Édition du
30 March 2017

MERIEM MEHDI : NUL DROIT NE SE PERD………

Nous avons rendu visite en fin de matinée à notre sœur Meriem Mehdi en grève de la faim depuis 42 jours pour nous enquérir de son état de santé. Malgré son amaigrissement très prononcé, elle garde un moral d’acier. Nous sommes heureux et soulagés d’apprendre qu’elle est prête à  geler sa grève de la faim dès qu’elle recevra des assurances officielles de la société. En effet des contacts ont été engagés par British Gas par l’intermédiaire de son avocat, avec le défenseur de Mme Mehdi et un accord de principe de la société de la réintégrer à son poste de travail a été acquis et dont les détails seront discutés par les conseils des deux parties. Il est à rappeler aussi que quatre membres du comité national de soutien avaient été reçus hier par le ministre du travail en personne, lors du sit in organisé au niveau du ministère et où trois citoyens avaient été arrêtés par la police.

Nous tenons à saluer le courage, la persévérance devant cette dure épreuve et la détermination de Mme Mehdi à arracher ses droits légitimes. Par sa courageuse action, elle a permis à l’opinion publique de prendre connaissance et conscience de la situation peu reluisante de beaucoup de travailleurs du Sud exerçant dans certaines multinationales. Que son action serve de catalyseur pour tous ces opprimés afin de prendre conscience de leurs conditions de travail et de s’organiser et défendre leurs droits face à certaines multinationales qui bafouent la législation nationale du travail, aidées en cela, hélas, par le silence complice d’un régime illégitime, plus préoccupé par sa survie que par la vie des citoyens.

Encore une fois notre compatriote, par sa stoïque résistance, a démontré que NUL DROIT NE SE PERD TANT QU’EXISTE UN REVENDICATEUR !

Salah-Eddine SIDHOUM

Alger le 20 janvier 2010.  14h.


Nombre de lectures : 1652
7 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Adel
    20 janvier 2010 at 15 h 33 min - Reply

    Merci, chère sœur, pour cette belle leçon de courage et de persévérance. Puissiez-vous retrouver votre famille en bonne santé.




    0
  • Si Salah
    20 janvier 2010 at 15 h 44 min - Reply

    Allahou Akbar! Ca me rappelle le leitmotiv de notre sheikh Kishk Allah yarhmou:

    “len ya3loua sawtou el batil illa idha sakata ahlou al Haq”

    (Le voix des oppresseurs ne se fera entendre que si les justes se taisent).

    Merci à Salah-Eddine et tous ceux qui se sont mobilisés pour sauver cette digne algérienne. Et honte aux journalistes qui se sont tus, car n’ayant pas eu le signal du DRS (comme pour le cas Aminatou).

    Et surtout honte au pouvoir qui est si pourri qu’il ne peut même pas dire “pitié” à une quelconque société étrangère…

    Si Salah

    =============
    Je dois témoigner que de nombreux jeunes journalistes se sont mobilisés dans cette affaire. Non seulement, ils ont publié des articles mais aussi ont pris fait et cause pour Mme Mehdi. Je crois que nous devons distinguer les véritables journalistes – et ils sont nombreux qui essaient de faire leur travail dignement, malgré les obstacles rencontrés au sein de certaines directions – et la poignée de mercenaires de la plume connus de tous, emargeant au service de l’action psychologique de la police politique et qui sont actionnés sur commande pour publier les papiers manipulateurs de leurs Maîtres. Nous ne devons pas faire l’erreur de mettre tout le monde dans le même sac.
    Cordialement.
    Salah-Eddine




    0
  • jila
    20 janvier 2010 at 18 h 37 min - Reply

    nous n’en pouvons vraiment plus de rester là lachement, impuissant et incapable de faire quoi que ce soit!Dieu,si ça risque de perdurer, rappelle nous à toi tant qu’il nous reste quelques relents de dignité!




    0
  • babelouedcity
    20 janvier 2010 at 20 h 06 min - Reply

    le combat Heroique de Meriem Mehdi est un combat pour liberer le peuple algerien en general du joug du nouveau colonialisme des multi-nationales avec la complicité de leurs marionnettes Boutef, Chakib Khelil et les autres mini…stres et les chefs de police et du drs.

    Oú sont les organisations des femmes algeriennes?

    Oú sont les algerien(NE)s LEHRAR – DIGNES pour la dignité EL-KARAMA du citoyen algerien dans son propre pays?

    Algerie est toujours sous colonisation un SURSAUT du peuple est neccessaire SINON l’algerien sera effacé completement de la terre.

    Un combat JUSTE de l’HEROIQUE Meriam Mehdi pour exister dans son propre pays et pour LIBERER l’Algerie du nouvel colonialisme sous les Bouhef&cie.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    20 janvier 2010 at 20 h 16 min - Reply

    « مـا ضـاع حـقٌ من ورائـه طـالـب » كـمـا أشـار إلـيـه الأخ صـلاح الـديـن – ولله الـحـمـد عـلـى أنٌ الـجـزائـر لا تـزال بـرجـالـهـا و نـسـاءهـا الـصـامـدون، من نـمـط الـسـيـدة مـريـم مـهـدي وشـكـر الله إلـى الـعـديـد من الـصـحـافـيـيـن الـذيـن سـاهـمـوا عـلـى الإشـهـار، كـمـا نـهـنـئ جـمـيـع أعـضاء الـنـقـابـة الـحـرٌة عـلـى احـتـضـانـهـم الأخـوي لأخـتهـم طـوال الأيٌـام واللـيـالـي من نـضـال أُريـد لـه أنْ يُـكـلٌـل بـنـجـاح لـيـس فـحـسـب، بـالـنٌـسـبـة إلـى الـسـيـدة مـريـم مـهـدي، بـل بـالـنٌـسـبـة كـذلـك إلـى أسـرة الـعـمـال الـجـزائـريـيـن بـكـامـلـهـا، وهـي الـيـوم – هـذه الأسـرة – الـطـبـقـة الـمـخـذولـة، الـمـخـدوعـة، الـمـتـروكـة لأمـرهـا بـالـدرجـة الأولـى، من طـرف أولائـك اللـصـوص الـمـتشـدقـيـن ب « حـمـايـتـهـا » كـمـا يـدٌعـون، بـدءاً بـنـقـابـة سـيـدي سـعـيـد الـنـظامـيـة – أي الإتـحـاد الـعـام للـعـمـال الـجـزائـريـيـن UGTA – التي أضـحـت أقـرب مـنـه مـا يـكـون من مـركـزيـة الـعـمـالـة الـمـتـخـاذلـة والـمـتـآمـرة ضـد مـصـالـح الـعـمـال والـخـضـوع لإمـلاءات مـا يـسـمـى ب « الـحـكـومـة » أو « الـبـاتـرونـة ».
    لـيـته درسـاً – درس الـسـيـدة مـريـم – يـوقـظ الـنـائـمـيـن من الـنـخـب والـيـائـسـيـن من الـشـبـاب.




    0
  • Si Salah
    20 janvier 2010 at 23 h 07 min - Reply

    Merci à Salah-Eddine pour sa note. Effectivement, pas tous les journalistes dans le meme panier. Cependant, en comparant la couverture journalistique qu’a eue
    Mme Aminatou du sahara occidental et celle devolue à Mme Meriem Mehdi du sahara algérien, je dirais que la difference est flagrante et blessante. C’etait mon principal argument.

    Si Salah




    0
  • celianedjar
    21 janvier 2010 at 15 h 04 min - Reply

    merci madame vous êtes courageuse j’ai eu le meme probleme que vous madame humilier et j’ai subi une fouille corporelle avec une retrogradation ils m’ont obligé de quitter la société non seulement je suis atteinte d’une maladie chronique (cancer) je me retrouve maintean chez un privé ce n’est pas facile




    0
  • Congrès du Changement Démocratique