Édition du
23 March 2017

Les nouveaux Borgeaud et les nouvelles "Trappes du Sud"

Par Abdelkader DEHBI

Aujourd’hui, 07 janvier 2010 : 29e jour de grève de la faim de Mme Meriem Mehdi.

En cette matinée du jeudi 7 Janvier, le Dr Salah-Eddine Sidhoum et moi-même, venons de rendre visite à Madame Meriem Mehdi à la Maison des Syndicats dans le quartier de la Glacière El-Harrach, prés d’Alger. Elle vient d’entrer dans son 29ème jour de grève de la faim, après qu’elle eût été priée de quitter l’Hôpital Mustapha, au motif fallacieux qu’elle pouvait encourir une infection… Le motif réel et manifeste étant la fuite des responsabilités devant les risques d’une probable détérioration irréversible de la santé de Madame Meriem Mehdi dont le visage est à moitié ravagé par un herpès qui l’a défigurée.

29 jours de grève ! Et pas une seule réaction, ni de la part de ce qu’on appelle improprement, « les autorités » officielles, ni de la part de la multinationale British Gas, qui n’est pas seule d’ailleurs à violer la Législation Algérienne du Travail. Je citerais comme autre exemple l’attitude d’arrogance et de mépris inacceptable, d’une certaine multinationale (Compass) à Hassi Messaoud, qui s’est payé le luxe – en s’enorgueillissant de la chose – de chasser des Inspecteurs du Travail qui s’étaient présentés à sa Direction, à la requête d’un employé algérien (Zaïd Yacine), lésé dans ses droits de travailleur.

Quelle qu’en sera l’issue – une issue que nous espérons heureuse – la lutte courageuse de Madame Meriem aura eu le mérite de rappeler à l’opinion publique, que les attitudes d’arrogance et de mépris envers notre peuple dont font preuve quotidiennement chez nous, les multinationales tout comme les ambassades étrangères d’ailleurs, vient tout simplement du fait que les unes comme les autres, sont parfaitement informées sur la nature félonne et totalement corrompue d’un pouvoir algérien et des rouages de son administration. Un pouvoir illégitime et gravement complexé par ses propres crimes contre ses propres populations. J’imagine difficilement en effet, un « ministricule » (comme eût dit le regretté Robert Escarpit) ou un baronnet stupide quelconque du pouvoir en place, appeler tel ambassadeur occidental ou tel P.d.g. de telle Compagnie étrangère en frappant sur la table. Çà, on sait faire entre maghrébins, entre arabes, entre africains. Pas quand on a affaire à un blanc (puisqu’il nous faut revenir à la glose du colonisé).

Honte aussi, à ce délinquant en liberté qui a pillé les Caisses des Travailleurs dans les magouilles du scandale de Khalifa Bank et qui ose continuer  d’usurper les fonctions  de « Secrétaire Général de l’UGTA » et honte aussi à ses complices d’une Direction syndicale aux ordres, cooptée et corrompue qui ont trahi leur mission syndicale de protection des droits des travailleurs.

Faut-il désormais rebaptiser de « Nouvelles Trappes » – en souvenir du tristement célèbre domaine agricole colonial dit de Borgeaud – tous ces périmètres pétroliers de non droit ? Des périmètres que les multinationales concessionnaires considèrent aujourd’hui comme de véritables propriétés privées où elles dictent leur propre loi.

Y aurait-il des clauses secrètes d’Extra-Territorialité qui auraient été concédées à ces multinationales sans que le Peuple Algérien en soit informé ?

Chaque citoyen algérien digne de ce nom doit se sentir aujourd’hui, personnellement concerné par cette affaire.


Nombre de lectures : 3161
16 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • fess
    7 janvier 2010 at 15 h 52 min - Reply

    Je lis souvant les articles ecrits sur votre site et d’autres sites qui je pense convergent dans le meme courant.Je reste souvent beat, et pense souvent au peuple de mon cher pays qui je pense est ligote, avec des chaines,je dirais invisibles et est aveugle par des histoires qui ne valent pas la peine d’etre rapporter,alors que l’on voit tout le mal qui est fait a ce peuple, qui etait un jour (pas tres loin ) heroique,comment ne peut on pas se soulever et remettre les pendules a l’heure comme l’on fait nos parents contre le mal francais,je dis bien le mal.
    Je ne sais que dire,mon souffle se coupe,mon esprit se bloque,mon ame se morfond.
    A lire et ennumerer tout les problemes, et les humiliations qu’endure l’algerien,je me plains.
    Qu’ALLAH NOUS DONNE LA FORCE DE LA PATIENCE,ET NOUS GUIDE VERS LE MEILLEUR,ET QU’IL NOUS DONNE LA VOLONTE,LE SAVOIR,QU’IL NOUS GUIDE VERS SA VOIE, ET NOUS DEBARASSE A JAMAIS DES MALFRATS QUI FONT QUE L’ALGERIE SOIT DANS CETTE ETAT.




    0
  • Rédaction
    7 janvier 2010 at 17 h 21 min - Reply

    Il faut absolûment dénoncer ce qui se passe au Sahara,et réveler à ceux qui ne le savent déjà, que ces régions de notre pays,d’ou nous viennent nos principales ressources ont été placées sousun régime particulier ,et qui ne dit pas son nom. Ce sont, en effet, des colonies, gérées de façon extrêmement rentable, sans autre considération que de rapporter, par des clans du régime, associés aux fortunes les plus considérables de la planète, comme celle du tristement célèbre Dick Cheney. Notre Ministre des Hydrocarbures n’est-il pas de nationalité américaine? Sonépouse et ses deux garçons ne vivent-ils pas dans l’un des Quartiers les plus huppés de New York. Ses deux garçons, Jean et Christophe, ne travaillent-ils pas dans des bureaux d’études appartenant à des NeoCons américains?
    Nous demandons à nos compatriotes qui vivent et travaillent au Sud, et qui ont des détails sur ce qui s’y passe, de nous faire parvenir leurs informations.
    Les Algériens doivent savoir ce qui se trame au coeur de l’Algérie.




    0
  • El Houari
    7 janvier 2010 at 21 h 22 min - Reply

    Ce pillage de nos ressources et l’exploitation des Algériens qui sont redevenus les indigènes de la période coloniales sembles bien préparée.

    Les colons sont de retour, avec en prime une revanche à prendre sur les patriotes Algériens, ce sera un asservissement des plus avilissant.

    Le combat de Madame Meriem Mehdi semble n’intéresser personne de ces responsables qui aurait criés au scandale dans le cas d’un étranger qui aurait été licencié par une société Algérienne, on aurait même licencié le «licencieur».

    Le combat de Madame Meriem Mehdi est aujourd’hui le symbole d’un combat pour la reconquête nationale des biens usurpés par ces pilleurs et le pouvoir en place.

    Le combat de Madame Meriem Mehdi est le combat de tous les Algériens, ceux qui ont perdus leur emploi pour une soit disant privatisation, partenariat avec étrangers ou tout simplement cession des entreprises publiques a des étrangers ou des nationaux étrangers à leur pays.

    Le combat de Madame Meriem Mehdi c’est aussi le combat de tous les Algériens exploités pour un salaire de misère alors qu’une minorité bénéficie de crédits en milliards qui ne seront jamais recouvrés.

    Le combat de Madame Meriem Mehdi c’est enfin le combat de tous ces Algériens qui ont préférés mourir noyé plutôt que de tendre la main à ce pouvoir inhumain.

    Il y a 35 millions de Madame Meriem Mehdi qui se meurent en silence.




    0
  • Benhabra brahim
    7 janvier 2010 at 21 h 44 min - Reply

    Je suis extremement boulverse au point qu il m est tres difficile de faire un commentaire.Borgeaud la trappe l oas!!!!!!Mais pour le momment je dirait quE cela a commence avec l assasinat de MATTEI!!!!!!Je reviendrait plus tard pour avis plus detaille et plus explicite…Au revoir




    0
  • BRAHIM
    7 janvier 2010 at 22 h 57 min - Reply

    Cher @Rédaction, je suis entièrement d’accord avec vous quand vous dîtes que « Il faut absolument dénoncer ce qui se passe au Sahara ». Mais dans l’histoire la faute ne vient pas de Khelil seulement. C’est peut être un algérien qui a la double nationalité et qui penche plus en faveur de la deuxième mais « khelil » il ne faut lui mettre tout sur le dos comme le fait « na » Louisa du PT. Il faut d’abord lui reconnaître une compétence sur le plan technique et financier dans la gestion de ce secteur très complexe. Il maîtrise plusieurs langues dont l’anglais et l’espagnol parfaitement. Il est parmi les quelques cadres de haut niveau qui sont capable de prendre en main cet important secteur. Il est un parmi les quelques cadres de très haut niveau du secteur qui nous reste au niveau ministérielle ou au niveau des entreprises Sonatrach et Sonelgaz . Mais, vous aurez raison de me dire à quoi servent les compétences si elle ne sent pas dirigées vers l’intérêt de son pays ? Effectivement, et je suis entièrement d’accord avec vous. Mais ce qu’on oublie ce n’est pas Khelil qui décide tout seul IN FINE. Il ne faut pas FAIRE CROIRE qu’il est seul responsable. Il a aussi tous ceux qui sont autour et premier lieu le Président Bouteflika. Les lois et les textes que Khelil prépare en matière d’exploration, de production et de commercialisation des hydrocarbures sont d’abord proposés à Boutef et à quelques rares décideurs des Tagarins . Vient ensuite la responsabilité de tout le gouvernement qui entérine ces lois et ses textes en conseil. Vient ensuite la responsabilité des députés qui sont là juste pour lever la main (parfois les deux en même temps) dans un amphithéâtre toute de suite après un bon repas copieux et une sieste bien mérité. Les députés sont en majorité FLN , RND et MSP , il ne faut pas l’oublier. Il ne faut pas oublier, comme vous le dîtes si bien, la complicité de l’appareil de l’UGTA et à sa tête Sidi Said. Mais Bouteflika particulièrement, il ne faut en aucun cas lui accordé des circonstances atténuantes car il a fréquenté l’école de son maître Boumedienne qui lui a appris le caractère sensible et hautement stratégique de l’énergie. Moi je pense que Khelil n’est qu’un bouc émissaire dans toute cette histoire. Lui on l’a appelé pour une mission, il est très compétent pour faire ce travail, il s’est très bien le faire, c’est indéniable, mais les responsabilités sont ailleurs.




    0
  • BRAHIM
    7 janvier 2010 at 23 h 38 min - Reply

    Cher @rédaction, je veux juste ajouter encore mais de manière séparée par rapport à ce que vient de formuler ci-dessus, que je ne suis pas du tout d’accord avec cette façon d’attaquer un homme politique. iL s’agit de la personne de Khelil et à mon avis il faut éviter de s’attaquer à la famille d’une personne. Je pense que la phrase : « Son épouse et ses deux garçons ne vivent-ils pas dans l’un des Quartiers les plus huppés de New York. Ses deux garçons, Jean et Christophe, ne travaillent-ils pas dans des bureaux d’études appartenant à des NeoCons américains? » est EN PLUS à mon avis. Je ne sais pas si vous êtes de mon avis ?? N’allez surtout pas conclure que je défends cette personne. C’est l’homme politique lui-même qu’il faut attaquer mais pas sa famille qui n’a rien avoir dans cette histoire. C’est exatement la même attitude qu’on devrait avoir envers les harkis. Ceux sont les harkis qui ont trahi le pays et ont choisi la France mais les enfants et les petites enfants de ces individus n’ont pas à subir le même affront. C’est logique à mon avis !!!




    0
  • El Houari
    8 janvier 2010 at 12 h 41 min - Reply

    Je suis entièrement d’accord avec BRAHIM pour faire la part des responsabilités et de ne pas mêler la famille a la politique.

    Mais là où je ne suis pas du tout d’accord c’est aussi d’apporter des jugements de valeur sur des personnes que l’on ne connait pas ou quand connait par oui dire.

    Comparer le Président Bouteflika qui a participé à l’exploitation des hydrocarbures par des étrangers (en initiant la loi sur les hydrocarbures de 2005 avec la complicité de Chakib Khellil), au défunt Président Houari Boumediene qui a au contraire nationalise ces mêmes hydrocarbures et les mines 35 ans avant. Est une erreur monumentale inconcevable.

    L’école de Houari Boumediene a formé des Algériens pour une Algérie libre, digne et indépendante.

    Quant aux responsabilités des uns et des autres à mon avis ce qu’il faut retenir aujourd’hui, c’est un pouvoir qui vit loin du peuple.

    Le pouvoir en question est constitué par toute personne qui détient le pouvoir de décision à quelque niveau que ce soit directement ou indirectement, et qui agit contre les intérêts de l’Algérie.

    Et monsieur Chakib Khellil (qui semble être un coopérant technique) fait partie de cette catégorie de personne, sa responsabilité est entièrement engagée. Ses compétences contre les intérêts de l’Algérie sont aussi indéniables.

    Sinon comment expliquer son silence dans l’affaire de madame Meriem Mehdi lui et tous les autres des secteurs concernés sociales, travail, intérieur, santé, UGTA…..

    Il ne suffit pas de connaitre deux langues étrangères pour prétendre à des compétences, ce qu’il faut c’est avoir le souci quotidien de défendre les intérêts de l’Algérie quand on est ministre de ce pays riche en ressources et pauvre en gouvernant pour le défendre.

    La solution pour ce monsieur c’est peut-être d’aller rejoindre sa famille, et laisser les vrais Algériens incompétents diriger leur pays.




    0
  • BRAHIM
    8 janvier 2010 at 16 h 26 min - Reply

    Cher @Elhouari , je crois que je me suis mal exprimé car je vois que tu as mal interpréter mon jugement. J’ai écrit : « Mais Bouteflika particulièrement, il ne faut en aucun cas lui accordé des circonstances atténuantes car il a fréquenté l’école de son maître Boumedienne qui lui a appris le caractère sensible et hautement stratégique de l’énergie. » Sous entendu il est plus condamnable que n’importe quel responsable à tous les échelons puisqu’il a été l’élève de Boumédienne auprès duquel il a appris que les hydrocarbures sont les prnuelles des yeux de l’Algérie et qu’il ne faut jamais les brader. Or il a oublié cette leçon, donc il est plus comdamnable que tous les autres. Quand à Khelil, j’ai bien dit que je ne défends pas cet individu mais son niveau de responsabilité est inférieur dans la mesure où on lui a confié une mission bien précise : modifier la loi sur les hydrocarbures pour partager les richesses de notre sous sol avec les prédateurs étrangers sous couvert d’apport en capitaux et en technologie. Cette loi telle qu’elle a été conçue avantage nettement les opérateurs étrangers. C’est la mission qu’on lui a confié pour laquelle il est très très compétent et pour laquelle il a une grande expérience (référence : les projets que lui ont été confié parla banque mondiale pour déréguler certains secteurs dans certans pays). C’est ce message que je voulais faire passer pas plus ni moins !




    0
  • adel133
    8 janvier 2010 at 19 h 04 min - Reply

     »’ Y aurait-il des clauses secrètes d’Extra-Territorialité qui auraient été concédées à ces multinationales sans que le Peuple Algérien en soit informé » ?
    à mon avis il n y a absolument aucune clause.les proxénètes au pouvoir depuis 1962 agissent en propriétaires et font des affaires avec qui bon leur semble.c’est le peuple Algérien exclu qui est en situation d’extra territorialité et qui le demeurera tant qu’il n’accède pas à son indépendance (confisquée par la racaille).
    comparer Borrgeaud à cette lie de l’humanité c’est lui faire insulte.son nom était un label de l’excellence à l’échelle mondiale.
    la signature de ces voyous est la rapine,le vol,le crime,la terreur et le sous developpement eternel.




    0
  • Benhabra brahim
    9 janvier 2010 at 1 h 23 min - Reply

    Deux textes:Celui de Abdelkader DEHBI et celui de la redaction….Concernant l acte arbitraire que Mme Merieme MAHDI subit Toute la faute revient au WALI….NON DE DIEU A QUOI SERVENT LES WAlIS????Ils sont « elus » par le president de la Republique pour UNIQUEMENT defendre les citoyens de leur wilaya contre tout abus d autorite ou de depassement de prerogatives D OU QU ELLES VIENNENT!!!!!Je suis totalement convaincu que la greve de la faim de Mme merieme MAHDI est un message a tous les ALGERIENS qu au sud l autorite c est les compagnies etrangeres et non l Etat Algerien!!!!!Deuxieme personne egalement responsable d une telle situation c est LE OU LES DEPUTES DE HASSI MESSAOUD « elus » par le peuple .OU SONT ILS PASSES????Faudrat il que la presse etrangere se saisisse du cas de Mme meriem MAHDI pour demontrer que dans certaines region du pays il n y a ni autorite de l Etat ni representant du peuple!!!!c est la jungle ou quoi !!!!La loi du plus fort!!!mon dernier point.IL N Y PAS DE PLUS HONTEUX QUE DE S ATTAQUER A UNE FEMME…….CE N EST PAS DANS NOS TRADITIONS …..MAKACHE ERDJAL FI HAD LE BLED OULA WECH!!!!!!Concernant le texte de la redaction au sujet de cette Cie Anglaise et surtout sa maniere d agir s explique par le fait que la plupart de leur cadres sont d origine juive polonais car de parents ayant emigres pendant la 2ieme guerre mondiale plus un autre groupe qui arriva d Afrique du sud dans les annees fin 70 des que la fin de l apartheid a commence a se faire…quant a savoir si certains hauts responsables pourraient etre associes a ces societes je vous dit ceci!!!!!Deux apres la nationalisation du petrole soit en 1972 deux societe de ce type se sont installes en Algerie soit disant pour faire de la recherche sismique.La Globe Universel Sciences et surtout la ARTHUR D. LITTLE au bd.Anatole France(face a l amiraute)…..Je ne detaillerait pas ce sujet je laisse le soins a un bon journaliste d investigation (wikipedia pour commencer) et tout le monde comprendra que la greve de la faim de Mme meriem MAHDI pourait etre une situation plus grave qu un simple licenciememt arbitraire ………Monsieur Abdelkader DEHBI!!!!Vous en avez du pain sur la planche…..AUUU REVOOOOOOOOIR




    0
  • El Houari
    9 janvier 2010 at 10 h 39 min - Reply

    Désolé cher BRAHIM je reconnais effectivement avoir mal interprété ton commentaire. Dans ce cas je suis entièrement d’accord avec ton point de vue.




    0
  • Rédaction
    11 janvier 2010 at 16 h 03 min - Reply

    @ Brahim
    Excusez moi de ne pas vous avoir répondu plus tôt.
    Je ne comprends pas très bien l’objet de votre interpellation. En fait, si j’ai évoqué la famille de Khalil, ce n’est pas seulement parce qu’elle profite des fruits de la rapine à laquelle se livre le chef de famille, ou qu’elle porte son nom, mais parce qu’elle est elle même directement partie prenante dans l’immense forfaiture, voire le crime. Je vous signale, au cas où vous ne le saviez pas, que la famille Khalil est l’une des plus riches des USA. Ce statut dont elle use est la conséquence d’un enrichissement illégal, amoral, immoral et criminel. Et je pèse mes mots.
    De la même manière que les enfants de Mohamed et Smail Lamari, et toutes les parentèles des barons du régime, qui se ruent dans la curée générale, se rendent coupables de crime contre le peuple algérien, au même titre que leurs chefs de famille, de clan, ou de bande, pour être plus précis.
    Au Chili, même après la mort de Pinochet, sa famille a été interpellée, et condamnée par la justice chilienne. Personne n’a trouvé à y redire, à ma connaissance.
    Cela semble couler de source. C’est pour cela que vos questionnements m’ont quelque peu étonné.
    DB




    0
  • BRAHIM
    11 janvier 2010 at 21 h 16 min - Reply

    @Rédaction, ok si vous avez des informations précises et vérifiées c’est une autre paire de manche. Moi je voulais seulement dire que ce n’est pas parce que le père est un « harki » que toute la famille doit porter nécesairement la même tare que le père.




    0
  • SAID
    12 janvier 2010 at 15 h 05 min - Reply

    Pour se faire juste une petite idée de sonatrach, consultez ce blog :

    http://sonatrach.over-blog.fr/

    ==========================
    Merci infiniment pour ce lien. C’est ahurissant !!!
    La Rédaction




    0
  • zineb Azouz
    12 janvier 2010 at 20 h 08 min - Reply

    Un grand merci Monsieur Dehbi pour ces clarifications sur les nouvelles zones de non droit qui se construisent partout dans le pays avec l’indéfectible soutien du pouvoir via son gouvernement et sa centrale syndicale (des travailleurs Algériens non déclarés et payés au SMIG travaillent sur l’auto route Est Ouest pour les entreprises chinoises au su et au vu de tous).
    Je voudrais revenir sur ce brillant ministre binational, chakib khalil qui aurait le mérite d’être polyglotte et super compétent.
    Pour rappel, si ces vampires parlent plusieurs langues, c’est grâce aux interminables missions à l’étranger et aux incommensurables frais de missions en dollars qu’ils ont pu s’offrir et offrir à leur progénitures les meilleures formations et ensuite les meilleurs postes dans les filiales de sonatrach à new york.
    Merci Monsieur Benchenouf de nous rappeler qu’en Algérie la corruption prends la forme d’empires, et le cas chakib Khalil en est une excellent illustration, nous n’avons pas à faire à des petits banquiers qui se servant dans la caisse et dont les honorables familles ne sont pas à blâmer.
    Mme Mehdi se meurt, pendant que les chakib khalli, les sidi saïd et leurs congénères continuent de piller le pays et de nous insulter par leur silence et leur rictus.
    ZA




    0
  • Tababouch
    6 mai 2010 at 20 h 07 min - Reply

    Vous qui parlez de vos parents qui ont lutté contre « le mal Français », contre le « vil colonisateur génocidaire », etc. j’espère au moins qui vous vivez dans votre belle Algérie indépendante…
    Car il ne faudrait vraiment avoir aucun honneur pour vivre chez l’ancien colonisateur et profiter « des bienfaits de sa société » tout en se glorifiant de la lutte pour l’indépendance algérienne.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique