Édition du
28 March 2017

Annaba : La colère des chômeurs à Sidi Amar


El Watan, 9 janvier 2010

Neuf jeunes chômeurs arrêtés, deux policiers antiémeutes blessés et un véhicule 4×4 calciné, tel est le bilan d’une manifestation musclée qu’a connue avant-hier la commune de Sidi Amar de Annaba.

En effet, tôt le matin, plus de 250 jeunes chômeurs, selon M. Kirane, président de cette Assemblée communale, ont pris d’assaut le siège de la commune interdisant aux employés de regagner leur poste de travail. En colère, ils réclament, selon eux, des contrats CFI entrant dans le cadre du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DIAP). Appelés à la rescousse, 45 éléments de la police d’intervention rapide ont immédiatement encerclé le lieu de la manifestation à l’effet de parer à tout éventuel incident.

De l’autre côté, les jeunes protestataires n’ont pas hésité à les attaquer à coups de pierres causant ainsi des blessures plus ou moins importantes à deux policiers. L’intervention de ces derniers a permis l’arrestation de neuf d’entre eux et la dispersion du reste. Parallèlement au siège de la wilaya de Annaba, Benalouache Kamel et Boubekeur Mohamed Lakhdar, respectivement nouveau directeur de l’emploi et directeur de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM), ont tenu un point de presse dont l’objet est d’éclaircir les détails du dispositif DAIP dont l’incompréhension nourrit depuis plusieurs mois les mouvements de protestation.


Nombre de lectures : 1042
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique