Édition du
24 March 2017

1 000 milliards de dinars partis en fumée

Premières révélations dans le scandale de l’autoroute  est-ouest

1 000 milliards de dinars partis en fumée

Le Jeune Indépendant 08 février 2010

Le magistrat chargé du dossier relatif aux anomalies et aux carences relevées dans la réalisation du projet de l’autoroute est-ouest a ordonné des commissions rogatoires internationales pour vérifier si les prévenus possèdent des comptes à l’étranger.

Le trou financier découvert suite à ces opérations frauduleuses serait de l’ordre de 1 000 milliards de dinars, selon l’expertise provisoire établie par un expert-comptable spécialisé en matière de finances et de comptabilité. En outre, le chef du cabinet du ministère des Travaux publics aurait été placé sous contrôle judiciaire par le magistrat instructeur et aurait été impliqué pour complicité, selon nos sources. Le juge d’instruction de la 8e chambre du pôle judiciaire du tribunal d’Alger, à la rue Abane-Ramdane, procédera prochainement à la confrontation entre toutes les parties concernées, notamment des accusés et des témoins à charge et à décharge dans les anomalies et carences relevées dans la réalisation du projet de l’autoroute est-ouest, et suite auxquelles de hauts cadres et fonctionnaires de plusieurs secteurs ont été auditionnés et placés sous mandat de dépôt, à leur tête le secrétaire général du département d’Amar Ghoul. Pour rappel, l’enquête préliminaire a été menée par les services de sécurité, plus précisément par des officiers de la police judiciaire du département des renseignements du ministère de la Défense. Ces derniers ont relevé plusieurs anomalies et carences dans les conclusions des projets, plus particulièrement en ce qui concerne les sous-traitants des marchés. Ils ont conclu que ces derniers n’ont pas changé en dépit des fautes monumentales qu’ils avaient commises dans la réalisation de certains tronçons. Il convient de signaler que l’instruction judiciaire se poursuivra et que de nouvelles inculpations peuvent être prononcées par le juge d’instruction. Ce dernier a ordonné l’emplacement de plusieurs cardes et fonctionnaires du département du ministère des Travaux publics soit sous mandat de dépôt, soit sous contrôle judiciaire.
Redouane Hannachi


Nombre de lectures : 1898
5 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Yacine
    8 février 2010 at 14 h 07 min - Reply

    Un trou de 1000 milliard de dinars, cela fait un vol de quelques 13,5 milliards de dollars. Ce n’est plus un trou, mais un cratère béant. Comparé à cette hémorragie financière sans précédent, le scandale de Khalifa qualifié du siècle où l’Algérie a subi une perte sèche de 3 à 4 milliards de dollars, paraît bien minuscule.

    Ce n’est plus d’un scandale ou un crime économique dont il s’agit, mais d’une guerre totale contre le pays ; le trésor public est dévalisé par des hauts fonctionnaires. On est dans un cas de la haute trahison. Après la folie meurtrière des généraux dans les années 90, nous vivons une razzia bestiale sur le patrimoine financier par une bande de grands pilleurs choisie par Bouteflika. Le Ghoul de Bouteflika, en chair et en os, qui ne paie pas de mine et qui fait peur à l’Algérie, est bien plus dangereux et impitoyable que le ghoul des légendes qui fait peur aux enfants…
    Heureusement que c’est un islamiste modéré…




    0
  • fess
    8 février 2010 at 16 h 46 min - Reply

    Qui a dit que c’etait un islamiste?
    L’habit ne fait pas le moine dit-on.
    Un vrai je dis bien un vrai islamiste n’aurait jamais fait partie de ce pouvoir.(les exemple il y en a en veut-tu en voila,sans citer de noms)(les coupables sont ailleurs)




    0
  • Rbaoui
    8 février 2010 at 18 h 30 min - Reply

    Le magistrat chargé du dossier se moque de nous  » des commissions rogatoires internationales pour vérifier si les prévenus possèdent des comptes à l’étranger »,
    Alors que le pouvoir algerien n’a pas « reussi » a extrader Khalifa.




    0
  • ziadd
    8 février 2010 at 22 h 10 min - Reply

    on parle de 13.5 milliard de dollars , vous savez que c’est enormes ? comment vous faites pour detourner autant d’argent, meme les mafia les plus puissantes du monde n’arrive pas a le faire. au canada on parle d’affaire de centaine de milliers de dollars et maximum quelque millions de dollars . mais 13.5 milliards , vous pouvez construire une nouvelle ville comme alger.




    0
  • Rachid Bakalem
    9 février 2010 at 2 h 03 min - Reply

    Ali baba est les 40 voleurs…pour les arrêter Ouyahia va mettre devant chaque porte d’un voleur un CHIEN qui sent tout…sauf les voleurs…mis à disposition par le grand frère du DRS…Peuple Algérien, prépares-toi pour la grande et unique marche sur Hydra.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique