Édition du
27 March 2017

بعد 55 يوما من إضرابها عن الطعام ''وزارة الطاقة والمناجم تجهل قضية مريم مهدي''

الخبر 04.02.10

استقبل المفتش العام لوزارة الطاقة والمناجم، أول أمس، أعضاء اللجنة الوطنية للدفاع عن مريم مهدي بعد اعتصامها أمام مقر الوزارة، حيث أعرب المسؤول عن جهله بالقضية وطلب من أعضاء اللجنة تسليم ملف عن مريم التي تدخل اليوم الـ55 من إضرابها عن الطعام.
موقف مسؤول وزارة الطاقة والمناجم، حسب أعضاء اللجنة أخلط أوراق القضية، خاصة وأنه أكد أنه لم يتسلم أي قرارات رسمية حول المعنية، ولم يسمع عنها سوى في الجرائد، في الوقت الذي استغلت فيه اللجنة فرصة اللقاء لتعرض مشاكل العمال المتواجدين بالصحراء، مع عرض قضية مريم مهدي وتجاوزات  »بريتش غاز » وخرقها للقانون الجزائري، لتحمّل اللجنة في نهاية اللقاء الوزارة المسؤولية في حالة وفاة مريم التي ترفض تناول الأدوية منذ ثلاثة أيام، حيث أكد الأطباء أنه في حالة تعرضها لأي مضاعفات جديدة ستؤدي حتما لوفاتها بسبب الضعف الشديد لجهازها المناعي.


Nombre de lectures : 933
UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Saber
    6 février 2010 at 17 h 32 min - Reply

    Surement ou vont les choses l’issue de gréve de la faim observée par cette courageuse femme dans son endurance des pires maux humains qui puissent exister sur terre, les gens du clan de CHAKIB KHELIL vont laisser sans état s’agraver fatalement et sans sentiments.

    La presse de ce jour dit que le comité nationale pour la defense des droits des travailleurs qui travaillent au sud sous les ordres des nouveaux proprietaires du sahara algrien, British Gas, Watherford, Shlumbberger, Anadarco, BP , CEPSA et l’inoubliable SAIEPEM dont pas mal de managers algérien adorent cette firme pour ses douces et riches combines d’enrichissement rapide pour eux,a été reçu par l’INSPECTEUR général du ministre de l’énérgie,SIDI MOHAMED BELKAHLA, dont la femme est la directrice exécutif de la coordination RHU du groupe sonatrach (une bacheliere dont le mari été un ex syndicaliste avec sidhoum said, qui en un laps de temps très cours est passée de Cadre RHU à SONALGAZ à ce poste de manager à Sonatrach…, une histoire immorale à ne pas raconter pour le moment ………?), la reponse du SOUMIS inspecteur DE CHAKIB, un faible en capacités d’enseignement, est un vrai bluff pour le comité, pour cacher la vérité.

    Parceque qu’il connait tous les dossiers des hautes personnalités et ministres algériens qui ont leurs enfants qui travaillent au sud et à l’etranger dans les campagnies pétroliéres citées plus hauts, à titre d’exemple nous citons !!! La fille d’un ministre en activité dans ce gouvernement qui travaille à Londres en tant qu’Analyste financiére une certaine Rym (elle va ce reconnaitre…, nous citerons son papa après…) elle à toutes les facilités sur terre entre Hassi Messaoud et Londres ou elle creche, un mini gouvernement des enfants des membres du gouvernement est à Hassi messaoud, c’est pour ça que CHAKIB ne veut pas intervenir pour le cas de Madame Meriem MEHDI, car il a tout vendu pour nous algériens, les reserves pétroliéres et même la dignité ancestrale du NIF.

    Sur le plan légal, Meriem MAHDI a été licenciée abusivement pour BRITISH GAS, mais comme nous connaissons le degré de corruption atteint au niveau du ministre du travail, de l’énérgie et de la JUSTICE, il est impossible de gagner le procés sans beaucoup d’argent pour soudoyer les barons de ce beau monde.

    J’adresse ce message à son avocat pour qu’il s’appuis sur les attendus cités dans le contrat passé entre sonatrach et British Gas, il est plein de points en faveur de Madame Meriem MEHDI.

    Comparativement à ses souffrances, nous sommes loin encore pour que l’etat algérien et son président réagissent pour Meriem MEHDI comme ils l’ont fait pour notre historique Djamila BOUHIRED, sur une simple lettre…. Pourtant les deux sont algeriennes !!!!!!!Deux poids deux mesures.

    ALLAH YASTAR OUA AYFARRADJ ALA Madame Meriem MEHDI.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique