut néanmoins gérer le patrimoine de ses clients, une société immobilière gère des immeubles et Gloform investments dont il est un représentant est une société anonyme qui doit gérer le patrimoine mobiliers d’investisseurs dont une grande part serait probablement Algérienne.
    Il serait intéressant dans ce cas de pousser les investigations un peu plus loin en allant voir sur place et en demandant aux autorités Luxembourgeoises certaines données sur les sociétés concernées , ce genre d’information est public et ne sont frappées d’aucun sceau de secret quelconque, c’est leur analyse qui permettra de tracer les circuits et de connaitre toutes personnes encore dans l’ombvre. On va certainement être surpris de voir la liste des clients en portefeuilles.
    De la même manière la société immobilière doit gérer des biens immobiliers à l’étranger qu’il serait intéressant de répertorier et enfin promotech est une société d’intermédiation toute indiquée pour collecter les fonds douteux et louches…
    Ce Chani , s’il reste en vie (ce que nous espérons) a beaucoup d’autres choses à dire sur les Algériens et sur les Français et les Espagnols qui n’ont pas avalés la pilule de voir ces marchés grandioses leur échapper.
    Il vit à l’étranger il a des reflexes particulier ayant été arrêté par la police il a tout déballer pensant sauver sa tête , il ne savait pas qu’en Algérie on accuse pas sans dégat des militaires galonnés. Comme probablement il l’a fait devant plusieurs témoins , alors on ne peut pas effacer tout.
    Par ailleurs les Français savent tout , ils sont aux aguets, ils pourraient exercer un chantage pour obtenir leur part de gateau car ils sont insatiables questions marchés.

    Certaines sociétés françaises ont été épinglées également , ecodime , thompson, thales, etc il faut donc pourrir la situation pour que les Algériens s’affolent devant le gigantisme des affaires et le brigandisme des concernés. Certains sont députés d’autres très proche d u « Roi » etc…
    Bien évidemment on ne devrait pas se laisser distraire par cette seule affaire , nous entendons que les autres marchés illégalement attribués soient à la une et dénoncés ,et les intermédiaires dont nous avons parlé par exemple en balisant les voies pour arriver à eux en donnant des indices claires pour les localiser , soient écartés et rendre des comptes. Nous attendonjs de voir comment va t on disculper certains en accusant que les ames sans défense, en cachant asemch belgharbal . Quant à la suite normale des choses sur tout ce qui a été dit il , attendons de voir comment ils vont ronquer les faits en dissimulant les les preuves. Faire ainsi est le pire des développements , car alors nous leur rappelerons les détails de leurs méfaits un à un jusqu’à voir ces corrupteurs ridiculisés et invités à rentrer ceux eux une main devant etune autre dernière.
    En outre nous pourrions inviter les concurrents et les autorités des pays concernés c’est à dire la France , la Belge et la Tunisie à agir , en leur donnant les moyens de le faire. Les sociétés ont enfreint les lois onusiennes, de l’OCDE , de l’UE , de leur pays et de l’Algérie.

    En ce qui concerne les Algériens concernés c’est simple , si les autorités algériennes ne veulent rien faire ( cela voudrait dire qu’elles sont mouillées elles aussi), donc pour ces Algériens qui soit dit en passant s’affairent à cacher leurs argents à Dubai et ailleurs , c’est simple, se sont ceux qui les ont corrompus qui doivent les dénoncer sinon on le fera encore une fois pour eux.
    Nous devons ça à notre pays et aux Algériens sincères et honnetes n’est ce pas ?

    Obama




    0
  • Koukoumani
    6 novembre 2009 at 14 h 40 min - Reply

    Merci Obama pour ce complement d’information a juste valeur, je n’en veux pas a ces miserables destructeurs du pays , j’en veux particulierement aux etats democratique d’Europe et des institutions internationales qui qque part sont complice devant toutes les informations a leurs dispositions sur la situation des enjeux economiques en Algerie.
    Le pouvoir algerien a installe par relation et introduction avec la benediction des institutions internations des Pions qui avaient rang de ministre fidele au regime, le hasard a voulu qu’un jour j’ai eu la chance de partir pour une formation dans une institution internationale la CNUCED pour decouvrir un Portier de simple Comissaire international a la Cnuced par un ancien Ministre algerien, vous ne pouvez savoir combien je me suis senti tres mal a l’aise et si on me l’avait dit je ne le croirais pas, pour terminer je n’attends rien de rien de ces affreux, sales et mechants en genre et en nombre, ce qui me laisse positiver qque part c l’espoir qu’un jour je les verrai devant une juridiction et j’en serai avec plaisir un temoin a charge en tant que citoyen de la republique algerienne pour non assisatance a peuple en danger, vol qualifie, vol par effraction vol a l’etalage, detournement de deniers publiques etc…….etc… chacun de nous a son propre chef d’inculpation, inchallah ya rabi!!!!!
    Tahya el djazair




    0
  • obama
    6 novembre 2009 at 21 h 08 min - Reply

    Nous regrettons beaucoup les fautes de frappe nombreuses dans ce texte , nous excusons auprès des lecteurs, nous promettons de faire un effort les prochaines fois. Nous relirons les commentaires avant leur envoi. Merci




    0
  • karima
    7 novembre 2009 at 16 h 35 min - Reply

    L’Algerie est geree par les Harkis, c’est ma conclusion apres la lecture de plusieurs articles.Nous devons liberer le pays une fois pour de bon et nous avons besoin d’une bonne revolution culturelle qui doit toucher tout les domaines et toute la societe.




    0
  • nomade
    7 novembre 2009 at 21 h 17 min - Reply

    mr l’adm permettez moi d’inserer cette article qui pourrait interesse mes compatriotes.
    cet article concerne l’emergence d’un escroc potentiel , la photocopie d’ el-khalifa.
    les arrivistes ont trouve la parade: il faut lecher les bottes du ramassis au pouvoir.

    source: algerie -politique.

    ”La République clandestine de Nassim Lakfel  »

    6 novembre, 2009 Posté dans Confidences, Libre débat
    Par El Mouhtarem “Algérie Politique”
    Il y a seulement quelques années, personne ne le connaissait ni ne parlait de lui. Depuis 2004, profitant de la campagne électorale de la présidentielle, Nassim Lakfel, aujourd’hui homme d’affaires, sort de l’anonymat. Il crée le Mouvement des jeunes et étudiants algériens (MJEA) pour soutenir le candidat Abdelaziz Bouteflika. Les étudiants d’Alger découvrent l’existence de cette association (non agrée à ce jour) grâce aux affiches collées sur les murs de la faculté centrale. La photo de Nassim Lakfel accompagne toujours celle du président…dans les affiches.

    Tout d’un coup, Nassim Lakfel devient un homme d’affaires connu sur la place d’Alger. Au niveau de la rue Abdelkrim Khatabi, il ouvre un magasin de vente de téléphones mobiles. Pour impressionner les voisins, Lakfel aime garer son véhicule 4×4 en face du magasin. Dans la même rue, il ouvre un fast-food «Fatim». Il vend de la Chawarma, des crêpes et des glaces…en plein trottoir. Pis, il transforme le trottoir en terrasse avec 10 tables et des chaises…sans autorisation préalable des services municipaux. En dépit de l’opposition des voisins et l’absence d’une enquête commodo-incommodo, Nassim Lakfel continue d’exercer son activité. L’APC d’Alger-centre et les services de sécurité, par voie d’un huissier de justice, lui intiment l’ordre de fermer la boutique, mais en vain.

    Défiant toutes les lois de la république, Lakfel transforme l’espace commun de l’immeuble en cuisine ! Les résidents se posent toujours la question si le patron de «Fatim» n’a pas démoli les murs porteurs de l’immeuble. Face à la contestation des voisins, Nassim Lakfel n’hésite pas à user des menaces, prétendant avoir des appuis au niveau du pouvoir. Un voisin de l’immeuble qui proteste contre l’ouverture du fast-food est roué de courps par un groupe de jeunes envoyé par Lakfel. Après sa sortie de l’hôpital, la victime dépose plainte.

    De la vente de chawarma à la téléphonie mobile, Nassim Lakfel se lance dans le monde de la presse. Il crée un groupe de presse dans le siège se situe au 17, rue Larbi Ben M’hidi à Alger. Un bimensuel nommé «Top secret», un hebdomadaire nommé «El Jaouel», un autre journal d’annonces nommé «De particulier à particulier» et un journal gratuit nommé New…Tous ces journaux sortent et bénéficient de la publicité alors qu’ils ne sont pas autorisés ! D’ailleurs, le procureur prés la cour d’Alger a ordonné mercredi le scellage du siège du groupe «Lakfel communication».

    Du monde du business, Lakfel découvre le milieu politique. En août, il reçoit dans son bureau à Alger le conseiller politique de l’ambassade des Etats-Unis à Alger, Ryan Kambell. Lakfel déclare à la presse que les Etats-Unis sont le meilleur partenaire qu’il peut consulter pour créer son parti. Il indique également qu’il a rencontré auparavant un représentant de l’ambassade de France à Alger. Ainsi, l’Algérie passe de la république bananière à la république de la chawarma.

    Photo: Nassim Lakfel recevant le conseiller politique de l’ambassade des Etats-Unis à Alger




    0
  • nomade
    7 novembre 2009 at 21 h 32 min - Reply

    merci a l’organisation OBAMA pour le travail qu’elle fait pour le salut de notre patrie . les fautes d’ortographes importent peut, l’important est de decouvrir ler tares de ce systeme imposteur, les sauveurs de la republique.
    we have to expose their ass….
    merci mes chers freres je vous aime.




    0
  • karima
    8 novembre 2009 at 11 h 37 min - Reply

    It is true that for the moment spelling mistakes are not important , but still we do need to perfect ourselves as the words and the way we say and write are just another way of reflecting our inner selves and our seriousness.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique