Édition du
23 March 2017

Décès d'Aït Cherif Ahmed, ancien secrétaire national du FFS

Ina Lillahi
Paris, le jeudi 19 novembre 2009

Les militants du FFS dans l’Emigration présentent leurs condoléances à la famille d’Ahmed Ait Cherif, ex-secrétaire national du FFS aux finances

Communiqué

La triste nouvelle est tombée hier soir à 18h. De rémissions en rechutes, notre camarade Ait Cherif Ahmed a finalement été emporté par la maladie. Ses camarades du FFS dans l’Emigration pleurent ce militant qui a marqué de son empreinte la vie du Front des forces socialistes depuis sa « nouvelle légalisation » au début des années 90. Secrétaire national aux finances, des années durant, Ahmed Ait Cherif s’est impliqué corps et âme dans la politique organique du parti pour une structuration du FFS à l’échelle nationale. D’est en ouest et du nord au sud, il a sillonné l’Algérie, relevant le défi de la construction d’un parti démocratique fort, moteur d’une alternative politique au pouvoir autoritariste en place.

A l’instar des structures intra-muros, les militants du FFS Immigration ont pu le côtoyer à l’occasion de nombreuses échéances organiques et politiques.Ils ont notamment apprécié sa droiture, son honnêteté intellectuelle et sa fidélité aux valeurs et principes démocratiques qui ont présidé à la fondation du FFS en septembre 1963.

Ahmed Ait Cherif était très respecté par une base militante qui se reconnaissait en lui. Et pour cause, ses responsabilités nationales ne l’ont, à aucun moment, éloigné de cette base dans laquelle il évoluait en immersion. Sa présence dans le staff d’organisation d’une échéance statutaire (Assemblée générale / Congrès /…) rassurait le militant de base et garantissait la transparence des procédures règlementaires mises en œuvre. Il était, en effet, connu comme quelqu’un qui savait dire non! Et, qui n’hésitait pas à élever la voix contre les violations de procédures et les dysfonctionnements constatés.

Ces dernières années, malgré la maladie, il a œuvré pour faire du FFS un parti qui joint la parole aux actes. Il avait conscience que pour les algériennes et les algériens, le discours politique seul, ne suffisait pas à rendre crédible le FFS. C’est pourquoi, il a œuvré pour transformer notre parti de l’intérieur afin que celui-ci puisse se prévaloir d’une cohérence entre « pratiques internes » et « discours publics ».

Nous, militants du FFS dans l’Emigration, nous inclinons devant le militant résolument engagé que tu as été. Pour les Droits de la personne humaine. Pour la liberté d’expression. Pour la justice sociale. Pour une justice indépendante. Pour l’égalité devant la loi entre les femmes et les hommes… Un engagement pour la paix et la démocratie en Algérie.

Nous présentons nos condoléances à ses enfants, à son épouse ainsi qu’à tous ses proches. Repose en paix camarade H’manou.


Nombre de lectures : 4060
5 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Aït Mohand Ouvaloua
    22 novembre 2009 at 19 h 33 min - Reply

    Mes condoléances à la famille de notre camarade H’manou dont j’ai été un collaborateur dans la gestion du journal Libre Algérie.
    J’ai parcouru les sites officiels et non officiels du FFS. Pas un mot de compassion ou de condoléances concernant le défunt. Comme si ce dernier n’a jamais été membre de la direction du FFS. Pourquoi tout cela? Parce qu’il a osé critiqué la ligne politique suivie par le parti durant ces dernières années. Un crime imprescriptible! Pourquoi tant de haine, même pour les morts? Et on vient nous parler de démocratie, de liberté d’expression et de tolérance.
    Le temps m’a donné raison quand j’ai déchiré ma carte d’adhérant, l’année dernière. Mon Dieu, on ne respecte même pas la mémoire d’un mort.




    0
  • aitcherif abdelmalek
    4 janvier 2010 at 20 h 51 min - Reply

    Allah y’rahmek mon père




    0
  • Aitcherif abdel malek
    4 janvier 2010 at 21 h 03 min - Reply

    Merci Mr Aït Mohand Ouvaloua
    mes rabi khir houm sabikoune wa nahnou lahikoune lidar el 3ib ikhaless matkasarch rasek
    et ffs bakri dork makach r’djal
    rabi yahdihoum inchallah




    0
    • ?????
      23 décembre 2012 at 18 h 42 min - Reply

      ALLAH YARHAM TN PAPA MALEK




      0
  • aitcherif k….
    17 mai 2012 at 22 h 58 min - Reply

    allah yarahmou ou ya dja3lou main ashab elle djana inchallah pitchou si ta chér




    0
  • Congrès du Changement Démocratique