Édition du
21 July 2017

Le président Uribe interdit de briguer un troisième mandat

VIDEO

AFP – La Cour constitionnelle colombienne a rendu vendredi un arrêt défavorable au référendum qui aurait pu permettre au chef de l’Etat Alvaro Uribe de postuler pour un troisième mandat, a annoncé son président.

« La cour constitutionnelle (…) a décidé de déclarer non valable dans sa totalité la loi 13-54 de 2009 par le biais de laquelle était convoqué un référendum », a déclaré Mauricio Gonzalez lors d’une conférence de presse.

Auparavant le magistrat a énuméré des vices de forme qualifiés de « graves violations des principes de base d’un système démocratique ».

Sept des neufs magistrats de la cour ont jugé la loi inconstitutionnelle, a-t-il précisé, en évoquant notamment des violations de la Constitution relatives au financement de la campagne pour le référendum et à la procédure ayant conduit au vote par le Congrès, en septembre 2009, de la loi organisant cette consultation populaire.

Le chef de l’Etat colombien Alvaro Uribe, élu en 2002 puis ré-élu en 2006 suite à une première réforme constitutionnelle controversée, n’était pas officiellement candidat à l’élection présidentielle du 30 mai.

Toutefois ses partisans souhaitaient organiser un référendum modifiant la Constitution pour lui permettre de postuler une troisième fois.

La Cour devait trancher sur la validité de la loi organisant ce référendum, à moins de trois mois de la présidentielle du 30 mai et alors que l’incertitude sur la candidature présidentielle paralysait la campagne pour cette élection.


Nombre de lectures : 1525
6 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • sardina
    27 février 2010 at 15 h 58 min - Reply

    il peut faire appel a la cour anticonstitutionnelle algerienne ,la son projet va passe avec complement




    0
  • diegol
    27 février 2010 at 16 h 13 min - Reply

    30 millions pour chaque député et il aura son 3ème mandat.




    0
  • bouyilès.
    27 février 2010 at 16 h 59 min - Reply

    Après ce qu’il a fait pour son pays (lutte contre les farc,libération de Betancourt,progression de la démocratie et des libertés,…)lui au moins on peut le nominer pour un Nobel.Il le mérite bien et il n’a pas besoin d’un troisième mandat pour ça.Morale à retenir: il y a des peuples et des régimes qui progressent dans ce monde , même s’ils n’ont pas toujours le niveau requis de développement,tout comme nous.
    Vive les bons élèves de l’Histoire.




    0
  • amar
    27 février 2010 at 18 h 43 min - Reply

    pourquoi boualem bessaieh n’a t-il pas réagit de cette manière pour le 3eme mandat controversé de boutef,




    0
  • Larbi
    28 février 2010 at 11 h 01 min - Reply

    La Ksantini de la protections des droits des criminels officiel doit vivement réagir a cet acte anti-libertin d’ un président qui vit d’ un pécule de la CIA, des escadrons de la mort, de la cocaïne, en plus de l’ assassinats d’ une partie de son people. Cette partie que le FARC représente est déclaré non-colombien, car elle est de couleur idéologique rouge (ou est le mur de berlin ?). Selon Uribe et les chefs des escadrons de la mort tous doit être pro-USA et pro-européen, tous les Colombien doivent accepte’ l’ exploitation et l’ esclavagisme de l’ occident. Peut-être que la CIA veux un autre clone d’ Uribe et que lui n’ a rien compris au nouvelles technologies de clonage ?




    0
  • FAKOU BIKOUM
    2 mars 2010 at 17 h 20 min - Reply

    Viens ici en algerie et boutef t’apprendra comment faire pour briguer des mandants a vie




    0
  • Congrès du Changement Démocratique