Édition du
20 July 2017

La plus grande mosquée du monde dans le pays des harraga

par Lahouari Addi

Le Quotidien d’Oran le 04 février 2010

Le ministre des Affaires religieuses et des Waqfs a annoncé, la semaine dernière, que l’appel d’offres national et international pour la construction de la mosquée d’Alger sera lancé le 23 février 2010.

Il s’agit de l’une des plus grandes mosquées au monde avec une capacité de 100.000 fidèles pour la prière. Selon des informations publiées par la presse nationale, le coût du projet est estimé à cinq milliards de dollars, soit trente huit mille cinq cents milliards de centimes!

L’énormité de cette somme pour la construction d’un lieu de culte devrait inciter le gouvernement à consulter la population par voie de référendum. Le mot consultation a pour équivalent en arabe «shoura», concept dont le contenu sémantique révèle les possibilités de la société musulmane d’imaginer et de construire la démocratie basée sur le vote populaire. S’il y a un contexte où ce concept islamique est approprié, c’est bien celui-ci, un contexte du choix entre améliorer les conditions de la vie quotidienne ou bâtir un temple religieux. Il appartient à la population d’indiquer l’équilibre qu’elle souhaite entre les «ibadates» et les «mou’amalates», après un débat dans les médias publics et privés. La question a, évidemment, des implications relatives à l’arbitrage dans l’utilisation des finances publiques, mais aussi dans la conception de l’éthique et du sacré en Islam.

La dimension économique

Par rapport au PNB – l’agrégat qui mesure la richesse annuelle du pays – la somme destinée à la mosquée d’Alger est élevée. En effet, cinq milliards de dollars, soit 385 milliards de dinars consacrés à un projet qui ne crée pas d’emplois et qui n’a aucun rapport avec la production de biens ou de services, est une somme élevée dans un pays où le chômage des jeunes se situe entre 20% et 50% selon les régions, où le pouvoir d’achat des salaires est le plus faible du pourtour méditerranéen, où la crise du logement touche 30% de la population. Il aurait été plus sage d’utiliser cette somme pour réévaluer le dinar afin de faire baisser les prix des biens de consommation ou encore la consacrer à éradiquer les bidonvilles à Alger, en premier ceux de Diar El-Mahçoul dont les habitants se sont soulevés, il y a trois mois. Les besoins sont si grands et la société est si pauvre qu’il est aisé d’imaginer où investir l’argent, si tant est que le gouvernement est soucieux de la population.

Il y a, cependant, un aspect supplémentaire qui rend ce projet discutable: il sera financé par la diminution du pouvoir d’achat des consommateurs. En effet, les revenus de l’Etat proviennent, essentiellement, de l’exportation des hydrocarbures, mais aussi de la faiblesse du dinar qui a amputé le pouvoir d’achat. Quand l’Etat perçoit un dollar de la vente des hydrocarbures, le Trésor lui donne 77 dinars. Cette parité du dinar fait augmenter tous les prix des biens de consommation, qu’ils soient importés ou fabriqués localement. Par conséquent, l’excédent, anormalement élevé, des recettes de l’Etat est financé en partie par la perte du pouvoir d’achat. Et c’est ainsi que le gouvernement, croyant avoir des surplus financiers, se permet de construire la plus grande mosquée du monde. Cela revient à dire que la mosquée d’Alger est financée, en partie, par la baisse du pouvoir d’achat des consommateurs. C’est ce que décrit le proverbe populaire «men lahaytou bakharlou». Il est vrai qu’en Islam, construire une mosquée procure des «hassanat», à la condition, cependant, que ce ne soit pas avec l’argent d’autrui. M. Ghlamallah, le ministre des Wakfs, cherche des «hassanat» pour le gouvernement avec l’argent des autres. Au regard de l’éthique musulmane, c’est illicite. «La yajouz», comme on disait dans les années 1990.

Si l’Algérie veut avoir la plus grande mosquée du monde, il faudra alors lancer une souscription et lever des fonds privés en sollicitant ceux à qui profite l’import-import. Et même là, il faudra que le gouvernement pose comme condition que l’appel d’offres ne soit ouvert qu’aux entreprises nationales.

L’Algérie ne produit pas ce qu’elle consomme, et s’il faut faire appel à des étrangers pour la construction de mosquées, c’est le comble. Si les étrangers doivent aider à accomplir les «ibadates» en contrepartie de devises, c’est que le sous-développement mental et culturel a atteint des dimensions alarmantes.

L’Islam est une religion de «mou’amalates»

En Islam, la prière à la mosquée n’est pas obligatoire, bien qu’elle soit recommandée, à l’exception de celle de l’Aïd. Ce fait, à lui seul, montre que l’Islam est une religion simple, qui ne donne pas d’importance au culte, au rituel, au sacrement. C’est une religion de «mou’amalates» dont le croyant doit s’acquitter dans un esprit de justice, de respect pour les autres et de solidarité. Les «Ibadates» ne sont là que pour rappeler le fondement moral des «mou’amalates». La crise des sociétés musulmanes est telle que l’on rencontre des gens pratiquer les «Ibadates» pour se faire pardonner des comportements immoraux. Tel fonctionnaire corrompu qui va à La Mecque pour que Dieu lui pardonne; tel commerçant malhonnête qui fréquente la mosquée pour se donner bonne conscience! Même le gouvernement n’échappe pas à cette instrumentalisation des «Ibadates» pour cacher l’insuffisance de sa politique économique et sociale. A travers le projet de la mosquée d’Alger, il cherche à gagner la sympathie des croyants, pensant faire un investissement politique – payé avec l’argent de la collectivité – dont la finalité est de faire oublier la corruption et la cherté de la vie. La vocation d’un Etat moderne est de se soucier des «mou’amalates» et de laisser les «Ibadates» aux croyants.

L’instrumentalisation du sacré pour cacher le déficit de légitimité et l’échec de la gestion de l’espace public est contraire à l’éthique islamique qui refuse que la foi des croyants soit utilisée à des fins de pouvoir ou à des fins d’enrichissement personnel. Les oulémas réformistes de la Nahda reprochaient au maraboutisme de faire de la foi une source de privilèges sociaux et matériels, et aussi de détourner les croyants des «mou’amalates». Il faut croire que la Nahda n’a réussi qu’à moitié puisque le maraboutisme s’est reproduit sous d’autres formes, y compris dans les sphères de l’Etat.

Il est intéressant de citer, à cet effet, l’expérience de la chrétienté occidentale qui a connu une fracture au XVIe siècle. A l’époque, l’Eglise vendait des certificats d’accès au Paradis (les Indulgences) ! Rien que çà. Un prêtre du nom de Martin Luther, outré par cette pratique, a dénoncé le Pape l’accusant d’être le diable, donnant ainsi naissance au Protestantisme. Selon de nombreux penseurs, le Protestantisme s’est rapproché de l’Islam en abolissant la médiation entre Dieu et le croyant, et en donnant de l’importance aux «mou’amalates» dans sa critique véhémente des oeuvres (les Ibadates). Le sociologue allemand Max Weber considère que la modernité a été enclenchée par le Protestantisme, et l’anthropologue britannique Ernest Gellner estime que le Protestantisme est similaire à l’Islam puritain, celui prôné par les réformistes de la Nahda. Mais malgré les efforts de ces derniers, la religiosité a, encore une fois, pris le dessus sur l’esprit religieux. Il est grand temps de ré-ouvrir les portes de l’Ijtihad. Quand à la mosquée d’Alger, le projet doit attendre jusqu’à ce que la société soit à l’aise en termes d’emplois, de logements et de couverture sanitaire.


Nombre de lectures : 9458
87 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • h’mida
    4 février 2010 at 16 h 41 min - Reply

    entre la mosquée, l’autoroute et quelques autres « broutilles » on arrive au budget des USA pour le vol vers la lune. D’ailleurs Obama la retoqué parce-qu’il estime que c’est trop dispendieux par les temps de crise que traverse le monde. Nous on s’en fout, on construira cette fusée qui ne décollera pas, mais qui ira plus loin que la lune puisque elle nous fera atterrir directement au paradis d’Allah…vous savez celui où il y a des vierges en veux tu en voila.

    ================
    C’est très intelligent de ridiculiser la religion de l’écrasante majorité de votre peuple ! Cela fait « moderne ». Ne confondez pas entre la « folie du siècle » (après l’autoroute du siècle) qu’est cette mosquée d’El Harrach et la mosquée, de façon générale, lieu de culte de millions d’Algériens. Un peu de respect svp.
    Salah-Eddine




    1
  • fess
    4 février 2010 at 16 h 57 min - Reply

    H’mida.
    Au lieu de dire des betises,fait travailler tes meninges et trouve des solutions a ton mal.Ou plutot rends toi utile en te taisant.




    0
  • Résigné
    4 février 2010 at 17 h 17 min - Reply

    J’aimerais juste dire à Mr Lahouari Addi que si ça ne tenait qu’à un référendum, la mosquée sera deux fois plus grande.




    0
  • h’mida
    4 février 2010 at 18 h 01 min - Reply

    Ah ça! dès qu’on touche au dogme…finie la rigolade et les bonnes manières. On a le droit d’être Algérien et agnostique. On a le droit de dénoncer du monde de dire ce qu’on pense…même si ça ne plait pas au fess.

    ===========================
    Vous avez le droit d’être ce que vous voulez. Mais vous n’avez pas le droit de toucher aux convictions des autres.
    Salah-Eddine




    0
  • h’mida
    4 février 2010 at 18 h 29 min - Reply

    Je n’ai pas eu cette intention et je m’excuse auprès de ceux ou celles que j’ai offensé…Je n’en ai pas après la mosquée ou la religion même si je ne partage pas nécessairement certaines croyances…mais j’ai dit que j’étais agnostique pas athée. Maintenant ceci clarifié, je suis tout de même outré qu’on puisse dépenser autant d’argent pour une mosquée (ou une église d’ailleurs) alors que cet argent pourrait servir à construire des hôpitaux, des écoles et rendre la vie plus agréable à de nombreux concitoyens et surtout nos jeunes qui se jettent par grappes dans la mer. Il n’est dans tous les cas pas normal que la religion où ceux qui l’utilisent pour leurs propres intérêts soit le bénéficiaire des cette gabegie…jusqu’à preuve du contraire tous les prophètes ont fait voeu de pauvreté et d’humilité. Donc voyez vous, il ne s’agit pas de conviction, il s’agit de réflexion et d’honnêteté d’esprit.




    0
    • atikhouari
      21 avril 2013 at 23 h 52 min - Reply

      il y a autant d’argent qui est dépensé pour les soirées et danses etc…..par notre belle et charmante ministre(soit disant ministre de notre culture) qui trouve que prier est une humiliation et aller à la mec est gaspillage.c’est là qu’il y a outrage et non pas dans la construction d’une mosquée.




      0
  • Koulou
    4 février 2010 at 19 h 31 min - Reply

    Bonjour tout le monde!
    De nos jours,Il est plus facile de se rendre ridicule que de se rendre util.L’Islam n’est pas un dogme, mais une raison de vivre pour ceux qui savent rationaliser leur raisonnement avec sagesse.
    Le Prophete(QPSSL) a dit: »Que DIEU me préserve de la PAUVRETÉ et de l’IGNORANCE »: les deux Ingrédients qui peuvent facilement faire basculer la foi d’un fidel.En Algérie ce n’est pas la Religion qui dérange les gens mais l’absence totale d’une justice sociale. Ces personnes même qui nous gouvernent et qui sont censés respecter et appliquer cette même justice. Pour quelqu’un qui a sa foi altérée par les alléas de la vie est facilement influençable et peut basculer d’un côté comme de l’autre.Cette catégorie de personnes ne peut en aucun cas être prise comme référence et encore moins comme leader ou dirigent.On peut facilement comprendre la résignation et la frustration de cette catégorie de personnes.Ces mêmes personnes qui ont placé leur foi en des gens sanguinaires et sans merci se retrouvent aujourd’hui mis à nus et trahi. Alors leurs réactions première est de se retourner contre soi et sa foi, il va même jusqu’à mettre en doute sa foi en DIEU et sa religion.Les versets coraniques abondent d’exemples de ce genre de situation.Mais les sages savent se préserver de ses situations et redoublent d’efforts afin qu’un jour DIEU les réconpensera pour leurs patiences et perséverences.Sauf que l’Islam n’accepte pas dans ses rangs des gens passifs et résignés qui vivent au dépend des autres comme des parasites. Ce n’est parce qu’on a été trahis une une infine minorité de traitres qu’on va baisser les bras et se résigner jusqu’à la fin de nos jours.Même l’Islam n’accepterait jamais les faibles dans ses rangs.




    0
  • BRAHIM
    4 février 2010 at 19 h 46 min - Reply

    Moi je vais intervenir sur cette question de « mosquée qui est parmi la plus grande du monde » bien que je ne sois pas musulman ni pratiquant d’aucune religion. En principe je n’ai pas le droit de disserter sur des questions qui concernent les musulmans avant tout mais, si les musulmans algérien me le permettent, j’ai envie de faire une suggestion. Puisque qu’on veut concurrencer les autres pays musulmans en construisant la « plus grande mosquée » de tous les pays musulmans et puisque c’est une compétition entre pays musulmans pourquoi ne pas obliger Bouteflika à tout faire à partir des compétences purement et intégralement algériennes sur le plan des études , de la conception, de la réalisation et du suivi par la création d’un groupement de bureaux d’études d’architectures et de réalisation purement algériens ???? !!!! Avec cette enveloppe, ya el khaoua, (3 milliards de $ , parait-il !) on va relancer le secteur des services liés aux études, à l’engineering, à la conception, à la réalisation , au suivi de réalisation, le bâtiment , les travaux publics etc… etc… par des Algériens. Et faîtes moi confiance les compétences algériennes dans ce domaine existent. Sinon, si on pense que le projet est hors de porter des compétences des algériens (moi, je ne le pense pas sincèrement) il faut exiger du Président de ne pas être mégalomane et de faire une mosquée belle, grande mais raisonnable sur le plan financier (Dieu ne juge pas en fonction de la taille de la mosquée qu’on construit mais sur les actes quotidiens de notre vie , paraît-il !!!!). De toute façon, le plus gros de cette enveloppe ira dans les poches des multinationales étrangère dont la plupart, tout le monde le sait, n’ont pas dans le cœur les algériens et ne veulent pas tellement que l’Algérie se construise et s’émancipe. Je suis persuadé que ce ne sont pas les musulmans qui vont en profiter le plus de ce « MONUMENT » , c’est certain !!!! Mais si cela permet aux musulmans de mieux se sentir dans leur peau et d’être mieux glorifier de Dieu en priant dans la plus grande mosquée du monde , pourquoi pas ? En tout cas, moi, qui ne suis pas musulman, et si j’étais décideur, je construirais certes des mosquées si c’est nécessaire, mais je mettrais plus le paquet sur le logement, l’éducation, l’université, la formation, l’emploi, le développement économique etc…. Mais je ne suis pas musulman, je le répète, donc je ne peux pas dire plus de chose sur ce sujet.




    1
  • Rédaction
    4 février 2010 at 20 h 18 min - Reply

    Mon commentaire sur ce sujet:
    VIDEO

    DB




    0
  • nomade
    4 février 2010 at 20 h 56 min - Reply

    la bonne gouvernance du locataire d’el-mouradia.
    ce gaspillage indique le mepris de ce locataire pour le peuple.




    0
  • Abdul
    4 février 2010 at 21 h 02 min - Reply

    Ainsi même après sa mort,les Algériens seront obliges de se rappeler de lui bien malgré eux. A défaut de prix Nobel,il s’incruste dans l’histoire comme il peut.




    0
  • kader
    4 février 2010 at 22 h 11 min - Reply

    cette mosquée sera un lieu maudit car batie avec les deniers d’un peuple oppressé, humilié et apauvri. Les vrais musulmans savent que de cet endroit aucune prière n’atteindra dieu. Celui qui joue avec l’islam ce ne sont pas les internautes mais Boutef dont le souci n’est pas d’aller au paradis (avec tout ce qu’il a volé.. et les crimes commis)mais d’envoyer un message aux sympathisants du FIS « si vous voulez une daoula islamya ,d’accord mais c’est à lui et ses acolytes de la diriger car ces gens sont passés du communisme, au socialisme puis au capitalisme et maintenant à l’islamisme et peut etre demain au christianisme etc… mais personne ne leur prendra le pouvoir.




    1
  • Hussein Sharif
    4 février 2010 at 22 h 19 min - Reply

    C’est un cas très interessant à etudier pour les psycanalistes.
    C’est certainement de la megalomanie comme ce fut le cas pour la mosqué Hassan2.
    J’ai toujours pensé que Boutef nourissait,et nourit toujours une facsination et une jalousie pour Hassan2 qu’il considère probablement etre son Roi, sans tout de meme l’avouer.
    Hassan2 avait instituait,pendant le mois de Ramadan les « Addourss lhassania » transmis en direct par la RTM,et voilà la Tv algerienne qui replique avec « Addourouss lmohammadia ».
    Il est sur que Bouteflika scrutait en cachette les faits et gestes de son Roi et cherchait à l’imiter en quelques sortes.
    Il ya aussi certainement competition malsaine(Video).Bouteflika a passé sa vie à guerroyer diplomatiquement avec Hassan2 et l’affaire du SO lui a donné l’occasion pour prouver à son adoré et jalousé Roi , que lui aussi,simple citoyen de OUJDA,est capable de devenir un Homme d’etat.
    Bouteflika couvait aussi une rancune sourde à l’encontre de Hassan2,probablement parce ce dernier continuait à le traiter comme son sujet,lui qui a passé sa vie à chercher de se hisser à la dignité d’un Roi.
    j’ai recemment lu sur « TELQUEl »,que Bouteflika a toujours usé le terme »SIDNA »,pour s’adresser à Hassan2,et l’utilise toujours à l’encontre de Mohamed6.Est-ce de l’ironie?.Est-ce le devouement d’un sujet pour son Roi?.
    Wallaho a3lamo wassalam.




    0
  • Koulou
    4 février 2010 at 22 h 53 min - Reply

    Rebonjour!
    La folie des grandeurs!!!!!
    Alors que FEU H.BOUMÉDIENE avait dit qu’il ne fallait pas envoyer un musulman au paradis le ventre creux.Bouteflika est entrain de défier les valeurs de l’Islam en envoyant le peuple(en enfer)non seulement le ventre creux mais aussi la cervelle vide.
    Si on compare notre Souverain BOUTEFLIKA!!! avec l’IMMINANT SULTAN DE DUBAÏ il ne fait pas le poids. Figurez-vous que les sultans de dubaï ont construit une mosquée à eux seuls.Ou ça me diriez vous? au dernier étage du plus grand immeuble du monde « BORDJ-EL-ARAB » celui qui a été inaugurer à l’autumn 2009,Que celui qui a le vertige doit s’abstenir,alors ce n’est pas étonnant que notre Boutef ne prenne exemple sur eux.Pour ses gens là c’est une façon de se rapprocher de DIEU.Comme quoi la distance n’est pas tellement grande dans leur cervelle.Alors bouteflika a sa façon à lui de se connecter avec DIEU.
    OU es-tu ya OMAR IBN el KHATTAB….. Rhana tberdina




    0
  • Benhabra brahim
    5 février 2010 at 1 h 40 min - Reply

    Le site d implantation est TOTALEMENT INADAQUAT….koul aamel bi niya!!!…(cahih el bokhari)….Dans quelle intention cette mosquee va etre construite???….Elle est loin de toute aglommeration….A l embouchure de l oued El HARRACH ( puenteur de la decharge de oued smar)..et des vents marins tres forts en hiver a cet endroit….Les gens devront ils « deserter » les mosquees de 5 maisons..hussein dey…el harrach….bab ezzouar…fort de l eau…beaulieu etc pour devoir aller en voiture a La Grande mosquee d alger!!!….Une mosquee se contruit au centre d une aglomeration..mais pas dans NO MANS LAND…CONCLUSION:CETTE MOSQUEE NE VA PAS ETRE CONTRUITE PARCEQUE IL Y A REELLEMENT UN BESOIN D UNE MOSQUEE a cette endroit precis!!!!!!!..Pour le reste tout a ete dit plus haut………Au revoir




    0
  • KOI – 2 – 9 ?
    5 février 2010 at 2 h 49 min - Reply

    NEWS :

    ** L’Iran islamique 9ème puissance spatiale.

    L’Iran islamique devient ainsi la neuvième nation ayant mis un satellite en orbite après l’URSS (1957), les États-Unis (1958), la France (1965), le Japon (1970), la Chine (1970), le Royaume-Uni (1971), l’Inde (1980) et Israël (1988)
    ——————————

    ** Le programme spatial iranien : un grand pas pour Ahmadinejad.

    Note: ça nous change du Shah qui était copain comme « cochon » avec les yankees.Ce dernier traitait les Iraniens à coup de Savak. Il fut chassé à coups de pieds dans le « derrière » et le ricains avec….




    0
  • jila
    5 février 2010 at 5 h 00 min - Reply

    je ne comprends pas pourquoi toutes ces critiques alors que notre bien aimé prophète (paix et salut soient sur lui)les a autorisé à le faire « si tu n’as pas de pudeur,fais ce que tu veux »
    je voulais seulement préciser à l’auteur de l’article que la prière à la mosquée est une obligation sinon pour tout le reste,tout reste valable du commentaire le plus serein au commentaire le plus passionné!
    pourquoi ne pas créer un groupe sur un site communautaire et imposer une nouvelle réflexion à partir des idées du peuple pour sa construction puisqu’elle parait inéluctable?




    0
  • hassiba
    5 février 2010 at 8 h 02 min - Reply

    Monsieur addi,je crois que si vous faites un référendum a propos de la construction d’une mosqué le oui sera massive,et je dirais meme que, si boutef cherche de la main d’euovre « gratos » il n’aura aucun mal a en trouver.
    il « boutef », sait tres bien a qui il a affaire,sinon il n’entreprendra jamais une initiative aussi mégalomanique que celle ci.




    0
  • hassiba
    5 février 2010 at 8 h 23 min - Reply

    c’est incroyable comment ce mégalomane ne cesse de défier le peuple,que cherche t’il???????????
    Il abroge la constitution pour un 4 mandat.
    il insulte les algeriens dans ses discours.
    il décide d’etablir une fausse réconciliation au détriment de toutes les victimes.
    il distribu l’argent a tour de bras a ses amis et entourage « clan ».

    il n’arrete pas de méprisé les algeriens lors du tremblement de terre a boumerdes,les innondations de bab l’oued.
    il envoi des milliers d’algeriens au soudan avec l’argent du peuple « sans rendre compte a personnes ».
    il n’arrete pas de nous humilié,que cherche-t’il ??




    0
  • salim
    5 février 2010 at 9 h 23 min - Reply

    Tout mon soutien a H’MIDA! On a le droit de critiquer ce que l’on veut! L’islam n’appartient a personne, meme pas aux musulmans. On ne peut pas reclamer la democratie, et commencer a interdire aux autres certains sujets.De plus le ton ironique de h’mida sur les 1000 vierges est parfaitement approprie, puisque ce theme est sur les levres de beaucoup de precheurs. Je frequente quotidiennement votre espace de liberte, qu,il reste ouvert a tous, meme aux agnostiques, athes ou autres qui ont pris une distance avec la religion, ou plutot les pratiques qui en resulte. LONGUE VIE A VOTRE JOURNAL




    0
  • hammou
    5 février 2010 at 9 h 31 min - Reply

    En Algerie construire une mosquée c’est le meilleur moyen de voler et de détourner de l’argent,apres 30 ans de construction elles sont toujours en chantier,ils sont préssés d’achetet des tapis des clims,des lustres alors que l’exterieur n’est pas fini,allah yahdihoum.




    0
  • ca21dz
    5 février 2010 at 14 h 05 min - Reply

    c’es t ca tiens a moi j’arreterais de construire des mosquées qui sonr vide de la foie a quoi sert d’avoir la plus grande mosquée alors que la majorité fuit l arelegion c’est se n’est pour corompre dieu allah c’est trop hypocrites de la part des gens qui sont deriere ce projet, l eplus important c’est la justice social a mon sens assez d’hypocrisie SVP




    0
  • BRAHIM
    5 février 2010 at 14 h 06 min - Reply

    Yal Khaoua, on est en train de critiquer le « pôvre mesquine » Boutef d’avoir décidé de construire l’une des plus grande mosquée du monde alors qu’il ne fait qu’appliquer ce que moi j’ai entendu depuis ma tendre enfance : « celui qui construit une mosquée sera glorifié par Dieu et tous les péchés lui seront pardonnés ». Cela me rappelle aussi les croyances de certaines personnes selon laquelle faire la Omra ou aller en pèlerinage peut laver leurs « os » de toutes les salissures et turpitudes dont ils ont été les mentors ici bas. Aussi, le « pôvre mesquine » Boutef ayant commis tellement de péchés, de trahisons et d’injustices envers le peuple et avec le mépris qu’il a affiché depuis 1999 à son peuple, à ses yeux, et surtout au crépuscule de sa vie, seule une mosquée de plus de 3 milliards de dollars peut vraiment faire l’affaire. En dessous…., il risque gros le « pôvre mesquine ».




    1
  • Adel
    5 février 2010 at 14 h 40 min - Reply

    Mon cher BRAHIM, ton explication est géniale!




    0
  • salim
    5 février 2010 at 16 h 17 min - Reply

    merci Brahim, c’est rigolo et en plus plausible!




    0
  • jnsplu
    5 février 2010 at 18 h 33 min - Reply

    @ Brahim.

    Ta plaisanterie,qui n’est pas mal je le confirme avec les autres.

    Je fais une réflexion, si tu me le permets : Pour que Dieu pardonne à la suite de la construction d’une mosquée il y a des conditions, lorsqu’on admet que Dieu existe on admet qu’il est omniscient et que donc n’est pas susceptible d’etre trompé, surtout pas par un humain à la petite jugeote.

    Condition un: Il faudrait viser par la construction de la mosquée l’agrément de Dieu et non pas satisfaire son égo.

    Condition deux: Il faudrait la construire de ses deniers personnels et non pas puiser dans la cagnote publique alors que des gens vont chercher dans les bennes a odrdures de quoi se nourrir.

    Condition trois: Lorsqu’on a construit la mosquée de sa poche il faudrait que l’argent investi ne provienne pas de vols ou de sources souillées.

    Sinon il vaudrait mieux utiliser cet argent à d’autres fins plus profitables à leur auteur.

    Amicalement.




    1
  • Yacine
    5 février 2010 at 19 h 12 min - Reply

    A chaque pharaon sa pyramide ou son temple.

    Le seul édifice qui peut rappeler à la postérité le président Bouteflika et son époque, c’est un monument démesuré comme cette « grande mosquée », véritable monument de l’idolâtrie des tyrans et de la dilapidation de l’argent publique.

    De toute façon, aucune prière ne sera acceptée par Dieu d’un peuple qui se vautre au milieu des détritus, un peuple dont le sultan, voit des enfants volé, violés et violentés par milliers et ne fait rien pour changer la situation.




    0
  • Koulou
    5 février 2010 at 19 h 23 min - Reply

    Salam!!!!
    Je croit qu’on confond ici espace de prière et constructions modernes(Mosquées).
    Tout endroit propre et protégé peut faire office de Mosquée,il n’est pas nécessaire de construire un gigantesque espace bétoné pour ça.Il faut construire des hommes avant de construire des mosquées et ce n’est pas ce qui manque en Algérie.On est tellement devenu des pantins qu’il est urgent qu’on s’occupe de nous avant les mosquées.
    La foi réside dans le coeur des fidels et non pas dans des espaces bétonés à mon avis. Les fidels d’aujourd’hui ont peut-être oublié que les musulmans d’antan priaient à même le sol dans des espaces réservés à cet effet.Les Gigantesques mosquées ne sont apparus que dans le temps des Khalifs Mouaouias et fils.C’etait une façon à eux de canaliser les érudits vers un lieu ou ils(dirigents de l’époque)pourraient surveiller leurs agissements.
    C’était à partir de cette époque là que la foi des gens commencait à s’altétrer petit à petit jusqu’à devenir ce qu’elle est aujourd’hui c’est à dire vide de signification.Le comble d’un musulman c’est qu’il soit née musulman.DIEU accepte le prière d’un pauvre au coeur vide de tout péché qu’un riche au coeur plein de péché.
    NB: Une petite note innocente aux lecteurs et à la rédaction.
    Je croit qu’il n’est pas nécessaire d’afficher son appartenance religieuse et de prétendre qu’on n’est pas des Musulmans mais des ATHÉES, DES NÉO CHRÉTIENS, DES AGNOSTIQUES ou je ne sais quoi. Vos convictions personnelles ne regarde que vous et il n’est nécessaire de les afficher publiquement.LQA est un espace de débats sur des sujets qui touchent le mode de vie des Algériens mais pas leurs convictions personnelles.
    Merci.




    0
  • Hussein Sharif
    5 février 2010 at 19 h 43 min - Reply

    Hassan2 pour construire sa mosqué avait letteralement racketté les Marocains un par un et il a du bossé pas mal parceque à l’epoque le Maroc etait au bord de la fallite.Il pensait probablement que La mosqué et le fruit de la sueur de son front en quelques sortes.
    3abdel3aziz premier lui n’a pas de ces problemes,l’argent le trouve carrément par terre(le petrole).
    Bouteflika veut un minaret de 300 mètres,100 mètres plus haut de celle de Hassan2.
    C’est sa revanche definitif à l’egard du Roi de son Maroc natal.
    Wallaho a3lamo wassalm.




    0
  • h’mida
    5 février 2010 at 19 h 52 min - Reply

    @brahim, Salim et les autres…merci les gars! je me demandais où allait mon poste. Sur que DB reste un bon modérateur, mais je crois qu’il est important que l’on se penche sur la situation de notre pauvre pays nonobstant nos pratiques, croyances ou…allez je risque, déviations. La seule chose qui me tient à cœur c’est notre algérianité, arabo-berbère probablement de culture musulmane…bien que je me souviens avec tendresse des pratiques un peu païennes de notre islam local.
    L’Islam qu’on nous colle par les temps qui courent est un Islam de business où justement on s’achète ses absolutions à coup de hadjat ou pour les plus fortunés à coups de milliards..Ben si le paradis d’Allah tel qu’édicté par les prêcheurs bigots, il n’y aura pas beaucoup de Musulmans…Pour ma part, je crois qu’il n’y a pas besoin de génuflexions, ni de bigoterie. Il suffit d’être honnête avec soi et son prochain…le reste suivra. Et n’oublions pas il y a pire que la calomnie…il y a la vérité (bon j’admets j’ai piqué ça à Talleyrand ;-))




    0
  • BRAHIM
    5 février 2010 at 20 h 45 min - Reply

    @Koulou, cher ami, sache que je veux surtout apporter un peu « d’entendement » dans ce monde de brut et dans ce monde plein de certitude. Mais puisque tu dis que : « je crois qu’il n’est pas nécessaire d’afficher son appartenance religieuse et de prétendre qu’on n’est pas des Musulmans mais des ATHÉES, DES NÉO CHRÉTIENS, DES AGNOSTIQUES ou je ne sais quoi », et bien sache que plusieurs internautes affichent allégrement sur ce site leur religiosité avec des citations de versets du Coran à l’appui sans que tu t’offusques. Je crois que je suis le seul qui affiche son « agnostisme » et cela te gène. T’inquiète pas mon frère je fais partie de l’infime minorité d’Algériens athées. D’ailleurs, je suis, d’après ce que je vois, le seul athée qui intervient sur ce blog. Alors pas d’inquiétude pour tes convictions car tu fais partie de la majorité. Je ne pensais pas que j’inquiétais autant les internautes de notre journal LQA. C’est dommage que tu t’appelle koukou, car j’ai un ami intime qui s’appelle justement Koukou comme toi, d’une grande piété musulmane et qui connais très bien l’islam et pourtant on a toujours été MON ami depuis notre enfance. D’ailleurs, ce frère et ami ,musulman dans l’âme, est d’autant plus intéressant pour moi qu’il avait, EN PLUS, une grande connaissance de l’histoire des religions monothéistes et des grands philosophes de la Grèce et de Rome antique et de ceux des siècles derniers. Un plaisir de discuter avec lui et cela ne le gênait nullement que je boive de la bière avec lui dans nos pérégrinations dans les restaurants d’Alger la BLANCHE, à une l’époque que tu ne connais peut-être pas si tu es encore jeune. C’est çà le privilège de l’âge !!! Et en disant cela, ne crois surtout pas que je suis en train de te juger. En ai-je le droit ??? Loin de moi cette idée, sincèrement. J’espère que tu me crois.




    0
  • Résigné
    5 février 2010 at 20 h 47 min - Reply

    @BRAHIM
    Il fallait juste rajouter que dans un état laic, Bouteflika ou autre n’aurait pas l’occasion de laver ses péchés avec l’argent du peuple.
    Crois-moi que si c’était avec son argent, il préférerait allez en enfer.




    0
  • Kamel Bouras
    5 février 2010 at 22 h 31 min - Reply

    Bouteflika est trés généreux. Avec l’argent des zawaliyya. Repellez vous qu’il a donné 500 millions USD pour le NEPAD, ses freres dictateurs africains. L’argent a servi bien sur pour la science et la techologie africaine…c’est sur, ca se voit d’ailleurs…Je suis sur que si, 20 ans avant, on lui solicitait 100 DA pour la mosquée de son quartier, il aurait dit qu’il n’a que dalle.

    Kamel




    0
  • akarou08
    6 février 2010 at 1 h 39 min - Reply

    akhamis ourasizmir ldjamaa itfas amezir




    0
  • Lies
    6 février 2010 at 6 h 32 min - Reply

    C’est la fuite en avant d’un regime qui a lamentablemnt echoué.




    0
  • Koulou
    6 février 2010 at 7 h 27 min - Reply

    @Brahim!!!
    Bonjour à vous,
    Je n’ai nullement l’intention de vous dogmatiser, loin de là cher Mr. Je voulais seulement qu’on débatte sur des sujets d’ordres socio-économiques qui rongent notre société sans pour autant balancer nos convictions personnelles dans des cyber-espace, nous sommes entre Algériens n’est-ce pas? Notre appartenance religieuse est un choix personnelle et ne regarde en aucun cas les autres.Sauf que dans un espace publique, la sérénité est de mise,on devrait laisser nos différences religieuses à part et ne s’intéresser qu’à des choses qui pourraient renforcer notre Algérianité.Moi je ne fais que donner mon point de vue à des commentaires sur des situations données.Mes commentaires sont parfois crus et ne semblent pas plaire à certains et certaines vérités peuvent aussi blesser ou iriter d’autres personnes.Toujours est-il que nos commentaires ne devraient pas laisser entrevoir des doutes sur les raisons ou les motivations qui nous poussent à s’impliquer dans des discusions qui sont d’actualité.Ça fait plus de trois decénies que je travaille avec des ethnis différentes, du Sikh juaqu’au boudiste du tibet en passant par les indiens et les gourous et leur appartenance culturelle ou religieuse ne m’a à aucun moment affecté ou dérangé.
    Tout un chacun posséde sa zone de confort qu’il n’est pas sage de vouloir transgresser.
    Sincèrement,j’espère qu’on se comprendra à l’avenir.
    Cordialement.




    0
  • tara
    6 février 2010 at 8 h 13 min - Reply

    @BRAHIM,
    Cher Brahim tu n’es pas le seul ‘athee’ dans
    cet espace. Ma conviction profonde est que si Dieu venait a exister, Il s’accomoderait tendrement et utilement de ta presence. Et mon autre conviction et que je serai bien triste et decu si Dieu venait a ne pas exister. Parole d’un azzayri athee presque convaincu, qui n’en fait pas sa raison de vivre et qui cultive un respect sans bornes aux religieux sinceres devoues et humbles mais aussi a tous les hommes de bonne volante. Au plaisir




    0
  • obiwone
    6 février 2010 at 10 h 20 min - Reply

    salam a tous , je ne suis pas contre , les mosque au contaire , mais dans la vie il ya des prioritait, les mosque ne manque pa en algerie, mais les hopitaux oui , pourquoi envoyer nos malades en europes pour des soins ont peut construire un chu a grandeur mondial qui conterais moins cheres qu’une mosquee , pourquoi envoyer nos elite faire des etudes suoerieurs en europe et dans le monde oont pourrais construire une grande universite en faisant venir des grand professeur en plus les etudaint qui parte ils ne revient plus en algerie qu’el gachis, ont pourais aussi contruire avec cette argent de la grande mosquee 500000 logements egal plus de crise de logement,mais tous cela est une utopie , pauvre algerie , et mr le ministre du petrole je americano algerienne la patriote le nationaliste lui il peut ce permettre d’avoir plusieurs maisons pour 2000000 de dollars vive boutefkika




    0
  • chawki
    6 février 2010 at 10 h 59 min - Reply

    @H’mida,
    salam je suis musulman mais je suis contre ce projet de folie il aurait ete souhaitable de voir cet argent investi pour la creation d’emplois !
    pourquoi tu as toute cet haine dans ton coeur …la fusee qui… le Paradis d’ALLAH…les vierges… etc et en plus ta lumiere reference Obama l’imperialiste tu peux toujours t’exprimer tout en respectant notre religion comme je respecte ta croyance .




    0
  • BRAHIM
    6 février 2010 at 11 h 08 min - Reply

    Cher @Koulou, je suis entièrement d’accord avec toi pour dire qu’il faut d’abord et AVANT TOUT « débatte sur des sujets d’ordres socio-économiques (…et j’ajoute politiques…) qui rongent notre société sans pour autant balancer nos convictions personnelles dans des cyber-espace ». Ceci étant c’est ce que font en majorité les internautes qui fréquentent notre blog. Les convictions religieuses sont pour moi effectivement privés et personnelles. Moi je suis d’avis qu’on mette de côté nos croyances personnelles quand il s’agit de discuter de problèmes politiques et économiques. Et quand tu finis ta phrase en disons : »nous sommes entre Algériens n’est-ce pas? Je te fais savoir que moi aussi je suis un algérien, que je fais partie intégrante de l’Algérie et que je l’aime autant que les autres citoyens patriotes. C’est pour l’amour de mon pays, et uniquement pour cela, que j’interviens sur ce blog. Cordialement et amicalement. A bientôt sur LQA.




    0
  • Afif
    6 février 2010 at 12 h 55 min - Reply

    L’idée d’un référendum est juste : à partir d’une certaine somme, il faut consulter le peuple, si on respecte ce peuple et si on considère que les ressources financières de l’Etat, c’est son argent. Bien sûr que le référendum ne se fera qu’après un large débat, surtout télévisé. Si le peuple vote pour la construction de la mosquée, il est libre de le faire, c’est à lui d’estimer ce qui est bon pour lui. Nous avons des spécialistes de la religion et si nécessaire, on fera appel à des oulamas d’autres pays. Et le peuple votera en toute connaissance de cause : même l’emplacement de la mosquée, la possibilité qu’elle soit vide tous les jours et même les vendredis seront débattus, ainsi que les priorités, mosquée ou investissement et emplois, etc…
    En ce qui concerne les internautes qui affichent leurs convictions religieuses quelles qu’elles soient, c’est une bonne chose pour apprécier leurs commentaires sous cet angle.
    A Hmida, je reprends ta phrase pour te répondre : « Pour ma part, je crois qu’il n’y a pas besoin de génuflexions, ni de bigoterie. Il suffit d’être honnête avec soi et son prochain…le reste suivra. » Pour la deuxième partie de la phrase, tu pratiques un commandement que nous prescrit notre sainte religion, rien que pour cela, tu es un frère dans l’humanité. Pour la première partie de ta phrase, les génuflexions c’est l’expression de la soumission à Dieu, et 5 fois par jour, pour ne pas oublier, car la mémoire humaine est vacillante. Et cette soumission doit toujours te rappeler que tu ne dois te soumettre qu’à Dieu et jamais à un être humain quelle que soit sa grandeur : un pharaon, un empereur, un roi, un dictateur ; et jamais t’enorgueillir de l’histoire des pharaons qui ont soumis le peuple égyptien à l’esclavage et un génocide permanent pour construire leurs tombeaux. Combien de morts a nécessité la construction d’une seule pyramide qui n’est en fin de compte que le tombeau d’un bourreau ? En 2010, tu as tout un peuple qui est fier d’appeler son équipe nationale « les pharaons ». Deuxième exemple : le Maroc où on se plie en deux pour baiser la main d’un être humain. Non, pas de soumission qu’à Dieu qu’il soit exalté.




    0
  • kader
    6 février 2010 at 16 h 26 min - Reply

    Un referendum pour avaliser une connerie pareille: gaspiller 3 milliard de dollars « tabdhir » pour satisfaire l’égo sur-dimensionné de sa fakhamatou ne mérite à mon sens aucun débat sinon une condamnation unanime et ce que l’on soit religieux ,agnostique ou athée. Le peuple algérien est dans sa majorité croyant ne pourrait par vote s’y opposer. C’est à des hommes courageux de le dire à haute voix. Ca me rapelle l’histoire du tyran qui avait un éléphant. Ce dernier faisait des ravages dans les cultures. les gens se sont réunis et ont décidé d’aller se plaindre au « pharaon », mais une fois devant lui et constatant sa mauvaise humeur ils se sont ravivés, Et quand il leur a demandé quelles etaient leur doléances ils ont répondu, par peur, qu’ils trouvaient l’elephant triste et qu’il fallait lui ramener une compagne. Alors ne soyons pas comme ces pauvres gens « ERFAH RASSEK Y A BA ».




    0
  • ithviriw
    6 février 2010 at 17 h 56 min - Reply

    Assalamou alaikoum wa Rahmatou Allahi wa Barakatouhou;

    Ajib, Haken… wa gharib…. La Hawla wa la kouwata illa bi Allahi al’aliyou al’adhim.

    Allahouma Sali ‘ala Saydina wa koudwatouna Mouhamad, wa alihi attayibin attahirin wa ashabihi minhoumou almayamin, wa azwadjihi attahirat.

    Je suis vraiment scandalisé par les propos qui sont tenus ici, à la suite d’un article de Lahouari Addi, qui nous avait habitué pourtant à plus de réserve, à l’endroit de la religion des Algériens, qu’il sait mieux que quiconque avoir été le facteur essentiel, sinon majeur de la non « dissolution » des Algériens, dans la France qui prônait la « naturalisation » durant les années de l’entre deux guerres, et ses écrits en portent témoignage.

    Au lieu de s’enorgueillir et de remercier Allah, que ce trésor ne soit pas parti en fumée pour alimenter les coffres des banques occidentales, qui l’auraient mis à la disposition des sionistes pour financer sous nos barbes, les infrastructures « israéliennes », ou les industries de l’armement des mêmes pays qui bombardent nos peuples partout dans le Monde, je constate que l’on condamne cet investissement, au motif qu’il grandirait Bouteflika !
    Quid donc des 120 milliards d’USD, mis en bons du trésor US, et de fonds mis à la disposition du FMI, dirigée par un sioniste, Dominique Strauss Kahn, qui, alors qu’il était ministre des finances et de l’économie française, affirmait : [i][b] »chaque matin quand je me lève, et au moment où je me rase, je me dis que dois-je faire pour Israël ? « …[/b][/i]
    Insultes réitérées à la Nation française!
    [color=#0040FF]
    [size=150]Dominique Strauss-Kahn avoue à [i]Tribune Juive[/i]:

    « Se lever chaque matin en se demandant comment il pourra être utile à Israël »

    Dominique Strauss-Kahn déclarait dans un entretien à [i]Passages[/i] en 1991 :

    « Je considère que tout Juif dans la diaspora, et donc c’est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël. C’est pour ça d’ailleurs qu’il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. Tout le monde ne pense pas la même chose dans la Communauté juive, mais je crois que c’est nécessaire. [/size][/color]Car, on ne peut pas à la fois se plaindre qu’un pays comme la France, par exemple, ait dans le passé et peut-être encore aujourd’hui, une politique par trop pro-arabe et ne pas essayer de l’infléchir par des individus qui pensent différemment en leur permettant de prendre le plus grand nombre de responsabilités. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, au travers de l’ensemble de mes actions, j’essaie de faire en sorte que ma modeste pierre soit apportée à la construction de la terre d’Israël. » (Propos recueillis par Emille Malet, Passages n°35, février-mars 1991).

    Certaines gorges chaudes, vont tout de suite saisir l’occasion, pour nous dire que je dévie le sujet.

    Que non, j’y suis en plein.
    La première chose qu’a faite Rassoulou Allah, aswaws, à son arrivée à Médine, fut de construire la mosquée.
    En effet, la mosquée a un rôle primordiale dans la vie d’un musulman, qui dit :[color=#0040FF] [i][b]Inna Salati wa mahyaya wa mamati li Allahi Rabi All’alameyn, la sharika lah, wa bi dhalika oumirtou wa ana min (aw awalou) almouslimin.[/b][/i][/color]

    Pour moi, en effet, la prière, et si possible, la Mosquée est le centre de mon activité.

    La Mosquée, pour le musulman, n’est pas simplement un lieu de culte, mais un lieu social, un lieu politique, et notre Guide Rassoulou Allah, aswaws, y demeurait, et donc à Médine, qui fut la capitale du premier Etat Islamique, la Mosquée était à la fois la capitale spirituelle, mais aussi elle fut le lieu-même qui vit Rassoulou Allah, aswaws, y recevoir les délégations étrangères, et outre son caractère universitaire, puisqu’il y enseignait, elle fut le lieu-même où, il débattait des problèmes politiques et sociaux des musulmans…

    En conséquence, la mosquée est la marque déposée du musulman, comme le Parlement est celui du laïc, le Kremlin, celui du marxiste, et l’Eglise, celle du chrétien, et les cathédrales qui marquent le paysage des villes et villages chrétiens en sont la plus grande manifestation extérieure, au point où venant sur Alger, Oran, Annaba, ou n’importe quelle ville côtière, la première chose que verra le voyageur venu en bateau, sera Notre Dame d’Afrique, à Alger, ou Santa Cruz à Oran… pour ne pas parler du Christ à RIO de Janeiro…

    Donc, vouloir réduire le symbole de la mosquée, dans une capitale, en l’occurrence, Alger, dont l’identité islamique a été violée durant 132 années, à la caricature odieuse d’un Kateb Yacin, de « fusée qui ne décolle pas », ou à celle d’un gouffre de 3 à 5 milliards de Lhouari Addi, me semble, un vrai faux problème, qui ne peut surgir que de la pensée polluée par une foi vacillante dans le meilleur des cas, très superficielle en réalité.
    La mosquée-université, que se propose de construire un pouvoir algérien, qui n’a cessé d’en différer la construction, au motif, qu’il se trouve écartelé entre le désir de son peuple de recouvrer pleinement son appartenance au monde musulman et donc, sa réalisation au plus vite, et au contraire, des forces exogènes et extraverties par leur culture francophile et qui tentent de bloquer cette réalisation pour faciliter le rattachement de l’Algérie à la remorque brinquebalante du néocolonialisme culturel occidental, supposé séculier et tourné vers l’amour des peuples, pose donc problème aux intellectuels algérien.

    La future mosquée d’Alger, loin de vouloir venir faire « concurrence à celle de Casablanca », ne se veut être comme le fut une autre bâtie il y a quelques dix siècles plus tôt par d’autres [i]imazighen[/i], en Egypte, Al Azhar, qu’un temple du savoir et de promotion de l’Amazighe arabisé et islamisé, vers une modernité inscrite dans des valeurs, non point celles des « pertes de repères » et donc de l’errance identitaire, mais celles des valeurs enseignées tout à la fois par Le Coran, et le Messager d’Allah, aswaws, pour que plus jamais nos jeunes n’acceptent de se soumettre à un quelconque colonialisme, à une quelconque tyrannie fut-elle indigène, et c’est bien cela qui fait que, redonner aux Algériens un Temple du savoir, qui attirera chercheurs de tous horizons dans ses murs, ne peut-être un vain sacrifice, tout comme le furent les millions d’Algériens morts durant la résistance contre l’occupation française, les « 1,5 millions de chouhadas », de 1954-1962, les 250.000 chouhadas, victimes de la folie de quelques généraux assistés de quelques politiciens avides de promotions, ayant perdu leur repères islamiques, et les centaines de harragas, victimes de félons qui ont affamé nos populations, déstructuré notre société, substitué à nos valeurs ancestrales, celles importées à travers les ondes et l’appât du gain matériel au détriment de la qualité de vie de nos populations.

    3 ou 5 milliards USD, c’est à la fois ENORME et nettement moins que ce que rapportent annuellement les plus de 150 milliards d’USD, de fonds algériens déposés dans les coffres des banques US et occidentales, et qui servent à nous affamer, à nous insulter, à nous mépriser et à nous rendre encore plus dépendants. Il est vrai, le change n’est pas évident, bien sûr, mais il vaut mieux ce pari, que celui, d’une Alger, capitale de « Pépé le MOKO », qui joue actuellement en LIVE en Algérie…

    Au moins que pour une fois, ils servent à quelque chose d’utile pour tous les Algériens, y compris les non croyants, qui côtoieront un peuple non plus seulement « alphabétisé », mais EDUQUE selon les préceptes de l’Islam, à savoir le respect du prochain, le rétablissement de la PUDEUR, l’auto-moralisation, le VIVRE ensemble dans le respect non seulement de « l’Autre », mais, des biens PUBLICS, bien de la Ouma, non plus du « beylik » au sens péjoratif, mais au sens le plus noble, celui que voulaient construire nos icônes depuis la nuit des temps.

    Vaut-il mieux une mosquée à 3 milliards, qui fera d’Alger, une capitale spirituelle, la Mosquée bleue d’Istanboul, demeure toujours un lieu d’attraction pour quiconque visite la Turquie, ou bien préfrérez-vous une Marina comme voulaient le faire les Emiratis avec leur projet pour la baie Est d’Alger, qui deviendrait à terme, un quartier « rouge ou chaud », d’Alger, pour faire concurrence à Bangkok, Marrakech, et d’autres villes, avec leurs cabarets, leurs maisons de jeux, et un « Paradise pour les Gays » libérés, en mal d’exotisme ?

    Abdel Madjid AIT SAADI




    0
  • Si Salah
    6 février 2010 at 18 h 37 min - Reply

    Salam cher Si Abdel Madjid,

    Je salue votre courage et votre bonne foi. Je crois cependant que dans la construction d’une mosquée en particulier, une chose trés importante est pré-requise -c’est indiqué dans le Quran- que la mosquée soit « batie sur attaqwa du premier jour »…

    Or Bouteflika, en allié des forces du mal en Algérie meme (le generaux), et celle de l’etranger anti-musulman (Bush, Sarko, etc), est trés mal placé pour construire une mosquée « batie sur attaqwa du premier jour »…

    A voir aussi les predateurs des marchés publics qui tiennent le haut du pavé dans son régime, il est à 100% certain qu’il y aura de la Tchippa dans cette mosquée…

    Donc une mosquée-phare à 3-5 milliards, oui pourquoi pas, mais pas par les mains de ce pouvoir assassin et corrompu. Notre prophete (QSSSL) a dit  » Allah est tayyib et n’accepte que ce qui est tayyib »…

    Si Salah




    0
  • radjef said
    6 février 2010 at 18 h 44 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. La junte est frappée par une autre lourde peine:en l’espace de quelques semaines, elle a perdu presque la moitiée de ses effectifs, bien sur avec ceux qui sont partis en retraite et ceux qui se sont convertis en GSPC.Les enterrements répétés ont donné d’etranges sentiments à l’Empereur. Ce dernier craignant de subir le sort des généraux, il a decidé de passer un accord avec le bon DIEU.  » je sais que je suis un hors du commun, alors j’ai decidé pour avoir Ton Pardon et Ta Miséricorde, de construire à Ta Gloire, la plus grande Mosquée de l’univers. j’ai condamné des gens sans les avoir jamais connus, j’ai assassiné des revolutionnaires ,j’ai tout le temps menti au peuple, j’ai confisqué la souveraineté du peuple et compromis son destin, j’ai eu des moments de faiblesses en pensant que je suis Toi »…




    0
  • Mohand
    6 février 2010 at 19 h 03 min - Reply

    « La mosquée-université, que se propose de construire un pouvoir algérien, qui n’a cessé d’en différer la construction, au motif, qu’il se trouve écartelé entre le désir de son peuple de recouvrer pleinement son appartenance au monde musulman et donc, sa réalisation au plus vite, et au contraire, des forces exogènes et extraverties par leur culture francophile et qui tentent de bloquer cette réalisation pour faciliter le rattachement de l’Algérie à la remorque brinquebalante du néocolonialisme culturel occidental, supposé séculier et tourné vers l’amour des peuples, pose donc problème aux intellectuels algérien. »

    Cette phrase de vous cher blogueur est suffisante pour vous définir. Les mêmes paroles produisent les même effets et j’ai bien peur que l’histoire n’a pas fini de se recommencer avec cette manière de penser. Tous les problèmes de l’Algérie ne suffisent donc plus il faut ajouter ces antagonismes séculaires. Comment dans un pays de 30% de chomeurs, de 95% de pauvres , de 500.000 bidonvilles , où 70 % du Battis est à revoir, les hopitaux en jachères, les écoles sans chauffage et sans cantine etc… vous voulez choisir de dépenser ainsi l’argent public. Il est vrai que le refuge est vite trouvé. Interrogez les gens , posez leur bien la question vous serez surpris du choix qu’ils feront. Quant à votre sortie concernant la culture francophile, avec tout le respect que je dois à votre âge, je ne vous réponds pas pour m’éviter le sacrilège de ne pas respecter votre sacerdoce.




    0
  • AMOKRANE
    6 février 2010 at 19 h 24 min - Reply

    A ITHVIRIW cher monsieur bonsoir. Je viens de lire votre commentaire si riche et qui a le mérite de nous renvoyer à tant de sujets LA REVOLUTION ALGERIENNE LE CONFLIT DE CIVILISATIONS, LA PLACE DE L’ISLAM dans le monde bref tous les sujets sur lesquels nous nous questionnons actuellement. Le prof ADDI a raison de dire que vous avez une grande culture. Dans tous les cas vos convictions sont nettes. MERCI D’INTERVENIR PLUS SOUVENT amokrane nourdine 15425 boghni




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    6 février 2010 at 19 h 27 min - Reply

    Assalam, Si Salah;

    Evidemment,je ne dis pas que la mégalomanie doit être sanctionnée positivement, mais je dis tout simplement que les débats qui ont suivi le constat amère porté par le Professeur Lahouari Addi, est inconvenant.
    En effet, pour moi, la construction d’une mosquée fait partie des priorités, si et seulement si, elle devient un Centre de référence pour l’Islam pratiqué au Maghreb, qui ne doit pas plus demeurer à la remorque des Centres du Machreq, et donc des idéologies qui suintent à travers leurs traditions.
    Ceci dit, je rejoins notre frère Lahouari, quant au coût absolument de cette construction, au moment même où notre peuple a en urgence besoin de plus d’hôpitaux, d’investissements d’infrastructures sociales, industrielles et plus que tout, d’usines de transformations agricoles, qui devraient constituer la première des priorités dans un pays à vocation agro-pastorale, et dont la facture alimentaire ne cesse de grimper.
    Si j’avais à donner mon avis, je pense qu’une mosquée-université de quelques 20 à 25.000 priants, est largement suffisante, d’autant plus que ce n’est pas la coquille qui fait la mosquée, mais les hommes qui y exerceront qui la feront.
    Or, lorsque nous voyons l’état de délabrement de nos universités, je suis prêt à parier, que si les conditions minimales de capacité intellectuelle ne sont pas réunies, et malheureusement, elles ne sont nullement envisageables, nous allons en faire une annexe « d’Oum Al Qoura », et en moins d’une décennie, nous ne jurerons que par les chouyoukhs d’Arabie…, comme nous l’avons fait avec les « coopérants égyptiens » venus nous arabiser et dé-amazighizer…

    En matière intellectuelle ou spirituelle, les investissements ne valent que par les hommes qui les portent, et c’est uniquement sur ce point que je trouve fondée le questionnement judicieux d’Addi, car le bien fondé d’une quelconque opération, ne peut être évalué qu’à très long terme, contrairement à un investissement matériel.

    Ceci dit, la poule aux oeufs d’or, va susciter très vite la convoitise des « intermédiaires ». Quant au problème de pureté des intentions, il n’y a qu’Allah, pour sonder les coeurs, les peuples ne jugeant eux que par les signes extérieurs, et c’est bien pour cela, que je dis, que chacun, Bouteflika et ses ministres, compris, se veulent voir « sincères » et je doute fort, qu’ils y voient, vu de leur point de vue, une occasion de s’acheter des « indulgences »…
    Après tout, le Cardinal Ximenes, dans sa folle aventure d’extermination des Morisques, pensait lui aussi se rapprocher de Dieu, et c’est bien pour cela qu’Elyzabeth la Catholique, qui a dépassé nos généraux, DAF, dans l’horreur, a vu récemment l’Eglise romaine apostolique derrière le Vatican, la béatifier sous Jean XXIII… malgré l’opposition, pour une fois, non entendue des « juifs » qui en furent eux aussi victimes, aux côtés des musulmans de cette tolérante Andalousie qui les protégeaient.




    0
  • Lies
    6 février 2010 at 19 h 51 min - Reply

    Le profil du psychopathe : en général il est :

    – Beau parleur et superficiel.
    – Égocentrique et grandiloquent.
    – Dépourvu de remords et de culpabilité.
    – Menteur et manipulateur.
    – Impulsif.
    – Avide de sensations fortes.
    – Dépourvu de sens de responsabilité.
    – Sans profondeur affective.




    0
  • Lies
    6 février 2010 at 19 h 57 min - Reply

    Les 7 péchés capitaux :

    L’Avarice, la Colère, l’Envie, la Gourmandise, la Luxure, l’Orgueil, la Paresse.

    Les 9 fruits de l’Esprit :

    La Bonté, la Joie, la Paix, la Patience, la Bienveillance, la Fidélité, la Douceur, la Maîtrise de soi.

    À chacun de choisir son bord.




    0
  • Ammisaid
    6 février 2010 at 20 h 33 min - Reply

    Assalam, azul, bonsoir
    Mr Aït SAADI,
    Je pense que ces les musulmans qui construisent des mosquées pas le contraire. Pour ce qui est des deux clans que vous citez Mr Aït Saadi, il y a des francophones musulmans sincères et patriotes et il y a les autres qui soutiennent cette dictature qui n’a rien de musulmane et vous le savez car ils ont franchi toutes les limites et il y a des arabophones ou des amazighs arabisés qui sont sincères et patriotes et d’autres qui soutiennent le même pouvoir.
    Et, de toute les façons toutes ces divisions sont la conséquence de ce pouvoir usurpateur, corrupteur et ignare qui nous gouvernent. Et enfin, je ne crois plus à la main étrangère sans la main intérieure pour lui ouvrir la porte et de nos coeurs et de notre trésor.
    Fraternellement à toi, à toutes et à tous




    0
  • Belaid Ait M
    6 février 2010 at 20 h 37 min - Reply

    Rien ne m’étonne , le ridicule ne tue pas :.Houbel et maintenant LA GRANDE MOSQUEE , comme si le monde ne sait pas qu’on est en pleine guerre civile , 250000 morts , toutes nos usines dilapidées , tous nos « mokhs  » à l’étranger et encore et encore , je peux vous écrire des pages et des pages sur la misère que vit notre pauvre peuple .
    Certains parlent de prestige car eux même ou leur entourage n’ont jamais connu la précarité et je ne la leur souhaite pas .
    Arrêtez de dire n’importe quoi .On nous sort toujours l’extérieur , Hizb França ,Stauss Kahn … toujours la même langue de bois , la langue qu’on nous a rabâchées depuis des décennies .C’est malheureux quand ça sort de nos soit disant intellectuels et cela ne m’étonne pas que l’on soit dans cette …




    0
  • Koulou
    6 février 2010 at 21 h 15 min - Reply

    Salam Alaïkoum!!!
    @ Si Abdel Madjid!
    Tout à fait s’accord avec vous sur la quasi totalité de votre commentaire et je compatie avec vous pour la rage qui vous amine en ce moment.Sauf qu’un petite incurtion dans votre texte s’impose.Personne n’est contre la construction d’une Mosquée ou toute autre édifice qui pourrait service de base pour l’émancipation de notre jeunesse qui s’éloigne de plus en plus de sa religion(Voir les tendances d’une certaine cathégorie de croyants comme les Néo Chrétiens,les Athées et autres).Croyez-vous qu’une personne au coeur brisé par toutes ses injustices subits quotidiennement pourrait servir l’Islam, ou toute autre religion sous quelle forme que ce soit? Croyez vous sincèrement qu’elle peut être util à quoique ce soit? J’en doute profondèment.
    On avait demandé un jour à Hitler pourquoi est-ce qu’il envoie des chars à la guerre au lieu des soldats? Saviez vous ce qu’il a répondu? Pour construire un char ça me prend 6 MOIS DE TEMPS et que pour construire un Soldat ça me prendrait 20 ANS DE TEMPS.La priorité première en ce moment c’est la jeuness Algérienne qui n’a plus de repères moral.C’est elle qu’il faut construire.J’aurais aimé qu’on voit de mosquées poussées partout dans la capital. Et pourquoi pas ALGER AUX MILLES MOSQUÉES comme à Istamboul qu’on surnomme la ville aux milles mosquées.Commençons d’abord par guérir cette population au coeur brisé et puis les Mosquées viendrons d’elle-mêmes. ABRAHAM n’avait-il pas quitté LA MECQUE en emportant avec lui ses chameaux et sa famille pendant que ABRAHA EL_HABACHI s’approcher de la QAABA pour la détruire.On lui avait posé la même question à savoir pourquoi que le Prophète de DIEU ABONDONNE LA QAABA et les Musulmans à la merci d’ABRAHA? Savez-vous ce qu’il a répondu? Je suis responsable de ma famille et de mes chameaux et DIEU est responsable de sa QAABA.Le reste de l’histoire vous devez la connaitre. Il y a un proverbe Algérien qui dit quand un arbre ne produit pas de fruits,il faut le détruire pas lui tailler ses branches, il se ramifiera encore plus.Alors commençons par détruire et éliminer cette vermaine qui nous gouverne et empoisonne notre vie et ensuite passons à la construction des mosquées ou toutes autres formes d’édifices qui pourrait nous réunir et travailler à l’émancipation les générations futurs dans le respect et les valeurs de l’Islam.Pour finir j’aimerais vous référer aux derniers versets de SOURATE EL-KEHF(La Grotte)du 102em jusqu’au 106em verset et vous allez vous rendre du mépris des gens qui nous gouvernent.
    Un proverbe français pour terminer: Si tu es un homme,oubli le bien que tu as fait,oubli le mal qu’on t’a fait et soit comme le ciel qui donne sans jamais rien demander.
    Salamou Alaïkoum!




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    6 février 2010 at 21 h 36 min - Reply

    Assalam;

    Je n’ai jamais parlé de francophones, j’en fais partie, mais des francoPHILES, et vous savez ce que et qui je vise.
    J’ai été élevé dans l’amour d’une certaine idée de la France des droits de l’HOMME, mais cette France, je l’ai rarement rencontrée. Heureusement qu’il y eut les membres du réseau Jeanson, et ces Algériens comme le capitaine Maillot, quant aux intellectuels exception faite de ces Sartre, et de quelques plumes dignes des Lumières, elles se sont éteintes, le jour où elles se sont tues devant les abominables tueries du 8 Mai, 1945.
    Ceci posé en préliminaire, le Hizb França, Strauss Kahn, qui font pleurnicher Belaid Ait M. , je souhaiterai avoir comme lui, la capacité de pardonner à ceux qui font de la haine de « l’arabe », leur fond de commerce, car après tout ce n’est pas votre serviteur qui allègue

    « qu’il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. Tout le monde ne pense pas la même chose dans la Communauté juive, mais je crois que c’est nécessaire. Car, on ne peut pas à la fois se plaindre qu’un pays comme la France, par exemple, ait dans le passé et peut-être encore aujourd’hui, une politique par trop PRO-ARABE et ne pas essayer de l’infléchir par des individus qui pensent différemment en leur permettant de prendre le plus grand nombre de responsabilités » D. S. K.

    Quant à ceux qui pensent qu’il faille me morigéner à mon âge, comme le fait allègrement Mohand, je ne peux que lui souhaiter de réussir à faire croire à son père, que la France ne souhaitait que nous civiliser, lorsqu’elle nous a fermé les portes des Lycées et des écoles, et que jusqu’à 1954, la France n’avait formé que 2 ou 3 ingénieurs algériens.

    Ensuite, nous serons peut-être sur la même longueur d’onde.




    0
  • Hussein Sharif
    6 février 2010 at 21 h 50 min - Reply

    La mosqué Hassan2 20 ans aprés:
    -N’a pas empeché l’infiltration au sein de la socièté marocaine d’un certain islam fanatique et takfiriste importé du Machrek,au su et au vu de nos Oulama Malekites.
    -N’a pas empeché l’elite Marocaine de se faire remorquer pour faire la grègaire à une nebuleuse massono-sioniste qui domine le panorama politique,economique et culturel occidental.
    -N’a pas empeché Marrakech(ville de Ait toumert et Yossef Ag Tachfine) à emboiter le pas et concurrencer Bangkok dans la proliferation de certains fenomènes de socièté qui contrastent avec notre Heritage culturel et religieux.
    Peut-etre que la mosqué de 3abdel3aziz premier avec son minaret de 300 mètres reussirà là où a echouée la mosqué de Hassan2 avec un minaret de seulement 200 mètres.Affaire à suivre.
    Wallaho a3lamo wassalam.




    0
  • Adel
    6 février 2010 at 22 h 07 min - Reply

    @Abdel Madjid AIT SAADI

    (Je dois avouer que je préfère ithviriw, c’est plus facile à écrire…)

    Croyez-vous sincèrement que cette mosquée phare de l’islam au Maghreb, dont vous rêvez de la manière la plus légitime, si elle est construite, puisse jouer son rôle dans un pays exsangue, divisé, avili, clochardisé, etc. etc., tel que l’est l’Algérie d’aujourd’hui ? Je ne crois pas, cher ami. Ce sera une coquille vide, l’équivalent des Pyramides des pharaons, même si elle aura l’aspect d’un temple élevé à la gloire de la foi monothéiste la plus pure.

    Amitiés




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    6 février 2010 at 22 h 16 min - Reply

    Salam;

    Juste pour corriger, j’avais écrit « capitaine Maillot », alors qu’il s’agissait de l’aspirant Maillot, mort au champ d’honneur pour sa patrie, l’Algérie, et pour ne point que certains pensent que je fasse une distinction ethnique ou religieuse entre les fils de l’Algérie, je voudrai ici, et maintenant rendre l’hommage vibrant qu’il mérite, à Henri Alleg, l’auteur de la Question, qui s’élevait contre la torture, et qui dirigeait son journal militant « Alger républicain » qui « dit toute la vérité, rien que la vérité, mais qui ne peut pas dire toute la vérité », devise que n’ont pas voulu rendre leurs, nos « journalistes », qui ont vendu leurs « journaux » aux « dictateurs et autres censeurs de l’heure.

    Comme entre-temps, notre frère KOULOU, est intervenu pour me citer sourate Al Kef, puis sur sa lancée l’anecdote des chameaux d’ABRAHAM, et de ABRAHA, je souhaiterai lui dire qu’il fait un anachronisme de près de 20 siècles, entre Abraham, qui a vécu entre le XVII et le XVI siècle avant JC, et Abdel Moutalib, le grand père de Rassoulou Allah, qui a vécu au V -VI après JC, en tant que muslim « hanif » (orthodoxe, selon la religion de Sidna Isma’il, as, donc de son père Ibrahim, as.)

    Ceci dit, et corrigé le nom, en remplaçant Abraham, par Abdel Moutalib, dans votre texte, nous nous rejoignons et je trouve votre remarque judicieuse, et en fait nous nous rejoignons, car je dis que ce n’est pas la coquille, qui compte, mais les savants qui vont y officier, et si c’est pour qu’ils s’alignent sur les chouyoukhs du Nejd, et faire des fatawis, pour glorifier nos « sahib soumouw elri’assa » pendant que notre peuple vit dans la misère, l’insalubrité, je préfère, que les fonds budgétés soient affectés à la construction de maisons, d’appartements, de salles de soins, d’écoles, de routes, et d’installations sanitaires, ainsi qu’une partie affectée à l’aide sociale, à l’emploi, et à des prêts pour la construction de petites usines et de petits ateliers de transformation.

    Nous disons tous la même chose, celui qui fait la prière, ne le fait pas pour les autres ou pour sauver l’âme des autres, mais EXCLUSIVEMENT pour la sienne, car NUL ne supportera la charge d’autrui.




    0
  • Ammisaid
    6 février 2010 at 22 h 22 min - Reply

    Assalam, azul, bonsoir
    Pour moi les vrais francophiles cher frère sont ceux qui ont vendu notre indépendance aux occidentaux en général (pas pour importer leurs cultures, leurs technologies, leurs lumières…mais plutôt les armes avec lesquelles ils pourront nous violenter et obtenir le soutien et l’impunité internationale) pour garder et rester au pouvoir et permettre toutes ces divisions dont nous sommes victimes. Kateb Yacine Allah irhmou n’a pas vendu l’Algérie, il était authentique, il était Algérien jusqu’au plus profond de son coeur et il était ce qu’il était jusqu’au fond de son être et n’avait empêcher aucun Algérien d’être ce qu’il voulait être. Pour ce qui est des politiciens et intellectuels francophiles qui ont soutenus la dictature, ils l’avaient au même titre que certains islamistes. Ils ont partagé le pouvoir et ils continuent à le partager pendant que le fossé se creuse et s’élargit entre les enfants de l’Algérie toutes tendances confondues. Que faire pour se parler sans se traiter de ça ou de ça, c’est ce que je voudrais savoir cher frère ? L’intérêt de l’Algérie doit être au dessus de toutes les différences, toutes les différences. Wa Allahou A3lam
    Fraternellement à toi, à toutes et à tous




    0
  • BRAHIM
    6 février 2010 at 22 h 38 min - Reply

    Waouh !!! elle nous mène très très loin cette sacrée Mosquée !!! Et ce n’est pas fini c’est sûr !!!! Mazèle Elgoudam !




    0
  • Arezki Nait Amar
    6 février 2010 at 22 h 55 min - Reply

    Pendant que la maison Algérie brûle à petit feu , le pouvoir illégitime nous distrait avec son projet de construction de la plus grande mosquée du monde.Réaliser un tel projet suppose que le peuple algérien vit dans l’opulence et l’aisance à l’instar des monarchies du golfe arabe.Et ça suppose aussi qu’on a une véritable économie .Or, ce n’est pas le cas.L’Algérie d’aujourd’hui est synonyme des fléaux sociaux suivants: pauvreté,chômage,harraga, suicide,drogue,prostitution,corruption,crise du logement,crise du mariage,etc.A cela s’ajoute le délabrement de tous les secteurs d’activité nationaux : l’industrie,l’agriculture,l’éducation,la santé,l’architecture,les travaux publics et le BTP,etc.
    On ne construit pas la plus grande mosquée du monde alors qu’on même pas encore construit notre Etat de droit.Il n’y a que sur le ciel Algérie qu’on met la charrue avant les boeufs !
    Le peuple algérien n’est pas encore libre car il est confronté quotidiennement à des institutions étatiques marquées du sceau de son colonisateur !




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    6 février 2010 at 23 h 15 min - Reply

    Assalam;

    Merci, mes amis internautes pour l’éclairage que vous m’apportez, et qui m’amène à douter du bien fondé de cette oeuvre, à ce moment-ci, et dans les conditions présentes.

    En effet, pour moi, je ne voyais qu’une chose, puisque j’ai vécu les épisodes de l’interminable projet de la mosquée Emir Abdel Kader de Constantine, confiée à DNC, et qui n’en finissait pas d’être retardé, au point que Boumedienne mourra sans l’avoir inaugurée, et qu’Aouchiche fera finir le projet comme Ministre de l’Habitat et de la Construction, après avoir sous Chadli, annulé des parties du projet.

    Ceci dit, cette mosquée-université, n’a pas marqué les Constantinois, comme le fit Djama’a lekhdher, qui elle avec Cheikh Ibn Badis, Rahimahou Allah, a servi non seulement l’Algérie, mais a permis à la jeunesse algérienne de l’entre-deux-guerres de résister aux tentatives d’assimilation, et constitua un bouclier contre le colonialisme, avec l’Institut Ben Badis, au point où les autorités coloniales, vont « innover » avec l’Institut El Kettani, et à Alger, avec l’Institut des Hautes études franco musulmanes, du palais d’hiver….

    Comme quoi, ce qui compte, ce n’est pas la coquille, mais les hommes qui y prêchent, et nous savons tous, qu’un cheikh Ben Badis, a fait plus pour l’éveil de la jeunesse algérienne, que les imams nommés par la France qui officiaient au nom de mère France… dans des mosquées autrement plus cossues.

    Le projet et les marchands du temple, qui l’entourent me font penser à Sidna Issa, as.

    [quote]Évangile selon saint Matthieu (XXI)

    1 – Lorsqu’ils approchèrent de Jérusalem, et qu’ils furent arrivés à Bethphagé, vers la montagne des oliviers, Jésus envoya deux disciples,
    2 – en leur disant : Allez au village qui est devant vous; vous trouverez aussitôt une ânesse attachée, et un ânon avec elle; détachez-les, et amenez-les-moi.
    3 – Si quelqu’un vous dit quelque chose, vous répondrez : Le Seigneur en a besoin. Et à l’instant il les laissera aller.
    4 – Or, ceci arriva afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète :
    5 – Dites à la fille de Sion : Voici, ton roi vient à toi, plein de douceur, et monté sur un âne, sur un ânon, le petit d’une ânesse.
    6 – Les disciples allèrent, et firent ce que Jésus leur avait ordonné.
    7 – Ils amenèrent l’ânesse et l’ânon, mirent sur eux leurs vêtements, et le firent asseoir dessus.
    8 – La plupart des gens de la foule étendirent leurs vêtements sur le chemin; d’autres coupèrent des branches d’arbres, et en jonchèrent la route.
    9 – Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient : Hosanna au Fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna dans les lieux très hauts !
    10 – Lorsqu’il entra dans Jérusalem, toute la ville fut émue, et l’on disait : Qui est celui-ci ?
    11 – La foule répondait : C’est Jésus, le prophète, de Nazareth en Galilée.
    [size=150]12 – Jésus entra dans le temple de Dieu. Il chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons.
    13 – Et il leur dit : Il est écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs.
    14 – Des aveugles et des boiteux s’approchèrent de lui dans le temple. Et il les guérit.
    15 – Mais les principaux sacrificateurs et les scribes furent indignés, à la vue des choses merveilleuses qu’il avait faites, et des enfants qui criaient dans le temple : Hosanna au Fils de David !
    16 – Ils lui dirent : Entends-tu ce qu’ils disent ? Oui, leur répondit Jésus. N’avez-vous jamais lu ces paroles : Tu as tiré des louanges de la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle ?
    17 – Et, les ayant laissés, il sortit de la ville pour aller à Béthanie, où il passa la nuit.[/quote]

    Nul n’a le droit de construire une caverne de voleurs, ou de se servir de l’argent distrait au peuple, pour en faire un Temple à sa gloire….

    Merci pour vos remarques, et surtout MERCI Professeur Lahouari Addi, pour avoir OSE lever le lièvre de l’opportunité, et à mon ami Si Salah-eddine pour avoir rappelé la nécessité de la « PURETE des INTENTIONS » des bâtisseurs, ainsi que la « NÉCESSITE de la TAHARA des fonds qui y sont consacrés » et qui en conséquence, ne doivent pas être pollués, comme selon la « vox populi », marocaine qui affirme à qui veut l’entendre que les CAIDS, ont fait cotiser même les prostitués pour achever la mosquée de Hassan II,

    Allahou Akbar.




    0
  • salim
    7 février 2010 at 9 h 15 min - Reply

    UN pays dans notre etat a autre a faire de son argent que ce projet deraisonnable.Il y a des mosques dans chaque rue dans notre bled! Si on veut prier a 150000 personne, le 5 juillet fera tres bien l’affaire. Serieusement, ce projet ce sont des milliards de dollars engloutis dans une operation qui va donner d’enormes sommes de corruption a des dictatuers, du travail a des milliers de chinois, des bureaux d’etudes europeens, et meme les motifs et l’artissannat architectural viendra d’Europe, tout cela pour une somme qui doublera comme d’habitude! Et vous appelerez cela un monument islamique! J,espere qu’un jour de tels projets voient le jour et qu’ils representeront notresavoir faire ,notre culture et notre developpent economique,sprituel et social. MAIS aujourd’hui ça ne serait qu’une gabegie et une insulte a dieu car du GASPILLAGE. PS: IL FAUT ARRETER DE TRAITER CEUX POUR QUI LA RELIGION NE FAIS PAS PARTIE DU QUOTIDIEN DE FRANCOPHILES,FRNACOPHONES, HISB FRANCE OU MEME HARKIS.ILS N’ONT BESION DE L’AUTORISATION DE PERSONNE POUR ETRE CEUX QU’ILS ONT TOUJOURS ETE CAD DES ALGERIENS




    1
  • Afif
    7 février 2010 at 10 h 29 min - Reply

    Formidable, incroyable : comme dit le proverbe « de la discussion jaillit la lumière » ; Aït Saadi Ithviriw a fini par admettre que Addi Lahouari en fin de compte a accompli une hassana car il a posé un problème au débat et surtout à la décision du peuple (référendum). Le peuple après débat comme celui que LQA nous a offert ne va-t-il pas finir par avoir la même conclusion que Aït Saadi ?




    0
  • Abdelkader DEHBI
    7 février 2010 at 12 h 07 min - Reply

    Bonjour Si Lahouari ! Vous écrivez : » »En Islam, la prière à la mosquée n’est pas obligatoire, bien qu’elle soit recommandée, à l’exception de celle de l’Aïd. » » – Je vous signale que la prière du Vendredi dans la mosquée est absolument obligatoire, aussi bien dans les 4 Rituels des Sunnites que chez les Chi’ïtes. — Pour le reste je suis bien entendu totalement d’accord avec votre opposition à un tel projet qu’aucun algérien digne de ce nom – musulman ou non, pratiquant ou non, ne saurait approuver ; évidemment, il ne faudra pas compter sur nos misérables Assemblées – APN et Sénat confondus – pour s’y opposer…




    0
  • radjef said
    7 février 2010 at 12 h 24 min - Reply

    Bonjour tout le monde. La plus grande Eglise du monde se trouve en Cote d’Ivoire…Tiersmondisme quand tu nous tiens, on est melangé à toutes les sauces du populisme et des nationalismes dégradants!




    0
  • BRAHIM
    7 février 2010 at 13 h 04 min - Reply

    J’ai fais des efforts pour essayer de saisir le message de @Abdel Madjid AIT SAADI dans sa globalité mais je ne suis pas arrivé. Il y a trop de choses qui défilent les unes après les autres et je n’arrive sincèrement pas à faire le montage des séquences.




    0
  • lahouari addi
    7 février 2010 at 13 h 05 min - Reply

    Bonjour chers amis internautes,

    A lire Abdel Madjid Aït Saadi, je me dis que le jour où les islamistes perdront leur naïveté, l’Algérie sera un pays proche de la modernité. Certains islamistes commencent à découvrir le réalisme et c’est bien, mais il y a encore des efforts à faire chez d’autres. Cette question de la mosquée est une question pratique et non pas dogmatique. Bien sûr que c’est bien de construire une mosquée, surtout si on y ajoute une bibliothèque et des salles de conférences, mais il y a des priorités. Que dirons nous de quelqu’un qui va à La Mecque et qui laisse ses enfants mourir de faim?
    D’autre part, et c’est cousu avec du fil blanc, Bouteflika veut que son nom reste dans l’éternité avec cette mosquée que l’on appellerait « Masjed Abdelaziz Bouteflika ». Compte tenu de son bilan, il ne mérite même pas une impasse de 20 mètres. S’il veut graver son nom à une mosquée, il n’a qu’à la construire avec son propre argent, et personne ne ferait d’objections.
    Concernant la remarque de A. Dehbi, je me rappelle avoir lu que la seule prière obligatoire à la mosquée est celle des deux Aïds. Il est facile de vérifier en faisant de la recherche dans le corpus (Coran et Hadiths). L’opinion des fouqaha n’a pas l’autorité du Coran.

    Cordialement

    Lahouari Addi




    0
  • Belaid Ait Mohand
    7 février 2010 at 13 h 26 min - Reply

    J’étais encore enfant quand la France torturait , tuait , qui de nous n’a pas un membre de sa famille qui n’avait pas été victime de ce colonisateur .
    Il a fallu que j’aie treize ans pour voir pour la première fois un médecin , j’ai perdu un frère pour une petite fièvre qui l’a emporté , j’ai vu ma cousine sur un lit agonisant … La France qui nous parle de la colonisation positive ! !
    On passe la page , on doit penser à l’avenir et non de nous rabâcher tout le temps les mêmes slogans : Hizb frança , la main de l’étranger … La France est la cinquième puissance du monde et veut maintenir cette place .Si elle nous a colonisé , cela veut dire qu’on était faible
    Qu’est ce qu’on a fait ?
    Djamal Benchenouf , Salah Eddine Sidhoum , Ait Ahmed , Samraoui et tous les autres intellectuels comme Salima Ghezali , Addi Lahouari , font de leur mieux pour nous donner un peu d’espoir et certains ne font que les critiquer .
    Positionnons nous , de quel coté on est .
    Moi je suis du coté du peuple et des opprimés , j’ai refusé de suivre un ministre pour prendre un poste de responsabilité car je savais en mon âme et conscience que je ne pouvais pas et surtout , ne voulait pas marcher dans la combine et « manger » de ce pain et aussi je n’avais pas les facultés de prendre un tel poste , je n’étais qu’un pauvre petit enseignant dans un petit village de Kabylie .
    Je suis du coté de Ali Belhadj qui est resté digne même si je suis complètement opposé à sa politique , je suis du coté des familles des disparus , des gens comme M.Malti qui commencent à poser les véritables problèmes et qui donnent un exemple de courage et je souhaite que nos officiers qui sont nombreux et qui sont des honnêtes citoyens , nos intellectuels , puissent un jour le suivre et arriver à un instaurer une véritable démocratie et sortir de cette dictature que nous subissons depuis 1962 .




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    7 février 2010 at 13 h 29 min - Reply

    Assalamou ‘alaikoum wa rahmatou Allahi wa barakatouhou;

    Je tenais à mettre un terme, à certaines critiques déplacées et surtout absolument infondées, sinon qu’elles se tirent leur origine de luttes inadmissibles entre Algériens.

    Je croyais y avoir répondu en rendant un hommage appuyé à nos frères de combat, l’aspirant Henri Maillot, ou au grand journaliste Henri Alleg, qui dénonçait la torture, ou encore, à cet autre Martiniquais Franz Fanon, qui nous donnait avec son « L’an V de la Révolution algérienne », alors que nous étions en classes préparatoires aux grandes écoles, des sujets et des arguments pour nos dissertations et nos débats, dans nos tentatives de convaincre nos condisciples pieds noirs, et nos professeurs « pathos » (français de France), participant ainsi à notre façon dans nos internats, à notre « jihad »… tout en prenant des risques certains pour notre existence, l’OAS, éliminant systématiquement, quiconque affichait son nationalisme, comme nous osions le faire délibérément, protégés par l’Internat, il est vrai, jusqu’au jour où nous quittions à la sauvette le Lycée pour aller rejoindre nos frères là où le devoir nous appelait.

    Nul n’est détenteur de l’Algérie, qui appartient à tous ses enfants !

    [Quote= salim dit ]:
    7 février 2010 à 9 h 15 min

    UN pays dans notre etat a autre a faire de son argent que ce projet deraisonnable.Il y a des mosques dans chaque rue dans notre bled! Si on veut prier a 150000 personne, le 5 juillet fera tres bien l’affaire. Serieusement, ce projet ce sont des milliards de dollars engloutis dans une operation qui va donner d’enormes sommes de corruption a des dictatuers, du travail a des milliers de chinois, des bureaux d’etudes europeens, et meme les motifs et l’artissannat architectural viendra d’Europe, tout cela pour une somme qui doublera comme d’habitude! Et vous appelerez cela un monument islamique! J,espere qu’un jour de tels projets voient le jour et qu’ils representeront notresavoir faire ,notre culture et notre developpent economique,sprituel et social. MAIS aujourd’hui ça ne serait qu’une gabegie et une insulte a dieu car du GASPILLAGE. PS: IL FAUT ARRETER DE TRAITER CEUX POUR QUI LA RELIGION NE FAIS PAS PARTIE DU QUOTIDIEN DE FRANCOPHILES,FRNACOPHONES, HISB FRANCE OU MEME HARKIS.ILS N’ONT BESION DE L’AUTORISATION DE PERSONNE POUR ETRE CEUX QU’ILS ONT TOUJOURS ETE CAD DES ALGERIENS [UNQUOTE]

    En conséquence, et conformément aux enseignements que m’ont prodigué mes parents, nourris de Coran, et de Souna, Alhamdou li Allah, je refuse de stigmatiser quelqu’Algérien qui soit au motif de son appartenance ou non à l’Islam, ciment pourtant de la nation algérienne, à sa pratique ou non, puisqu’Allah est Seul Juge et détenteur de ce Pouvoir et le contester serait de ma part, une intrusion inadmissible dans Son Domaine exclusif, celui de Juger entre les hommes.

    Evidemment, ce qui vaut pour Allah, et donc le spirituel, vaut évidemment pour nos activités profanes. Cataloguer donc, les Algériens pour les discréditer, au motif qu’ils auraient des positions anti-islamiques, voire anti-algériennes, du fait de leur attachement à telle ou telle autre culture étrangère, est contraire à mes convictions les plus intimes, et de toutes façons ce serait contre-productif et anti-démocratique.
    En effet, notre diversité est source de richesse, mais par contre, je ne saurais me taire, lorsque quelqu’un s’ingénie à caricaturer les convictions profondes de la majorité de notre peuple, démocratie et liberté ainsi que respect des convictions et de la foi d’autrui obligent.

    Lorsque je m’élève contre les francoPHILES et non les francoPHONES, nuance importante, je m’élève contre ceux d’entre eux, qui jugent les Algériens à l’aune des critères spécifiques à une certaine forme de civilisation qu’on veut nous dire être « judéo-chrétienne » matinée de laïcisme exacerbé et militant anti-religieux et spécifiquement anti-arabe ou anti-islamique, mais qui même pèle-mêle, le néo-colonialisme et le paternalisme….

    Si malgré tout vous vous sentez touché par ma franchise et mon usage inconsidéré d’un mot fâcheux et blessant, soyez assuré, mon frère ou ma soeur qui nou slisez, que je sais faire la différence entre le Jean Paul Sartre, auteur de « la nausée » et qui honore donc la civilisation française, et les écrits d’un Soustelle, ethnologue qui a vendu son âme au diable, ou encore les écrivains du « sang des races », comme Bertrand….

    Quelque soit votre appréciation de ma réplique, je vous prie d’accepter mes plus humbles excuses, si j’ai pu vous heurter de quelque façon que ce soit.
    La véhémence de mon propos vient non pas d’un quelconque intégrisme, je hais en effet toute forme d’intégrisme que j’assimile à de la tyrannie, mais d’un attachement viscéral à notre pays et à ses valeurs partagées, pour la défense desquelles nos aînés morts, les armes à la main ou pour lesquelles ils ont milité, même si l’Histoire les a entre-temps oubliés.
    En effet, « l’Histoire est toujours écrite par les vainqueurs »…
    Assimiler les DAF, ou Hizb França à la francophilie, est un mauvais procès, car je ne me défie que de ceux qui placent les intérêts de l’étranger avant ceux de l’Algérie, oubliant une position de Camus lui-même, qui plaçait « sa mère avant la Justice »… avec tout le respect que l’on doit à cet homme qui pourtant nous avait habitués à mieux dans ses enquêtes sur la situation sociale des « arabes » qu’il ne voyait plus que comme faisant partie du paysage dans son roman « L’Etranger »…
    Je saisirai l’occasion ici pour répondre à notre cher et respectable Ammisaid, pour lui dire que Kateb Yacine a nourri ma jeunesse, même si certaines de ses envolées lyriques, ont pu me déplaire, mais il fut et demeurera comme Alma’ari, un monument de culture, qui a su s’opposer à toute forme de « bridage. »




    0
  • Rédaction
    7 février 2010 at 15 h 08 min - Reply

    Je suis tout à fait d’accord avec toi mon cher Lhouari. Le seul problème, qui m’échappe un peu, est celui du référendum. Sachant comment toutes les consultations se déroulent dans notre pays, depuis l’absence de débats contradictoires publics, jusqu’au bourrage des urnes, cette disposition ne gênerait donc aucunement le régime, puisque les résultats seront connus à l’avance, et même décidés, à l’unité près. Donc…
    DB




    0
  • Mohand
    7 février 2010 at 15 h 26 min - Reply

    Mon père Allah irahmou, est à sa place laissons le en paix, M.Saadi. Il m’a appris à être ce que je suis et il m’a notamment souvent répété qu’il était mal venu de vouloir faire la leçon à quiconque, et particulièrement à ceux qui aiment s’écouter parler en occupant la scène…
    L’Algérie est libérée de la France. Il reste à la libérer de ses fils qui ont été maladroits . Peut on faire maintenant ce qu’on a pas pu faire dans le passé , je pense que non , car quant on ne sait pas piloter on ne se met pas aux commandes d’avion.

    Et voila ironie du sort on aspire donc, selon les uns , à devenir « oum dounia.On emprunte la voie qui a mené ceux qui l’on choisit à l’asservissement.
    La force d’un pays ne se mesure pas à la hauteur de ses minarets helas pour les fénéants engourdis sous leur burnous.

    La Bulgarie comme chacun sait a été occupée du temps de l’empire othoman. Pendant l’occupation, les Turques dominateurs ont toléré la pratique religieuse aux autochtones qui ne sont pas Musulmans. De ce fait , à coté des Mosquées , ils ont autorisé la construction d’églises. néanmoins, ils exigaient que la plus grande des églises ne dépassent pas la hauteur de la plus petite des mosquées. Conséquence de quoi, ils construisaient des églises dont une bonne partie est en sous-sol , au dessous du niveau des rues.

    Cela n’a pas empêché les Bulgares qui croient, de rester fidéles à la doctrine définie par le Concile de Chalcédoine en 451 à ce jour.

    Je crois vraiment que la priorité n’est pas de se préoccuper des désirs des morts vivants mais des vivants.
    « On ne donne pas un ticket d’opéra à un être qui a faim », c’est une question de choix je suis en quelque sorte un genre nouveau de franciscain. Mais comme tout ce qui rappelle la France rappelle des souvenirs professionnels à ceux qui ont des mauvais souvenirs je dirai que je comprends leur rancune mais je l’approuve pas, je ne confonds pas les Francophiles, ceux qui ont fait baver leur collègue, avec les Francophones. Monsieur Belaid , Haoussine et Ghozali ont été de bons cadres et ils n’ont pas comptes en Suisse ni de maisons luxueuses à Dubai et en Amérique. Ils n’ont pas participé à la faillite du tissu industriel eux ils l’ont construit , mal peut être , mais ils l’ont fait et ils n’avaient pas 200 milliards de Dollars de réserves .
    On a les amis qui nous ressemblent. Vous avez choisi les votres Bouiteflika, Khelil notamment et vous le dites … souhaitons qu’ils entendent vos appels.

    Pour revenir à cet ouvrage ,si je dois choisir l’une des deux actions suivantes : Remplacer 1000 bidonvilles par des maisons ou la construction d’une mosquée pour des rencontres savantes et divertissantes pour 1000 intellectuels en fin de vie , je choisirais sans doute la contruction de maisons pour des jeunes qui n’ont pas de toi où qui vivent dans des conditions inhumaines que les pachas qui les gouvernent et leurs suppots ne voient pas.

    « On ne donne pas un ticket d’opéra à ceux qui ont faim » or les Algériens ont faim de tous.

    Je ne reviendrai plus sur ce sujet qui est pour moi un non évenement. Je ne lirai pas non plus les élongations qui ne manqueront pas de se manifester encore sur ce sujet.




    0
  • bouyilès
    7 février 2010 at 16 h 23 min - Reply

    Avec cette histoire de mosquée beaucoup cherchent à corrompre le bon dieu et à laver leurs os ici bas.On cherche vaille que vaille à s’affirmer bon musulman.
    Et pas seulement Boutef.Repentir et crépuscule de l’âge quand tu nous tiens!




    0
  • jnsplu
    7 février 2010 at 16 h 28 min - Reply

    En lisant ton commentaire je me suis totalement identifié. Puis de fil en aiguille je me suis mis à dire que c’est surement une question de génération. Et j’ai été amené à me dire: mais que pensent les jeunes de maintenant qui sont les plus nombreux ? Iront ils changer les choses ou se sont ils acclimatés de la situation actuelle qui fait partie de leur vie et qui ne les dérange pas ?

    Et si les internautes de ce site entre quadragénaires et octogénaires sont en train de tous radoter, moi y compris et que la jeunesse trouve son compte dans cette situation ?

    Les moins de quarante ans constituent les deux tiers de la population, c’est à eux de changer les choses. Nous ne pouvons que les guider et encore, nous écouteront ils ? Et d’a




    0
  • Abdelkader DEHBI
    7 février 2010 at 17 h 53 min - Reply

    @ — M. Lahouari Addi – Vous écrivez : « L’opinion des fouqaha n’a pas l’autorité du Coran. » Cela est vrai, mais c’est précisément sur la base du Coran et des Hadiths que je me suis permis de vous faire la remarque. J’ai seulement omis de vous citer les références que voici: Sourate du Vendredi Verset n°9 – Par ailleurs, il y a plusieurs Hadiths classifiés comme authentiques, rapportés entre autres, par Anas, Ibnou Massaoud, Ibnou Omar, Abou Houraïra…etc, ont cité le Prophète qui a dit : «  »Celui qui manque trois fois consécutivement la prière du Vendredi, sans empêchement majeur, se verra apposer sur son coeur, le signe des mounafiqi-ine (hypocrites) » » —




    0
  • lahouari addi
    7 février 2010 at 18 h 25 min - Reply

    Cher Abdelkader Dehbi,

    Vous avez peut être raison et il suffit de faire des recherches. Il faut que je vérifie d’où j’ai tiré cette affirmation de la prière recommandée mais non obligatoire à la mosquée, à l’exception de celle de l’Aïd. J’ai peut être confondu la prière du vendredi avec celle de l’Aïd. Cela reste à vérifier.

    Cordialement

    Lahouari Addi




    0
  • Lotfi
    7 février 2010 at 18 h 59 min - Reply

    Construire des grandes mosquées est une belle chose mais ce n’est pas une priorité urgente pour L’Algérie d’aujourd’hui. L’islam interdit le gaspillage et considere ceux qui le pratiquent comme les freres de diables. Avec 5 milliard de Dollars on peux construire 48 cliniques modernes, 48 Ecoles de langues Etrangeres par exemple, Des fermes pilotes, des ports de pêches, combattre la prostitution ..etc sans oublier bien sure l’emploie qui peut être généré avec cette somme d’argent.

    Salam!




    0
  • Koulou
    7 février 2010 at 20 h 27 min - Reply

    Bonjour!
    El-KHALIFA EL-ABBASSI du temps de son règne donnait l’équivalent de poids d’une recherche scientifique en pesant d’OR à celui qui pourrait faire avancer la science ou toutes autres formes de technologie ou la traduction de toutes œuvres scientifiques ou techniques.Il ne consacrait qu’une infime partie pour la construction des mosquées.C’est pour ça qu’on l’appelait L’AGE D’OR « EL ASSR EDDHAHABI ».




    0
  • Mha
    7 février 2010 at 20 h 48 min - Reply

    C’est rafraichissant! Enfin un forum sans anathèmes, sans insultes, sans injures, sans excommunications. Tout simplement un débat entre des Algériens pleinement conscients des enjeux politiques fondamentaux. Merci Monsieur Addi pour avoir lancer ce débat.




    0
  • Fahem D.
    7 février 2010 at 22 h 12 min - Reply

    Le bilan des uns c’est le sacrifice des autres

    Ce que l’on reçoit ne peut être justement apprécié que par la considération de ce que l’on a donné ou de ce que l’on nous a pris en échange. C’est le rapport qualité versus prix.
    Ce que l’on produit ne peut être correctement mesuré qu’en le rapportant aux moyens utilisés à cet effet. C’est la productivité.

    Quand on reçoit un os grillé de celui qui brûle ton pays, il est généreux le cook.
    Bach idawih 3mah.

    Ce que l’on crée ne peut être apprécié objectivement qu’en ayant conscience de ce que l’on aurait pu faire, à la place, avec les mêmes ressources. C’est le coût d’opportunité et du renoncement.
    Quand en plein désert aride, on impose à celui qui a soif d’utiliser la ration d’eau à laver les sandales (de qui?), il est brillant le chef avec son couvre-pied.
    Wech xasek ya l3eryan, xesuni lexuatem.

    L7eq we lmqes we lmizan m3ah. De tout cela, les régimes non diététiques s’en balancent. Les autels leur servent de promontoires.

    Citoyennement,

    Dziri normal.




    0
  • elmoubarek
    8 février 2010 at 8 h 33 min - Reply

    les mosquées sont construites pour dieu et par elmoumnines en Algerie. On pourra construire une grande mosquée dans chaque grande ville d’Algerie . On demande seulement a l’état de fournir l’encadrement nécessaire a gérer nos mosquees.On veut que nos mosquées soient grandes par la capacité d’inculquer la science et le savoir et non par la capacité d’accueil des moumnine la c’est un autre chapitre.




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    8 février 2010 at 13 h 21 min - Reply

    [Quote]
    Mohand dit :
    7 février 2010 à 15 h 26 min

    Mon père …. m’a appris … et il m’a notamment souvent répété qu’il était mal venu de vouloir faire la leçon à quiconque, et particulièrement à ceux qui aiment s’écouter parler en occupant la scène…
    …. Peut on faire maintenant ce qu’on a pas pu faire dans le passé , je pense que non , car quant on ne sait pas piloter on ne se met pas aux commandes d’avion….On emprunte la voie qui a mené ceux qui l’on choisit à l’asservissement….à la hauteur de ses minarets helas pour les fénéants engourdis sous leur burnous…. Monsieur Belaid , Haoussine et Ghozali ont été de bons cadres et ils n’ont pas comptes en Suisse ni de maisons luxueuses à Dubai et en Amérique. Ils n’ont pas participé à la faillite du tissu industriel eux ils l’ont construit , mal peut être , mais ils l’ont fait et ils n’avaient pas 200 milliards de Dollars de réserves .
    On a les amis qui nous ressemblent. Vous avez choisi les votres Bouiteflika, Khelil notamment et vous le dites … souhaitons qu’ils entendent vos appels…. la construction d’une mosquée pour des rencontres savantes et divertissantes pour 1000 intellectuels en fin de vie …

    [/Unquote]
    Bouleversant, et surtout ces expressions et ces diagnostics, mal venus, témoignent cependant de l’état de délabrement intellectuel de ceux aptes à écrire, pour ne rien dire, et dont le seul critère est la pérennité de la « langue de bois », accompagnée du TBEL WA ELGHAITA.

    Ainsi donc, Monsieur CNES-Mohand, nous apprend, « pince sans rire », que les artisans de la faillite industrielle de l’Algérie, ne sont pas responsables de la banqueroute dans laquelle ils ont plongé l’Algérie, obligée de rembourser une dette par eux contractée, pour de la ferraille, euh pardon des Complexes industriels payés deux à trois fois le prix dans le cadre des achats « clefs en mains » ou « produits en mains », et de la fuite en avant, dans la gestion de nos richesses pétrolières, à JAMAIS piégées dans les gisements pétroliers, du fait d’une politique diamétralement OPPOSEE aux conditions minimales de CONSERVATION DES GISEMENTS qui ont conduit aux NATIONALISATIONS du 24 fevrier 1971 ?

    Je ne cherche pas à savoir si X ou Y, a ou non un compte en Suisse ou sur MARS, mais à démythifier les icônes d’un pseudo développement industriel, et la preuve nous en est donnée chaque jour, avec le PORT d’Alger qui est devenu le « plus grand pôle industriel du pays », comme il était et continue d’être « la plus grande ferme agricole du pays »…

    La question subsidiaire des comptes en Suisse, ou ailleurs toute importante qu’elle est, n’est pour moi, que secondaire. Je ne m’occupe pas des rigoles d’arrosage qui suintent de la rivière, mais des rivières et des fleuves qui emportent vers l’Océan, les richesses et les alluvions qu’ils charrient, et qui sont distraits au peuple, pour aller faire le bonheur de « clients privilégiés » ou de « fournisseurs » élus du seul fait de leur proximité des oreilles des « capitaines d’industrie », comme les appelait Business Week, en 1976, quand il fallait caresser dans le sens du poil, les distributeurs de rentes.

    Que Mohand ait ou non saisi l’essentiel, ne peut me valoir aucun sourire, mais qu’il confonde la nuit avec le jour, et qu’il oublie les pénuries de ciment, de rond à béton, d’huile, de tomate, de pommes de terre, d’Isis, d’oeufs, de lait, de margarine à défaut de beurre (ou l’argent du beurre), de médicaments essentiels, à moins qu’il ne fut encore en culottes courtes, ne peut me conduire à penser qu’une chose : LES PEUPLES sont frappés d’amnésie, et ils n’ont que la culture que leur inculquent leurs despotes, à coups de matraquages médiatiques.

    Nous sommes invités à donner nos opinions et NON à DEVERSER notre FIEL contre tel ou tel intervenant qui ne partagerait pas nos lubies anti-islamiques, promues pour la circonstance « modernité » !
    Je ne me suis JAMAIS défini islamiste, même si je suis un musulman pratiquant depuis ma plus tendre enfance, éducation familiale oblige Al Hamdou li Allah ‘ala ni’matihi wa Rahmatihi, mais ce n’est pas pour autant qu’il faille m’en excuser ou m’en « délaver », pour rejoindre le camp des « modernistes ou des démocrates ».

    Non mon cher Addi, l’Islamisme de mon maître et néanmoins ami Malek Benabi dont je fréquentai le Cercle, à mon premier retour des USA, en 1967, m’avait valu, déjà en son temps, et je me pose la question à juste titre pour savoir pourquoi, je n’ai pas accepté un poste à l’Université à laquelle je me destinais initialement, sinon que sa lettre de recommandation, à la « Commission d’équivalence », avait soulevé l’inimitié et l’opposition d’un autre laïc d’alors, feu Abdeslam, simple licencié de Mathématiques de Grenoble, mais directeur cependant de l’école Polytechnique d’El Harrach, qui a osé me dire « que les études aux USA » consistent à payer et les diplômes s’y achètent et sont distribués à foison aux étudiants des pays en « voie de développement », (j’étais diplomé de CALTECH, UCLA et BERKELEY). HA HA HA…
    Etait-ce parce que notre Abdeslam, (cousin de l’industrialiste) était Nobelisable, ou simplement, par manque de respect pour tout ce qui n’était pas « français », car en effet c’était la mode alors… ou alors tout simplement, parce que ne sachant pas que Malek Benabi, venait d’être démis de son poste de Directeur de l’Enseignement supérieur, j’avais naïvement donné sa lettre de recommandation à la Commission d’équivalence, en compagnie, il est vrai de celle du Directeur de l’Institut d’Etudes nucléaires, Tagarins, qui m’avait octroyé un poste de recherche, et souhaitait me voir continuer mes travaux et encadrer d’autres thésard ?

    Revenons donc à notre minaret, si tu excuse ma digression regrettable, mais Ô combien symptomatique et révélatrice des comportement des uns et des autres parmi les MARQUIS qui ont forgé l’esprit de « nos intellectuels » et les ont si bien désislamisés, qu’aujourd’hui, quiconque se réclame de ces valeurs, sans pourtant et en aucun cas, vouloir les IMPOSER à quiconque, sinon en demander le respect naturel, nous vaut le qualificatif péjoratif « d’islamiste » avec les connotations négatives qui vont avec.

    C’est en toute bonne foi, que j’ai accueilli la nouvelle de construction de la Mosquée d’Alger, sous la réserve qu’elle ne fut pas seulement un lieu de culte, mais de culture et donc une université. J’avais certes été surpris par la mégalomanie de ceux qui voulaient y consacrer le budget qui fait aujourd’hui débat, mais entre-temps, les ressources du pays, ayant chuté, d’une part, et apparu grâce à vous tous, les raisons non avouées ni avouables, de ce projet aux relents « caverneux », je vous ai rejoint dans votre appréciation et vous en remercie, et considère que la construction n’est pas la priorité capitale, aujourd’hui.

    La priorité, c’est un esprit sain dans un corps sain, les Mosquées-Universités, sont nécessaires, mais sous réserve d’être adaptées et en adéquation avec nos ressources à la fois financières, mais surtout intellectuelles, car nous n’avons que faire de « Temples du Savoir », pour comme le dit si judicieusement Ait Menguellet, nous « importer des malles d’opium du Machrek », et la récente controverse à propos d’un simple match de foot-ball, a révélé notre proximité ou plutôt notre éloignement de ces « frères hérités » que l’on a voulu nous imposer à notre corps défendant, même si reconnaissants, nous savons gré à ces pays « frères ou amis », de nous avoir prêté « aide et assistance » durant notre lutte de libération nationale et notre « réappropriation de notre langue arabe », dont nous avions été spoliés par le colonialisme culturel, au point d’avoir risqué de sombrer sous un autre « colonialisme aussi sournois », mais subreptice, peut-être plus ravageur à long terme.




    0
  • Mohand
    8 février 2010 at 15 h 13 min - Reply

    Comme toute réponse, je remets le commentaire en entier , celui la qui vous a touché tellement profondement que vous réagissez comme à votre habitude, puisque nous sommes si petits à vos yeux , si incultes, francophiles et surcroit contre votre genre humain, pourquoi donc vous n’êtes pas capables de vous retenir. Vous nous voyez de haut, planez donc y a cheikh au lieu de cultiver la haine !
    Bon travail.
    Mon père Allah irahmou, est à sa place laissons le en paix, M.Saadi. Il m’a appris à être ce que je suis et il m’a notamment souvent répété qu’il était mal venu de vouloir faire la leçon à quiconque, et particulièrement à ceux qui aiment s’écouter parler en occupant la scène…
    L’Algérie est libérée de la France. Il reste à la libérer de ses fils qui ont été maladroits . Peut on faire maintenant ce qu’on a pas pu faire dans le passé , je pense que non , car quant on ne sait pas piloter on ne se met pas aux commandes d’avion.

    Et voila ironie du sort on aspire donc, selon les uns , à devenir « oum dounia.On emprunte la voie qui a mené ceux qui l’on choisit à l’asservissement.
    La force d’un pays ne se mesure pas à la hauteur de ses minarets helas pour les fénéants engourdis sous leur burnous.

    La Bulgarie comme chacun sait a été occupée du temps de l’empire othoman. Pendant l’occupation, les Turques dominateurs ont toléré la pratique religieuse aux autochtones qui ne sont pas Musulmans. De ce fait , à coté des Mosquées , ils ont autorisé la construction d’églises. néanmoins, ils exigaient que la plus grande des églises ne dépassent pas la hauteur de la plus petite des mosquées. Conséquence de quoi, ils construisaient des églises dont une bonne partie est en sous-sol , au dessous du niveau des rues.

    Cela n’a pas empêché les Bulgares qui croient, de rester fidéles à la doctrine définie par le Concile de Chalcédoine en 451 à ce jour.

    Je crois vraiment que la priorité n’est pas de se préoccuper des désirs des morts vivants mais des vivants.
    »On ne donne pas un ticket d’opéra à un être qui a faim », c’est une question de choix je suis en quelque sorte un genre nouveau de franciscain. Mais comme tout ce qui rappelle la France rappelle des souvenirs professionnels à ceux qui ont des mauvais souvenirs je dirai que je comprends leur rancune mais je l’approuve pas, je ne confonds pas les Francophiles, ceux qui ont fait baver leur collègue, avec les Francophones. Monsieur Belaid , Haoussine et Ghozali ont été de bons cadres et ils n’ont pas comptes en Suisse ni de maisons luxueuses à Dubai et en Amérique. Ils n’ont pas participé à la faillite du tissu industriel eux ils l’ont construit , mal peut être , mais ils l’ont fait et ils n’avaient pas 200 milliards de Dollars de réserves .
    On a les amis qui nous ressemblent. Vous avez choisi les votres Bouiteflika, Khelil notamment et vous le dites … souhaitons qu’ils entendent vos appels.

    Pour revenir à cet ouvrage ,si je dois choisir l’une des deux actions suivantes : Remplacer 1000 bidonvilles par des maisons ou la construction d’une mosquée pour des rencontres savantes et divertissantes pour 1000 intellectuels en fin de vie , je choisirais sans doute la contruction de maisons pour des jeunes qui n’ont pas de toi où qui vivent dans des conditions inhumaines que les pachas qui les gouvernent et leurs suppots ne voient pas.

    »On ne donne pas un ticket d’opéra à ceux qui ont faim » or les Algériens ont faim de tous.

    Je ne reviendrai plus sur ce sujet qui est pour moi un non évenement. Je ne lirai pas non plus les élongations qui ne manqueront pas de se manifester encore sur ce sujet.




    0
  • Lies
    8 février 2010 at 17 h 20 min - Reply

    Salutations à toutes et à tous.

    LA FUITE EN AVANT.

    Bouteflika avait la chance que n’a eue aucun président avant lui et il n’a pas su la saisir.

    Pendant que la pauvreté touchait pour la première fois des pays prospères comme le Canada, la providence la gratifié d’une manne tombé du ciel jamais enregistrée dans l’histoire du pays.

    L’argent coulait à flot, et les ressources humaines nationales hautement qualifiées et d’expertise internationale ne manquaient pas, autant à l’intérieur qu’au sein de la diaspora.

    Il lui aura suffit de dresser un fichier de ces compétences et s’en servir pour engager un vrai plan Marshall parallèlement à l’instauration d’un état de droit.

    Mais il s’est contenté de s’appuyer sur les courtisans, les opportunistes, les proches.

    Il a pris gout aux flatteries des uns et aux courbettes des autres, et il s’est laisser griser par les liesses populaires préfabriquées et les contacts avec les puissants de ce monde rendus possibles grâce à un puissant lobbying grassement rémunéré avec l’argent du peuple.

    Cela lui aurait permis de mener des reformes sérieuses et profondes qui auraient mis résolument le pays sur les rails de la modernité.

    Et en même temps, cela lui aura permis d’obtenir cette gloire qui le fuit depuis son jeune âge et dans la poursuite de laquelle il est passé par les états psychopathiques les plus divers et les plus dangereux, pour le pays.

    Il a échoué. Lui et son équipe ont échoué. C’est lui-même qui l’a dit.

    Il a aussi dit qu’il ne veut pas être un ¾ de président et si jamais on ne le laisse pas travailler il rentrera chez lui.

    Mais il est resté, cela suppose donc qu’on a mis tous les moyens à sa disposition et qu’on a même endossé ses caprices et sa mégalomanie.

    Mais lui, au lieu d’avouer son incapacité, il a préféré la fuite en avant.

    Il a commencé par faire ressusciter les zaouïas que tout le monde reconnait comme étant le symbole de l’obscurantisme et de l’asservissement de la société et le meilleur allié d’un pouvoir impopulaire.

    Des zaouïas qui ont fait de la manipulation des peuples, leur profession.

    En même temps, la voracité avec laquelle elles brassent les affaires et s’approprient les privilèges matériels est effrayante.

    Pas toutes les zaouïas. On conviendra.

    Il y en a celles qui sont un véritable foyer spirituel, un lieu de rencontre, de recueillement et de ressourcement entre amis, proches et adeptes de toutes origines et de toutes conditions.

    Un foyer qui procure paix et agrément à l’âme de ses visiteurs.

    Ces zaouïas ne manipulent personne et ne roule pour personne. Elles ne sont pas nombreuses toutefois. Elles se reconnaitront.

    Certaines d’entre elles ont carrément cessé d’activité, estimant à juste titre avoir accompli en temps et lieu leur mission.

    Par ailleurs, le discours religieux a envahi outrageusement les programmes de la télévision à des fins de propagandes.

    Et comme ces impostures et ces tartufferies d’un autre âge ne semblent pas suffire, voila qu’il nous promet comme extrême punition, une méga mosquée de 4 milliards de dollars américains, pendant que la moitié du peuple crève de faim et pendant que notre jeunesse, faute de prise en charge conséquente, se jette désespérément à la mer pour fuir l’enfer qu’est devenu leur pays sous Bouteflika et compagnie.

    Une telle extravagance qui vient juste après le viol de la constitution, ne rassure pas.

    Il faut rajouter que sous le règne de Bouteflika, la corruption a atteint des proportions jamais égalées.

    Généralisée à la grandeur du pays et au-delà, institutionnalisée, voire démocratisée, elle menace l’État dans ses propres fondements.

    On peut falsifier n’importe quel document, (identité, voyage, propriété, scolaire etc.) moyennant de l’argent ; la notion de l’État étant disparue et la notion de citoyenneté avec.

    La corruption en Algérie, par son effroyable évolution est devenue sans contexte la parfaite matrice du terrorisme.

    Lorsque le bandit est au pouvoir, se faire des papiers, se procurer des armes et profiter des avantages que lui offre l’immunité devient un jeu d’enfant.

    Ceci expliquant cela, voila pourquoi les États occidentaux nous ont mis sur la liste des États indésirables de séjour chez eux et à surveiller de très près, en attendant que les techniques de vérification et de contrôle biométriques soient parfaitement mises au point.

    Il va sans dire que ces gouvernements occidentaux ont une responsabilité directe sur la gabegie qui frappe notre cher pays, pour nous avoir imposé ces malfrats, pour les avoir soutenu et composé avec eux.




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    8 février 2010 at 18 h 30 min - Reply

    Assalam;

    Ayant dévoilé mon identité, je ne peux me permettre de laisser écrire que je défendrais Chakib Khellil, au motif qu’il aurait été mon condisciple et néanmoins collègue. Après tout Si Hocine Malti, a lui aussi été mon collègue, et mieux, lui a tenu au moins à me rendre visite en 1980 ou 1981,comme je l’ai écrit ci-dessus, alors que j’ai perdu de vue Chakib Khellil depuis 1975, et que comme je l’ai dit, je lui ai écrit et tenté de le joindre au téléphone lorsqu’était mise en débat la fameuse et infamante Loi sur les Hydrocarbures qu’a dénoncées à juste titre Si El Hocine Malti, mais absolument sans succès, butant sur le rempart des secrétariats et des « Conseillers occultes ».

    Bref, connaître quelqu’un ne veut pas dire que l’on partage ses opinions à vie, et chacun de nous a été le fruit de ses lectures, de ses contacts, de son expérience.
    Au demeurant, Chakib qui connait mon adresse et pouvait me contacter sans aucune difficulté, ne l’a pas fait, et donc ceci à lui seul, témoigne de l’écart intellectuel et moral qu’il pouvait y avoir entre nous, même si la vie d’étudiant et le militantisme, d’une certaine époque nous avaient rapprochés.

    Quant à Bouteflika, je ne le connais pas, pour le défendre, et si j’avais une seule requête à lui demander, en sa qualité de Président, c’est celle de me rétablir dans mes droits pour une retraite décente et à la mesure des services que j’ai rendus pour notre pays. Or, ni il a été dans mes intentions de le saisir, ni ai-je jamais été tenté par cette démarche indigne pour moi, quand, alors que j’ai la chance de m’être refait une carrière qui me permet tout de même de survivre, et d’éduquer mes enfants dignement, d’autres moins favorisés par le sort, émargent à la soupe « populaire », ou que d’autres ont sombré dans la misère la plus effroyable.

    Alors de grâce, pour ceux qui distribuez des « certificats d’appartenance » à tel ou tel clan du système maffieux, craignez Allah !
    يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِن جَاءَكُمْ فَاسِقٌ بِنَبَأٍ فَتَبَيَّنُوا أَن تُصِيبُوا قَوْمًا بِجَهَالَةٍ فَتُصْبِحُوا عَلَى مَا فَعَلْتُمْ نَادِمِينَ 7
    الحجرات
    Ô vous qui avez cru! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait. Al Houdjourate
    Que ceux qui tentent insidieusement ou par méchanceté naturelle, de porter atteinte à la dignité de gens qui ne leur ont rien fait, méditent ce Verset.

    Rien ni personne ne m’a jamais imposé Dieu Merci, ses idées et ce n’est pas aujourd’hui que je prêterai le flanc à la provocation.




    0
  • BOUKEZOUHA abdelouahab
    9 février 2010 at 10 h 15 min - Reply

    Assalamou Aleikoum Si Abdel Madjid

    Vous venez de mettre le doigt et l’accent sur un mal profond qui a ruiné et qui continue de ruiner l’opposition au système, à savoir l’anathème, la rumeur et la suspicion.

    Tant que les partisans du changement n’auront pas évacué ce problème qui touche à l’économie personnelle de chacun d’entre nous et ne sauront pas distinguer le bon grain de l’ivraie, l’échec que beaucoup d’hommes d’envergures et de partis autrement plus importants ont connu, est au bout de cette initiative louable et encourageante que les signataires de l’Appel du 19 mars ont lancé.

    Mes salutations les plus chaleureuses à vous.




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    24 juillet 2010 at 17 h 06 min - Reply

    Assalam;

    Juste à titre d’information, où en es le projet « VERTUEUX » de construction de la controversée et controversable « mosquée d’Alger » ?
    Si je pose la question c’est que j’ai eu l’occasion de discuter avec des jeunes dont l’un se prévalant de parenté par alliance, a cru « m’enseigner l’Islam », puisque pratiquant celui de nos parents, j’avais cru intervenir dans un débat familial, pour condamner avec la plus grande fermeté les assassinats qui comme par hasard ciblent telle ou telle faction de musulmans, au nom de différents…. vieux de 15 siècles, ne laissant à Allah, aucun autre choix que de se mettre à l’école de ces « takfiristes » du 21ième siècle, pendant que les pays ayant eu le bonheur de connaitre le sens des Ecritures, et non point le simple « vocabulaire utilisé », ont depuis atteint l’espace et permis à leurs élites de discuter de libertés et de militer pour en faire jouir leurs peuples….
    La mosquée n’est-elle pas aussi à l’école d’où on a expulsé la morale ?
    N’est-elle pas aussi dans la famille d’où on a expulsé le respect dû aux plus âgés, voire aux plus érudits ?
    Quand de jeunes désœuvrés sont livrés en pâture aux enseignements d’autres jeunes qui n’ont reçu d’autre science que les quelques bribes de savoir retirés de cassettes audio et depuis quelques temps de DVD, offerts gracieusement par certaines « ambassades », je pense qu’il est plus qu’urgent de consacrer des sommes encore plus importantes que celles budgétées pour une carcasse fut-elle « la mosquée du millénaire », pour au contraire apprendre à nos jeunes à RESPECTER la VIE, et plus que tout la vie humaine, le droit à la liberté de conscience et surtout respecter cette liberté dont Allah, nous a tous dotés, puisqu’IL nous l’a laissée, avec le « libre arbitre », pour mériter Son Paradis, et ne point LUI opposer un quelconque déterminisme ou une quelconque fatalité qui ont amenés à faire du sur-place et à vivre en parasite sur le dos d’autrui, ceux que l’on voue aux gémonies, justement…
    Il est grand temps de rétablir la conscience des choses et de donner aux comportements des uns et des autres, une échelle de valeurs…




    0
  • Abdelmadjid AIT SAADI
    22 avril 2013 at 13 h 44 min - Reply

    atikhouari dit :
    21 avril 2013 à 23 h 52 min

    il y a autant d’argent qui est dépensé pour les soirées et danses etc…..par notre belle et charmante ministre(soit disant ministre de notre culture) qui trouve que prier est une humiliation et aller à la mec est gaspillage.c’est là qu’il y a outrage et non pas dans la construction d’une mosquée.
    ————
    En effet, mon cher, j’espère que les futurs imams de cette mosquée, ne vont pas enseigner à nos enfants, le même Islamisme dévoyé que celui qui a produit les dévoyés de cette vidéo, qui parle d’elle-même.

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=lA0fgjKHswA

    Et ces gens que les pires des « koufars » ne peuvent égaliser dans l’indécence, se targuent de nous « ré-islamiser », et leurs élèves nous disent micro en mains, dans des « cours dispensés dans les mosquées squattées », que nos parents ne connaissaient pas l’Islam.
    A croire que nous avons vécu 15 siècles durant, dans la Jahilya, jusqu’au jour où Kissinger a mis en œuvre le plan diabolique de dépouiller les musulmans de leur pétrole, « ressource trop rare, pour être laissée entre les mains des arabes ».
    Ce sioniste connait très bien ses valets, et il a su que les ressources financières provenant du pétrole, reviendraient aux occis-dentaux, pour ne pas dire aux banques de ses frères sionistes.
    Pour les valets,l’argent ne peut servir qu’à jouer, et JAMAIS à libérer de la faim, ou de la misère, mais au contraire, à plonger les adorateurs du VEAU d’OR, dans les libations et le vice satanique.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique