Édition du
27 July 2017

HALTE A LA REPRESSION CONTRE NOS ENSEIGNANTS

Répression-enseignants2Devant la gravité des événements qui secouent le secteur de l’éducation depuis plusieurs années, et suite au récent mouvement de grève qui a paralysé la plupart des établissements, le pouvoir illégitime, fidèle à sa logique du tout sécuritaire, a répondu par l’intimidation et une sauvage répression.

Nos enseignantes et nos enseignants, ceux que l’on appelait si fièrement, si tendrement et si respectueusement « Chikh », « Sidi », « Sayidati » ou « Anissati », sont bastonnés, traînés par terre et convoqués dans les commissariats. C’est la réponse du pouvoir aux manifestations pacifiques organisées par la corporation chargée de l’éducation de millions de nos enfants, afin de revendiquer ses droits légitimes pour une vie décente.

Les enseignants sont depuis des années la cible privilégiée du pouvoir illégitime, piégés dans la précarité, la misère et l’autoritarisme. Ils n’en peuvent plus de subir et de voir subir les élèves, dans l’Algérie indépendante où on ose parler d’enseignants contractuels payés à 8000 DA !

L’école est devenue le laboratoire de tous les ratages et de tous les dérapages. À coup de décrets et d’injonctions, se côtoient et s’entassent réformes et contre-réformes. De nouveaux programmes ont été imposés sans la moindre concertation, la sixième s’est confondue avec la cinquième année, les filières techniques supprimées du jour au lendemain, les coefficients des matières triturés et pour clore le tout, le week-end à l’envers a débarqué avec ses emplois du temps d’une autre époque.

Dans le marasme d’un métier noble qui ne fait plus vivre, seuls ceux qui pratiquent de façon lamentablement mercantile et anti-statutaire (avec le silence complice des responsables et de la tutelle) les fameux cours particuliers, transformés en véritable système d’école parallèle, arrivent à s’en sortir. Mais c’est contre ceux qui veulent continuer à croire et à défendre un métier noble que les pouvoirs publics s’acharnent, s’appuyant évidement d’abord sur la justice, allié inconditionnel de toutes les décisions arbitraires. Ils criminalisent les représentations syndicales autonomes et légitimes des enseignants, continuent à dialoguer avec le syndicat-maison du pouvoir, interdisent les mouvements de grèves, manipulent les associations de parents d’élèves et bien sûr pratiquent le méprisable chantage alimentaire, puisqu’à chaque mouvement, le ministre, avec son dédain et son mépris récurrents, se réjouit de ponctionner des salaires déjà laminés et ridicules.

Aux cris des citoyens oubliés par le système, les candidats aux embarcations pour harragas, les damnés de Diar Echems, ceux qui se refusent à l’euphorie ridicule des matchs de foot, le ministre de la police nous avait expliqué qu’il s’agissait surtout et avant tout de voyous et de repris de justice. Mais cette fois-ci, il lui sera un tant soit peu difficile d’étayer cette thèse, à moins que le pouvoir n’ait décidé de criminaliser toute la société.

Solidaire du combat que mènent les enseignants pour leur dignité et celle de nos enfants, la Coordination de l’Appel du 19 mars 2009, dénonce énergiquement le mépris avec lequel les revendications légitimes des enseignants sont accueillies, prend à témoin l’opinion nationale et internationale et met en garde contre l’usage systématique de la force et des intimidations face aux grévistes pacifiques. Les dérapages et les conséquences désastreuses qui pourraient en découler incombent aux décideurs.

Coordination de l’Appel du 19 mars 2009

appel19mars2009@hotmail.fr

Alger le 13 novembre 2009

===============================================================================

أوقفوا القمع ضد مدرسينا

أمام خطورة الأحداث التي هزت قطاع التعليم على مدى سنوات عدة، وعقب حركة الإضراب الواسعة الأخيرة التي شلّت معظم المؤسسات التعليمية، قامت السلطة غير الشرعية، وفية لمنطقها القائم على الحلول الأمنية حصريا، بالرد على هذه الحركة عن طريق ممارستها للترهيب والقمع الوحشي.

و في هذه الظروف بالغة الحساسية، يتعرض معلمونا ومعلماتنا، أولئك الذين نبجلهم وكنا نطلق عليهم فيما مضى، بكل فخر، وحنان واحترام، اسم « الشيخ » و »سيدي »، و »سيدتي » و

« آنستي »، للضرب والإهانة ويسحبون على الأرض ويستدعون إلى مخافر الشرطة وكأنهم مجرمون. كانت ولا تزال هذه طبيعة رد السلطة على المظاهرات السلمية التي نظمتها الهيئة المسؤولة عن تعليم وتربية الملايين من أبنائنا، للمطالبة بحقوقهم المشروعة للعيش حياة كريمة.

ويشكل المعلمون منذ سنوات طويلة، الهدف الرئيسي المفضل لهجمات السلطة غير الشرعية، ومما يزيد من هشاشة وضعية أسرة التعليم، وقوعها فريسة براثن الفقر، والبؤس والاستبداد. ولم يعد معلمونا يتحملون هذا الوضع ولا الوقوف عاجزين أمام معاناة طلبتهم، في ظل جزائر مستقلة، بلغت مبلغا من التفسخ بحيث نجد من يسمح لنفسه بالتحدث عن معلمين متعاقدين يتقاضون راتب قدره 8000 دينار جزائري !

قد أصبحت المدرسة مختبرا لجميع الإخفاقات وكل الانزلاقات الممكنة. وعن طريق إصدار المراسيم والأوامر، نشهد مذهولين تلازم وتكدس الإصلاحات وإصلاحات المضادة. لقد تم فرض مقررات جديدة دون أي تشاور، الأمر الذي وصل إلى حد تداخل واختلاط بين الصف السادس والسنة الخامسة، كما ألغيت شعب تقنية بكاملها بين عشية وضحاها، وجرى سحق معاملات المواد، وختام ذلك كله، تم تقرير عطلة نهاية الأسبوع في اتجاه عكسي، مع ما صاحب ذلك من جداول زمنية تعود إلى عصر آخر.

وفي حالة الركود والتخبط الذي تعيشه هذه المهنة النبيلة التي لم تعد تؤمن للعاملين فيها سبل العيش الكريم، فقط أولئك الذين يمارسون بصورة تجارية سمجة وغير دستورية إعطاء الدروس الخاصة الشهيرة (بتواطؤ ضمني من المسؤولين والجهة الوصاية)، بحيث تحولت هذه الممارسة إلى نظام حقيقي موازي للمدرسة العمومية، هذه الفئة وحدها استطاعت تأمين سبل عيشها. غير أننا بدل ذلك، وفي ضوء هذا الوضع المزري، لم يجد النظام سوى أولئك الذين يريدون الاستمرار في الاعتقاد والدفاع عن المهنة النبيلة، ليسلط عليهم جم غضبه ووحشيته، بالاعتماد طبعا وفي المقام الأول على جهاز العدالة، الحليف غير المشروط لجميع القرارات التعسفية.

وفيما يقوم هذا الجهاز بتجريم ممثلي النقابات المستقلة والشرعية للمعلمين، تواصل أجهزة السلطة الأخرى الحوار مع النقابة المدجنة، مع منع في الوقت ذاته جميع حركات الإضراب، وتوضيف جمعيات أولياء التلاميذ، فضلا بطبيعة الحال عن قيامها بعمليات الابتزاز الغذائي الخسيس، بما أنه عند كل حركة إضراب، يقوم الوزير، بازدرائه واحتقاره المتكرر، بعملية امتصاص الأجور السخيفة، والمسحوقة أصلا.

وردا على صرخات المواطنين المنسيين من قبل النظام، وقوافل المرشحين للالتحاق بقوارب الموت من الحراقا، وجيش بؤساء ديار الشمس، أولئك الذين يرفضون السقوط في فخ النشوة السخيفة لمباريات كرة القدم، أوضح لنا وزير الشرطة أن الأمر لا يعدو كونه مجموعة من البلطجية وأصحاب السوابق الجنائية ليس إلا. ولكن هذه المرة، سيكون من الصعب عليه بكل المقاييس إقناع أحد، وإثبات هذه النظرية، إلا إذا قررت السلطة تجريم المجتمع بكامله .

وتضامنا مع الكفاح المشروع الذي يخوضه المعلمون دفاعا عن كرامتهم وكرامة أطفالنا، تدين تنسيقة نداء 19 آذار / مارس 2009، بكل قوة ذلك الازدراء الذي تعاملت به السلطة مع المطالب المشروعة للمعلمين، وتجعل من الرأي العام الوطني والدولي شاهدا على هذا الوضع المتفجر، وتحذر من الاستخدام الممنهج للقوة والترهيب ضد المضربين المسالمين، وتحمل مسؤولو السلطة كامل المسؤولية عن كل الانزلاقات والعواقب الوخيمة التي قد تترتب عن تصرفاتها الحمقاء.

تنسيقية نداء 19 مارس 2009

appel19mars2009@hotmail.fr

الجزائر، 13 نوفمبر 2009


Nombre de lectures : 3270
16 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Lalmani
    13 novembre 2009 at 16 h 50 min - Reply

    Ils ont tabassés les députés et Louisa Hanoune avec eux, vous vous rappelez ? Alors pourquoi pas des profs et enseignants qui au fond n’ont aucun pouvoir eux. Ils vont se géner, tiens. Ce pouvoir aimé par son peuple et hais par « les journalistes » et « les mains étrangères » tentent de combattre la corruption (généralisées dans toutes les institutions étatiques depuis maintenant une dizaine d’années) en pondant des ordonnances et des lois qu’ils seront les premiers à bafouer et piétiner… Ils tabassent, torturent puis emprisonnent tous ceux qui se mettent en travers de leur chemin sans aucun respect pour les femmes, les vieux ou les malades… Des fois je me dis que nous aurions dus laisser les intégristes les bruler dans leur commissariats et casernes, ou ils se refugiaient la nuit venue, laissant la population sans défense. Mais réflections faites celà ne nous auraient qu’amenés à avoir pire que ce que nous avons maintenant… un pouvoir prétendant être issu de Dieu… Haggar un jour, Haggar toujours.




    0
  • baroudi
    13 novembre 2009 at 16 h 52 min - Reply

    hchouma ,la honte ,ce qui se passe en algerie .un simple match de foot qui va degenerer sur une guerre entre l’ egypre et l’ algerie.j ‘ai honte d ‘etre algerien.2 peuples, zaama frere, qui vont s’ entretuer pour un match de foot .le pouvoir qui recupere et manipule l evenement, fait tout pour attiser la haine et en meme temps joue double jeu.maman dans quel pays m’ as tu conçu?ils se disent musulmans ,ils se disent arabes et ils se detestent.tout comme avec les marocains, les tunisiens.Tout comme les irakiens et les kowetiens.ou les libanais et les syriens.les gens qui ornent leur balcon , leur vehicule, de l’ embleme national et qui manifestent dans la rue pour un banal match de foot(pendant que des enseignants sont tabasses et que les pauvres meres des disparus sont matraques) , ont ils un peu de decence pour leur compatriote qui crevent la dalle dans l’ indifference totale(et ils se disent musulmans et algeriens!!!!!). la majorité des citoyens algeriens vivent dans la misere et l’ injustice, et personne ne bouge le petit doigt quelle inconscience! quelle indifference !quelle cruauté!.nous sommes devenus la risée du monde entier,nul ne semble s ‘en rendre compte.




    0
  • Malek
    13 novembre 2009 at 17 h 03 min - Reply

    vive l’algerie et vive l’equipe nationale et pas de hogra




    0
  • Kara Fawzi
    14 novembre 2009 at 11 h 38 min - Reply

    Regardez moi cette presse algérienne qui joue le jeu du régime maffieux algérien:

    El Watan:
    – Agression de l’équipe nationale
    EDITION WEB

    L’envoyé spécial d’El Watan en egypte se confie au monde.fr

    – Agression de l’équipe nationale
    EDITION WEB

    Un délégué de la FIFA raconte

    – Agression de l’équipe nationale
    EDITION WEB

    Les élucubrations de la presse égyptienne

    +++

    La Dépêche de Kabylie:

    – La fifa décide de maintenir le match et somme l’Egypte d’assurer “par écrit” la sécurité des algériens
    Sang pour sang fraternel !

    +++

    Le Soir d’Algérie:

    – Pause-Café
    Qui sont les barbares ?

    Les Egyptiens nous regardent souvent de haut ! Ils n’hésitent pas d’ailleurs à nous comparer à des «sauvages»,

    – GUET-APENS CONTRE LE BUS DE L’ÉQUIPE NATIONALE ALGÉRIENNE
    L’enfer au Caire

    +++

    L’Expression:

    – L’EQUIPE NATIONALE DE FOOTBALL AGRESSÉE AU CAIRE
    Egypte-Algérie: sous haute tension
    14 Novembre 2009 – De notre envoyé spécial au Caire Mounir BENKACI

    – Actualité
    L’EQUIPE NATIONALE DE FOOTBALL AGRESSÉE AU CAIRE
    LA RUE ALGÉRIENNE CONDAMNE
    «Ne touchez pas à nos héros!»

    etc, etc, etc

    Comme vous voyez, la presse algérienne pullule d’article qui défendent des joueurs de foot et presque vide de tout écrit pour défendre les enseignants qui ne demandent que leur droits.
    Le régime souhaite bien que l’Algérie gagne non pas par patriotisme, car ils ne n’ont pas dans leurs cœurs pourris, mais pour se créer l’occasion de défoulement et de déviation de la colère de la rue, d’où mon souhait que l’EN algérienne perde ce match pour que la jeunesse algérienne se rende à l’évidence qu’elle est bien dans un pays qui lui hypothèque l’avenir et même le présent.




    0
  • minou1988
    14 novembre 2009 at 12 h 29 min - Reply

    le match de foot egypte algerie :le grand cirque ou la schizophrenie et l’ hysterie collective elevées au rang de valeur.Du pain beni pour un pouvoir corrompu, irresponsable et dont sa gestion multi sectotiel du pays s’ avere etre un desastre.Les gens semblent hypnotises, anesthesiés perdant toute clairvoyance et toute lucidité.Tels des clones a qui on a amputé le cerveau des parties essentielles qui caracterisent tout etre humain normal.




    0
  • Mhibla
    14 novembre 2009 at 21 h 19 min - Reply

    @ minou1988
    Avortement du cerveau,plutot oui!




    0
  • Kara Fawzi
    14 novembre 2009 at 21 h 29 min - Reply

    Al hamdou lilleh, la « grande fête » du régime a été ajournée et pour ça j’ai juré de prier 12 rakaat pour remercier Dieu. Et si l’Algérie perdait le 18, je prierais 24 rakaat en signe de remerciement à Dieu, car alors le régime algérien ne trouvera plus aucun défouloir pour cette jeunesse qu’il a droguée par le foot. Et vive l’Algérie libre de la maffia !!




    0
  • Ali Maascri
    15 novembre 2009 at 14 h 44 min - Reply

    Je travail actuellemnt a l’etranger et a la fin de la premiere periode du match j’ai appele ma famille et mon fils de 12 ans me surprend avec une question: Papa es qu’il ya un Egyptien qui travail avec toi?? oui repondis je?? C’est un ami d’ailleur, pourquoi???? Eh bien Papa frape le (Shakfah)… meme nos enfants ne sont pas epargnes, ils risqueront de devenir les futures boureaux de la nation.
    Ma benjamine retorque Papa les Egyptiens nous ont trahis… Et Idem pour les Egyptiens.




    0
  • hamid
    15 novembre 2009 at 17 h 53 min - Reply

    Cette photo qui montre un policier brandissant un gourdin de 2métre me fait penser au fossé qui éxiste entre un occident qui égalise des associations qui lutte pour la protection des animaux ,de la nature ,de l’écologie etc…et puis nous qui maltraitant des humains .




    0
  • jnsplu
    15 novembre 2009 at 18 h 14 min - Reply

    La Tchektchoukie.

    Dans le pays des Tchektchoukiens les enseignants sont en grève sous la houlette du syndicat des illuminés auxquels je ressemble beaucoup. L’organisation des parents d’élèves rejette la grève, alors que les parents d’élèves se taisent, bien que leur progéniture n’apprend que les mauvaises habitudes à l’école et aucune science digne de ce nom.

    L’organisation syndicale maffieuse Tchektchoukienne, totalement sclérosée n’arrive plus à se déterminer au profit des travailleurs de ce secteur ni d’ailleurs au profit des autres secteurs et perd du terrain malgré l’assistance dont elle bénéficie de la part des gouvernants Tchetchoukiens quelle assiste de son coté et dont elle semble devenir l’émanation.

    L’octroi d’agréments à des syndicats indépendants est supendu. Les travailleurs subissent les affres de la perte de pouvoir d’achat et de la paupérisation qui s’ensuit, les prix grimpent non plus d’année en année mais de mois en mois, voir de semaine en semaine et la contestation est jugulée par la force de…la persuasion.

    Le syndicat Néo-Tchektchoukien à l’origine de la grève, non persuadé, l’a reconduite pour une autre semaine.

    Selon la presse, les services dits… de sécurité, auraient roué de coups les enseignants grévistes qui manifest aient dans la paix et la tranquilité et une cinquantaine d’entre eux seraient meme détenus, je pense quant à moi qu’ils ont voulu juste les chatouiller, puisqu’ils sont chargés légalement de veiller à leur sécurité et également de faire respecter la loi. Quand même soyons sérieux !

    Les services judiciaires Tchektchoukiens ont jugé que cette grève est illégale, mais cela n’enpeche pas la continuité de celle ci.

    Dans le pays de la tchektchouka ou rien n’est ce qu’il semble etre, les tchektchoukiens se demanderont toujours ce qui motive vraiment tous ces évènements qui s’accèlerent depuis cet été. Il me semble clair que quelque chose se passe au sommet et qu’on nous mijote un plat secret. Soit Boutchektchouka est en crise avec les décideurs, soit il est prêt à quitter ce monde de misère…pour nous.

    Tous les clans sont unis face au peuple et le peuple est désuni face aux clans, mais chaque clan frappe l’autre par peuple interposé et ce n’est que le peuple qui paie la sauce et d’ailleurs toutes les sauces confondues. Les clans donc se disputeraient déjà le pouvoir dès maintenant ? C’est ce qui me semble bien qu’on nous affiche le champ de blé de mon grand père de temps en temps.

    Toute ressemblance de mon texte avec la réalité est fortuite. Il s’agit de pure fictions sorties du cauchemar qu’est devenue ma vie.




    0
  • jnsplu
    15 novembre 2009 at 18 h 21 min - Reply

    Pour le match, la presse a fait comme tout le monde, elle tente de gagner sa croute, la révolution cela coute cher et ce n’est pas tout le monde qui peut la faire. Les enseignants ? La moitié va etre virée, « goulou galha » et personne ne lèvera le petit doigt pour eux. C’est juste ce que cherche benzinizid pour baisser les charges de son royaume et laisser un tout petit peu pour lui. L’enseignement ce n’est pas très payant, vous savez. D’ailleurs c’est ce que disent les profs, n’est ce pas. Alors….soyons sérieux !…à la fin.




    0
  • urcupido
    16 novembre 2009 at 7 h 57 min - Reply

    L’Algérien de tous les paradoxes, y a hlil!!! Les journaux d’information sont devenus d’opinions; y a hlil!!! Les journaux d’informations diverses sont devenus d’informations sportives, y a hlil!!! Les journaus qui renferment plusieures rubriques et on ne trouve dans aucun la rubrique « Education », y a hlil!!! Les journaux qui laissent la corporation des éducateurs, pour suivre celle des adolescents pour crier inconsciemment One, Two, Three viva l’Algérie, y a hlil!!!




    0
  • Hontavou Jorno
    16 novembre 2009 at 17 h 16 min - Reply

    En se concentrant sur des événements sportifs, sujet favoris des ados, les journaux algériens, pourtant gérés et écrits par des adultes (adultes en quoi en fait ?), sont tombés trooooooop bas.




    0
  • Merzak Samir (PES)
    17 novembre 2009 at 17 h 06 min - Reply

    Le site officiel du CNAPEST (syndicat autonome des enseignants du secondaire) est soit hacké (qui a intérêt à le faire à part le régime?) ou bien censuré par ce même régime, et ce depuis presque hier. Essayez d’y accéder pour le confirmer; l’adresse est le suivant: http://www.cnapest.com

    _____________________________

    Réponse : Le site est fonctionnel à l’heure de la modération de votre message




    0
  • Oustadh
    20 novembre 2009 at 23 h 29 min - Reply

    Caroline Fourest. Journaliste et écrivain: « Le pouvoir envoie ses propres enfants chez les Pères blancs ou dans de bonnes écoles à l’étranger, mais il a choisi de casser totalement l’éducation publique en Algérie pour s’assurer de tuer l’esprit critique des futurs citoyens. »

    In El Watan, Edition du 21 novembre 2009




    0
  • Kara Fawzi
    23 novembre 2009 at 22 h 38 min - Reply

    Verts : plus de 600.000 dollars de prime pour chaque joueur
    Sonia Lyes
    Les joueurs de l’équipe nationale ont bénéficié chacun d’une prime de plus de 600.000 dollars après leur qualification au Mondial 2010.

    No comment !




    0
  • Congrès du Changement Démocratique