Édition du
24 March 2017

إقامة رئاسية في إسبانيا

Diar Echemsالخبر 07 ديسمبر2009

كشف مصدر عليم لـ »الخبر » بأن رئاسة الجمهورية قررت شراء وتجهيز إقامة رئاسية في إحدى ضواحي العاصمة الإسبانية مدريد. وحسب مصدرنا فإن الرئيس بوتفليقة أعجب كثيرا بالإقامة الملكية التي تملكها الأسرة الحاكمة في السعودية باسبانيا، لذلك قرر أن تكون للجزائر إقامة مماثلة هناك.


Nombre de lectures : 1111
7 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • jnsplu
    7 décembre 2009 at 10 h 35 min - Reply

    Sage décision, empreinte de bon sens et de logique et qui démontre notre amour indéfectible pour nos chers présidents.




    0
  • Sofiane
    7 décembre 2009 at 17 h 36 min - Reply

    هل نسينا الامس القريب يوم كنا لا نملك قوت شهر لشعب لا يصدر اي شئ و يستورد كل شئ الى متى سياسة الزوخ و الفوخ كيف يمكنكم تبذير اموال الامة والشعب لا يزال منه من يفترش العراء سوف ينتقم منكم الله تعالى على كل هذا التفرعين يا فراعنة




    0
  • Sifassi Adnane
    7 décembre 2009 at 18 h 35 min - Reply

    Des centaines de milliers d’algéRIENS vivent dans des bidonvilles. Plus de 10 000 vivent dans les taudis de Diar Echems et de Aïn Naadja. Et ces messieurs s’octroyent des châteaux en Espagne. Honte à vous, véritables vampires qui sucez le sang de votre peuple. Vous le poussez à une révolte qui se terminera dans un bain de sang. Etes-vous conscients de vos crimes?




    0
  • KAMAL AZWAW
    7 décembre 2009 at 23 h 44 min - Reply

    Nous ne subissons que ce que nous méritons , le peuple algérien est un peuple en état d’hibernation , on voit l’injustice devant nous et point de réaction , c’est un peuple qui ne court que devant le non essentiel , regardez comment le peuple a manifesté lors de la qualification
    ( moi je suis content seulement car nous avions mis a terre ces égyptiens c’est ma seule joie )
    les gens qui ont manifesté une fois cette hystérie passée ou en êtes vous , de retour au Hitisme Au haragisme et a la misère proprement dite car le peuple algérien ne mérite rien de bon . dieu est entrain de nous faire punir notre immobilisme , dieu n’a t il pas dit que le corps est un seul et indivisible et si une partie souffre c’est tout le reste qui souffre .
    Allah izide d’autres Bouteflika et généraux qui feront de nous des esclaves et toucherons a notre honneur , si honneur y a
    dommage que Amirouche ne soit pas la autrement il nous aurait tous fait passer par les armes comme se fut le cas pendant la révolution .




    0
  • Rédaction
    8 décembre 2009 at 6 h 03 min - Reply

    Nous sommes indignes de la grandeur d’esprit de notre Président. Nous n’avons rien compris de la hauteur d’esprit de ce Grand Homme, et nous nous abîmons dans des querelles de bassecour, lorsque lui, tel l’aigle royal, plane au dessus des cîmes.
    Notre vénéré Président, avec un P majuscule, ne vous en déplaise, a décidé, d’un commun accord avec les grands rois arabes, ainsi qu’avec les grands rois arabes qui preferent garder le titre de président, par pure modestie, de reconquérir l’Espagne. Cette Andalousie d’où avaient été chassés définitivement les musulmans, après la chute de Grenade, en 1492.
    Alors, pour apporter une réponse adéquate à l’affaire des minarets, en Suisse, notre Sublimissime Commandeur des croyants, ombre de l’islam sur la terre, a intimé l’ordre à tous ses collègues, galonnés ou couronnés, d’apporter une réponse cinglante aux croisés: Le djihad BCBG et la reconquista à rebours.
    Non pas par l’épée, mais par le dollar. Pffft !Jeu de mains, jeu de vilains !
    En achetant l’Espagne plutôt que la Suisse. Pour bien montrer à cette dernière qu’elle est sera négligée désormais, qu’elle n’aura plus droit de frequenter la couche du maïtre. Comme la dernière épouse répudiée.
    Et pour joindre le devoir sacré du Djihad soft à la jouissance halal que leur permet cette religion qu’ils ont pasteurisée, lyophilisée, domestiquée, et scientifiquement réadaptée pour permettre de castrer tout le troupeau, notre Providentiel, toujours en majuscule, et Royal Président, ainsi que ses Pairs Arabes et autres succédanés de Khoulafa, utiliseront, pour eux, leurs cours et leurs bassecours, tous ces chateaux en Espagne. Il faut bien les habiter ces Résidences royales, les entretenir, utiliser l’innombrable domesticité, faire rouler les Rolls, et surveiller la température des caves à vin, n’est-ce-pas ?

    Voici donc cette grande et sublime destinée, d’un Immense Génie, que nous n’avons pas su deviner, alors que sa clarté était plus aveuglante que celle du soleil à midi et quart. Cet homme, ce pharaon des âges modernes, grand constructeur d’autoroutes les plus surfacurées du monde, de mers d’eau douce, de villes entières faites de lagunas et de centre d’affaires et qui seront interdites aux indigènes, de la Mosquée au plus grand minaret du monde qui fera se dresser de jalousie le défunt roi Hassan II. Cet Homme qu’aucune autre femme n’aurait pu enfanter, comme l’a si bien dit un haut responsable du FLN, qui a permis à l’équipe d’Algérie d’aller au Mondial, et qui va peut être, si tels sont ses désirs, lui ouvrir un chemin lumineux, un escalator dernier cri, vers la Coupe finale, ce Génie reste un incompris au sein de son propre peuple, au sein de cette populace qui ne sait que geindre, et lorgner vers le succès des autres.
    Ce ghachi est indigne de lui, de sa grandeur, incapable de comprendre que ce Souverain des derniers âges est investi d’une mission divine: La conquête du monde entier.
    Seules les Zaouias, et toutes ces dignes EARD (Exploitations à Responsabilité Divine) composées de JCD(Jeunes Cadres Divins) formés dans les meilleures Ecoles de GRH (Gestion du Rih et du Hef)ont compris la portée messianique de ce Mehdi attendu. Ils ont vite vu, à ses tressaillements de la moustache, et au rayonnement de son royal crane, caché aux foules par cette belle meche qui va de l’oreille gauche à l’oreille droite, signe initiatique qui ne trompe pas, ils ont vu que le Messie était enfin arrivé. Celui qui apportait la bonne nouvelle. Et partout, de leurs vénérables mausolées, jusqu’à la moindre Kouba, jusqu’au plus insignifiant Mokkadem, en passant par les barbus WC(Weston Cravate) est monté un long cri d’allegresse : »Louange au Seigneur des deux mondes, Le maître est arrivé! » Aussitôt, comme un signe du ciel, les 33 plaies algeriennes, made in Egypte, se refermèrent. Les terroristes, DRS et GIA confondus dans une même étreinte fraternelle, se ruèrent chez leurs kbech el Aïd qui les accueillirent avec des dattes et du lait, en bêlant de gratitude. Les uns et les autres se transformèrent, par la grâce du Seigneur Elu (par les Généraux), de boucher performant en Monsieur Bucheron ou en sauveurs de la République.
    Les marabouts et autres chouaffates ne s’étaient pas trompés. La Baraka divine était bien là! Du jour au lendemain, les prix du pétrole grimpèrent à des niveaux qu’aucun spécialiste dans le monde n’avait pu prévoir. La Baraka de notre Moubarak national innonda le bazar. Nos rêves kes plus fous furent réalisés. Nous passâmes, du jour au lendemain au quatrième rang mondial en termes d’accidents de la route. Parce qu’il a été décidé de nous importer des véhicules tout neufs. Vingt fois plus que la capacité des infrastructures routières. Et comme nous n’avions pas d’argent, il a été décidé de nous en prêter. Ainsi tout le monde fut content. Nous, nous avions nos jouets pour nous tuer sur les routes, et les amis du Maître, une dizaine de concessionnaire, purent engranger plus de douze milliards de dollars en moins de cinq années.
    L’argent coula à flots. Et nous pûmes, ainsi, atteindre des classements inespérés dans de nombreux domaines, comme celui de la corruption, du chômage, des harragas, de la bureaucratie, et surtout du bon, de l’excellent fonctionnement de l’injustice.
    La Baraka suintait de toutes les brèches. Même Barak ne sait pas que lui même était le fils spirituel, né d’une émanation jaillissante de son vrai maître, l’explosif bien nommé, Bouteflika.
    Et nous qui n’avions rien vu, qui continuons à ne rien voir, et qui, dans notre immense ingratitude, dans notre aveuglement, foule bestiale et moutonnière, ne parvenons pas à fixer le soleil dont la course s’est arrêtée à son zénith, qui règne sur nos vies, 24/24, sans jamais se coucher.
    Pauvres de nous qui préférons la pénombre des médiocres au rayonnement des Génies…

    DB




    0
  • intello2002
    8 décembre 2009 at 10 h 16 min - Reply

    Du calme DB ,ce n’est que des châteaux en Espagne,de châteaux de sable.Le tsunami arrive pour bientôt et il emportera tout sur son passage.Il faut bien imiter les Rois ,ses modèles.A propos de complexes et d’imitation je me souviens d’une conférence que tenait un certain Nabot de roi devant des hommes d’affaires étrangers où il tenait à témoin un certain PDG de bordels-clubs méditérrannéens d’un certain peuple d’incapables et minables qui ne savent rien faire.Dieu merci,on a changé par la grâce de sa majesté,on s’est même qualifié à une finale de coupe du monde,et ce n’est que le début.Le reste c’est pour bientôt:les Harragua à vos barques,envahissez l’Espagne,c’est la reconquista.




    0
  • fess
    8 décembre 2009 at 16 h 30 min - Reply

    DB en te lisant je me voyais dans un conte des milles et une nuits, je m’acharnais a lire pour finir ton ecrit,et voir une belle fin, mais voila, a la fin de ma lecture, je me suis bien pince et realise que tout cela etait realite.
    Ton analyse est parfaite,mais comme tu le dis « pauvres de nous qui preferons la penombre des mediocres au rayonnement des genies »
    Qu’allah ai pitie de nous et nous aide a surpasser toute cette mauvaise periode que traverse notre pays.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique