Édition du
26 July 2017

Lettre de Mme Meriem Mehdi

Alger le 14-02-2010
A Maitre : SL
Chers tous
Par la présente, je Mme Mehdi Meryem déclare que je souhaite aller dans mon action jusqu’au bout et que je refuse catégoriquement que l’on dispose de moi lors d’états comateux ou que l’on décide a ma place de me transporter a l’hôpital. Si je dois mourir dans cette action, que le bon dieu me pardonne.
Je rends responsable de ma situation actuelle, en premier lieu la compagnie British Gas pour son non respect de mon contrat et des lois Algériennes, et sa nonchalance a mon égard, et en deuxième lieu le gouvernement Algérien, complice dans les manigances des multinationales et soucieux de préserver leurs ressources en dollars, de négligence et de non assistance a une compatriote en danger au sein même de son territoire.
Je ne serais ni la première ni la dernière à mourir pour l’honneur.

La Illah Illa Lah ; Mohamed rasoul Illah

Meryem Mehdi


Nombre de lectures : 3027
9 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Djamel Eddine
    16 février 2010 at 11 h 34 min - Reply

    La hawla wa la kouwata ila bi Lah.
    Connivence a tous les niveaux: Gouvernement, Chakib Khelil, BG, Media, Societe civile, LADH, Syndicats, Parlement, Partis politiques, Journalistes, peuple algerien.

    Notre diplomatie algerienne est humiliée par des mesures de securité americaine et ne se soucie pas elle même de ses citoyens sur leurs territoire même.

    Je pense qu’il faudra faire sortir son appel en dehors des frontières algeriennes au plus vite: Amnesty International, Mr Ali Yahia Abdenour, ONU, Presses et TV étrangères arabes et occidentaux, parlement britannique, Mr George Galloway, Mr Brown et tous ceux que vous pouvez contacter. Il faudra embarrasser aussi bien BG que les gouvernements algeriens et britanniques qui ne paraissent réagir qu’au réactions embarrassantes étrangères. On a pas besoin d’un autre Martin Luther King pour en faire une héroïne..




    0
  • jila
    16 février 2010 at 12 h 58 min - Reply

    faisons une page sur facebook,toutes les actions entreprises seront plus avantageuses qu’un silence lâche

    =============================




    0
  • espoir
    16 février 2010 at 13 h 59 min - Reply
  • Rbaoui
    16 février 2010 at 14 h 09 min - Reply
  • jila
    16 février 2010 at 14 h 18 min - Reply

    meriem mehdi est maintenant sur facebook




    0
  • Rbaoui
    17 février 2010 at 8 h 53 min - Reply
  • Rbaoui
    17 février 2010 at 9 h 04 min - Reply
  • Rbaoui
    18 février 2010 at 11 h 41 min - Reply

    Voici le message que j’ai recu et que je transmets aussitot, pour y repondre contacter l’adresse l’email ci-dessous:

    juliette@demotix.com

    Bonjour Jeune Algerien!

    Il y a un journal en Angleterre qui est intéressé pour publier cette histoire.

    Cependant, le journal a besoin de plus d’informations.

    S’il vous plaît, pouvez-vous nous faire parvenir plus d’informations sur Meryem Mehdi.




    0
  • mostafa
    14 mars 2010 at 11 h 58 min - Reply

    Bonjour;
    J’apporte mon total soutien à Mme MEHDI; mais ce qui me surprend dans cette regrettable et dramatique histoire; c’est le silence lâche des médias des autorités et des intellos algériens après le tapage médiatico politique autour de la pseudo « défendresse » des droits de l’homme Aminatou HAIDAR; qui jouai une pièce de théatre à Lanzarote dont la mise en scène et le scénario ont étaient écrits par les services secrets Algériens;alors que Mme MEHDI et d’autres dont on parle pas défendent leurs droits à la dignité au respect et à l’essentiel le droit du travail.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique