Édition du
30 March 2017

URGENT : Mme Meriem Mehdi évacuée en urgence à l'hôpital

MERIAMme Meriem Mehdi, qui est à son 22e jour de grève de la faim vient d’être évacuée en urgence à l’hôpital d’El Harrach, suite à un malaise. Son état de santé s’est nettement dégradé depuis trois jours avec un net amaigrissement, une hypotension, des vertiges à la station debout et des crampes musculaires. La Société British Gas est tenue comme responsable de tout ce qui pourrait arriver à notre compatriote, victime d’un licenciement arbitraire de la part de cette multinationale.


Nombre de lectures : 1299
3 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Nouar Ali
    31 décembre 2009 at 22 h 34 min - Reply

    لا حول ولا قوة إلا بالله !
    سُبْحَان الله وَ بِحَمْدِه ~ سُبْحَان الله العَظِيم




    0
  • IDIR
    1 janvier 2010 at 1 h 04 min - Reply

    Un être humain sans cœur est semblable à une machine ou à une pierre. Ce qui fait un être humain, ce n’est pas cette enveloppe de chair, de sang et d’os, mais c’est cette qualité divine, cette essence spirituelle qui lui permet d’éprouver des sentiments et des émotions, de souffrir et de compatir avec ses compatriotes, hommes et femmes, sans exclusion : c’est son cœur vivant.

    C’est en effet ce cœur vivant, délicat, compatissant et généreux, qui vibre avec les événements et les êtres, qui s’attendrit pour les faibles, qui souffre du malheur d’autrui, qui soutient les pauvres et les opprimés. Ce cœur vivant et généreux lui fait fuir le mal et fait de lui une source de paix pour tous ceux qui l’entourent. Toute notre compassion est avec notre sœur Meriem Mehdi sans oublier notre mère Djamila Bouhired.
    Fraternellement




    0
  • GHOZLANE
    1 janvier 2010 at 11 h 21 min - Reply

    COMMUNIQUE N° 22
    LE 22 ieme JOUR DE LA GREVE DE LA FAIM
    Demande d’intervention et d’assistance à une personne en danger.
    Pour le 22ièmes jours de la grève de la faim, on enregistre une grave détérioration de l’état de santé physique et morale de la gréviste de la faim ainsi que son évacuation vers l’hôpital par la protection civil dans un état comateux. Dans une situation qui tend vers la catastrophe suite :
    Chute de tension artérielle ;
    Hypoglycémie ;
    Pertes de poids jusqu’à 40%
    Trouble de l’appareil urinaire ;
    Difficulté respiratoire ;
    Fatigue extrême dû à l’anémie.
    Le comite de femmes SNAPAP tiens comme premier responsable la direction générale de BRITISH GAS ainsi que les autorités Algériennes dans le cas du décès de la gréviste.
    1/ Nous avertissons les directeurs de BRITISH GAS a Londres et a Alger quand a la manière avec laquelle il réponds au revendications de la gréviste, leurs refus d’ouvrir les portes du dialogue et de prendre en charge sa préoccupations légitimes.
    2/ Nous tenons comme premier responsable les D/G de BRITISH GAS les résultats de la dégradation alarmante de l’état de santé de la gréviste.
    3/ Nous dénonçons le refus du directeur général de BRITISH GAS a Alger d’accepter les représentant du comite de soutien des travailleur Algériens comme médiateur.
    Devant cette situation non humanitaire et non civilisée, le comité de femmes SNAPAP appelle les membres du comite de soutien a se mobiliser pour l’action du 03/01/2010

    Rappelons qu’elle travaille dans une multinationale au sud
    Algérien à Hassi Messaoud (BRITISH GAS)

    P/ LE COMITE DE FEMMES
    Y. MAGHRAOUI




    0
  • Congrès du Changement Démocratique