Édition du
23 March 2017

Le «niet» du malik

InfoSoir 10 février 2010

La vie a montré que tous les hommes sont corruptibles, il suffit d’y mettre le prix. Tous ? Pas sûr. Il y a tout de même des exceptions et l’histoire nous l’enseigne.
Au lendemain de la première guerre mondiale, des juifs fortunés ont approché le «malik» turc de la dynastie régnante des ottomans et lui ont proposé d’occuper une partie de l’Arménie… contre un petit bakchich de 1 milliard or de l’époque. Le monarque, bien sûr, a rejeté l’idée même qu’une parcelle de son pays soit cédée.


Nombre de lectures : 844
UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • jnsplu
    12 février 2010 at 15 h 50 min - Reply

    « Des futilités grandissent aux yeux des petits
    Et d’énormes entreprises semblent dérisoires aux yeux des grands » Al Moutanabbi.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique