Édition du
24 July 2017

Le Quotidien d'Algérie dérange !

Depuis quelques jours, les « services » de ce régime aux abois, lâche sa meute d’agents contre notre site, s’attaquant, plus particulièrement à ses trois animateurs que sont Salah-Eddine Sidhoum, Djameleddine Benchenouf et Abdelkader Dehbi. Ils tentent par des insultes et des accusations (les mêmes utilisées par la police politique et leurs extrémistes éradicateurs durant les années 90), de semer le doute, de les discréditer et de porter atteinte à leur long combat contre ce régime illégitime. Que les « services » et leurs agents attitrés et serviles sachent que nous ne sommes pas nés de la dernière pluie pour ne pas comprendre ces grossières manipulations déstabilisatrices. Ce site dérange ! Il ne dérange pas seulement le régime. Il dérange aussi les faux démocrates et les chauves-souris politiques qui ont servi les desseins de ce pouvoir honni et qui n’ont aucun ancrage populaire.

Ce site dérange car à travers l’Appel du 19 mars 2009, il constitue un véritable creuset où se retrouvent toutes les Algériennes et les Algériens dignes et sincères, de tous les courants politiques sans exclusion. Les débats  fraternels qui s’y déroulent, touchant à toutes les questions politiques, sans tabou,  ont clairement montré que  les Algériens savaient s’écouter et débattre dans la fraternité, sans insultes ni invectives. Et cela trouble grandement ce régime et ses chauves-souris politiques. Ils sont malades de voir des sociaux-démocrates, des islamistes, des nationalistes, des laïques et non laïques, des athées et des croyants, des arabophones et des francophones, des arabes,  kabyles, mozabites et chaouis discuter ensemble des problèmes qui se posent à leur cher pays et de réfléchir aux solutions d’avenir. C’est cauchemardesque à leurs yeux !

Nous poursuivrons notre lutte politique pacifique avec toutes les Algériennes et tous les Algériens authentiques sans exclusion aucune, pour une Algérie de toutes et de tous, libre et radieuse. Et les gesticulations stériles et les vaines provocations montrent  bien que nous sommes sur la bonne voie.

La Rédaction LQA


Nombre de lectures : 2172
6 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Samir
    17 février 2010 at 12 h 43 min - Reply

    Total soutien au site LQA et à ces braves et courageux animateurs.

    Les insultes, attaques gratuites et autres diversions sont tellement vulgaire que le dernier des lecteurs les aura détéctées et identifiées en tant que telles.

    Que des algériens s’organisent, discuttent sereinement et reflechissent ensemble pour une sortie de crise honorable pour notre pays, les dérange au plus haut degré.

    Il faut même s’attendre à l’accentuation de ces attaques, car LQA, l’appel du 19 mars et les vrais patriotes de ce pays commencent à voir le bout du tunnel.

    Que le régime algérien préparent ses bagages, le peuple est en marche pour recouvrir sa dignité bafouée par la mafia et les ignares aux commandes dans notre pays.

    Vive la liberté et salutations fraternelles aux camarades D Benchenouf et SE Sidhoum.




    0
  • Ammisaid
    17 février 2010 at 13 h 46 min - Reply

    Assalam, azul, bonjour
    Tout ce qui dérange le système atteste de la sincérité et de l’honnêteté de son combat et de son amour profond pour l’Algérie et son peuple.
    Ceux qui vous attaquent, chers frères et chères soeurs, ne voient pas la bosse qu’ils portent sur leurs dos et ils ne sentent pas leurs ventres pleins, chargés, bouchés et souffrants.
    Ils vivent et ils n’admettent pas que les autres vivent.
    Ils tètent la mamelle et ils torturent, insultent, violentent et tuent tous ceux et toutes celles qui appellent à la raison, à la fraternité, à la justice, à la solidarité et à la tolérance.
    Ceux ou celles qui ont dépassé les limites de ce que les humains ne doivent pas dépasser, sont souvent, les plus acharnés à jouir des plaisirs primitifs de la vie. L’humain est appelé à la transcendance et eux ils se dirigent inexorablement vers la sauvagerie et la barberie. La chair et le sang de leurs frères et leurs soeurs sont les seuls capables d’apaiser leurs terreurs cardiaques de mourir, de manquer, de mourir de faim, de tomber dans l’anonymat, de ne plus être regardés, applaudis…
    Vive ceux qui nous aiment et qui nous respectent comme nous sommes
    Vive ceux qui nous veulent unis, fraternels et divers
    Vive ceux qui pensent à l’intérêt général avant de penser aux intérêts de soi, des clans, des proches, des serviteurs, des amis (d’ici ou d’ailleurs), des courtisan…
    Vive ceux qui sont persuadés de la primauté de l’intérieur sur l’extérieur, des zawalis sur les riches, des fragiles sur les puissants, des ouvriers sur les patrons…
    Vive ceux qui refusent la corruption, la guerre, la violence, les divisions, la torture, l’assassinat…
    Vive ceux qui disent la vérité et qui refusent de suivre les menteurs…
    Vive les responsables du LQA, les visiteurs, les journalistes, ceux qui nous reveillent de nos sommeils, qui diminuent nos peurs, qui nous redonnent l’espoir, qui nous guident vers la dignité, la liberté et la fraternité
    Fraternellement à toutes et à tous




    0
  • radjef said
    17 février 2010 at 14 h 09 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. Je hais Dehbi,je hais Djamel et je hais plus que tout le monde Sidhoum. Voila j’etais tranquille et peinard avec mes vaches et mes brebis dans les plaines du Djurdjura; j’etais l’homme le plus heureux au monde…mes vaches ne trichent pas. De temps à autre il m’arrivait de changer quelques propos avec El Hadj Omar qui n’arrete pas de me parler de la qualité superieure de son huile d’olive… Et comme ça un jour un ami qui vient de Paris me montre le site LQA,et depuis je ne l’ai plus quitté. Dis Dda Salah, est ce qu’ils vont m’arreter, parceque moi j’ai peur pour mes vaches et mes brebis?




    0
  • khaled
    18 février 2010 at 15 h 09 min - Reply

    Je salue encore une le courage et la ténacité de Messieurs:Dehbi, Sidhoum et Benchenouf.

    Comme L’intervenant Said je ne peux plus me passer su site LQA.

    Vous trois, vous êtes d’authentiques héritiers de 54 au sens vrais du mot.

    Que Dieu vous protège et vous guide.

    Amicalement
    Khaled




    0
  • Chams
    19 février 2010 at 15 h 59 min - Reply

    Depuis quelque 20 ans (bien avant le web), je lis et surveille les sites d’information sur l’Algérie. Combien sont nés et ont disparu car peu peu crédibles, de propagande ou encore paravent d’obscurs personnages servant les intérêts de x ou y. Depuis quelques années des sites se distinguent enfin, ils durent, perdurent et résistent car animés par une volonté réelle de bousculer les choses, les changer, rétablir la vérité des faits, dessiller les yeux aveuglés de nos compatriotes longtemps abreuvés à la seule source d’information du pouvoir. Aujourd’hui Internet a ceci de formidable qu’il peut constituer un outil d’éducation massive apte à faire tomber les barrières, barreaux, cloisons pour peu que des gens courageux et animés de bonnes intentions en soient les artisans. LQA et les 3 vaillants soldats qui l’animent sont de ceux-là. C’est ainsi que naissent les révolutions. Alors persévérez et résistez et que Dieu vous guide et vous protège!




    0
  • Crisalyde16
    19 février 2010 at 17 h 50 min - Reply

    En réalité, ceux qui passent leur temps à traquer la liberté les militants désarmés des droits de la personne, ne font que donner à ces derniers, plus de crédit et de notoriété.
    Cela ne fait que prouver à quel point que ces criminels sont fourbes et fragiles, puisqu’ils s’essoufflent et chopent un rhume de cerveau, face, au moindre courant d’air provoqué par le battement d’aile d’une colombe.
    Cela démontre à quel point la lumière de la vérité fait mal à ces gens des ténèbres (apprentis sorciers), et ce, malgré tout l’arsenal dont ils disposent dans leurs cavernes d’Ali Baba, à savoir les systèmes de filtrage et de brouillage, de censure, et les médias lourds, lesquels ont été confisqués au peuple.

    Sachez Mr Sidhoum, Mr Dehbi et Ben Chennouf que nous sommes de tous cœur, et vous avez notre soutien total, puisque vous faites face , au même titre que le peuple, à la machine broyeuse du système calamiteux de la VOUYOUCRATIE.

    Ne vous en faites pas, ils vont bientôt s’écrouler comme un château de cartes, car les héritiers de Ben Mhidi, de Abbane et les autres (AY) ne peuvent indéfiniment vivre sous le joug de la HOGRA.

    TAHIA ELDJAZAIR




    0
  • Congrès du Changement Démocratique