Édition du
21 July 2017

Maghreb et ballon rond, par Jean-Pierre Tuquoi

Le MondeLE MONDE | 19.11.09 | 15h03

A Alger, les « barbus » eux-mêmes s’étaient, paraît-il, laissé prendre au jeu. A quelques heures du coup d’envoi du match Algérie-Egypte – capital pour participer au Mondial de football de 2010 -, ils n’étaient pas les derniers à vitupérer contre l’équipe égyptienne et l’agressivité de ses supporteurs.

Gagné par l’Algérie, le match aura été pain béni pour les autorités. Grâce à lui, voilà l’Algérie victorieuse revenue à la « une » de la presse étrangère, non pour des violences armées, mais pour une cause qui flatte l’orgueil national. Une autre de ses vertus aura été de gommer, un temps, les clivages au sein de la société.

Mais les dirigeants algériens savent aussi que dans un pays où la vie politique est cadenassée, les manifestations culturelles rares et les protestations de rue interdites, le football est un exutoire pour la jeunesse. Le pouvoir surveille de près ces rencontres qui drainent des foules de peur qu’elles dégénèrent et ne tournent à la contestation politique.

La violence est fréquente dans les stades. Et pas uniquement en Algérie. Elle est fréquente en Tunisie et au Maroc où la lutte contre « le hooliganisme » est devenue une priorité.

Ainsi s’explique que le match Maroc-Cameroun pour la qualification pour le prochain Mondial, la semaine passée, a été délocalisé à Fès – une ville moyenne, il est vrai dotée d’un stade ultramoderne – et non à Casablanca, la bouillonnante principale agglomération. Le stade de Casablanca a l’inconvénient d’être situé dans les beaux quartiers où fleurissent les boutiques de luxe.

Cette méfiance à l’égard des supporteurs de football n’empêche pas les dirigeants maghrébins d’être hypnotisés par le monde du ballon rond et ses paillettes. En Tunisie, un gendre du président Ben Ali, l’homme d’affaires Slim Chiboub, a été, jusqu’à ce qu’il tombe en disgrâce, le président de l’Espérance sportive de Tunis, le club de foot historique créé du temps de la colonisation française. Au Maroc, le patron de la gendarmerie, le général Benslimane, a dirigé pendant plus de quinze ans la Fédération royale de football. Son successeur, Ali Fassi Fihri, est le frère du ministre des affaires étrangères et un parent du premier ministre. Mounir Majidi, le secrétaire particulier du roi, a pris en main le club mythique de Rabat, le Fath Union Sport (FUS). En Algérie aussi, ce sont des hommes proches du pouvoir qui contrôlent le monde du football.

Hasard du calendrier, le 18 novembre, à l’heure où était donné à Khartoum le coup d’envoi du match Algérie-Egypte, à Rabat avait lieu la finale de la Coupe du trône entre le club des Forces armées royales et le FUS. Des deux matches, quel a été le plus suivi ? A coup sûr le match Algérie-Egypte. Car s’agissant du football, les Marocains ont toujours été pro-algériens. C’est le seul domaine où le « Maghreb uni » n’est pas un slogan creux.


Nombre de lectures : 831
3 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • karima
    20 novembre 2009 at 18 h 42 min - Reply

    Un article ecrit par un Francais.Dans cette affaire, mes amis les Egyptiens ont faute pas nous et Francais je vous dit toujours allez vous amusez ailleurs.




    0
  • Kestadi
    21 novembre 2009 at 0 h 41 min - Reply

    @ J.P Tuquoi
    « C’est le seul domaine où le « Maghreb uni » n’est pas un slogan creux ».

    Balayez devant VOTRE porte,mr Tuquoi.
    ARTICLE:
    HUMOUR – Une main, juste pour rire…
    Thierry Henry se sert de sa main pour qualifier la France à la coupe du monde 2010… Rien de tel pour s’attirer les moqueries de la planète Internet.

    Eh oui, c’est officiel, la France s’est bien qualifiée pour la coupe du monde en Afrique du Sud grâce à la main flagrante de son attaquant fétiche. Le moins qu’on puisse dire est que ça a au moins le mérite de faire réagir les internautes, voire de les faire rire.
    Si nombreux sont ceux qui en profitent pour rappeler combien ce sport est dévoyé par l’ARGENT et les ENJEUX SOCIETAUX qu’il draine…etc.
    Source :http://www.hoaxbuster.com (hoax=canular)




    0
  • Kestadi
    21 novembre 2009 at 1 h 05 min - Reply

    @J.P Tuquoi. Et de deux !
    Opinion de Johan Livernette*
    20/11/09 :: 18:27
    Article :
    *Henry 103ième ou le reflet des « élites » françaises.*
    _La fin justifie les moyens et personne ne croit en rien, si ce n’est au pognon, à la gloire,au XXX . Ces minables n’ont aucun Dieu. Ce qui les guide n’est que perversion et illusion d’un monde bling bling._

    SQource:*http://livernette.blogspot.com/2009/11/henry-103eme-ou-le-reflet-des-elites.html




    0
  • Congrès du Changement Démocratique