Édition du
30 March 2017

Tunisie : Zouhaïer Makhlouf condamné à 3 mois de prison pour "nuisance"

Makhlouf ZouhaïerTunisie : Zouhaïer Makhlouf transféré à la prison de Messadine

In Afrik.com

Le journaliste en ligne et militant des droits humains tunisien Zouhaïer Makhlouf a été transféré de la prison de Monarguia (30 km de Tunis) à celle de Messadine (160 km de Tunis), explique Reporters sans frontières (RSF). Ce transfert est l’application de sa condamnation, mardi, à 3 mois de prison pour « nuisance ». « Nous condamnons un tel jugement qui ignore les preuves irréfutables de l’innocence de Zouhaïer Makhlouf », a déclaré RSF.


Nombre de lectures : 796
2 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Redaction
    5 décembre 2009 at 15 h 01 min - Reply

    Un aperçu sur le combat de ce journaliste maghrébin.
    La Rédaction.
    =====================================================

    dimanche 25 octobre 2009
    TUNISIE : Zouhair Makhlouf paie ses incursions dans le jardin secret du général Ben Ali

    Par Khaled Ben M’Barek, CENTRE D’INFORMATION ET DE DOCUMENTATION SUR LA TORTURE, Besançon, 25/10/2009

    Militant contre la torture, il a popularisé l’affaire Faysal BARAKAT : Zouhair MAKHLOUF, militant associatif et opposant résolu à la tortiocratie du général Ben Ali, a été incarcéré en attendant son procès fixé au 3 novembre 2009.
    Il avait été arrêté mardi 20 octobre, soi-disant pour avoir réalisé un reportage sur la zone industrielle de Nabeul. M. MAKHLOUF avait déjà été convoqué par la police, suite à une plainte d’un certain Mourad LADIB, qui l’accuse de ne pas avoir respecté son droit à l’image en l’ayant interrogé dans le reportage en question sans avoir obtenu son consentement. La victime devra rester en prison d’ici là, pour subir les débuts de la vengeance implacable de M. Ben Ali pour chaque coin de voile si adroitement levé par M. MAKHLOUF sur des réalités tunisiennes soigneusement camouflées par l’Etat policier : de ce point de vue, on peut estimer qu’il prend la place de Dr A. ELEUCH en tant que prisonnier personnel du président. De fait, c’est bien là qu’il faut chercher la raison des persécutions contre M.MAKHLOUF.
    En effet, il est le premier à avoir documenté par des témoignages vivants filmés l’affaire Faysal BARAKAT, étudiant de 25 ans mort sous la torture le 8 octobre 1991, que j’avais soumis au Comité contre la torture des NationsUnies (CAT) depuis 1994. M. MAKHLOUF a mis en ligne les témoignages de personnes que j’avais citées dans ma communication au CAT, mais aussi d’autres que j’ai découverts dans le reportage, ainsi que la mère et le frère de la victime.L’ensemble corrobore parfaitement le crime tel que relaté au Comité depuis le dépôt de la communication il y a 15 ans.Tous les observateurs ont souligné la différence entre une affaire de mort sous la torture, que le pouvoir a fait mine de ne pas voir, et une autre de prétendu droit à l’image qu’il monte en épingle.
    Or, le reportage en question de Zouhair MAKHLOUF a été mis en ligne le 11 octobre 2009 en soirée. M. MAKHLOUF a reçu sa première convocation à se présenter à la police le surlendemain 13 octobre. Nous avons formé l’espoir secret qu’il ne serait pas persécuté davantage qu’il ne l’était jusque là, mais nous ne nous faisions pas trop d’illusions. Il était clair que M. MAKHLOUF avait franchi une véritable ligne rouge. La nouvelle de son arrestation ne nous a donc pas tout à fait surpris.
    Nous sommes en même temps heureux de constater qu’il s’est levé autour de lui un puissant courant de soutien très actif auquel participent toute l’opposition démocratique et l’essentiel de la société civile toutes tendances confondues.
    Zouhair MAKHLOUF ne sera pas libéré d’ici dimanche et il sera la preuve vivante que des élections à l’ombre d’une tortiocratie ne sont qu’illusion et tromperie. Rien que pour cela, M. MAKHLOUF aura eu le dessus sur le général de renseignement Zine Ben Ali, ainsi mis à nu, en attendant de découvrir les décimales au-delà des 94 à 99 %.




    0
  • Rbaoui
    9 décembre 2009 at 15 h 17 min - Reply

    Lettre ouverte de Sihem Bensedrine au president Ben Ali

    http://www.tunisiawatch.com/?p=1692

    ==========================================
    Merci, cher frère pour le lien. nous venons de publier la lettre de Sihem Bensedrine dans la rubrique « infos du Maghreb ».
    Fraternellement.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique