Édition du
24 July 2017

Meriem Mehdi : Témoignage de travailleurs de Hassi Messaoud

NOUS TEMOIGNONS POUR MADAME MEHDI EL MAHGOURA A BP :

Chez nous à Hassi messaoud les patrons des multinationales harcelent et licencient les hommes et les femmes avec l’aide de cadres algériens de sonatrach et du ministére.

Pourquoi les hauts cadres de l’état ne réagissent pas pour défendre madame MEHDI contre l’abus et le harcement sexuel ? …

Simplement parce que lesdits cadres de la nation ont des enfants qui travaillent à BP ici et ailleurs à l’etranger et qui touchent plus de 50.000,00 dinars par mois.

MERIEM MEHDI a été licenciée pour avoir defendu son nif national de femme musulmane, une vraie algerienne de pûre race. RABI KAÏNNE

Les femmes qui se soumettent pour les expatriés sont bien traitées elles reçoivent en plus des missions ici dans des hotels cinq etoiles et à l’tranger pour de belles prises d’images….sexy. Promotions canapé.

BP a agit abusivement en vers madame MEHDI, les preuves existent. Nous temoignons devant DIEU ET DEVANT LES HOMMES QUE MME MERIEM MAHDI MADLOUMA.


Nombre de lectures : 6198
12 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Dudesert
    16 janvier 2010 at 19 h 33 min - Reply

    Bonsoir

    Mme Mehdi travaille à BRITISH GAS, pas à BP. Elle a dècidé de mener un combat pour elle te ceux qui le merite.
    Dire que : Chez nous à Hassi messaoud les patrons des multinationales harcelent et licencient les hommes et les femmes avec l’aide de cadres algériens de sonatrach et du ministére. EST TOTALEMENT FAUX.
    Par contre beaucoup de recrus des ses compagnies se mettent effectivement totalement à la disposition du personnel expatrié. CE QUI GRAVE.
    Salutations




    0
  • Chahdine
    17 janvier 2010 at 7 h 58 min - Reply

    Nous sommes des travailleurs de sonatrach employés dans une association à Hassi Messaoud, nous tenons à repondre à (Dudesrt) que ce que nous avons écrit dans notre temoignange est vrai 100%.

    1 Nous detenons beaucoup de preuves accablantes qui confirment ce que nous avons avancé auparavant dans notre temoignage sur Madame MEHDI EL MAHGOURA qui seront transmis par un canal sûr à la Rédaction.

    2 Aucun recrutement à BP ne peut se faire sans l’accord en aval des responsables corrompus de sonatrach et du ministére, sinon comment justifier qu’un partenaire etranger BP viole les lois de la Nation sans qu’aucun responsable RHU de sonatrach ne bouge le petit doigt (Dans tout accord d’Association – joint venture entre sonatrach et un partenaire, publié dans le journal officiel, il est dit que : Le partenaire etranger s’engage à respecter toutes lois de la République algérienne y compris la loi 90-11 sur les relations de travail, ce qui implique quon ne peut licencier Madame MEHDI sans passer par la procedure légale, notamment sa presentation auprés d’une commission de discipline…..etc MERIEM MAHDI à été licenciée en violation des lois de la République. A BP Hassi messaoud il n’on meme pas de reglement interieur….des DERIVES……Nous avons d’autres documents et photos Monsieur Dudesrt. Amicalement dit.




    0
  • Chahdine
    17 janvier 2010 at 11 h 32 min - Reply

    Nous sommes des travailleurs de sonatrach Hassi messaoud, étonnés par le commentaire du Dudesert qui semble defendre l’indefendable, tenons à apporter les précisions aux lecteurs sur les licenciements et harcelements dont sont victimes des hommes et des femmes employés dans les associationS, particulierement, à BP Hassi Messaoud :

    Toutes les sociétés multinationales s’engagent dans le cadre de l’association à respecter les loi du pays, d’ailleurs ce qui est inscrit dans les deccrets exécutifs publiés au journal officiel, ce qui les obligent aussi à respercter la loi sur les relations de travail en Algerie,la 90-11.

    Cette derniére oblige chaque employeur à respecter le droit à la defense pour chaque employé au sein de l’organisme employeur, donc, ce qui revient à dire que Madame MERIEM MEHDI a été licencié abusivement sans droit à la defense (commission de discipline de l’unité selon la loi algérienne que BP devait respecter….Mais à BP Hassi Messaoud, il n y a pas de reglement interieur à cet effet…!!!!! ?????? Ou sont les cadres RHU de sonatrach et du ministére pour le lever le petit doigt ……..??? Pourtant aucun recrutement à BP ne peut etre fait sans leur consentement écrit.!!!!!

    Notre temoignage est vrai, nous irons plus loin en adressant par un canal sûr nos preuves de temoignage pour la Redaction concernant le laxisme de beaucoup de cadres sonatrach à differents niveaux.
    Des travailleurs de Hassi Messaoud

    ==========================
    Vous êtes les bienvenus. Témoignez de manière sincère et précise des problèmes que vivent nos compatriotes travailleurs au Sud, pour que notre peuple sache ce qui se passe dans son malheureux pays dépecé par la mafia interne et externe.
    La Rédaction.




    0
  • Algerino
    17 janvier 2010 at 14 h 47 min - Reply

    Je trouve que publier cette espece de lettre ou note (je ne trouve pas de bon qualificatif) est tout bonnement scandaleux! Dire que les femmes qui travaillent au Sud et a Hassi Messaoud sont des adeptes de la promotion canape, c’est une veritable insulte a toutes les femmes qui travaillent a Hassi Messaoud ou au Sud et qui le font d’une maniere digne et respecteuse. J’ai moi meme travaille au Sud et ai la chance de connaitre des femmes tres professionnelles qui faisaient leur travail dans le plus grand honneur. Dire que  » Les femmes qui se soumettent pour les expatriés sont bien traitées elles reçoivent en plus des missions ici dans des hotels cinq etoiles et à l’tranger pour de belles prises d’images….sexy. Promotions canapé » c’est tout simplement de la calomnie et un manque de respect envers la Femme algerienne. Il faut essayer d’etre un peu lucide et de voir la realite telle qu’elle est: le harcelement sexuel n’est pas reserve aux expatries travaillant dans les multinationales. C’est devenu malheureusement un fait de notre societe algerienne moderne, au nord comme au sud, d’est en ouest. Reduire ce phenomene uniquement a une region d’Algerie c’est tout simplement faire preuve d’un grand aveuglement. Tous les jours dans toutes les villes d’Algerie des femmes subissent des comportements honteux de la part d’hommes sans scrupules, alors cessons de soi-disant nous focaliser sur les expatries qui representent une minorite et ayons le courage de nous regarder dans le miroir et d’accepter des verites qui sont parfois dures a avaler. Maintenant si certaines femmes font certaines choses que le morale reprouve (ce qui encore une fois arrive partout et tout le temps, hommes et femmes inclus) et bien c’est leur choix a elles, et elles n’ont de compte a rendre qu’au Bon Dieu et a leur famille.

    Je dois dire que j’ai essaye de suivre cette histoire et je dois dire qu’elle me laisse perplexe. Au debut c’etait un licenciement abusif maintenant on parle d’harcelement sexuel, on a aussi utilise la carte religieuse avec la reference a son hidjab. Je veux bien croire cette dame mais moi je me pose serieusement des questions! Je trouve bizarre qu’aucun des ces camarades ne se soient manifeste pour la soutenir, je trouve aussi tres etrange que personne n’ai vraiment cherche a savoir l’autre version de l’histoire (celle de BP ou BG ou je ne sais qui d’autre).
    Comme je l’ai deja dit, j’ai moi meme travaille a Hassi Messaoud pendant plus de 3 ans, et il est vrai que j’ai vu de mes yeux des situations humaines deplorables ou des travailleurs etaient literalement exploites. Mais aussi je dois aussi dire que dans les compagnies etrangeres ou j’ai travaille, de grands operateurs internationaux, la situation etait bien loin de l’esclavagisme, bien au contraire. Les conditions de travail, les relations de travail, le cadre general sont generalement bons, bien mieux dans tout les cas que n’importe quelle societe algerienne, prive ou etatique. Les horaires de travail sont bien evidemment tres difficiles, mais c un choix personnel que tout un chacun choisit.
    Je ne veux pas que l’on me prenne pour un defenseur des multinationales, loin de la, mais je pense que certaines verites doivent etre retabli, et replacer ce debat dans un contexte general.
    J’espere que cette dame aura gain de cause (si elle dans son droit) et que chaque travailleur algerien, homme ou femme, a travers toute l’Algerie, puisse accomplir son travail dans le plus strict respect de sa personne et de ses droits.




    0
  • Dudesert
    17 janvier 2010 at 19 h 07 min - Reply

    @chahdine
    je ne veux pas polimiquer avec vous. Je voudrais seulement alerter sur le fait que lorsqu’un témoignage faux ou incomplet ou infondé est plus contreproductif que bénéfique pour ceux qui menent des combats contre toutes les inégalités mais aussi les incompétences. Je vous disais seulement que Mme Mehdi travaille…pas travaillait… à BG et non à BP.
    Que aussi beaucoup ne méritent de bénéficier de son combat.
    A bon entendeurs salut.




    0
  • Chahdine
    18 janvier 2010 at 7 h 46 min - Reply

    Mise au point pour @ Dudesert :

    1) BP,British Petroleum la géante compagnie de pétrole, investir en Algérie en partenariat avec Sonatrach dans le pétrole, le gaz et dans les énergies renouvelables depuis les années 2000.Chez nous, elle est est connue sous l’appelation BP Algérie et son siége et à Alger,elle est composé de plusieurs branches d’activité :

    – BP Exploration Algérie
    – BP GAS
    – BP Enérgy et Partage de Production
    – BP etc., la liste est longue

    Dudesrt, vous dites que vous avez travaillez durant 3 ans au sud, nous qui temoignons pour MERIEM MEHDI à partir de Hassi Messaoud, pensons qu’il vaut mieux se taire quand on ignore un domaine organisationnel d’un GROUPE PETROLIER comme celui de BP la mondiale.

    2)Moliére doit se retourner dans sa tombe s’il venait à arbitrer entre celui qui dit (les temoins de Hassi Messaou)que :

    Les femmes qui se soumettent pour les expatriés sont bien traitées, et nous le confirmons avec des preuves en notre possession

    et celui qui dit (Dudesrt) que : Je trouve que publier cette espece de lettre ou note (je ne trouve pas de bon qualificatif) est tout bonnement scandaleux! Dire que les femmes qui travaillent au Sud et a Hassi Messaoud sont des adeptes de la promotion canape.

    Nous n’avons nullement généralisé toutes les femmes, si Desert est faible en lecture et interpretation, ce n’est pas la faute aux temoins, ni à moliére.

    3)Dudesert,donnez votre adresse email pour la Rédaction du Quotidien d’Algérie que nous chargerons de vous expédier d’étonnantes preuves sur de belles sexy femmes travaillant à BP Algérie au sud !

    Le combat de Madame MERIEM MEHDI est le notre maintenant, il nous tiens à coeur, nous nous manifesterons continuellement, car elle a été licenciée en violation des lois en vigueur et de l’Accord d’association qui lie BP à Sonatrach.

    Dudesert, nous contribuerons dans la lutte que mene Madame MEHDI pour recouvrir ses droits, OUI, elle a été licencée ABUSIVEMENT.

    Les temoins de Hassi Messaoud pour Mme mehdi semblent vous avoir tout dit du desert ou ils travaillent et passent leur vie de pétroliers bien informés. Amicalement dit.
    Les temoins de Hassi Messaoud.

    ======================
    Juste une clarification : Mme Mehdi exerçait à British Gas et non à British Petroleum (BP). BG est-elle une filiale de BP? Merci.
    La Rédaction




    0
  • Chahdine
    18 janvier 2010 at 13 h 25 min - Reply

    Effectivement, BP est le geant groupe pétrolier anglais,chez nous c’est BP Algérie,BP GAS est une branche d’activité de BP qui en possede plusieurs.

    BP GAS Hassi messaoud est la branche de BP Algérie, pour toutes les branches d’activité c’est le même sigle de BP Groupe, donc MME MEHDI MERIEM a été licenciée par BP Algérie en claire.
    Salutations.




    0
  • amie
    18 janvier 2010 at 14 h 48 min - Reply

    vous etes tous hors de la verité sur le cas de meriem mehdi je suis la derniere qui a parler avec meriem avant son depart c est une amie a moi je travail avec elle mais pas dans la meme company des fois on manges ensemble le dejouner danc je sais boucoup de chose que vous etes loins de tout ce que vous raconter pas affaire de hidjab pas affaire de promotion canapé comme vous venez de siter puisque il ya encore et mazal benate elfamilia ne oubier pas MR ou bien Mme j ai 10 ans de travail au sud si bien avec une company etranger espagnol mais croier moi je suis respecter par tout le monde expatrier ou bien algerien je suis marier et je suis hidjabiste multazime ce n est pas sa le probleme




    0
  • Dudesert
    18 janvier 2010 at 15 h 27 min - Reply

    @ La Rédaction
    Cette polimique dénote la profondeur de nos incompétences. Mme Mehdi en gréve de faim, exercait à BG. Confondre BG avec BP est une insulte à son combat. Vouloir être du même bord pour ce qui font cette confusion est également une insulte à son combat.
    Les mises au point apportées dénotent encore une tendance pour certains de se prendre pour des experts en droit des affaires, droit du travail, du secteur pétrolier…alors que même ces mises au point sont remplies d’erreurs…
    je disais bien que leur support ne peut être que contreproductif. Ce qui n’est pas le cas pour le témoignage de Ramdan de WEAHTERFORD.
    Je voudrais juste attirer l’attention de la Rédaction des conséquences sur la crédibilité du Quotidien d’Algérie à cause de certaines contributions.
    BG GROUP N’A ABSOLUMENT RIEN A VOIR AVEC BP. Et confondre les deux Groupes dénote aussi une ignorance totale du monde des hydrocabures MAIS SURTOUT UNE TENDANCE DE L’ALGERIEN A RESTER DANS SA MEDIOCRITE.
    Les sources documentaires sont nombreuses pour distinguer BG Group de BP.
    Je souhaite une délivrance aux souffrances de Mme Mehdi dans les plus brefs délais.
    Salutations

    ====================
    Merci pour les précisions. C’était ce que nous voulions savoir car nous avions l’impression qu’un internaute confondait BP et BG.
    La Rédaction




    0
  • Dudesert
    18 janvier 2010 at 15 h 30 min - Reply

    Historique
    La société est créée en 1997 quand British Gas plc, société privatisée, se sépare de Centrica plc et devient BG plc, qui elle-même est restructurée en 1999 pour devenir BG Group plc. BG Group utilise toujours la dénomination « British Gas » en dehors du Royaume-Uni, mais Centrica en possède les droits au sein du royaume.

    En 2000, une nouvelle scission sépare la société en deux groupes :

    Lattice Group plc, avec le contrôle de Transco (société de transport de gaz au Royaume-Uni), d’Advantica (société de consulting et d’ingénierie gazière) ainsi que des sociétés de transport.
    BG Group, pour le contrôle des terrains de gaz et d’autres biens.
    En 2002, Lattice fusionne avec National Grid Company pour devenir National Grid Transco, qui est rebaptisée National Grid en 2005.

    Activités
    BG Group est spécialisé dans l’exploration et l’extraction du gaz naturel, du gaz naturel liquéfié et dans une moindre mesure du pétrole. Ses gros clients sont des fournisseurs de gaz et des producteurs d’électricité. La société possède aussi quelques pipelines et est impliquée dans des projets d’acheminement d’énergie. Elle travaille dans le monde entier, la zone Royaume-Uni ne représentant qu’une faible partie de ses activités.
    Souce : wikipidia




    0
  • Meriem MAHDI – Forum Algerie
    25 février 2010 at 12 h 51 min - Reply

    […] […]




    0
  • khelaifa abdelkader
    25 février 2015 at 15 h 19 min - Reply

    no hogra no tororist




    0
  • Congrès du Changement Démocratique